* Esgalduin RPG *
Coucou!
Le forum devient privé ! Une raison ? Duuh, moins on est de fous, plus il y a de gâteaux de riz ! Wink
Il va donc falloir se connecter pour accéder aux topics. Pour les p'tits nouveaux, je vous conseille plutôt Orphelinat Sanada, Fantastica ou Dreadful !


Bienvenue à Esgalduin, une ville déchue, désormais contrôlée par les Rebelles. Mais la victoire reste fragile et tout peut basculer. De quel côté serez-vous alors ?

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Et un destin de scellé et un ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Et un destin de scellé et un ! [PV] Mar 13 Mai - 20:37

On voyait une ombre rouge perchée en haut de la guillotine.
Bon, je sais que j'aurais pu choisir meilleur perchoir. Je sais aussi que la place est condamnée et donc que c'est également condamnable de venir ici. Mais j'aime bien les lieux flippants... C'est comme ça.
Puis ça me rappelle des souvenirs aussi.

Je suis pas venue à Esgalduin. Enfin, si, j'y suis maintenant, mais faut dire que ma véritable destination, c'est bien Sérès. Esgalduin... Pas mon délire. Quand y'avait les révoltes et tout ça pouvait être cool. Maintenant que tout est 'normal' je vois pas ce que je pourrais y faire.
Je tousse. C'est idiot mais j'ai choppé un virus qui a contaminé mon continent. Il parait que c'est mortel mais je commence à avoir l'habitude d'être sur le point de mourir.
Alors je suis allée en Nórë car en Nórë ils ont jamais entendus parler du virus et que je m'en fiche si je contamine la cousine Trixie.
Je me fais également soigner par un adorable hybride et c'est assez pour me remonter le moral. Je suis à l'abri, loin de Raito, d'Oni et même de mes parents. Je suis pas du genre à vouloir donner dans le parricide.

Nolwe... Je voulais le revoir. En réalité, j'ai envie de me le faire. Mais il n'est pas de cet avis- j'ai déjà demandé- et la dernière fois s'est assez mal passé pour que je me refuse à tenter un incursion dans la mairie pour essayer de flanchir un gars qui n'est autre que le demi-frère de ma nièce. C'est vrai, quoï, je me suis déjà tapé un neveu, pas la peine de m'en taper un autre !
Rêvant donc aux cheveux doux du gars avec les oreilles pleines de poils et duveteuse à souhaits, je regardais l'horizon du haut de ma guillotine. Une quinte de toux manqua de m'en faire tomber.

C'était un sacré perchoir que j'avais. Il me permettait de voir plutôt loin dans la ville. Je regardais les gars qui passaient, n'oubliant pas ma promesse faite à mon troisième albinos préféré -Yuroh, Raidoh et enfin Raracha!- De toute manière, je ne suis pas fan des albinos, ils sont synonymes de complications. Regardez mon Yuyu par exemple... Il était même pas à trois mois de grossesse que ses papattes me transperçaient déjà le bide ! ...Bon, qu'est-ce que je disais moi ?
Ah oui- les albi- non, autre chose. Ah, oui, cette promesse. Malik. Il est arrivé en Our Lands hier. Il est dans un sale état mais un des hôpitaux qui est sous le contrôle d'une famille cousine à la mienne, les Noah, s'en occupe. Il est arrivé en même temps que ce gars aux cheveux roux là... J'me rappelle jamais son nom. Luc... Luce !
Luce traîne donc en Our Lands et c'est également une bonne raison pour ne pas y retourner. De plus, j'avais aussi décidé de trouver un sosie pour que Taka se sente à l'aise dans son nouveau corps. J'avais d'abord prévu de chercher un gars qui aurait accueillit avec plaisir la mort et donc j'ai fouiller dans l'élevage de Trixie mais... Ils avaient tous des tronches pas possibles. J'ai également fouiller dans les marchés mais nope. Le seul que j'ai trouvé qui avait une bonne bouille, j'ai couché avec et du coup je me suis pas sentie de le jeter en pâture au sacrifice. Oui je sais, j'ai pas fait exprès.

