* Esgalduin RPG *
Coucou!
Le forum devient privé ! Une raison ? Duuh, moins on est de fous, plus il y a de gâteaux de riz ! Wink
Il va donc falloir se connecter pour accéder aux topics. Pour les p'tits nouveaux, je vous conseille plutôt Orphelinat Sanada, Fantastica ou Dreadful !


Bienvenue à Esgalduin, une ville déchue, désormais contrôlée par les Rebelles. Mais la victoire reste fragile et tout peut basculer. De quel côté serez-vous alors ?

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

*Malaise *

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: *Malaise * Lun 2 Avr - 9:52



  • Pandorium. Ce nom me fait penser à la boite de pandore. Mais contrairement à Pandora, je n’ai aucune envie d’ouvrir cette fichue boite. Ou mieux d’y entrer. Un milicien passa près de moi et me jeta un coup d’œil sardonique, s’attardant sur mon uniforme de milicienne. Je fis découvrir mes crocs et fit mine de le mordre, ce qui le fit fuir mais en riant.
    Una, sa petite dragonne, lui avait saccagé la moitié de ses vêtements. Et même celle de son premier bal ? Elle n’a jamais eu aussi envie de tuer quelque chose ! Elle avait croiser Karde et l’avait méchamment sermonner. Elle lui avait donner une tâche simple : éduquer cette fichue dragonne ! Elle aurait besoin de quelqu’un comme lui. Je déteste avoir à compter sur un hybride. Je rentrais donc, espérant que personne ne voit une milicienne comme moi dans une telle boutique. Les autre étaient ennuyeuses. Il fallait reconnaitre que ces robes étaient jolies. Mais les dentelles ne m’allaient pas. Je saisis une longue robe dont la matière douce et blanche était illustrés de centaines d’arabesques argentées. Hé bien. C’était du grand art. Mais je reposais à son endroit initial avant de me diriger vers l’accueil, non sans admirer les quelques mannequins qui arboraient de somptueuses robes Je ne me verrais surement pas habillée de la sorte.
    Je me sentis rougir lorsque je m’imaginais vêtue. Ho non..
    Est-ce que Karde aimerait ça ?
    Je me sentais stupide à troquer mon uniforme contre une de ces tenues. De totue façon, quelque soit le magasin de vêtement, je ne me sentirais jamais à ma place. Bon, allez. Un peu de courage. Je me retorunais et… croisa le regard de la vendeuse. Ho je me souviens de l’avoir déjà vu. Nous noous sommes déjà parler sans pour autant atteindre des liens d’amitié. Pas encore. Sa compagnie me plaisait. Mais dès qu’elle parlait de vêtements, je m’embarrassait.
    Je m’avançais donc.

    « Bonjour.. hum… nous nous sommes déjà vu je pense et… je cherche quelque pistes pour… pour… »

    Je fis un geste hasardeux vers l’ensemble de vêtements. Mal à l’aise, je n’osais formuler ma demande. Que c’était pathétique…
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: *Malaise * Mar 3 Avr - 18:08

Je la vit jeter des regards perdu, alternant les robes et moi même. Elle semblait si mal à l'aise... Bien que nous nous sommes déjà rencontré, je ne l'ai jamais vue dans un tel état. Du moins,pas à ma connaissance. Et c'était encore pire lorsqu'elle prit la parole. A croire qu'elle était vraiment gênée d'être ici... J'essayais de sourire tant que possible pour la mettre à l'aise et détendre l'atmosphère, et adopta une pause en essayant d'être le moins "commercial" possible.

<< Bien le bonjour Mademoiselle...Il me semblais bien que votre visage m'était familier. Que puis-je faire pour vous aidez? >>

Je sorti de derrière mon comptoir pour la guider afin de mieux cerner ce qu'elle souhaite essayer. Elle avait l'air un brin moins mal à l'aise qu'au début. De toute évidence, ce n'est pas le genre de personne à entrer dans ce genre de magasin.

