* Esgalduin RPG *
Coucou!
Le forum devient privé ! Une raison ? Duuh, moins on est de fous, plus il y a de gâteaux de riz ! Wink
Il va donc falloir se connecter pour accéder aux topics. Pour les p'tits nouveaux, je vous conseille plutôt Orphelinat Sanada, Fantastica ou Dreadful !


Bienvenue à Esgalduin, une ville déchue, désormais contrôlée par les Rebelles. Mais la victoire reste fragile et tout peut basculer. De quel côté serez-vous alors ?

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Hé, bonjour ! /PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Hé, bonjour ! /PV Sam 10 Mai - 9:27

Les vêtements.
Les vêtements, ça n'a jamais vraiment été mon fort. Auparavant, je prenais ce qu'on me donnait et choisissait automatiquement les vêtements les plus amples et les plus lourds. Maintenant... Mon armoire est vide. C'est surtout à cause de l'élevage de Dragon que j'ai repris à Sorno. Les Dragons ont beau avoir l'air mignon, ils vous sautent dessus, vous arrachent les manches, vous déchirent les jambières. La nuit, ils s'installent dans vos habits et les mettent en miettes pour s'y faire un nid.
C'est assez désagréable.

Il fallait donc que j'aille me procurer quelque chose à me mettre. J'étais dans cette tenue déchirée et je me doutais bien que Wakai allait m'hurler dessus si elle passait me rendre visite- de quoï allait-elle encore se méler ? Je peux m'habiller comme je veux !
Enfin, c'est vrai qu'il ne fallait pas avoir l'air de n'importe quoï si je voulais que des gens me confient leurs Dragons. Il fallait au moins avoir l'air présentable !
Je m'étais rendue au marché en Dragon. C'est bien l’avantage de travailler là-dedans ! Je pouvais utiliser les clients pour mes déplacements personnels. Le Dragon, un oriental rouge carmin de deux mètres de long, je l'avais laissé en périphérie de la ville. Mûk, je l'avais laissé à l'élevage. Il surveillait les plus jeunes.
J'étais perturbée car je n'avais jamais eut à assumer une telle charge de travail. J'étais bien vite fatiguée et mes jambes avaient tendance à me faire défaut lorsqu'il s'agissait de travailler toute la journée. Mais j'avais un peu plus de sous qu'à l'époque, où il fallait attendre que Wakai se décide à m'acheter quelque chose.
J'émis un sourire. Oui, ça, au moins, c'était une bonne chose. Je gagnais ma vie moi-même et en plus, je n'habitais pas trop loin de Sefi ! Bon, Wakai habite avec lui. Ça, ça me dérange. Il faut que je trouve quelque chose à faire pour ça. Nous le partager une semaine sur deux, ça serait déjà plutôt bien !

Mes pieds fatigués s'arrêtèrent en face de la boutique de vêtements. Le nom avait changé et les choses vendues différeraient peut-être un peu. J'aime bien les robes, mais elles sont trop courtes pour moi. De plus, Wakai me fait des réflexions quand je porte des pantalons par dessous. Ah cette Elfe... Elle est infernale.
Je repensais au peu de temps qu'était resté la dernière vampire s'étant proposée de m'aider. Bien qu'elle n'avait pas fait grand-chose comparé à la tonne de travail que j'avais alors à faire, elle avait été plutôt utile. Voyons les choses en face :: Je ne m'en sortais pas toute seule ! Avoir de l'aide m'aurait été plus qu'utile !
Je poussais la porte et balayais du regard l'établissement. Il était totalement vide ! Personne ne l'avait donc reprit ? Je fis quelques pas en direction des rayons. Il restait encore quelques robes à tendance médiévale, mais cela ne m'inspirait pas vraiment. J'allais chercher dans les pantalons pour trouver des vêtements cloutés.
La boutique avait été surement pillée durant les jours qui avaient suivis la révolte. Les habits qui restaient étaient les invendus, ceux dont personne n'avait voulut. Les vêtements chauds, ceux de nécessité, avaient dû partir en premier. Je continuais de regarder, attentive au moindre morceau de tissu qui aurait pu me convenir...

_________________


In questa stanza solo io e te
Continuiamo a cantare insieme questa canzone
Ru ri ra ru ri ra canto
Il mondo esterno non puo sentirmi
Cantero solo per te
Yuri Kagome
[ Sage Hybride ♧ ]
Age : 23

Feuille de personnage
Race: Elfeline ~ Ryû/Kaeru
Pouvoir: Affinité avec les oiseaux
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hé, bonjour ! /PV Sam 10 Mai - 12:58


