* Esgalduin RPG *
Coucou!
Le forum devient privé ! Une raison ? Duuh, moins on est de fous, plus il y a de gâteaux de riz ! Wink
Il va donc falloir se connecter pour accéder aux topics. Pour les p'tits nouveaux, je vous conseille plutôt Orphelinat Sanada, Fantastica ou Dreadful !


Bienvenue à Esgalduin, une ville déchue, désormais contrôlée par les Rebelles. Mais la victoire reste fragile et tout peut basculer. De quel côté serez-vous alors ?

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Au Château des Walker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Au Château des Walker Ven 21 Mar - 9:11

"Pieds de patate ! Pieds de patate !" Hurlait la jeune louve qui devait bien être majeure maintenant. Isamine plaqua l'une de ses mains contre son oreille, son tympan lui faisant mal. Claudia courait actuellement, à quatre pattes, à travers le salon. Elle tournait en rond autour de la table, déposant dans son sillon des morceaux de pâte-à-modeler, sorte de petites boules coniques qu'elle répandait de manière répétitive. Il était rare pour Isamine d'admirer quelqu'un. Mais il fallait reconnaître que l'imbécilité de l'Ookami était bien digne d'admiration. Il haussa un sourcil lorsque, emportée dans son élan, son front cogna contre le pied de la table dans un "BONK" furieux et sinistre.

- Ça va aller ? Claudia se frotta le front puis releva la tête en direction du garçon. Elle le regardait droit dans les yeux et cet air sévère dérangea de manière conséquente Isamine. Laisse tomber, retourne jouer.

Claudia retourna à son jeu, continuant de scander sa litanie sans réel sens. Isa se sentait mal. Il haïssait avoir à cohabiter avec une telle cinglée. ...Il faut dire que Claudia était spéciale. Son âge mental ne semblait pas dépasser les quatre ans mais il lui arrivait d'avoir des moments de sinistre lucidité où elle ne se gênait pas pour faire comprendre qu'elle avait parfaitement conscience de chaque détail de la situation. Il lui semblait, enfin, que cette dernière jouait un rôle la majeur partie du temps. Ou alors que ces brutaux accès à l'intelligence étaient l’œuvre d'une entité supérieure possédant la jeune femme. D'un caractère plutôt terre à terre, Isamine était devenu superstitieux en présence de l'Ookami. Il l'aurait probablement haït et poussé à partir, si elle n'avait pas été si chère à son maître. L'affection qu'Allen Walker portait à la jeune femme, si semblable à celle que le Zombie portait à Isamine, l'en empêchait. Il se revoyait dans l'hybride lorsqu'elle était apparue sur le pas de la porte, trempée par la pluie et aussi perdue que lui le jour de son adoption. Ces grands yeux hagards, un peu effrayés, avaient aussi étés les siens. Ce visage sur lequel il ne se trouvait plus une once d'espoir... Et puis Claudia s'était avérée être Claudia. Celle qui chante à tue-tête même en pleine nuit et casse la vaisselle car "elle peut se briser". Et le quotidien d'Isamine était devenu un cauchemar sans bornes, lui tapant sur les nerfs de surcroit.
Il ne fallait pas non plus compter sur 'le Maître' pour s'occuper de ça, non ! C'était à lui de veiller sur la fille aux cheveux rouges, à lui de l'empêcher de se trancher les veines à tout bout de champ car "ça peut se couper" et de nettoyer encore et encore derrière elle. Et vous voulez savoir ce qu'il haïssait par dessus tout ?


- Il nous observe, diiis, Taito... Souffla la jeune femme, s'arrêtant dans sa course insensée. C'était ça. Le fait qu'elle parle sans cesse à ce... A cette... A rien du tout d'ailleurs ! Claudia parlait dans le vide, à un ami imaginaire, regardant sans cesse derrière elle comme si une présence invisible y était réellement... Et Isamine avait commencé à se demander s'il n'y avait vraiment pas quelqu'un les observant. Oui, tu as raison ! Elle émit un petit rire et se remit à courir. Isamine allait s'assoir, ayant attrapé un sacré vertige à force de l'observer faire tout ces tours mais quelque chose l'en empêcha. Ce fut un "bonk" mais un bonk, si désagréable, pas vraiment douloureux. Il se retourna vers celui qui venait de lui frapper doucement la tête avec une encyclopédie.

- Maître Allen ? Que puis-je faire pour vous ? Le regard d'Isamine se posa avec délice sur le garçon aux yeux bleu-vert, aux longs cheveux blonds et au visage souriant. Allen avait toujours été quelqu'un d'agréable- quoi que stricte dans ses mauvais jours et l'affection qu'éprouvait celui qui se croyait humain envers son père adoptif n'avait de cesse de croitre.
- Le repas... Il est dix-neufs heures. Ton stricte, mauvais jours. La bonne humeur qu'Isa avait cru déceler dans le regard du Zombie s'évanouit telle la mousse d'un cappuccino. Le moral d'Isamine en fit immédiatement de même alors que pénétrait dans son esprit l'immuable vérité qu'il...
- J'ai oublié le repas. Pardon. Eeeeet merde ! Deux ans. Deux ans qu'il n'avait pas fait une telle bourde et voilà qu'Allen, si stricte quant à ces fichues heures de repas, allait lui faire la gueule pendant certainement autant de temps. Isamine fonça à la cuisine, ignorant le nouveau 'bonk', émit par le front de Claudia ce coup-ci. Encore le pied de table. Elle allait la rendre bancale si elle continuait à se cogner dessus...

Une fois dans la cuisine, Isamine soupira. D'une main experte il attrapa une poêle et de l'autre il sorti la viande du frigo. Viande dans la poêle, casserole installée sur le feu pour réutiliser le jus de la viande... Tout en laissant chauffer le repas, il chercha du regard les épices... Etagère du haut ! Préparer une sauce à mélanger au jus de viande... Hm. De la crème et... Probablement de la ciboulette.
En vérité, ce qu'il préparait n'avait nullement d'importance. Allen n'avait pas besoin de manger et ne mangeait, en vérité, pas. Il se contentait de s'installer à table et de regarder 'son fils' manger... Avec Claudia désormais. Claudia mangeait aussi mais elle n'était pas difficile et avait même du mal à manger autre chose que de la viande crue. Un comble pour le cuisinier expert qu'était devenu Isamine au fil des années ! Alors que ses oreilles se reposaient, bercées par le frémissement de la viande, il finit par remarquer que Claudia s'était arrêtée de jouer. La salle à manger n'étant pas si loin, il s'attendait effectivement à entendre l'affreuse mélopée le poursuivre jusqu'ici...
Zune De Laudreuil
[ Voyageur ۩ ]
avatar
Age : 353

Feuille de personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas

Au Château des Walker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le château de Fougères
» Festin au château (suite)
» [Aisne(02)] Château de Coucy
» Britany, domestique au château d'Émeraude
» Visite au château d'Ambleville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* Esgalduin RPG * :: Village de Sérès :: Quartier Résidentiel :: Château De Lullaby-