<< Il ne faut pas vous mettre dans un état pareil! Même si je suis au magasin, je reste la même personne que vous avez rencontrer.>>



Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: *Malaise * Mer 4 Avr - 10:24



  • Quand j’étais encore en âge de faire des caprices, il fallait me trainer dans un magasin de vêtements. La plupart des gamines adorent faire remplir leur sac pleins de vêtements pour les essayer à la maison. Mais moi, jusqu’à l’âge de treize ans, c’était un véritable enfer pour ma mère. A cette pensée, je sentis mon cœur se serrer. Mon dieu que c’était loin. Et que j’étais infernale. Pourtant cela faisait plaisir à mes parents de m’offrir tant de belles choses… et moi qui les refusait. Je ferais n’importe quoi aujourd’hui pour recontacter ma famille pour faire une viré dans les magasins mais cela était impossible, puisqu’ils m’avaient claqué la porte au nez. Il suffisait pour moi de rentrer dans un tel endroit pour faire jaillir des remords.
    Je n’en laissais rien paraitre et affichait un sourire crispé à mon interlocutrice qui se rendit compte de ma gêne. Je m’avançais donc vers elle. Je devais avoir l’air fine ainsi.
    J’allais lui répondre mais je ne fus pas assez rapide. A peine sortait-elle de son comptoir qu’elle remarqua ma gêne totale. C’est sur que j’étais tout autre de ce que Nayeli a déjà pu entrevoir de mon caractère. Fière, orgueilleuse et confiante. Et lorsqu’il s’agissait de mettre un talon dans un magasin, il craquait pour me faire perdre l’équilibre. J’ouvris la bouche pour tenter de sauver la face. Mais c’était peine perdue. Je me sentais mille fois mieux dans la cour de la prison à hurler des ordres à toute cette canaille qui trainait dans les rues !

    En effet, elle restait la même. D’ailleurs, c’était peut-être pour cette raison que j’avais choisis ce magasin et pas un autre. Une présence connue me remettrait d’aplomb en un rien de temps. Je soupirais intérieurement et laissa un rire franc s’échapper de ma gorge.

    « C’est que je suis loin de mes habitudes ! Haaaa c’est la première fois que j’entre dans un magasin de vêtements depuis des années ! »

    Mon sourire se crispa un peu plus. De la main droite, je m’amusais avec ma tresse que j’avais fait retomber sur le devant de mon épaule. Je repris le contrôle –du moins ce dont j’étais capable – et formulait ma requête.

    « Mon dragon de… compagnie m’a lacérer toute ma garde-robe. Vous savez comment sont ces fichues bestioles ! Mon Hybride et moi-même, nous… nous essayons de la dresser et… enfin peu importe. Sale bête. Pire qu’un enfant, Pouah ! »

    Je devenais bavarde. Signe que non, je ne reprendrais jamais le contrôle. J’allais droit au but.

    « Il me faut de nouveaux vêtements. Les autres magasins sont… bah, trop ternes. Mais je ne sais pas quoi prendre. Je me dis qu’au moins, je peux faire peau neuve. Mais en ce moment, à part mon uniforme, je ne porte rien de très… très… »

    Je butais sur mes mots, c’était de mieux en mieux. Je regardais de tous les côtés pour essayer de paraitre moins stupide que j’en avais l’air et je montrais un mannequin qui arborait un sublime corset.

    « Par exemple… quelque chose comme ça ? »

    Est-ce que Karde aimerait ? Peu importe. Oui peu importe.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: *Malaise * Ven 13 Avr - 21:22

La voyant jouer avec sa tresse, je me demandais si, finalement, je ne l'impressionnais pas trop en l'ayant quelque peu "agressée" après avoir quitter le comptoir...
<< En effet, j'ai ouï dire que ces créatures sont dotées d'un fort tempérament! Je vous souhaite bien du courage pour éduquer cette jeune créature!>>
Elle continuait de me parler de son jeune reptile. Apparemment, cela la calmait. Je ne me contentais de l'écouter tout en souriant... D'ailleurs, j'aurais jamais crue que ces créatures pouvaient à ce points être des têtes de mules et destructeurs! Je n'ose même pas imaginer les dégâts que ça pourrait causer au magasin... Il me serait réellement impossible d'avoir un tel animal en ma possession! Surtout qu'il faut rester ferme pour les éduquer, chose dont je suis bien incapable... Après avoir discuter de ce dragon, elle me formula sa requêtes... Ce fût avec plaisir que je fît mon possible pour l'aider. Elle pointait du doigt un mannequin vêtue d'un corset qui était plus proche du style victorien que du gothique...
<< Ce genre-là, vous dîtes?>>
J'observais le corset afin de mieux savoir ou il peut être situé dans les rayons... Je tapotais le cintre du bout des doigts, presque machinalement, pour me rappeler ou il pouvait bien être rangé. Je le visualisait plutôt vers le fond, pas loins des robes courtes gothiques aux fanfreluches qui ressemblaient à celles du styles du XVIIIème siècle
<< Si vous voulez-bien me suivre...>>
Je me courbais, en signe de respect et la guida vers le dit rayon.
<< Voilà, c'est ici... Il existe différentes couleurs. Il y a bleu, rouge, violet, noir, blanc , vert et or... C'est comme vous le souhaitez. Et si vous voulez les essayez, c'est par là>>
Je pointais du doigt, au bout de l'allée, une petite ligne de cabines d'essayages.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: *Malaise * Ven 13 Avr - 23:44