*Shuu, où que tu sois, je te retrouverais ! Attends-moi, sois patient, attends-moi !*
Shuuri venait tout juste de se laver, à l'aube, dans la douce cascade commençant le fleuve longeant la forêt d'Esgalduin, et comme chaque matin, elle s'adressait à son frère disparu...
Voilà maintenant près d'un an que celui-ci s'en était allé, en pleine nuit, dans un lieu que Shuuri ne connaissait pas... La jeune femme n'avait, depuis, eut aucune nouvelle de lui...
Bien qu'elle fût persuadée que son jumeau, puisse t-il être malade ou affamé, était toujours en vie, elle n'avait aucune idée d'où celui-ci pouvait bien se trouver...
Ayant fouillé les moindres recoins de la ville, étant même allé jusqu'à violer les propriétés privées d'anciennes espèces maîtresses -en profitant par ailleurs pour y dérober discrètement quelques ustensiles, habitude oblige- afin de vérifier que Shuu ne s'y trouvait pas prisonnier, force était pour elle de constater que si son frère était toujours en vie quelque part, ce n'était pas ici... Il lui fallait donc voyager sur certains des nombreux continents constituant leurs terres, et par conséquent dans les encore plus nombreuses villes constituants lesdits continents. Et pour ça, la jeune fille le savait, il lui faudrait de l'argent !
La nourriture et les vêtements, ainsi que le nécessaire pour survivre, elle pouvait le voler ! mais une place dans une embarcation, même de fortune, il lui faudra la payer...
Forte heureusement pour elle, Shuuri avait eu le temps, en écoutant les badauds passé près de ses repères, de se faire un itinéraire de route pour ses recherches. Paraîtrait-il qu'un des continents avait été ravagé par plusieurs catastrophes naturelles et que, du fait des reconstructions, pas mal de trafiquants d'esclaves étaient venu en capturer sur d'autres continents pour venir les revendre illégalement sur celui-ci ! Même si les chances étaient minimes, l'instinct de Shuuri lui disait que si son frère était quelque part c'était forcément sur ce continent-là, nommé Fantastica, à servir un maître quelconque, illégalement, et à attendre de pouvoir s'échapper pour rejoindre sa sœur... ou alors tout comme elle, déjà libre, mais cherchant par tous les moyens à trouver les revenus nécessaires à son voyage de retour...
Oui, ça ne pouvait qu'être ça ! L'humaine si attachée à son jumeau en était sûre, elle le sentait au plus profond de son être esseulé !
Restait plus qu'à voler suffisamment d'argent pour se payer une place à l'intérieur d'un navire ! Ou de travailler...

Marchant en direction de la ville, sa tunique à capuche lui cachant toujours le visage -quand bien même ne lui était-il plus dangereux de se montrer à visage découvert en pleine ville quand elle ne volait pas-, la jeune femme se dirigeait vers une ancienne boutique de vêtements, qu'elle savait de source sûre abandonné, afin d'y chercher quelques anciennes collections à chaparder...
Outre sa tenue furtive -ou tout du moins capable de la cacher aux yeux des potentiels curieux- qu'elle avait en commun avec son frère et qu'elle lavait quotidiennement de manière à la garder utilisable, Shuuri n'avait que peu de vêtements, préférant les voler au jour le jour au besoin, afin d'être plus discrète (car si elle et Shuu volaient depuis des années, ils essayaient généralement de le faire de manière la plus discrète possible, prenant quelques aliments ou vêtement chez les gens qu'ils cambriolaient, mais sans jamais rien prendre de valeur, afin de faire croire à leurs victimes qu'ils les avaient simplement perdu...), aussi fut-elle ravie d'apprendre qu'un tel lieu existait !
Si d'autres habitants n'étaient pas déjà venu tout dépecé, elle pourrait peut-être trouver deux trois trucs intéressant à prendre pour elle ou son frère -après tout, quand elle l'aura retrouvé, sûrement qu'il sera content de trouver une nouvelle tenu-
Une fois arrivé devant la boutique, ignorant les deux-trois regards de curieux intrigué par sa tunique, elle rentra dans celui-ci et poussa un soupir de soulagement
Il semblait vide, tant mieux, Shuuri n'avait jamais aimé la foule et préférait largement faire ses « emplettes » en solitaire, faute d'avoir Shuu à ses côtés.

Prenant une robe entre ses doigts finement musclés et cornés, la jeune femme inspecta la texture de celle-ci avant de passer à la suivante...
Des robes grunges, pas vraiment le genre de vêtements qui te font passer discrètement, mais plutôt pas mal à regarder...
Choisissant une petite robe, extra courte et cintrée à la taille, de couleur noire et jaune, elle passa un long moment à la regarder avant de finalement la choisir... Ce n'était non pas pour elle mais pour son cher frère, celui-ci ayant toujours voulu la voir vêtu de quelque chose de plus féminin... S'il revenait, elle mettrait cette robe pour lui montrer son plaisir de le revoir, et ils pourront fêter leurs retrouvailles comme il se doit !
C'est sur ces pensées un léger sourire naissant à la commissure de ses lèvres, que la jeune femme se prépara à sortir, mais ce fut sans compter sur l'étrange impression d'être espionné qui la fit se retourner vers le fond du magasin.
Une femme au teint vert, pas beaucoup plus âgé qu'elle, se tenait là-bas...
Depuis combien de temps était-elle là ? Sûrement depuis le début, sinon Shuuri l'aurait entendu rentrer...
Regardant l'inconnue dans les yeux, l'humaine hésita quelques instants avant de se dire que le moins suspect était encore de saluer cette personne.
Certes, elle n'avait rien fait de mal en venant ici, mais il craignant qu'en se montrant impolie elle finisse par éveiller d'autres soupçons, et la dernière chose que souhaitait Shuuri était de se retrouver en prison alors qu'elle était en plein préparatif monétaire pour partir retrouver son frère...