Donc j'étais du haut de ce perchoir et j'ai vu un gars aux oreilles de chat passer pas loin de la place. Je lui fais signe mais en levant les mains pour lui faire ce signe, je tombe en arrière. Heureusement le bois de la guillotine est pas trop dur. Je saigne un peu du crâne mais rien de grave. Je me relève et m'approche du gars.
La place est entourée par des barrières de sécurité et bien sûr, celles-ci nous séparent. Mais d'après ce que j'en ait vu, il a une bouille qui pourrait faire l'affaire. Le truc c'est qu'il faut être bête pour aller au suicide quand on est libre dans sa ville ! Faudrait ruser et j'en ais la flemme.


- Hep ! Viens voir par ici ! J'ai des bonbons...
Zune De Laudreuil
[ Voyageur ۩ ]
avatar
Age : 352

Feuille de personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et un destin de scellé et un ! [PV] Mer 14 Mai - 16:42

Tidou sortait tout juste du travail, tard comme d'habitude, et traînait le pas sur les sentier de la ville... Si ça ne tenait qu'à lu, il aurait préférer travailler encore plus tard, plus longtemps, 8 heures pas jours n'étaient pas suffisant à tromper son ennuie, et tout ça sans même compter les jours de congés... Ça ne faisait même pas deux ans qu'on lui avait annoncer qu'il était libre de toute soumission, et il avait pourtant l'impression que ça fait nettement plus longtemps.
Sûrement que sa vie passé dans des familles oppressante et dans le bordel avait été toute aussi monotone, mais elle avait au moins le mérite d'avoir une monotonie où il avait sut s'adapter des rares plaisir qu'il pouvait se procurer... Là, aujourd'hui, il était perdu dans l'immensité des possibilités qui s'offraient à lui et dans toute les démarches administratif qu'il se devait de remplir pour lui même sans en comprendre un traite mot ni y voir un quelconque intérêt... Il avait d'ailleurs une telle marge de manœuvre que, apeurer, il en était venu à ne rien osé tenter de lui même et se sentait par ce fait encore plus esclave qu'à l'époque où il était considéré comme tel... La seule différence était que ce maître qui l’oppressait dorénavant n'était être que lui même, et il se détestait pour ça...
Il passait donc la majorité de ses journée à alterné entre chez lui et son travail dans un restaurant d'Esgalduin, attendant chaque soir d'être au lendemain afin de pouvoir à nouveau occuper son esprit à servir des clients qui, qu'ils en soient ou non conscient, l'aidait à se sentir bien en contrôlant sa vie... Chez lui... Même après une année entière il ne parvenait toujours pas à faire rentrer dans sa petite tête de Neko qu'il était devenu propriétaire de son propre appartement, et que personne n'irait le déloger en pleine nuit pour le revendre au marché... C'était trop beau, trop flippant, Tidou détestait ça !
Passant devant la place public, là où trônait l'ancienne guillotine, le jeune neko entendit soudain un bruit venant de celle-ci et tourna son visage en direction de ce dernier.
Là, à seulement quelques mètres de lui, derrière le grillage séparant la guillotine des passants ordinaire, se tenait une femme aux cheveux d'un rouge si vif que même en pleine nuit Tidou n’eut aucun mal à discerner leurs couleurs. Une vampire, sans nul doute, le chat dépressif les reconnaissaient à l'odeur !
Une vampire qui, l’air un peu bête, lui faisait signe de s'approcher

- Hep ! Viens voir par ici ! 

Le jeune homme ne se fit pas prié, trop heureux d'avoir une espèce anciennement maîtresse le tirant de sa monotonie, et semblant quémander ses services

- Oui maîtresse -oupss, c'était sortie tout seul- euuh, madame ?Vous avez besoins de moi ? Il souriait, humblement, comme il se souvenait avoir appris à la faire il y a bien des années déjà, et qui lui valu d'être parmi les favori de ses anciens maîtres... Parfait petit esclave, parfait jouet, aucun caractère, une enveloppe vide !
Tidou
[ Sage Hybride ♧ ]
avatar

Feuille de personnage
Race: Hybride Neko
Pouvoir: Intuition
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et un destin de scellé et un ! [PV] Mer 14 Mai - 21:17

Approche voir une vieille vampire qui déjà se traîne sur le rebord du Styx.

- Oui maîtresse- euuh, madame ?Vous avez besoins de moi ?

