* Esgalduin RPG *
Coucou!
Le forum devient privé ! Une raison ? Duuh, moins on est de fous, plus il y a de gâteaux de riz ! Wink
Il va donc falloir se connecter pour accéder aux topics. Pour les p'tits nouveaux, je vous conseille plutôt Orphelinat Sanada, Fantastica ou Dreadful !


Bienvenue à Esgalduin, une ville déchue, désormais contrôlée par les Rebelles. Mais la victoire reste fragile et tout peut basculer. De quel côté serez-vous alors ?

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Vente d'une Uma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Vente d'une Uma Ven 20 Avr - 14:54

Je suis dans une cage et il y a pleins de gens qui me regardent. C'est stressant, vraiment, juste parce que je suis une hybride. C'est n'importe quoi franchement. Et puis il y a ce marchand... il est vraiment ignoble, c'est monstrueux ce qui se passe ici. Un marché avec des hybrides et des humains en cage eux aussi...c'est immonde. Cet idiot, là, qui m'a mise en vente, il a un regard mesquin. Mais j'aime la couleur de ses yeux, ils sont d'un joli vert. Sa peau est plutôt pâle et il est un peu musclé mais pas trop. Pour dire qu'il est très séduisant et c'est justement ça qui m'a trompé.En plus, c'est un elfe. Quelle idiote aussi je suis, de lui avoir fait confiance. Et puis toutes ces personnes qui me regardent, ça me rend vraiment nerveuse. D'un bond je me jette sur la cage et donne des couts de sabots dans tous les sens: s'ils croient que je vais me laisser impressionner, ils se trompent tous. Étant extrêmement sensible à ce genre d'ambiance, je m'énerve très facilement.

Venez,venez! Une très belle Uma en vente ici ! Elle est très rare ! Pour 4000 PO !! C'est donné !

En plus, il crie bien fort. Je m'énerve d'avantage alors je me cabre et essaie d'agresser tout ceux qui s'approchent. Au moins ils ne voudront pas de moi, de cette façon.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vente d'une Uma Sam 21 Avr - 13:31