- Bonjour... Lâcha-t-elle finalement, la voix légèrement rocailleuse d'une personne n'ayant pas parler depuis des jours, ce qui était d'ailleurs le cas
Shuuri Takatsu
[ Humain ★ ]
Age : 21
Localisation : Esgalduin

Feuille de personnage
Race: Humaine
Pouvoir: Aucun
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hé, bonjour ! /PV Sam 10 Mai - 13:33

La boutique était déserte. Les volets, rabattus mais cassés, laissaient entrevoir assez de lumière pour que je puisse voir que rien ne me plairait. Soupirant, j'évitais du regard les jupes trop courtes et baladaient mes doigts le long des robes longues. L'une d'elle, d'un vert fluo, retint mon attention. Je la mis sur mon bras et continua ma recherche.
Le vert fluorescent est l'une de mes couleurs favorite, avec le noir et le vert olive. Je cherchais donc quelque chose dans ses tons. Je ne suis pas fan des autres couleurs. Du blanc, quelque fois, mais je cherche à me démarquer de Wakai et elle ne porte quasiment que cette couleur.
Je finis par trouver un gros sweat noir représentant une tête de mort verte. Allez, on embarque. Pantalon noir, tant pis, j'ôterais les clous et je demanderais à l'Elfe de broder par dessus pour cacher les trous. J'hésitais devant les baskets multicolores. Elles étaient jolies mais je ne marche pas beaucoup. Elles ne serviront pas. J'attrapais une paire de ballerines noire.
Eh bien je n'allais pas avoir un nouveau look cette année. Enfin, tant que cela suffit pour travailler.
Je redressais la tête au moment où une jeune femme entra dans la boutique. Je reculais de quelques pas, me mettant dans l'ombre pour éviter toute conversation ou prise de tête que je ne souhaitais avoir. Je pensais au Dragon laissé en dehors de la ville, et qui devait attendre mon retour avec une certaine impatience. Pluton. Il s'appelle Pluton. C'est son propriétaire qui me l'a dit. Il a tendance à...

Attends.
J'ai embarqué une monture qui a des difficultés à rester en place pour me rendre en ville ? Zut. C'est une sacrée bourde ça. Il a intérêt à toujours être là quand je reviendrais ! Sinon je vais devoir sillonner la région à la recherche de cet animal !
Il devenait donc pressant de partir mais la demoiselle n'était pas décidée à s'en aller. Ce n'était pas franchement le genre de personnes à qui je pouvais faire directement confiance- je ne fais confiance à personne de toute manière. En fait, elle me faisait même un peu peur. Elle ne m'avait pas remarqué et c'était au moins un point positif. Mais je commençais à m’inquiéter pour le Dragon. Il fallait que je me dépêche. Je sortis donc de l'ombre, la surveillant du regard. Si les choses tournaient mal... Il n'y avait pas grand monde pour me protéger en ce cas. Il fallait que je sois prudente.

- Bonjour... Un ton aux allures froides. Je me figeais et répondis également.
- Bonjour.


Mais ça c'était qu'avant qu'un gros bruit ne secoue la boutique. Les vitres se brisèrent sous le choque d'un puissant coup de griffes et l'édifice trembla à nouveau alors que quelque chose sembla se jeter de toutes ses forces contre son toit.
Mon premier réflexe fut de m'abaisser, me recroqueviller jusqu'à ce que cela cesse de trembler. Puis je courus en dehors de la boutique, ayant laissée tomber les vêtements. Après tout, ce qui se passait valait bien les quelques fringues que j'avais trouvée ! De plus, j'avais ce mauvais pressentiment que...
Ce qui se trouvait sur le toit était l'oriental rouge que j'avais sorti du centre d'élevage. Perché, une griffe appuyée sur la gouttière sur le point de s'effondrer, il s'appliquait à démolir la cheminée...

" Oh non ... "

Et ce coup-ci, pas de Mûk pour m'aider à raisonner le Dragon. Grimper sur le toit, avec le peu d'agilité dont je disposais, étant impossible, je me retrouvais bien coincée. Je tentais malgré tout de le siffler pour le faire revenir ici mais il ne me lança qu'un regard dédaigneux.