  • L’image de ma petite Una poursuivant mon patron m’arracha un sourire pensif et détendu. Ha brave bestiole pourrie gâtée. J’espérais qu’elle agace un peu Karde dans son sommeil. Juste pour le motiver à le rendre attentif à son dressage. Je me détendis légèrement et je me dis qu’un tour dans ce magasin ne pourrait faire que du bien. Surtout à ma garde-robe. Je repris contenance et me dis qu’en tant que femme, j’avais bien le droit de me faire belle de temps en temps. Mais c’était sans compter sur les commentaires de mes collègues masculins au quotient intellectuel plus que douteux. Ainsi que ceux de mon patron. Cette pensée me fit tressaillir intérieurement.
    Je la suivis jusqu’aux cintres arborant les jolies tenues que j’ai aperçues. Je me demande si cela m’irait. Les couleurs me convenaient bien. Sombres et élégants à la fois. J’aimais déjà. J’en pris un vert en main et les comparait à mes cheveux. Devais-je faire attention à la couleur de ma chevelure ? Il valait mieux essayer. Bon. J’en pris un vert, un blanc et un rose foncé.

    « Bon et maintenant… pourriez vous m’aider à le mettre ? Il parait que c’est compliqué à mettre ».

    Je regardais les cabines d’essayage et entreprit d’un essayer une. Mais avant de l’essayer, j’avais encore une petite requête. Une toute petite.

    « Et… avez-vous de longues robes élégantes ? » demandais-je, légerement rêveuse « J’ai toujours voulu en avoir une. Du genre très… spéciale. C’est pour faire plaisir à quelqu’un. »

    Moi ? Faire plaisir à quelqu’un ? Et à qui ? Ce n’était pas le genre de chose que j’aimais confier mais au fond, si l’on n’énonçait pas clairement ce qu’on voulait, alors la vendeuse ne pourrait rien faire. Elle ne pouvait pas m’aider. C’était bête au fond. D’ailleurs je lui posait une question qui n’avait rien à voir avec les vêtements.

    « Je ne vous ais pas demandé… avez-vous un Hybride domestique ? Faites s’y attention car il y a des rebelles qui poussent dans tous les coins. Les hybrides commencent à s’agiter en ce moment, vous ne trouvez pas ? »
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: *Malaise * Mar 17 Avr - 19:39