Esgalduin... Petite ville de seulement quelques milliers d'habitants. J'avoue avoir eu quelques réticences à m'y installer. Tout cela me changeait de la grande ville. Et je ne connaissais qu'elle !
C'était une nouvelle, toute simple, qui ne m'avait pas surpris mais m'avait décidé à rejoindre cette ville.
Le Louche avait été prit.
Le Louche, c'était le Neko de ma tante, Alice. C'était aussi son fiancé, à ses heures perdues. Puis c'est devenu ma Baby-sitter. Maintenant, tout le monde l'appelle Nolwe, et c'est devenu le Chef des Rebelles. C'était ?
Sa photo est passée dans tous les journaux. Cela faisait des années que je savais ce qui allait se passer, mais je n'ai pû m'empêcher d'avoir une pointe au cœur en voyant cela.
Je suis donc arrivé dans la ville où il était détenu, me doutant qu'on aurait éventuellement besoin de moi, non sans m'être sévèrement querellé avec mon père adoptif. En compromis, j’obtiens l'obligation de me déplacer avec un garde du corps.
Il s'appelait Ti'en, et c'était un Lycan de deux mètres dix, balafré comme il se doit, à la stature impressionnante. Il avait déjà tué de nombreuses personnes. Hybrides, Lycans... Mais dans notre meute, on juge à l’efficacité et non au passé.
Ce qui est d'ailleurs fort utile pour moi.
Je résidais au Palace-Hôtel. Un hôtel exclusivement pour People. De quoï faire changer la première page des journaux d'Esgalduin. On s'arrêtait de parler du Leader pour parler de mon arrivée inattendue.
Aux portes de l’hôtel, on faisait foule. Vous rendez-vous compte ? Le Prince Lycan lui-même était là !
Ce succès, je le dois d'avantage à mon père adoptif, qui a gagné son titre de Chef de Meute et qui gouverne donc tous les Lycans. Moi, je m'en fiche.
Mon pouvoir à moi, c'est de voir le futur. Ça a toujours été ma malédiction. Cela agit par toucher, principalement. Aussi, dès mon arrivée, je frôlais un personnage verdâtre. Ma cousine aurait sans doute jurée ses grands dieux qu’il avait du sang commun avec nous, de part les couleurs qu’il arborait.
Un léger flash m’assaillit. Je vis une jeune Hybride dans le pétrin. La vision était très floue, mais je compris plus ou moins ce qui allait se passer. Pendant ce temps, mon garde du corps menaçait cet « impertinent qui avait osé renverser le Prince ».
L’idée me tourna en tête durant quelques jours, jusqu’à la date où tout ceci allait se produire.
Je sortis de l’hôtel, sans prendre autre chose que mes vêtements habituels. Sous l’insistance de mon garde du corps, je laissais à la maison un doudou que j’aurais bien aimé emmené. Eh, je n’avais que 12ans ! Douze ans, c’est très jeune pour autant de mélancolie.
La salle des enchères. Lieu fort peu fréquentable, emplit de cages, de cris et de mauvaises odeurs. Lorsque l’on m’ouvrit la porte, je me cachais le nez de ma manche, pour ne pas respirer tout cela. Si on ne m’annonça pas, on me reconnu. Un bruit, vague murmure se fit dans la salle. « Y’a le prince Eru dans la salle ! » « Quoï ? Mais non ! » « Sisi, regarde ! »
Puis un silence. Certains Lycans allèrent jusqu’à s’agenouiller. Mon garde du corps me collait, méfiant.
J’avançais, lentement, essayant d’afficher un air sur, froid. Parmi tout ce silence, seule l’Hybride que j’avais vu dans ma vision semblait encore s’agiter, comme si elle n’avait pas comprise la situation. Son vendeur s’était tu, reconnaissant Ti’en, avec qui il avait faillit aller aux mains. Il attendait, se demandait si c’était pour lui qu’on venait.
Je m’arrêtait à la hauteur de l’Hybride et la fixait dans les yeux. Un très léger sourire vint éclairer mon visage froid.


- Je suis venue pour vous, Princesse.
Eru Wolfberg
[ Sieur Lycan ♂ ]
avatar
Age : 18
Localisation : Palace Hôtel *

Feuille de personnage
Race: Lycan
Pouvoir: Contrôle le 6ème Sens ¤ Voit l'Avenir
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vente d'une Uma Dim 22 Avr - 8:01

Princesse? Nan, mais il se fout de moi celui là !

Désolé de te décevoir, mais je suis une hybride et non une princesse, comme tu le penses si bien

Je lui avais dis ceci d'une voix glaciale. En même temps j'étais enfermée dans une cage durant des heures, sans eau ni nourriture mais à part ça je ne devais pas m'énerver. Un elfe, un gosse plus précisément, vint me voir avec tout ses copains et je les vis rigoler, en me pointant du doigts: je vis rouge à ce moment et recommença à m'énerver et à ruer contre la cage. Les coups que je donnais résonnaient dans toute la salle. 2 acolytes du marchand vinrent alors avec des cordes et des fouets, ce qui m'énerva encore plus. Je me cabrais et voulus donner des coups de sabots sur ces 2 personnes mais je n'en eu pas le temps. Les cordes m'enlacèrent si vite que je tombais sur le coté. Je n'en pouvais plus de tout ceci: pourquoi a-t-il fallut en arriver là ?
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vente d'une Uma Dim 22 Avr - 17:46

- Désolé de te décevoir, mais je suis une hybride et non une princesse, comme tu le penses si bien.
- Saloperie !! Oser répondre effrontément à son Altesse !