_________________


In questa stanza solo io e te
Continuiamo a cantare insieme questa canzone
Ru ri ra ru ri ra canto
Il mondo esterno non puo sentirmi
Cantero solo per te
Yuri Kagome
[ Sage Hybride ♧ ]
Age : 23

Feuille de personnage
Race: Elfeline ~ Ryû/Kaeru
Pouvoir: Affinité avec les oiseaux
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hé, bonjour ! /PV Sam 10 Mai - 15:02


- Bonjour.

La jeune femme au teint verdâtre avait l'air quelque peu effrayé, ce qui, bien qu'arrangeant Shuuri dans la mesure ou elle avait moins de risques d'entamer une conversation dans cette condition, lui déplaisait également si jamais la peur de cette inconnue était dû à une quelconque méfiance... L'humaine ne voulait décidément pas qu'on la prenne pour ce qu'elle était, c'est-à-dire une personne louche. Bien que ce sentiment relevait plus de la paranoïa que d'une peur construite, Shuuri se sentait étrangement mal à l'aise en présence de cette personne qui, bien qu'elle n'ait eu aucune raison valable pour le faire, pouvait le conduire droit en prison, l'empêchant ainsi de retrouver son jumeau adoré...
C'était idiot, bien sûr, mais Shuuri n'avait jamais affirmé être quelqu'un de logique.
Et puis, quand on avait toujours vécu seule ou à deux, rencontrer une nouvelle personne est quelque chose de relativement déplaisant ! On n'a aucune idée de comment se comporter pour la mettre en confiance et partie, mine de rien, sans éveiller un quelconque soupçon...
Enfin, par un coup du destin, la question d'une conversation quelle qu'elle soit ne se posa même pas ! Alors que Shuuri en était à se demander si elle devait ou non s'enquérir de la santé de cet être dont elle se foutait éperdument, elle sentit le sol vibrer sous ses pieds, et le plafond trembler dangereusement, la tirant instantanément de ces questions insignifiantes.
Regardant l'inconnue se recroqueviller sur le sol les bras sur la tête, l'humaine se contenta quant à elle de se cramponner au pas de mur le plus proche. Hors de question pour elle de se jeter à terre, quand bien même aurait-elle été plus stable, rien n'était plus dérangeant que de ne pas pouvoir bouger en cas d'alerte, or en position assise il lui aurait fallu nettement plus de temps pour se relever et fuir si jamais le plafond s'y prenant à leur tomber sur la tête !
Une fois les premières secousses terminées, alors qu'elle relâchait le pan de mur qu'elle tenant toujours fermement et à s'en blanchir les jointures, Shuuri suivit l'inconnue jusqu'à la sortie de la boutique, sa robe toujours serré contre elle comme un précieux trésor d'une promesse faite à un absent.
Dehors, sur le toit de la bâtisse, se trouvait une bête d'un peu plus de deux mètres, d'un rouge magnifique, occupé à démolir la vieille cheminée déjà bien abîmer par nombre d'intempéries.
Écarquillant grand ses yeux azurés Shuuri regarda alternativement le dragon et la femme au teint vert, celle-ci occupé à tenter de siffler en direction de la bête, tentant tant bien que mal de comprendre ce que faisait cette chose ici...
Tout à coup, la mémoire lui revint : Elle qui passait le plus clair de son temps terré dans les moindres recoins de la forêt d'Esgalduinou ses alentours était déjà passé nombre de fois, avec son frère ou seule, devant la réserve de Dragon construite dans la montagne proche de la ville. Cette femme-là, face à elle, était la gérante de cette réserve, elle la reconnaissait ! Et si cette femme en était la gérante, c'était sûrement que ce dragon était l'un de ses pensionnaires !
Ne sachant absolument pas quoi faire pour raisonner un tel être, et n'ayant pas de pouvoir capable de le maintenir sous contrôle, la seule possibilité que voyait Shuuri pour éviter que celui-ci ne détruise l'entièreté du magasin fut de monter sur le toit et de tenter d'y déloger la bête !
Profitant de sa grâce et de son agilité naturelle et perfectionnée au fil du temps, la jeune femme se hissa avec nonchalance sur le toit et, prête à fuir à chaque instant, se rapprocha du dragon d'un air sûr d'elle -ces êtres-là sentent la peur-

- Ta maîtresse t'attend en bas ! Descends si tu ne veux pas de problème !

Elle avait dit ça d'une voix ferme, sur, mais sans pour autant être agressive, tout en montrant la gérante du doigt. Même si le dragon ne comprenait pas un mot de ce que disait Shuuri, il lui serait au moins possible de comprendre l'impératif au son de sa voix, et l'ordre à la direction montré.