Je laissais ma cliente prendre le temps de choisir ses vêtements. Nous prime notre temps de discuter enssemble, rien ne pressait. Une fois que ses choix sont fait, je l'accompagna aux cabines tout en discutant avec elle.
<< J'avoue qu'il n'est pas toujours aisé d'enfiler ce genre de vêtements... Moi même, il m'arrive d'avoir du mal à les mettre alors que j'en porte souvent... Après, tout est question d'organisation et d'habitude.>>
Elle avait l'air hésiter à y entrée. En effet, je la voyait regarder en direction des robes tout en me formulant sa requête.
<< De longues robes élégantes? Oui, je dois avoir ça. Voulez-vous un style particulier? J'en ai avec un corset, d'autre avec des brettelles ou encore avec des longues manches. Après, j'en ai également des simples,ou avec des dentelles. C'est comme vous le souhaitez! J'en ai également sans motifs, elles sont très simples, d'autres sont plus élaborées comme avec des perles... Et j'ai également un large choix au niveaux des couleurs. Cela va des couleurs pastel à une gamme plus sombre. C'est comme vous le souhaitez.>>
Je sourie tout en lui ouvrant le rideaux de la cabine, lui pris ses trouvailles et les mis sur le crochet, prévu à cet effet. Je les disposait afin qu'elle puisse les voir tous en même temps, de sorte à ce qu'elle puisse choisir lequel elle voudrait bien essayer. Une fois son choix effectué, le dénouais et retirais les rubans. Nous continuâmes notre discussion, mais le sujet changeait...
<< Oui, j'en ai effectivement un... Je l'ai adopté il n'y a que peut de temps, mais il semble bien aimable...>>
Les Hybrides... Voilà un sujet qui me mettais bien mal à l'aise car, contrairement aux autres espèces dominantes, je n'étais pas réellement ravie de savoir que des créatures qui pouvait être si proche de nous, aussi bien sur le plan physique que psychologique, devaient être considérée comme étant des espèces inférieures... Par ailleurs, je trouvais cela tout à fais normal que certains d'entre eux deviennent des rebelles. J'avoue avoir bien du mal à garder une attitude normal lorsque l'on traite ce sujet, mais ne voulant être considérée comme étant une des leurs, je me contente d'aquiéscée ce mode de pensée...
<< Il est vrai qu'il est de plus en plus fréquent d'en voir, ces dernier temps... S'ils ne ce contentais que d'être là, pourquoi pas, mais si leurs agissement venaient à entraver nos relations avec nos Hybrides...>>
En disant cela, je me demande si Tsubasa, mon Tori, serait capable de faire comme ces rebelles... Bien que celà ne fait que quelques jours que je l'ai adopté, il m'a pas l'air d'être violent...
<< Et vous? Il me semble aussi que vous ayez un Hybride en votre possession, il est de quelles race?>>
Voilà que je me mettais à parler, sans trop faire attention à ce que je dis... Perdue dans mes pensée... Pourvue que le sujet vire vite à autre chose...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: *Malaise * Jeu 26 Avr - 14:35



  1. Ce n’était pas facile de choisir une robe. Mais comme Una a… malencontreusement bruler sa garde-robe, pourquoi ne pas profiter de cette liberté. Et ma bourse pleine d’or m’encourageait à me faire plaisir. Je reconnaissais ne pas avoir été très sévère avec Una. Vu le contenu de mes tiroirs, elle m’avait peut-être rendu service. Mais pour assurer son éducation, je l’ai tout de même réprimandé en soufflant à mon cher Karde d’être sévère avec elle. J’espère qu’il y arrivera.
    Qu’allais-je prendre ? Je me souviens de mon enfance, mes parents ne m’offraient pas beaucoup de jolies robes. La raison était simple : je faisais beaucoup d’équitation avec mon cheval, Nimh. Alors je n’avais pas de place pour les robes. Seulement pour les vieilles nippes que l’on pouvait salir comme bon me semblait. Les seules occasions où je mettais des robes à dentelles et autres corsets, c’était lors de fêtes de famille. Je m’entendais assez avec mes cousins (dont un avec lequel j’eus une relation des plus fusionnelles). Mais je préférais la compagnie de mon cheval. Pourquoi je ne prendrais pas quelques robes pour une fois ? Allez… et puis ça pourrait lui faire plaisir à lui. A… enfin voilà. Bon alors soyons honnête, je veux une jolie robe. Songeuse, je souris légèrement.

    « Je me demande… oui c’est vrai. Question d’habitude. Vous vous habillez ainsi tous les jours ? » Demandais-je, curieuse « Je ne pourrais peut-être pas me vêtir ainsi à mon lieu de travail mais durant mon temps libre… je dirais… une robe plutôt élégante. Un peu simple et peut-être avec de la dentelle ? Juste un peu ! Pour la couleur, je crois que je vais rester dans les tons sombres. Quelque chose qui irait bien pour… une sortie au restaurant. »