Ce fût Ti'en qui s'enflammait si vite. Il commença à hurler sur l'Uma. Je grognais doucement. Son caractère, je m'en doutais bien, n'avait rien de commode. Je ne la craignais pas, après tout, ma mère aussi était du genre indocile. Elles avaient les mêmes yeux. J'aurais voulu agripper mon doudou, mais pas moyen car je ne l'avais pas amené. Je restais sur mes pieds, affichant une contenance que je n'avais pas. J'étais impassible. Dès que je me mis à grogner Ti'en se calma. Des enfants passèrent devant nous. J'entendis les cris des parents, inquiets du sort de leur enfant, à devancer comme ça une scène qu'au final, toute la salle observait. C'était aussi pour cela que Ti'en s'était énervé. Tout le monde voyait, jugeait, l'autorité du jeune Prince que j'étais. L'Uma, agacée par les enfants, s'enflamma aussi et recommença à taper contre la cage. Je reculais de quelques pas. Un Lycan transformé est plus fort qu'une Uma. Mais je suis encore trop jeune pour maîtriser ma transformation. Épouvantés à l'idée que le petit Prince puisse être blessé par une de Hybrides de la salle, des gens arrivèrent et la ficelèrent.

- Altesse, allons-nous en ! Vous voyez bien qu'on en tirera rien !
- Ce sont mes affaires, non ?
- Mais... Une Uma à l'Hôtel...? Laissez-moi vous trouver une Hybride docile ! Celle-là serait bonne pour l’abattoir !


En disant cela, il jeta un regard plein de mépris à l'Hybride. Quelque part, je sentais que j'étais déjà allé trop loin pour reculer maintenant. Je m'agenouillais devant elle.

- N'y a-t'il pas moyen que l'on trouve un arrangement ? Faisant cela, je posais ma main sur mon épaule. Une vision très nette de ce que j'avais déjà vu la dernière fois vint. Je lui murmurais. Si tu reste ici, ils te tueront bel et bien, Sakana.

J'entrais dans l'adolescence. L'âge où on se sent près à tout pour venir au secours d'une belle demoiselle. Hormis la différence raciale, je voyais en elle pas moins qu'une déesse. Elle me rappelait ma mère et cela aurait suffit à la faire Reine. Mais, de surcroit, je la trouvais si belle que j'aurais bien mis le monde à ses pieds et comblé le moindre de ses caprices... Si elle daignait bien me suivre.
Eru Wolfberg
[ Sieur Lycan ♂ ]
avatar
Age : 18
Localisation : Palace Hôtel *

Feuille de personnage
Race: Lycan
Pouvoir: Contrôle le 6ème Sens ¤ Voit l'Avenir
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vente d'une Uma Dim 22 Avr - 21:20

Ce gosse est bizarre. Il me propose son aide après mon insolence.

Excusez mon insolence Altesse.

J'étais sincère, cet endroit me rendait nerveuse, je voulais le fuir. Les cordes m'entaillaient sévèrement les poignets et le sang se mit à couler. C'est là que je commençais à craquer. Je me recroquevillais et mes larmes coulèrent sans s'arrêter. J'étais perdue et je ne savais plus quoi faire, c'était pas plus compliqué que ça.

Je suis prête à vous suivre si vous le désirez, très cher Altesse. lui dis je d'une voix lassée.

J'en avais plus que marre et puis ce gosse n'a pas l'air méchant. Je préférais le suivre que rester dans cet endroit sordide et puant. En plus, avec tous ces enfants qui te ragrdent de travers, ce n'est pas rassurant.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vente d'une Uma Lun 23 Avr - 6:44

Elle ne se demanda pas pourquoi je connaissais son prénom. Enfin, ça n'était pas si grave. Altesse, altesse... Je jetais un regard froid à Ti'en, pour ne m'avoir que trop donné ce titre. Hé, je n'étais pas venu là pour me faire jeter des fleurs. Je passais une main dans les cheveux de l'Hybride. J'aurais pû sourire car au final, les choses ne se passaient pas si mal que ça, mais mon visage resta calme, cachant par cela bien mes émotions.
A côté Ti'en bippait la limousine, qui devait me raccompagner à l’hôtel. Puis il alla donner l'argent au vendeur.
Je gardais ma leçon et retenais de ne plus parler à Sakana de cette histoire de Princesse. Un jour, peut-être, comprendra-elle la signification de cette appellation. Moi j'étais encore bien trop jeune pour pouvoir prétendre à un cœur déjà adulte. Lorsque j'aurais son âge, et que par cela les années qui nous séparent ne seront plus aussi significatives, nous verrons.
Je me penchais et lui déposais un baiser sur le front.