Jolie réponse, joli visage. Je m'étais également approchée de la barrière. A vrai dire, j'en menais pas grand large ces dernières nuits. Quand je parlais, une quinte de toux me secouait si fort qu'il arrivait parfois que j'en perde connaissance. J'en venais alors à mesurer mes mots, ce qui était littéralement terrible- je déteste me retenir de parler. Mon teint avait viré vers une couleur verdâtre que je ne devais qu'à une pâleur excessive des suites de ce satané virus. Ma peau avait commencé à craqueler, également, ce qui d'après Izzy n'était qu'un détail secondaire. J'avais foutue des bandages là où la chair était devenue à vif, nerveuse à l'idée qu'on voit ce que je considérais comme des zones intimes car on ne peut plus dénudées.
Depuis mes douze ans, j'ai pris l'habitude d'avoir une mauvaise peau, mais là, il y a des limites à tout ! Là où ma peau ne s'était pas émiettée, elle avait tout de même prise une texture terrible qui me rappelait un cuir brûlé ou carrément une peau de crocodile. Mes yeux sont le réceptacle à d'immenses cernes, mes membres tremblent. Si je ne m'en faisais pas trop quant à ma mort imminente- à en croire le bulletin d'information d'Our Lands que je captais bon gré mal gré sur la télé grand écran de Trixie- les symptômes étaient plus que gênants.

Mes cheveux, seule chose marrante, s'étaient mis à boucler excessivement depuis que je m'étais affaiblie. Ils faisaient désormais de lourdes boucles et je trouvais ça joli car ça aidait d'autant plus à me différer de ma siamoise adorée.
Je m'inquiétais pour Izzy mais me doutait qu'elle filait le parfait amour en cet instant même. J'étais contente d'avoir pu, au moins, travailler à sa rédemption. Certes elle allait continuer à écorcher vif des gens et elle détestera ça, mais au moins avait-elle pu faire une exception et la savoir comme telle.

Le temps passait lentement et je gardais le lit la plupart du temps. Mais comme je l'ai déjà dit, je n'étais pas seule dans ce lit et ça, c'était plutôt bon pour le moral. Aussi, avec cette histoire d'assassinat, j'étais devenue encore plus blasée que de coutûme. Mourir ne me faisait plus peur, même si laisser Yuroh et Zwei était d'autant plus chiant que Zwei n'aura plus qu'Oni pour lui flanquer des fessées. ...Et Oni c'est pas son père.
Izzy pourra se remarier avec Oni ce qui est plutôt sympa pour elle.
Bref.

Revenons à notre mignon. La pathétique créature que je suis s'approche- au moins ne suis-je pas en guenilles comme à mon habitude. Mes vêtements, composés d'un gilet foutu sur les bandages et d'une jupe rouge, sont encore jolis.
Je regarde le petit être, je tousse, et je titube, manquant de m'évanouir car- saloperie de virus de merde. Je lui souris car il est mignon.


- Hé, tu pourrais rendre service à une nana qui se meurt ? Je soulève la barrière qui nous séparent, celle avec ce texte stupide 'Do not Cross'. Tss, comme si ça allait leur changer quelque chose de ne plus s'approcher de la guillotine. Le passé ne s'effacera pas pour autant. Si tu le permets, allons s'assoir, je tiens mal debout. Nouvelle quinte de toux à la con. Je tousse la tête tournée dans le sens opposé à mon interlocuteur, histoire de pas lui foutre des postillons pleins la tronche. Je mets également mon poing fermé devant ma bouche, bien poliment, comme maman faisait lorsqu'elle choppait une foutue grippe- Furu, seule Vampire au monde à avoir jamais choppé la grippe. Ma mère est soit hypocondriaque soit extrêmement poissarde.

Je postillonne pas franchement d'ailleurs mais ce coup-ci j'ai la surprise de trouver du sang sur mon poing. Presque remuée, je vais m'assoir au pied de la guillotine et attend de voir si le joli garçon m'y rejoindra ou non. Nouvelle mission ? Formuler un sacrifice de manière attrayante ! Allez Zuny, je sais que tu peux le faire !
Zune De Laudreuil
[ Voyageur ۩ ]
avatar
Age : 352

Feuille de personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et un destin de scellé et un ! [PV] Jeu 15 Mai - 16:35

La dame vampire avait l'air mal en point. Elle titubait légèrement et, alors qu'une légère quinte de toux l'assaillit, manqua de tomber à la renverse sous les yeux inquiet du jeune soumis.
Si les quelques lumière provenant des réverbères de la ville n'éclairaient pas si peu l'endroit où la femme se trouvait, endroit par ailleurs condamné ce qui expliquait pas mal l'absence de lumière directe, sûrement que Tidou aurait pu remarquer son teint verdâtre et ses cernes, mais le temps de s'habituer pleinement à la pénombre il pensait simplement que la dame avait un peu forcé sur le maquillage, comme certaines de ses collègue ou des ses cliente d'autan...

