* Esgalduin RPG *
Coucou!
Le forum devient privé ! Une raison ? Duuh, moins on est de fous, plus il y a de gâteaux de riz ! Wink
Il va donc falloir se connecter pour accéder aux topics. Pour les p'tits nouveaux, je vous conseille plutôt Orphelinat Sanada, Fantastica ou Dreadful !


Bienvenue à Esgalduin, une ville déchue, désormais contrôlée par les Rebelles. Mais la victoire reste fragile et tout peut basculer. De quel côté serez-vous alors ?

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Certaines visions ne signifient rien (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Certaines visions ne signifient rien (PV) Mar 24 Juin - 17:36

C'était un lendemain de victoire. La nuit d'halloween s'était terminée avec le plus heureux dénouement que nous aurions pu souhaiter. Les cadavres jonchaient les rues, et les espèces maîtresses se réveillaient péniblement d'un long et douloureux cauchemar.
Bientôt, dans les rues, une effervescence nullement contrôlable anima les esclaves de la ville. Les hybrides se jetaient sur leurs anciens maîtres qui, brisés par le nombre, se trouvaient à leur merci.
Il y eu de nombreux règlement de compte et, du haut d'un toit où Nolwe m'avait discrètement aidé à grimper, je regardais ce qui se passait. Restiel m'était totalement sortie de la tête, mais il me sera donné d'ici quelques mois d'apprendre que ce fut durant cette journée qu'elle perdit la vie. Je connaissais beaucoup de monde en ville et tentais, parmi la foule, de reconnaître alliés ou ennemis. Je croisais les doigts pour mon frère, j'espérais que Yuri était bien à l'abri à la maison, avec Sefironces et les dragons. Où était Sorno ? Je ne l'avais pas vu. Peut-être protégeait-il son élevage ? Il fallait espérer que mon cousin aille bien ! Et Zelda ? Que ça serait amusant de la voir paniquer ! Notre affrontement final avait été avorté à cause de la cohue générale et je n'avais pu lui régler son compte.

C'est alors que j'entendis des pleurs.
C'était la très jeune Hanna, une Elfe albinos, ayant un petit air de famille avec Eru, qui, perdue au milieu du scandale, poussait de tels gémissements. Quelques cruels hybrides s'étaient mis en tête de la dépecer. Nolwe peinait à contenir toute la foule, à donner aux révoltés l'éthique qu'il voulait qu'ils gardent.
N'écoutant qu'un instinct maternel en général sous-développé je fis pousser un immense nénuphar sous les pieds de la jeune fille et l'éleva jusqu'au toit où je me trouvait. Hanna atterrit près de moi, tremblante. Je l'amenais dans mes bras.


- Tu es seule ? Où est Restiel ?

Hanna pleura d'autant plus fort et je me dis qu'elle l'avait perdue en chemin. Je cachais le visage de l'enfant contre mon torse et continuait de chercher, inquiète, ceux que je risquais de perdre.
Je vis finalement un Sorno paniqué, tentant de s'enfuir d'une foule en colère. Quelques hybrides l'aggripèrent, lui arrachant une partie de ses beaux vêtements elfiques. Mais le cousin avait plus d'un tour dans son sac et, réunissant chacune de ses forces, il lança une telle vague d'eau sur les révoltés qu'il les fit valser loin derrière lui ! Il eut ainsi le temps de s'enfuir.
Environ un an plus tard, ce dernier m'enverra une lettre, m'expliquant qu'il se trouve désormais en Memory, sur le continent d'Our Lands.
Mais Eru, où était Eru dans tout cela ? Le Palace Hôtel avait été pris d'assaut depuis longtemps et j'espérais bien qu'il ait eu la présence d'esprit de s'enfuir ! Il ne fallait pas qu'Esgalduin voit se déverser le sang du jeune prince.

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 28
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Certaines visions ne signifient rien (PV) Mar 24 Juin - 17:51

Aujourd'hui.
Le jour de ma vision.