- C'est là-haut ta place, elle montra un point vers le sommet de la montagne, non pas ici... Rejoint ta maîtresse ! Ton autoritaire mais doux, sûr de soi mais pas agressif, elle repointa du doigt la femme au teint vert! Shuuri ne savait absolument pas si elle avait bon ou non, et elle n'aimait vraiment pas le rassemblement de badauds venus observer son manège, mais maintenant qu'elle avait commencé autant continuer jusqu'au bout... T'auras plus de place là-bas qu'ici !
Shuuri Takatsu
[ Humain ★ ]
Age : 21
Localisation : Esgalduin

Feuille de personnage
Race: Humaine
Pouvoir: Aucun
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hé, bonjour ! /PV Sam 10 Mai - 17:29

Zut zut zut. Comment en étais-je arrivée à une telle situation ? Décidément... Je suis trop tête-en-l'air ! C'est pour ça aussi que je ne sors jamais ! A chaque fois que je suis allée en ville, il y a eue une catastrophe...
Les yeux rivés sur le Dragon, je me rendais à peine compte que la fille de tout à l'heure s'était mise à grimper en direction du toit, avec une certaine agilité d'ailleurs qui m'aurait rendue jalouse en d'autres circonstances.

- Reviens ! Ce Dragon est à moi !
Dis-je, courroucée à l'idée qu'elle risquait alors de lui faire du mal ou de me le piquer. En réalité, il n'était pas à moi. Mais j'avais bien de la chance que son propriétaire n'habite pas à Esgalduin pour voir un tel spectacle ! Cela m'aurait coûté ma réputation... Cela me la coûte déjà.

- Ta maîtresse t'attend en bas ! Descends si tu ne veux pas de problème !
...Pardon ? Elle était en train... De lui demander de revenir chez moi ? Haha okay. Mais pourquoï ? Qu'avait-elle à y gagner ? Je surveillais la scène d'un œil méfiant, tout en étant plutôt curieuse de voir ce qui allait se produire. L'élégant Dragon se recourba en direction de l'impudente jeune fille. Il la regarda d'un regard mauvais, visiblement vexé d'être ainsi dérangé... Avant de retourner à son office, c'est à dire démolir la cheminée à coups de pattes. Cette dernière finit par céder. C'est là-haut ta place. Dit-elle en pointant du doigt la Montagne aux Dragons. Ah... Ah non, pas ça ! Il va retourner tout en haut de la montagne, aux nids de Dragons ! Je suis au pied de la montagne moi ! Rejoint ta maîtresse ! Le Dragon ne comprenait plus grand chose. Il fixait la montagne avec envie et se mit à battre des ailes. Puis il les recroquevilla et retourna à son carnage. Enfin, il finit par regarder d'un air malicieux la jeune fille qui commençait à l'agacer à force de lui donner des ordres. Le terme 'maîtresse' ne signifiait rien pour lui car son unique maître n'était pas là. T'auras plus de place là-bas qu'ici !

Le Dragon s'approcha finalement de la demoiselle, lui faisant face de toute sa hauteur. Il fondit sur elle et sa gueule ouverte se referma sur son bras. L'espace d'un instant, il descendit du toit vers moi, sa prise toujours entre les crocs. Il n'avait pas serré de manière à ne pas la blesser mais le poids de son propre corps avait pu faire mal à la jeune femme tout de même.

- Ça va aller ? Je suis désolée, d'habitude ils sont un peu plus sages.
Il n'avait pas l'air décider à la lâcher. Pour lui, il ne faisait que jouer et regarder partir sa compagne de jeu pouvait bien lui briser le cœur. A vrai dire, il était bien le seul à s'amuser ici ! J'essayais de faire lâcher prise au Dragon en m'approchant de sa mâchoire et en l'ouvrant comme Sorno m'avait appris à le faire; une main de chaque côté, et presser sur les coins de la mâchoire. Mais Pluton n'avait aucune envie de se laisser faire.
Ne t'inquiète pas, il ne mange pas de chair humaine.
Enfin, je crois. J'ai jamais vu un Dragon en manger en tout cas.
Pluton regardait étrangement sa prise. Il semblait bien intrigué ou alors voulait voir si sa farce avait eu l'effet escompté. Il la lâcha finalement et lui donna un léger coup de tête, quémandant une caresse pour le tour de manège qu'il lui avait fait subir. Il n'était cependant pas décidé à la laisser s'éloigner...

_________________


In questa stanza solo io e te
Continuiamo a cantare insieme questa canzone
Ru ri ra ru ri ra canto
Il mondo esterno non puo sentirmi
Cantero solo per te
Yuri Kagome
[ Sage Hybride ♧ ]
Age : 23

Feuille de personnage
Race: Elfeline ~ Ryû/Kaeru
Pouvoir: Affinité avec les oiseaux
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hé, bonjour ! /PV Sam 10 Mai - 20:50