- Ne t'inquiète pas.
- Prince, la limousine vous attend dehors. Je m'occupe du transport de l'Hybride, contentez-vous de rentrer.


Ti'en me lança un regard glaciale. Principale serviteur de mon père, il voyait comme un caprice l'attachement que je m'étais fait à une Hybride qui, pour lui, n'avait pas "sa place dans un hôtel", aussi grand soit l'hotel. Je le soupçonnais aussi d'avoir quelques problèmes avec les chevaux, mais je ne saurais clairement expliquer lesquels. Je n'avais pas vraiment le choix quand à rentrer tout seul ou non. Et je savais bien que discuter ici n'arrangerais en rien nos affaires.

- A tout à l'heure. Fis-je, aussi bien pour Sakana que pour Ti'en, qui, les babines légèrement découvertes, attendait impatiemment que je m'en aille.

Je sortis de la salle et montais dans la limousine, un peu récalcitrant. Je savais qu'il n'était pas vraiment ce qu'il y avait de plus doux. Mon père me l'avait accolé pour veiller à ma sécurité et à mon comportement. Et c'était normal qu'il soit strict en ce cas. De plus, Ti'en mourra d'ici trois ans, en essayant de me sauver la vie. C'était un geste que je n'osais pas dénuer de son sens et je voulais éviter de me montrer capricieux envers lui. Une fois la porte de la limousine fermée, je me recroquevillais sur le siège arrière et attendit que le trajet se passe. Je fixais le sol, pensif.

Quant à Ti'en, il attendait que je sois hors de son champ de vision. Une fois ceci fait, il donna un coup de pied dans le ventre de l'Uma. Il fit signe à d'autres Lycans de la salle.


- Allez, relevez-la ! Attifée comme elle est, ça serait une honte de voir ça à l'hôtel ! Elle va passer par le toiletteur avant de rentrer.

Pendant que trois Lycans la relevaient, Ti'en lui attrapa les cheveux et lui murmura, les dents serrés...
- Toi, rend-toi bien compte de l'honneur qui t'es fait ! Une Hybride comme toi, ça fait longtemps que j'en aurais fait du steak, et là tu vas avoir l'immense privilège de servir non pas un maître, mais un prince ! Désobéis lui une fois et je te fais saillir par un taureau en rut. Deux fois et c'est moi qui te saute. Croit-moi, tu vas regretter le taureau. Trois fois et tu passes à la salle de torture. Fait-lui le moindre mal et ça sera la terre entière qui voudra ta peau !

Sur ce, il relâcha son étreinte. Il fit signe aux Lycans qui l'accompagnaient de remplacer les cordes par des chaînes. De quoi marcher, mais pas assez longues pour courir.
Eru Wolfberg
[ Sieur Lycan ♂ ]
avatar
Age : 18
Localisation : Palace Hôtel *

Feuille de personnage
Race: Lycan
Pouvoir: Contrôle le 6ème Sens ¤ Voit l'Avenir
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vente d'une Uma Lun 23 Avr - 9:17

Je n'avais plus la force de résister à la poigne de ce lycan. Tout ce que je savais c'est que je ne comptais pas désobéir à ce prince, il m'a sortit de cet horrible endroit donc je dois me montrer reconnaissante envers lui. J'avais mal à l'endroit où je me suis prise un coup de pieds. Je ne voulais pas que l'on m'aide, alors je me relevais toute seule, mais mes pattes tremblaient. Je n'étais pas sure de tenir comme ça.

Merci, de m'avoir sortit d'ici...merci beaucoup.