- Hé, tu pourrais rendre service à une nana qui se meurt ?

Bon, si avec ça Tidou doutait encore que la toux de la Dame vampire était d'origine maladif, il venait d'avoir une confirmation des plus irréelle. Tout du moins irréel pour lui qui, ne connaissant pas l'origine du virus venu d'Our-Land, pensait les vampire quasi immortels et immunisé à la maladie... Enfin bon, que cette vampire soient sincère, mythomane ou simplement hypocondriaque, il n'allait certainement pas refuser de l'aider alors que cela faisait plus d'un an qu'il n'attendait qu'une occasion comme celle-ci pour remettre en pratique tous ce qu'on lui avait toujours appris à faire. Passant délicatement sous la barrière que la dame lui soulevait, nullement gêné de transgressé la loi interdisant de s'approcher de cet objet de malheur ayant retirer la vie à bon nombre des siens, Tidou lui sourit d'un sourire plein de joie et de niaiserie soumise... Il était heureux là où une personne normal se sentirait insulté...

- Si tu le permets, allons s'assoir, je tiens mal debout.

Le neko hocha vivement la tête, regardant sa maîtresse d'un soir cracher un petit postillons de sang sans pour autant s'en inquiéter plus que ça, persuader qu'il était qu'un être censé être immortel pouvait être malade sans aucun risque notable pour sa vie... D'autant plus qu'un vampire avait l'organisme emplis de sang, et qu'en tant qu'organisme mort, il ne lui était d'aucune utilité « vital ». Ou tout du moins pas de la même manière qu'il l'était pour lui... Preuve en ait, un vampire pleur du sang, les autres espèces non...
Observant la femme s'asseoir au pied de la guillotine, hésitant quelque instant quant à savoir s'il avait ou non l'autorisation de s'asseoir à ses coté, Tidou se laissa finalement retomber sur ses fesses, juste en face de la Dame qu'il voulait servir... Devait-il prendre l'initiative de relancer le sujet de son aide potentiel ou, comme certains de ses anciens maître l'exigeaient, devait-il attendre qu'elle prenne la parole la première ?... Timidement, le garçon s'exprima d'une voix des plus respectueuse

- Que puis-je faire pour vous aider, Dame Vampire ?
Tidou
[ Sage Hybride ♧ ]
avatar

Feuille de personnage
Race: Hybride Neko
Pouvoir: Intuition
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et un destin de scellé et un ! [PV] Jeu 15 Mai - 17:11

- Que puis-je faire pour vous aider, Dame Vampire ?

Aww. How cute.
Surement que la mort approchant je devenais un peu plus molle que d'habitude mais j'avais un peu de scrupules à balancer ce petit gars dans le grand fumier du destin. Regardez-le, c'est encore qu'un mioche, tellement mignon qu'à l'intérieur d'une ville remplie d'hybrides libres et fiers de l'être, il remuerait presque la queue à mon approche. Enfin, le jeu n'était pas là.
De ma main droite, celle qui n'avait nullement prévenue mes quintes de toux et donc qui était plutôt propre, je caressais la tête du petit machin, me penchant un peu en avant.
J'avalais un grand coup ma salive pour dégager ma gorge, fermais les yeux et me lançais simplement...


- J'ai un très bon ami en Our Lands, un Vampire également. Il est depuis longtemps en grande souffrance. J'avalais une nouvelle fois, me concentrant pour ne pas tousser comme une chiffonnière. Cela fait des siècles qu'il te recherche, toï, car tu es le seul qui puisses l'aider. Légère pause. J'avais l'habitude de mentir. A vrai dire, je le faisais assez souvent pour embobiner de petits esclaves et me faire passer pour la gentille. M'enfin, là, j'étais tout de même pas en position de broder de jolis mensonges. Mes facultés étaient réduites et j'étais épuisée. De plus, mon temps de parole était compté.
Je lui caressais une dernière fois sa petite tête et repris. Je savais que c'était gros à avaler, m'enfin, je savais aussi que si on croyait à son mensonge, cela pouvait passer n'importe la connerie que l'on disait. Un jour, j'ai fait croire à un hybride qu'il avait les Rebelles aux trousses de cette manière.
Puis ce n'était pas tout à fait faux non plus. Non, en réalité, Raracha attendait l'arrivée du nouveau corps du petit Taka depuis très longtemps !
...Car tu es le doppelgänger de celui qui l'a mis dans cette situation. Maintenant que je t'ai trouvé, j'ai réellement besoin que tu te rendes auprès de lui.