Ok, le moins que l'on puisse dire était que ce premier essaie n'était pas des plus concluants... Enfin bon, après tous, si Shuuri savait comment dresser un dragon, ça se saurait depuis un moment déjà...
Alors que la jeune femme tentait toujours de raisonner la bête sous les regards de tous ces badauds qui l'ulcérait, ne sachant absolument pas si ce qu'elle disait étant ou non concluant, quand celle-ci coinça son bras à l'intérieur de sa mâchoire de manière à l'agripper fermement ! Il ne mordait pas non, ni ne faisait réellement mal, seulement il la tenant d'une poigne ferme, entre ses dents...
Avant même de comprendre ce qui lui arrivait Shuuri sentit ses pieds quitter le toit et, en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire, toucher la terre ferme avec brusquerie, son bras toujours dans la gueule du Dragon la lançant douloureusement... Elle avait beau être agile et relativement musclé, plus que pas mal de filles, elle n'en était pas pour autant immunisée à la douleur de devoir supporter tout son poids sur un seul bras sans même y avoir été préparé !
Grimaçant légèrement, sa capuche retombée sur son dos révélant l'intégralité de son visage aux yeux du monde, elle tenta vainement de se libérer de l'emprise de la bête en tirant sur son bras, mais n’eus pour effet que d’intensifier encore la douleur qui commençait doucement à la tirailler. Dans qu'elle merde s'était-elle encore fourré ? Elle aurait mieux fait de fuir dès qu'elle avait quitté la boutique plutôt que de jouer aux acrobates médiatrices en tentant de raisonner un dragon perché sur un toit... Putain d'hormone ! Pour être aussi conne et émotive à la vue d'une bête inhumaine, fallait sérieusement que ses règles approchassent...

- Ça va aller ? Je suis désolée, d'habitude ils sont un peu plus sages.

Si ça allait aller ? Si elle survivait à ses blessures, ce dont elle ne doutait pas car ce n'était qu'extrêmement superficiel, tout au plus une légère élongation des tendons, il ne faisait nul doute que si l'animal gardait cette position elle allait finir par crever de faim !
Fermant les yeux, respirant doucement afin de ne pas se laisser aller à la colère contre une pauvre bête inconsciente de ses fautes, elle se mit à prier son frère *Shuu, si seulement tu avais été là... Tu n'aurais pas attendu que je grimpe sur ce toit et tu m'aurais tiré loin de cette foule pour me ramener chez nous... Putain Shuu, reviens-moi !*
Elle était tellement concentrée sur son souhait muet que, ses yeux toujours clos, elle n'avait même pas remarqué que la dresseuse s'était approchée d'elle et tentait d'ouvrir la gueule du monstre... Elle ne s'en rendit d'ailleurs compte qu'une fois qu'elle sentit l’étau autour de son membre endolori se desserrer.
Regardant le dragon dans les yeux, celui-ci tapant sa tête contre le flan de la jeune humaine, elle souffla légèrement de soulagement.
Non pas qu'elle ait eu peur ou quoi que ce soit du genre, non, si Shuuri craignait quelque chose ce n'était sûrement pas ce genre de bête aux instincts animals et naturels, juste qu'elle était soulagée de savoir qu'elle n'aurait plus à supporter tous ces regards porter sur elle...
Un peu plus et elle en était à faire une crise d'angoisse pure et dure !
Donnant une légère caresse à l'animal, d'un air à demi-absent du fait de sa tentative d'abstraction de la foule, la jeune femme reprit la robe qu'elle avait posée au sol lors de son escalade irréfléchie et se rapprocha de la femme à qui il appartenait.

- La prochaine fois, évite de laisser tes protégés sans surveillance, on sait jamais ce qui peut arriver quand on a le dos tourné...

Et ce n'était pas des paroles en l'air, mais du vécu ! Son frère, l'être le plus cher à son cœur, ce garçon qui la connaissait mieux qu'elle-même et qu'elle aurait protégé au péril de sa vie, avait disparu comme s'il n'avait jamais existé, une nuit où elle dormait à poing fermé...
Il ne faut jamais relâcher sa surveillance, jamais, sinon on risquait de perdre gros...
Shuuri Takatsu
[ Humain ★ ]
Age : 21
Localisation : Esgalduin

Feuille de personnage
Race: Humaine
Pouvoir: Aucun
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hé, bonjour ! /PV Sam 10 Mai - 21:21

- La prochaine fois, évite de laisser tes protégés sans surveillance, on sait jamais ce qui peut arriver quand on a le dos tourné...

J'affichais un regard agacé. Non, tu es sérieuse, là ? Bien sûr que je l'avais attaché et que j'avais fait en sorte qu'il soit dans un endroit gardé. Je l'avais laissé près d'un arbre, attaché à une corde douce et à côtés de quelques autres de ses congénères, espérant qu'il trouverais ainsi le temps moins long. S'il avait choisit de se libérer et- visiblement- de venir me rejoindre, c'était la faute à pas de chance ! J'émis un soupir agacé.

- C'est facile à dire, j'te signale que depuis que le propriétaire a disparu, je suis débordée avec tout ces dragons, moi !
Je grinçais des dents et voulu attraper l'aile de Pluton pour le tirer vers la sortie de la ville. Manque de pot, celui-ci s'était attaché à sa nouvelle amie et ne comptait pas la lâcher. Il se mit à grogner et à ses débattre, menaçant même de reprendre en bouche le bras de cette fille. Au bout de quelques minutes d'essais infructueux, j'abandonnais. Je regardais d'un air pathétique le Dragon décidé à se faire obéir. Bien, tu veux la jouer comme ça ? Nous allons jouer ainsi. Je m'adressais au Dragon.
Pluton, je ne suis pas pressée. Si tu veux jouer à celui qui craque en premier, ça ne marchera pas.