Je m'inclinais devant ce lycan, pour lui montrer mon respect. J'essayais de lui sourire, mais j'avais encore trop peur de lui. Après ce qu'il m'a dis, j'étais juste terrifiée, il avait une certaine carrure qui ne me déplaisait pas mais je préférais le garder pour moi. C'étais mieux ainsi. Je sentis des chaînes m'enlacer, leurs contacts froids sur ma peau me fis frissonner. Je n'avais pas l'habitude de sentir du métal sur ma peau. Jusqu'à présent j'avais été toujours libre, mais depuis que cet elfe m'a capturé je n'ai pas put galoper une seule fois. Ça me mettait mal à l'aise, surtout face au regard insistant du lycan. Il me foudroyait du regard, et sans le vouloir je mis à rougir de gêne. Je ne savais même pas pourquoi mais je ne lui en voulais pas du tout, après tout, j'ai été insolente avec le prince, je méritais donc sa colère.


Dernière édition par Sakana le Lun 23 Avr - 12:21, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vente d'une Uma Lun 23 Avr - 12:14

Ti'en esquissa un sourire malsain.
- Voilà, c'est comme ça que tu aurais dû te comporter dès le début.

Sur ce, il décocha une claque à l'Uma et la poussa vers la sortie, secondé par les Lycans, qui vérifiaient qu'elle ne s'enfuit pas. Il lança un regard triomphant à toute la foule. Une fois dehors, il l'attrapa par les cheveux et la tira jusqu'au toiletteur le plus proche. Elle avait si vite changée de comportement qu'il se sentait fier de lui. Après tout, n'avait-il pas mit à ses pieds une Hybride franchement indocile ?
Une fois arrivée au toiletteur, il dit d'une voix stricte aux employés...


- Nettoyez-la de fond en comble. Qu'elle soit présentable pour le Prince ! N'épargnez rien, et lavez-la à l'eau glaciale, elle a besoin de se rafraichir les idées.

Puis, il tourna les talons. Il dit aux Lycans de rester près de la porte, histoire de surveiller qu'il ne lui vienne pas à la tête de s'enfuir. Il partit lui acheter une tenue descente. Avant de partir, on lui demanda s'il fallait mettre les affaires de l'Hybride de côté. Il fit un geste las de la main. Ils pouvaient faire comme ils voulaient, on n'était pas à trois haillons près.
Il quitta donc le magasin pour passer dans celui d'à côté, pendant qu'on s'occupait de préparer l'Hybride. Qu'on la lavait, lui coupait les cheveux, limait les sabots, etc... Il trouva une tunique pour Uma, qui descendait assez décemment pour cacher les parties intimes de l'Hybride. Il lui prit aussi une chemise de nuit. Les achats payés, il revint au toiletteur et commença à pester pour qu'on se dépêche de finir.

Moi, de mon côté, j'étais rentré à l'hôtel. Sur mon lit, je m'appliquais à faire un puzzle. J'avais demandé au personnel de commander un nouveau lit. Ma chambre faisait à peu près quarante mètre carré. Il y avait bien de quoi l'installer. J'avais retrouvé Merrô, qui s'était allongé à côté de moi. Il secouait la tête de temps à autre et grognait doucement. Il lui arrivait de plonger une patte dans mon puzzle, ce qui ruinait tout mes efforts. Il gémissait ensuite doucement pour se faire pardonner et moi je recommençais, impassible.
Fraîchement amouraché, je me posais mille question sur ce qui allait suivre. Je battais doucement des pieds, dans un état d'esprit que je n'avais jamais connu auparavant. J'étais... Inquiet ? Heureux ? Qu'est-ce que je devais faire pour la faire m'aimer ? Peste soit de mon pouvoir ! Il ne pouvait me servir à rien pour ce genre de chose ! Est-ce qu'elle aimait les chevaux ? Est-ce qu'elle en voudrait ? Avait-elle besoin de robes ? De vêtements ? De bijoux ? J'étais joyeux et triste en même temps, serein et inquiet. Que faire ? Que lui dire lorsqu'elle apparaîtra ?
Eru Wolfberg
[ Sieur Lycan ♂ ]
avatar
Age : 18
Localisation : Palace Hôtel *

