* Esgalduin RPG *
Coucou!
Le forum devient privé ! Une raison ? Duuh, moins on est de fous, plus il y a de gâteaux de riz ! Wink
Il va donc falloir se connecter pour accéder aux topics. Pour les p'tits nouveaux, je vous conseille plutôt Orphelinat Sanada, Fantastica ou Dreadful !


Bienvenue à Esgalduin, une ville déchue, désormais contrôlée par les Rebelles. Mais la victoire reste fragile et tout peut basculer. De quel côté serez-vous alors ?

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Des retrouvailles inattendues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Des retrouvailles inattendues Ven 30 Mai - 20:25


Voilà près de deux mois que Shuuri travaillait pour Yuri et amassait peu à peu un petit pécule censé l'aider à entreprendre le voyage fatidique ayant pour but de la ramener à son frère disparu depuis une année maintenant. Deux longs mois. Soit 60 jours. Soit une éternité pour la jeune humaine n'ayant jusqu'alors jamais côtoyé personne d'autre que son jumeau désormais injoignable. Si les premiers jours, voir le premier mois dans sa globalité, avaient été durs, la jeune femme c'était peu à peu habituée à son nouveau mode de vie et, quand bien même préférait-elle toujours vivre en extérieur et voler sa nourriture plutôt que de l'acheter -l'argent qu'elle économisait ne devant servir qu'à retrouver Shuu, son frère-, plus les jours passent et plus elle supportait la présence d'un autre être vivant à ses côtés. Autre que les dragons et que Yuri bien sûr... Les clients, par exemple. 
Au début de son travail, Shuuri passait le plus clair de son temps le plus loin possible de tout être pénétrant dans le centre afin d'y déposer -ou d'y récupérer- l'un de leurs dragons, mais aujourd'hui elle parvenait à s'en approcher et même parfois à leur parler et à les servir... Un progrès extraordinaire pour une femme qui, il y a encore moins de trois mois, ne parlait à personne.
Et ce n'était pas peu fière d'elle qu'elle commençait ses journées de travail après une nuit de sommeil écourté, ses habitudes d'auto préservation de son territoire nocturne restant encore trop encré dans son esprit pour qu'elle ne daigne coucher sous un toit quelconque, ou dormir sur ses deux oreilles.
Certaines nuits, lorsqu'elle rentrait d'une dure journée de travail, elle passait devant la cascade où elle avait maintes fois vues se dresser la silhouette de Belphe, les soirs avant qu'elle ne se décide à lui parler, mais si jamais il continuait réellement à s'y rendre, elle avait à chaque fois dû le manquer... Dommage. Elle aurait bien aimé lui montrer son évolution dans le domaine des relations humaines, à lui qui était l'une des premières personnes avec qui elle avait parlé... Même s'ils s'étaient quitté fâchés, dès leur première rencontre, Shuuri ne ressentait aucune amertume pour l'inu aux capacités vampiriques. Non. Il avait été stupide et il l'avait été tout autant, c'était comme ça, ça arrivait. Si elle arrivait à se disputer avec Shuu, l'être le plus important pour elle, c'était bien que c'était un comportement un plus naturel non ? Et puis bon, ça fait du bien parfois d'extérioriser...
Enfin voilà quoi, certaines nuits elle en profitait pour le chercher du regard, espérant le voir sans pour autant être peiné du contraire. Elle avait plus important à penser qu'une relation électrique d'une seule soirée, nettement plus importante, son frère ! Et pour ça, son travail.

Aujourd'hui était l'une de ces nuits, celle où la jeune humaine passait près de la cascade, et comme certaines d'entre elles, elle s'assit silencieusement sur le bord du petit étang au bas de la chute. Prenant un peu d'eau cristalline entre ses doigts fins, elle la porta à ses lèvres et la bue doucement, sans se douter un seul instant de quels corps se trouvait enfuie dans ses profondeurs sous-marines -et quand bien même l'aurait-elle su qu'elle n'en aurait pas changé ses habitudes... Les poissons pissaient bien dedans alors bon...- la nuit était fraîche, mais pas glacée, il suffit à Shuuri de remonter sa capuche sur sa tête pour ne même plus sentir la morsure du froid contre la peau tendre de sa nuque. Ses jambes seulement couvertes par un jean étaient, quant à elles, totalement immunisé au froid...
Viendrait-il cette nuit ? Sûrement que non. Était-ce à cause d'elle,de leurs prises de têtes et par peur de la revoir, qu'il ne venait plus ? Sûrement également, mais qu'importait. De toute manière ce n'était pas comme si elle avait besoin de lui pour vivre, elle voulait simplement lui montrer ses progrès, rien de plus... Rien de plus...
*Shuu, voilà déjà deux mois que je travaille d'arrache-pied, pour la première fois de ma vie, afin de payer de quoi pouvoir commencer mes recherches... Comment vas-tu Shuu ? J'espère que tu m'attends toujours...*
Un bruit la fit sursauter, venant de derrière les fourrés, et instinctivement Shuuri se mit en position de défense, prête à fuir au moindre signe d'alerte.