Je m'adossais au mur. La fille ne partait pas, certainement qu'elle savait que le Dragon allait la suivre. Je me voyais mal courir après Pluton toute la journée, surtout que celle-ci commençait à décliner. Je me demandais ce qu'aurait fait Sorno. Je ne l'aimais pas. C'était un imbécile dangereusement pervers. Cet Elfe, un 'cousin' à Wakai, était parti sans crier gare peu avant la chute d'Esgalduin. Il m'avait laissé à l'élevage, moi, pauvre apprentie, et je n'avais pas eu le cœur de rentrer à la ferme en laissant les pauvres Dragons à leur sort. J'avais continué de les nourrir et m'étais occupée de ceux dont le propriétaire ne revenait pas. Les jours suivants la prise d'Esgalduin, certains furent tués. D'autres ne pouvaient plus assez s'approcher de la ville pour récupérer leur animal. C'était le cas de Pluton. Cela faisait des années qu'il attendait le retour de son maître. Pas étonnant qu'il en vienne à s'attacher à la première personne lui portant un peu d’intérêt !
Voyant que Pluton n'allait décidément pas partir, je me résolu à trouver une concession.
Il... Ça te va si je te le confie un peu ? Il rentrera de lui-même à l’élevage quand il aura faim. En attendant tu auras une monture pour te déplacer et un garde du corps en cas de soucis. Si tu viens à l'élevage, je te paierais une journée de baby-sitting.


J'omettais ce faisant de préciser que les Dragons étaient interdits en ville... Justement pour éviter ce genre de désagrément. Quand à Pluton, il allait retourner à l'élevage d'ici environ douze heures, à en croire son estomac. Moi, j'allais bien trouver un moyen de me faire ramener. ...Nolwe doit bien avoir une voiture à disposition. Sinon, cela ne servirait à rien qu'il soit le Leader Rebelle. Non, il allait me faire reconduire convenablement par un chauffeur bien éduqué ! C'était tout ce que je souhaitais... Rentrer en grande pompe là où je vivais.

_________________


In questa stanza solo io e te
Continuiamo a cantare insieme questa canzone
Ru ri ra ru ri ra canto
Il mondo esterno non puo sentirmi
Cantero solo per te
Yuri Kagome
[ Sage Hybride ♧ ]
Age : 23

Feuille de personnage
Race: Elfeline ~ Ryû/Kaeru
Pouvoir: Affinité avec les oiseaux
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hé, bonjour ! /PV Dim 11 Mai - 9:35


- C'est facile à dire, j'te signale que depuis que le propriétaire a disparu, je suis débordée avec tout ces dragons, moi !

Depuis que le propriétaire avait disparu ? Ce n'était donc pas elle la propriétaire légitime de cette pension ? … Bah, après tout, cette histoire d'appartenance ou non ne concernait en rien Shuuri ! Seul lui importait le fait qu'elle c'était retrouvé embarquer dans une histoire impliquant une femme au teint verdâtre travaillant dans une pension pour dragon et, justement, l'un desdits dragon y séjournant... Géniale, vraiment géniale ! Elle qui espérait simplement venir chourer quelques fringues et retourner aussitôt dans sa planque du moment, c'était pour le moins loupé...
Regardant l'illégitime proprio de la pension tentée, sans réel succès, de ramener la bête jusque chez elle, Shuuri en profita pour faire un pas de coté et tenter de s'en aller discrètement... Peine perdue, à peine avait telle fait un pas que le dragon en faisait un dans la même direction... Second pas de l'humaine, second pas de la bête, et ainsi de suite, jusqu'à ce que Shuuri comprenne que tout ce qu'elle aurait gagné à continuer ainsi aurait été de dévoiler sa cachette aux yeux du monde...

- Pluton, je ne suis pas pressée. Si tu veux jouer à celui qui craque en premier, ça ne marchera pas.

Alors comme ça il s'appelait Pluton ? Comme la planète naine ? Pourquoi pas après tout... C'était toujours bon à savoir, surtout quand ledit Pluton semblait avoir l'intention de vous suivre un bon moment, au grand désespoir de Shuuri... La seule personne avec qui la jeune femme acceptait de partager sa vie était, encore et toujours, son jumeau introuvable... Les autres pouvaient bien disparaître de la surface du globe que celui-ci lui faisait ni chaud ni froid, aucun plaisir ni aucune tristesse, ils trouveraient bien de quoi vivre en autarcie si le vol ne leur était plus permis... De toute manière, étant les seuls êtres vivants restants, ils auraient eu toutes les terres cultivables pour eux tout seul...
Regardant le dragon dans les yeux d'un air las, sachant pertinemment que de s'énerver contre un animal quel qu'il soit était inutile, Shuuri lui caressa doucement la tête en espérant que cela lui suffirait et qu'il la laisserait tranquille, mais ça semblait peine perdue...