Feuille de personnage
Race: Lycan
Pouvoir: Contrôle le 6ème Sens ¤ Voit l'Avenir
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vente d'une Uma Lun 23 Avr - 12:35

Le garde du corps m'avait foutu une claque avant de m'emmener au toilettage. Je n'avais pas réagi, car je savais que je le méritais. Mon regard étais vitreux. On me nettoyait à fond, par contre l'eau était glaciale. Mais j'en avais réellement besoin, avec toute cette chaleur, j'étais heureuse de la douche froide. Je le vis revenir avec un gros paquet à la main, alors ma peur revins. Qu'allais je devenir ? quel sort me réservait-il ?
Tout ce que je savais c'est qu'il me détestait. J'aurais tellement voulue tout reprendre à zéro. Malheureusement c'est impossible. Je ne savais plus quoi penser, ce lycan me fascinais et me terrifiais à la fois, j'étais perdue dans mes pensées. Malheureusement quand le lycan revint je n'avais aucun vêtements sur moi et j'essayais de me cacher le plus possible. J'étais rouge de gêne face à cet homme, dans cette situation. En plus, une cicatrice me barrait le dos, une cicatrice due à une bagarre avec un autre hybride. Je m'en voulais réellement d'exister, je ne faisais que des gaffes. J'avais peur de ce qui allait arriver par la suite. Je voulais m'excuser pour avant, mais je n'osais pas, ma voix ne sortait pas. Mes larmes perlaient au bord de mes yeux. J'étais perdue dans mes pensées lorsque mon regard atterrit sur mes poignets qui étaient toujours en sang.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vente d'une Uma Lun 23 Avr - 14:00

Ti'en pestait encore lorsque l'Uma arriva. Elle était nue. Aussi en profita-il pour juger de la "qualité" du produit que l'on venait d'acheter. Il en fit le tour, remarqua une grosse cicatrice ridicule, de nombreuses marques.

- Tss, de la camelote de bas-étage. Siffla-il.

A ses heures perdues, il avait vendu des Hybrides et il savait très bien qu'au vu des prix, il y avait eu arnaque. Il grava dans sa mémoire d'aller rendre une petite visite au vendeur, histoire de le faire cracher et l'argent qu'il lui devait, et ses dents. On n'arnaque pas la famille du Chef de Meute impunément. En réalité, Ti'en ne pouvait supporter ni les Umas, ni les Sakanas. Il avait en horreur ces Hybrides bien trop loin de l'apparence qu'on chaque Lycan. A choisir, il préférait les Ookamis et les Inus. Il aurait bien aimé pouvoir décider de l'Hybride que j'allais acheter et m'aurait surement attitré une Inu bien sage.
Il finit par lancer la robe qu'il avait choisie sur la tête de l'Hybride en lui lançant un "habille-toi" bien sec. Il avait l'impression qu'elle s'était mise en tête de l'allumer, et cela l'agaçait profondément.
Une fois que celle-ci fût convenablement habillée, il fit signe aux Lycans de lui remettre ses chaînes, puis de la trainer jusqu'à l’hôtel. Qu'elle ait les cheveux encore mouillés ou non ne changeait rien pour le Lycan. Il était encore jeune sa fougue lui permettait sa cruauté. Ti'en s'était débrouillé comme il pouvait pour survivre et son caractère avait évidemment mué au fil du temps, pour devenir l'impitoyable Lycan qu'il était.


( Suite chez moi ? )
Eru Wolfberg
[ Sieur Lycan ♂ ]
avatar
Age : 18
Localisation : Palace Hôtel *

Feuille de personnage
Race: Lycan
Pouvoir: Contrôle le 6ème Sens ¤ Voit l'Avenir
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vente d'une Uma

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Vente d'une Uma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» remise en vente des maisons abandonnees
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris
» [VENTE] Divers : Codex , Rackham , GW , JDR ...
» Interdiction vente chats et chiens en magasin Belgique
» Vente Elysien Forge World (GI)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* Esgalduin RPG * :: Esgalduin ¤ Ville :: Marché :: Salle des Enchères-