Ah que n'ai-je l'hypnose d'Izzy ! Cela me rendrait la tâche plus aisée. Je n'étais pas non plus en état de l'attacher et de l'envoyer par la poste. Au fur et à mesure de ma tirade, je le regardais droit dans les yeux, peinant à soutenir un regard mais m'y forçant du mieux que je pouvais. Je sentais grimper une fièvre que je pressentais mal.
Puis... Doppelgänger, sérieusement ? Qui croit à cette légende tellement floue qu'il en existe autant de versions que j'ai de cheveux sur le crâne ? Bon, allez, on s'en fiche. Qu'il lui ressemble, c'est un fait. Mais il y a trois tonnes de Nekos sur la planète. Si je foire celui-là, je laisserais Rara s'en trouver un autre. Après tout, on s'en fout.

Remettant donc mon poing contre ma bouche, je me retrouvais libre de tousser car je me fichais désormais de casser le pathétique de la scène. Du coin de l’œil j'eus l'impression de voir une forme indistincte passer à toute vitesse. Je sursautais et me retournais vers la guillotine, sceptique.


- Ah... Mon frère est mort dans une place comme celle-ci. Murmurais-je doucement. Vaguement, sournoisement, mon subconscient tentait de remettre à sa place des choses que j'avais occultées. Je voulus me dépêcher, de peur de péter les plombs en face du petit gars. Je fouillais dans ma poche et sorti une enveloppe vide sur laquelle était notée l'adresse de Raracha. C'était pour une lettre que je comptais lui écrire mais- j'aurais tout le temps de réécrire son adresse sur une autre enveloppe. Je sortis aussi assez de billets pour un aller-simple en Our Lands et déposais le tout dans sa main que je refermais par la suite. Fais-moi la faveur de prendre le prochain vol pour Our Lands et de te rendre à l'adresse marquée sur l'enveloppe. Ma voix s'était faite plus ferme, mais ça n'était qu'une sorte de calme avant une tempête à laquelle je ne souhaitais pas assister.
Zune De Laudreuil
[ Voyageur ۩ ]
avatar
Age : 352

Feuille de personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et un destin de scellé et un ! [PV] Jeu 15 Mai - 17:59

- J'ai un très bon ami en Our Lands, un Vampire également. Il est depuis longtemps en grande souffrance.

Le neko prit un air peiné, comme si la douleur de cet inconnu d'une espèce esclavageant les siens depuis des siècles le touchait réellement, ce qui était d'ailleurs le cas. Tidou avait depuis longtemps apprit à rendre la douleur des autres siennes, c'était d'ailleurs en partie grâce à cette faculté que le garçon parvenait toujours à s'attacher à ceux pouvant lui faire du mal. Il se mettait à leurs place, leurs cherchait des excuse, et rejetais la faute sur lui même... Bon chat, bien dressé !

- Cela fait des siècles qu'il te recherche, toï, car tu es le seul qui puisses l'aider.

Des siècles qu'il le recherchait lui ? Pourquoi lui plus qu'un autre ? Quoi que flatter, le jeune homme tout juste adulte ne comprenait pas... Il y avait des tonnes d'autres neko identique à lui même sur la terre, pourtant c'était lui qui avait été choisi par cet femme pour être la délivrance d'un pauvre vampire attristé... Poliment, d'une voix pleine d'honneur, il demanda néanmoins

- Moi ? Pourquoi moi ô maîtresse vampire ?
- Car tu es le doppelgänger de celui qui l'a mis dans cette situation. Maintenant que je t'ai trouvé, j'ai réellement besoin que tu te rendes auprès de lui.

Un Dop quoi ? Tidou n'avait jamais entendu un tel nom de sa vie, mais au ton que prenait la vampire, lui même comprenait que c'était sérieux -ou tout du moins qu'elle faisait passé ça pour quelque chose de sérieux, ce à quoi il croirait aveuglément.
Il était en quelque sorte un élu ? Une personne qui, né bien des siècles plus tard, serait celle qu'il faudrait à l'autre homme pour enfin retrouver sa joie de vivre ? … Bien que même Tidou avait du mal à croire à une telle histoire, il avait depuis longtemps appris à ne jamais contredire un maître, et puis quelque soit la véritable raison qui demandait sa présence auprès du vampire il était trop heureux d'enfin retrouver ses repères qu'il l'aurait de toute manière accepté !
C'est dans cet état d'esprit qu'il prit l'enveloppe que lui tendait la vampire à la triste mine et, regardant l'adresse écrite que cette dernière, acquiesça une nouvelle fois aux consigne de la dame.