- Il... Ça te va si je te le confie un peu ? Il rentrera de lui-même à l’élevage quand il aura faim. En attendant tu auras une monture pour te déplacer et un garde du corps en cas de soucis. Si tu viens à l'élevage, je te paierais une journée de baby-sitting.

Se préparant à tout refuser d'un bloque, Shuuri referma sa bouche à l'instant même ou le mot « payer » fut énoncé... Elle n'avait franchement, franchement, pas l'envie de s'occuper d'une bête aussi peu discrète ! Mais en même temps si cela pouvait lui permettre de trouver plus rapidement l'argent nécessaire à son voyage, elle serait idiote de le refuser !

- Si je suis payé alors ok, j'veux bien garder Pluton le temps d'une journée... C'était cru, mais la jeune femme, n'ayant jamais vécu avec d'autre personnes que Shuu, avait pour habitude de ne jamais mentir... Elle ne comprenait même pas la logique des relations humaines, basé sur ceux-ci... Si ça ne lui plaisait pas, ça ne lui plaisait pas, point ! Je dois le garder de mon coté ? Il ne serait pas plus intelligent que je le ramène jusqu'à la pension, et attende qu'il ait enfin retrouvé les siens pour décamper ? Bon, en réalité cette idée lui était surtout venu dans l'espoir de ne pas attirer l'attention sur son actuel lieu de vie, mais elle n'en était pas plus conne pour autant... Mais j'veux quand même l'argent ! Cru, asociale... C'était comme ça! Mais Shuuri n'était pas méchante, non, pas du tout même...
Shuuri Takatsu
[ Humain ★ ]
Age : 21
Localisation : Esgalduin

Feuille de personnage
Race: Humaine
Pouvoir: Aucun
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hé, bonjour ! /PV Dim 11 Mai - 10:41

- Si je suis payé alors ok, j'veux bien garder Pluton le temps d'une journée... Eh bah c'était déjà ça. Pauvre Pluton, tu vois, les bipèdes fonctionnent uniquement via l'argent. Ne t'attache pas, ça ne servira à rien. Du moins, c'était un soulagement de savoir qu'elle n'allait pas tenter de décamper avec. Si elle tenait à l'argent, elle reviendrait au refuge. Je dois le garder de mon coté ? Il ne serait pas plus intelligent que je le ramène jusqu'à la pension, et attende qu'il ait enfin retrouvé les siens pour décamper ?
- Tu peux l'emmener où bon te semble. Si tu veux le ramener à l'élevage, libre à toï. Tu y seras même avant moi.


- Mais j'veux quand même l'argent !
Je soupirais. Cette fille était vraiment proche de ses sous. Pourtant, c'était une humaine, non ? On réclame de la main d’œuvre partout et les meilleurs postes vont aux anciennes espèces dominées. Elle aurait eu largement de quoï se débrouiller seule si elle était allée voir les bonnes personnes.

- Si tu as tant besoin d'argent, tu n'auras qu'à revenir travailler le jour suivant. Et le jour d'après, si ça te chante. Je n'arrive pas à gérer cet élevage toute seule.

...Et ce n'est pas comme si je pouvais obtenir de l'aide en claquant des doigts. Je regardais, épuisée, Pluton câliner sa nouvelle amie. Bien... Il me fallait retourner chercher mes vêtements. ...Ce que je fis. Puis chercher la mairie. Hmm... Je ne pense pas avoir déjà sû dans quel coin elle était celle-là. C'est surement là-bas que j'y trouverais Nolwe. Donc, haut les cœurs !
Bien... Je te laisse. A tout à l'heure.
Je lui fis un rapide signe de la main. J'avais désormais d'autres affaires à traiter -comme celle consistant à rentrer chez moi. Et je n'avais pas forcément envie de rester sur place pour discuter. J'étais bien consciente que je ne connaissais pas ni son nom, ni son prénom. Mais pour l'instant, cela ne m'étais pas franchement utile. Si elle venait à travailler chez moi, là, je le lui demanderais. Bien... La marie... Ça doit être un grand bâtiment non ?

_________________


In questa stanza solo io e te
Continuiamo a cantare insieme questa canzone
Ru ri ra ru ri ra canto
Il mondo esterno non puo sentirmi
Cantero solo per te
Yuri Kagome
[ Sage Hybride ♧ ]
Age : 23

Feuille de personnage
Race: Elfeline ~ Ryû/Kaeru
Pouvoir: Affinité avec les oiseaux
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hé, bonjour ! /PV

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Hé, bonjour ! /PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Adieu Haiti, Bonjour Dominicanie
» bonjour [pv Petit Matin]
» Bonjour de Thibaut
» bonjour de la lituanie
» bonjour !!! samedi 22 01 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* Esgalduin RPG * :: Esgalduin ¤ Ville :: Marché :: Boutique Vêtements "Pandémonium"-