- Belphe ? Murmura l'humaine, toujours sur le qui-vive, ses iris couleur azur toujours figés sur un point fixe, immobile. C'est toi ? Nouveau bruit. Shuuri fronça les sourcils et se rapprocha discrètement, les poings levés et tous les muscles de son corps contractés de manière à lui permettre une fuite rapide le cas échéant. Elle n'était plus qu'à quelques mètres des buissons, et à l'instant même où elle tenta de s'en approcher encore davantage, elle vit un corps tomber lourdement à ses pieds, inerte.
Elle n'eut même pas besoin de retourner l'homme, allonger sur le ventre, pour le reconnaître. Son dos à lui seul était reconnaissable. Après tout, Shuuri avait passé tant de temps à l'observer... Elle sentit un haut-le-cœur la gagner. Se rapprochant du corps inconscient de son frère elle le souleva délicatement de manière à le ramener près du point d'eau et ainsi le forcer à boire quelques longues gorgées d'eau. Le liquide avait du mal à se frayer un chemin jusqu'à son estomac, sa gorge était sèche et pâteuse et il n'était plus assez conscient de lui-même pour tenter de l'avaler seul, mais à force d'effort de la part de Shuuri, il finit par tracer son chemin jusqu'à sa terre promise. Shuu tressailli, mais n'ouvrit pas les yeux. Inquiète, ne pensant même pas à chercher les raisons de la présence de son jumeau ici après tant de temps, l'humaine prit une nouvelle poignée d'eau qu'elle jeta cette fois sur le visage couvert de crasse et de transpiration du garçon. Ses paupières papillonnèrent quelques secondes, s’ouvrir sur un vide immense, puis se refermèrent ; pour finalement s’ouvrir une nouvelle fois, pleinement consciente cette fois-ci.

- Shu... Shuuri... Je t'ai enfin... retrouvé... Sa voix était faible, à peine audible, et son corps fatigué peinait à maintenir ses yeux ouverts. Courant chercher une nouvelle gorgée d'eau pour son frère, Shuuri ne prit même pas la peine de répondre et se contenta de forcer ce dernier à tout boire d'une traite, manquant de l'étouffer au passage.
Il était maigre, extrêmement maigre. Ça en était même alarmant ! Eux qui n'avaient jamais été particulièrement imposant de par leurs poids, n'ayant pour se nourrir que ce qu'ils ne parvenaient à voler, il avait tellement fondu qu'il ne faisait nul doute qu'il avait de loin battu tous leurs jours de privations. Se penchant par-dessus le garçon à demi conscient, Shuuri déposa ses lèvres sur les siennes dans un chaste mais tendre baiser ou, plus fort encore que des mots, elle laissait paraître toute sa joie et son soulagement de le voir vivant, mais aussi son inquiétude et sa peur de le voir dans un tel état. Ses lèvres étaient sèches, gercées, presque bleues, mais la fille s'en moquait. Faisant signe à son jumeau de l'attendre -comme s'il pouvait en faire autrement de toute manière- elle courra à sa planque improvisée y chercher un morceau de pain et du sucre, reste de son dernier vol.
Une fois à nouveau au chevet du malade, elle lui déposa l'un des carrés de sucre dans la bouche, et le força à avaler. Il commença par refuser, mais face à l'insistance de sa sœur, avala difficilement le petit morceau de glucose fondu sur sa langue. Puis un deuxième. Et un troisième. C'était tout ce que l'humaine avait. Ça et le morceau de pain, mais il était trop tôt pour le pain. Aidant Shuu à se relever elle le porta jusqu'à son repère de la nuit et, délicatement, le coucha sur sa paillasse de fortune, le couvrant de l'unique plaide qu'il lui restait. Il ne prit pas longtemps pour s'endormir, et Shuuri en souffla de soulagement. Elle n'avait aucune idée de ce qu'il lui était arrivé, ni même comment il était revenu, mais l'essentiel était qu'il était là ! Pour l'instant la priorité était de le soigner, les explications viendront plus tard...
Profitant de la nuit noire, l'humaine laissa son frère dormir en priant de toutes ses forces pour qu'il ne lui arrive rien, et partie « faire des courses »
Shuuri Takatsu
[ Humain ★ ]
avatar
Age : 21
Localisation : Esgalduin

Feuille de personnage
Race: Humaine
Pouvoir: Aucun
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas

Des retrouvailles inattendues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Des Retrouvailles inattendues ! Investigation au cœur des révolutionnaires !
» Des retrouvailles inattendues - 2013 [Katherine Pierce]
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Des retrouvailles inattendues avec son cousin (pv Guillaume)
» [Joker & Hells] Retrouvailles inattendues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* Esgalduin RPG * :: Esgalduin ¤ Campagne :: Forêt :: Cascade-