    Hé oui, j’avais déjà prévu quelque chose avec… Karde. Pour une fois que je peux inviter quelqu’un sans me refuser l’invitation. Ma vie personnelle connait une passe très abyssale. La discussion prit alors un tour que j’appréciais. Pourquoi ? Parce que c’est l’unique centre d’intérêt de ma vie. Je ne savais pas m’intéresser à d’autres choses. Etrange non ? J’étais « programmée » pour servir la prison. Alors les hybrides ça me connait. Je connaissais toutes les races ainsi que les caractéristiques de chaque espèce. Je les appréciais toutes. Surtout le mien.
    Un hybride aimable ? Je n’en connaissais pas. Mais je ne faisais rien pour attirer leur sympathie. Je m’en fichais. Je n’étais pas là pour les ménager. Mais refouler leurs envies de rebellions. Il n’y avait qu’une façon de régler le problème des rebellions : dissuader la populace rebelle. Et ça c’était dans mes cordes. Il fallait bien le rôle d’une grosse méchante.
    Je souris alors en acquiesçant.

    « N’hésitez pas à le corriger… c’est comme cela que l’on freine les mouvements rebelles. Tout de même, ce n’est pas en posant des bombes qu’ils se feront entendre. Et puis… c’est ridicule n’est ce pas ? Leurs bombes blessent leur propre espèce. S’ils comprennent qu’il faut simplement obéir alors nous arrêterons de leur faire du mal. Donnant donnant… »

    Je me tournais donc vers elle lorsqu’elle me demanda la race de mon hybride. J’ouvris la bouche lorsqu’une idée germa dans mon esprit. Allais-je dire que mon esclave était un hybride ? Non.

    « C’est un humain. » dis-je. « Une espèce unique. Pas d’oreilles. Pas de queue. Il est tout simplement… unique. Et le votre ? Comment est-il ? Aimable donc. Quelle race ? »

    J’avais déjà essayer quelques tenues… ces corsets me plaisaient. Je crois que j’allais revenir dans cette boutique plusieurs fois. Pas questions que je les laisse ici, dans les étagères. Ils n’étaient pas très donnés mais franchement… c’était une occasion en or de me refaire une beauté. Mes cheveux étaient d’un rose terne à présent. Je pense les reteindre en roux. Je changeais à nouveau de sujet.

    « Vous n’auriez pas des… comment dire heu… en fait voilà. Actuellement, j’ai un… ami à qui j’aimerais bien plaire. Et mon travail me bouffe. L’air fatigué, etc etc. Vous savez comment remédier à cela ? »



  • Pour une fois que j'avais fais la connaissance d'une vampire normale, dans un environnement normal, loins de ces êtres anormaux, je n'allais pas laisser passer cette chance là. Certes j'avais des collègues mais là... sortir de cette sphère carcéral. Je n'aimais pas me confier là bas mais là, j'étais infiniment plus à l'aise.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: *Malaise * Mar 15 Mai - 19:02

Le fait de lui avoir dis que je portais régulièrement ce genre de tenue semblais particulièrement l'étonnée.

<< En effet, je porte ce genre de vêtement tous les jours. C'est en étant ainsi que je me sens véritablement moi-même. Bien évidement, mon attention n'est pas d'attirer les regard sur moi. Justement, si je pouvait les éviter, cela m'arrangerait... Mais c'est juste que c'est ainsi que je bien...>>

A cause de ma timidité, je déteste le fait que les individus que je croise dans les rues m'observent... Même si cela est en contradiction avec mon style vestimentaire. Mais bon, cela ne m'empêchera pas de porter ces vêtements que j'aime tant. Pour rien au monde je ne changerais, sur ça, je n'ai aucun doutes!

<< En dentelles... Bien, je vais voir ce que je peut faire>>

Je sourie à ma cliente et me dirigea vers le rayon ou les robes qui sont au gout de Zelda pourrai bien y être entreposée. De couleurs sombre, c'était sa requête... Bien, j'en pris donc une bordeaux, une violette ainsi qu'une verte foncée et une rouge... Je me suis dis que pour un restaurant, ces couleurs seraient parfaites. J'avoue que je suis bien curieuse de savoir qui l'accompagnera au restaurant... Serait-ce un vampire... Ou bien un de ses collègues de travail? Mais ou avais-je la tête!? Voilà qu'un de mes détestable défaut féminin resurgît de nulle part! Cela ne me regarde pas! Maudite soit ma curiosité! Et voilà qu'en un rien de temps, j'étais devant la cabine d'essayage de Zelda.