Fais-moi la faveur de prendre le prochain vol pour Our Lands et de te rendre à l'adresse marquée sur l'enveloppe. 
- Arashi Subarashi ? Il lisait l'adresse ainsi que le nom écrit dessus, demanda par ce fait confirmation à la vampire à ses coté, préférant ne pas prendre le risque de se tromper une fois là-as. Heureusement pour lui qu'il savait lire et écrire. Il l'avait apprit très jeune afin de pouvoir satisfaire toutes les exigences de ses maîtres, même celle de s'occuper de la paperasse administrative. Vous ne m'accompagnez pas madame ?

Se risqua t-il, le ton respectueux au possible, tout de même a demander. Non pas qu'il avait peur d'un quelconque piège, non, s'il suivant ces directifs c'était en toute ame et conscience. Conscience de la mort aussi, éventualité qui ne l'avait jamais effrayer, potentiellement assassiné qu'il avait été chaque jour de sa vie avant la victoire des rebelles. Juste qu'il n'avais jamais quitter le continent, et qu'il n'était pas sûr de ne pas se perdre en route... Enfin, quoi qu'en décidé la femme, il allait voir le vampire qui avait, soit-disant, un besoin impératif de lui ! Sa décision prise, il souriait !
Tidou
[ Sage Hybride ♧ ]
avatar

Feuille de personnage
Race: Hybride Neko
Pouvoir: Intuition
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et un destin de scellé et un ! [PV] Jeu 15 Mai - 19:54

- Arashi Subarashi ? J'opinais du chef, confirmant et le nom et l'adresse. Vous ne m'accompagnez pas madame ?

J'avais froid. J'étais glacée jusqu'aux os et je me mis à grelotter. Petit à petit, des phrases idiotes, de celles qu'on n'écoute plus, revenaient à mes oreilles. J'entendais Maître Allen hurler distinctement dans ma tête qu'il était temps de fuir car après tout 'Il n'est plus l'Isa que nous connaissons !'. J'entendais des bruits de pas dans un laboratoire et les murmures d'incantations d'une vieille Nécromancienne. Il y avait des cris et des pleurs et parmi tout ça, je revis le visage de Ken.
Je sursautais. Clignant plusieurs fois des paupières, je finis par comprendre que ce n'était pas réel. Tentant de me reprendre j'articulais un...


- J'en aurais pas la force. Assez cru car je venais effectivement de me rendre compte que c'était le cas. Je risquais de claquer en route. Puis c'était idiot d'avoir fait tout ça pour éviter de contaminer Oni et Raito pour au final retourner me faire soigner chez eux.
Parmi tout ce mal, j'entendis la voix de Chikuso.

Je me levais brutalement et quitta les lieux, clopinant comme une boiteuse. Mes pieds me faisaient mal à en crever, au point que je doutais encore que les entraves d'argent qui les écrasaient avaient étés retirées. L'odeur de cadavre froid du cirque bloquait mon odorat.
Je marchais lentement, Neither à mes côtés et Tael plus proche de mes pensées que je ne le souhaitais. J'avais prise la direction de la porte de sortie, déchirant au passage la barrière interdisant l'entrée sur la place publique. Mes sens s'embrouillaient et l'envie de sang se faisait plus forte que jamais. J'aurais pu tuer la première personne que j'aurais été capable de discerner...


______________________________________________

'Milady ! Lady Zune !! ...Ah, non, réveillez vous !! ...Bon, je vous porte jusqu'au centre de dressage, c'est bien ça ?'

Tiens, voilà l'infirmier.
Zune De Laudreuil
[ Voyageur ۩ ]
avatar
Age : 352

Feuille de personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et un destin de scellé et un ! [PV]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Et un destin de scellé et un ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un acte , un destin qui change...
» On ne contrôle pas le destin !
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Loominëi , la déesse du destin.
» Arc-en-ciel [PV Zarathos][DESTIN]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* Esgalduin RPG * :: Esgalduin ¤ Ville :: Place Publique-