<< Tenez, j'ai pensez que celles-ci pourrait vous convenir... J'espère qu'elles seront à votre gout!>>

Je lui adressa un sourire tout en lui tendant les robes. J'espère qu'il y en aura au moins une qui lui plaira... Car même si j'ai fais de mon mieux pour prendre des robes qui correspondent à ses choix, elles peuvent très bien ne pas lui plaire. Nous avons tous nos gout personnels et ceux-là peuvent réellement diverger chez certaines personnes...

<< De le corriger...? N'ayez crainte, il est nul besoin d'en arriver là avec celui-ci. Je vous l'ai déjà dis, il est d'une amabilité rare... Oh et vous l'ai-je dis? Il est également très autonome pour un Hybride, vraiment! C'est quelqu'un qui sait se débrouiller...>>

Pourquoi a-t'il fallu que je parle de mon Hybride comme s'il s'agissait d'un ami... Voilà qui trahi mes pensées... Dieu que je suis sôte! Palabrer ainsi, et devant une gardienne de prison en plus... Vite, trouvons de quoi lui répondre!

<<... Il est vrais qu'ils sont bien aveuglé par la vengeance pour agir ainsi... Qui plus est, il mettent la vie de ceux qui pourrait faire des leurs en danger! Et la nôtre par la même occasion! Cela ne doit pas être de tout repos, de veiller sur ces idiots! J'ose espérer qu'un jour, leur conscience leur permettrai d'ouvrir les yeux et de voir que ce qu'il font est bien inutile. Ainsi, peut-être que tout ce calmera...>>

Oui, voilà... Cachons donc mes "vilaines" pensée par ce mensonge... Pourvue que j'en ai pas trop fais! Puis nous revenons sur notre discusion de nos Hybrides domestiques... Elle se tourna vers moi et déclara avoir un humain. Un humain?! Voilà qui est intéressant... J'en avais jamais vu... Un être sans ailes, sans oreilles d'animaux, ni queue. J'avoue que je l'envie un peu... Pa s que mon Tori me déplaise, loin de là cette idée saugrenue! Mais c'est surement que j'ai toujours apprécier ce qui faisait un peu luxueux... Comme posséder des robes, des bijoux... Ou un être humain...

<< Vraiment? Un humain?! Comme vous êtes chanceuse! Et dîtes-moi, comment cela... Enfin, contrairement aux autres hybrides, il n'ont rien d'animal... Ce doit être vraiment magnifique, comme créature! Ce que j'ai comme race...? Rien de très extravagant... Un tori avec des ailes noires... Rien de très extravagant, donc, mais que j'apprécie tout de même>>

Elle semblait déjà comblée d'avoir essayé ces corsets... Je suis heureuse d'avoir pue lui être d'une quelconque utilité. Je lui sourie et remis les corsets à leurs cintres respectif afin de lui en débarrasser pour qu'elles puisse essayer les robes. Je les déposa sur le comptoir, dans un sachet, puis retourna à la cabine d'essayage. C'est alors qu'elle me formula une nouvelle requête... Plaire à quelqu'un... Décidément, ma curiosité est un véritable fléau! Je me retiens désespérément de lui poser d'éventuelles questions sur cette personne... Ce la ne me regarde absolument pas! Je me contenta alors de lui répondre avec un petit sourire:

<< Comment y remédier...? Et bien, à vrais dire... Tout dépend de ce que qui plait à votre ami... Quel genre de chose pourrait lui convenir...? Et puis, de quelle race également... J'ai quelques connaissances, bien qu'elles soient basique, en ce qui concerne les goûts des races.>>

Zut! Voilà que ma bouche se met à parler d'elle même, sans que j'y réfléchisse! J'espère ne pas l'avoir trop questionner! Pourvu qu'elle ne m'en veuille pas...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: *Malaise * Aujourd'hui à 23:46

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

*Malaise *

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» Malaise (Jo)
» Le malaise regnerait au sein de la police...
» Jack Fatigué, fait un malaise cardiaque [LIBRE ]
» Laure Manaudou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* Esgalduin RPG * :: Esgalduin ¤ Ville :: Marché :: Boutique Vêtements "Pandémonium"-