Je regardais Ti'en d'un air troublé. Alya, à mes côtés, gardait la tête baissée, elle n'osait dire un mot. Lorsque le Palace Hôtel avait été envahi, son père nous avait forcé le chemin vers la sortie, se battant comme un beau diable. Pour ma part, j'avais protégé Alya. J'avais perdu Sakana il y a déjà de nombreux mois. Elle était partie sans explication et je craignais alors qu'il lui soit arrivé quelque chose. Bien sûr, j'avais lancé de nombreuses patrouilles de mercenaires à sa recherche, mais aucun ne l'avait retrouvé. On m'avait même apporté des Uma y ressemblant grossièrement.
Je m'étais rapproché de la jeune Alya. Ou plutôt cette dernière s'était rapprochée de moi. Éduquée par le Black Roses, elle n'avait eu d'autres choix que d'aimer excessivement celui qu'on lui avait ordonné d'aimer. Je trouvais notre relation malsaine mais faisait de mon mieux pour taire de telles pensées. Elle avait à peu près mon âge et c'était plaisant de parler à quelqu'un d'aussi jeune. Cependant j'avais vite compris que quelqu'un de mon âge ne signifiait pas forcément quelqu'un partageant les mêmes centres d’intérêt que moi. Un peu gauche, Alya avait tôt fait de me montrer qu'elle s'ennuyait alors que j'entamais ma septième heure à faire un puzzle gigantesque. Sa naïveté me plaisait malgré tout et je la protégeais en souvenir des années passées avec son père.

Ti'en était blessé. Il nous avait rejoint à l'aube, titubant. Une lame en argent s'était fichée dans sa jambe et la pointe avait été brisée de telle sorte qu'il n'y avait nul moyen de la retirer. Ainsi, sa transformation était compromise. Il n'y avait plus que moi pour nous défendre...!
Et Merrô. Le jeune cerbère n'avait pas quitté mes jambes, alerte, il semblait prêt à attaquer mais était bien trop faible pour ce faire.
Alors que les cris d'une foule avide de sang se rapprochaient, moi et Ti'en échangeâmes un dernier regard, tels deux vieux compagnons.

- Si tu m'avais écouté, ça ferait longtemps qu'on aurait foutu le camp. Grogna mon mentor. Il savait très bien pourquoi nous étions restés ici... J'espérais, au fond, que Sakana reviendrait.
- Pardonne-moi. Murmurais-je. Alya hurla alors que la foule nous atteint. Ti'en se débattait malgré sa blessure et moi, je tentais de me transformer. Mais les émotions que je ressentais alors prenaient le pas sur ma nature. Je n'arrivais pas à ressentir la rage nécessaire pour me changer en ma forme lycane !

* Fait un effort, Eru ! Alya mourra si tu ne fais pas quelque chose ! *
Des hybrides avaient déjà attrapés ses bras blancs, l'insultant de traîtresse. La faible Inu tentait de s'échapper en vain. L'un d'eux la frappa au visage.
Je me jetais sur lui et le fis tomber à terre. Me relevant, j'attrapais la main de la jeune fille et me mis à courir aussi vite que je le pouvais... Derrière moi résonnaient les grognements de Ti'en. Je l'avais vu, ce jour-là, traîné par la foule moqueuse jusqu'à l'échafaud. Courant d'avantage, fermant les yeux pour chasser la vision, je tentais au moins de sauver sa fille !
Eru Wolfberg
[ Sieur Lycan ♂ ]
avatar
Age : 19
Localisation : Palace Hôtel *

Feuille de personnage
Race: Lycan
Pouvoir: Contrôle le 6ème Sens ¤ Voit l'Avenir
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Certaines visions ne signifient rien (PV) Mar 24 Juin - 18:16

Quels crétins.
Mais arrêter maintenant la foule vengeresse mènerait à la retourner contre nous. Perdu parmi ce chaos, je tentais à tout prix d'apaiser leur courroux. Beaucoup d'oppresseurs étaient menés à la guillotine et chaque seconde de perdue était un mort inutile de plus. C'était écœurant ! Nous nous vantions d'être mieux et pourtant... A cet instant précis, nous faisions exactement comme eux ! Mais trop d'horreurs étaient passées devant nos yeux pour pardonner. Il fallait tuer pour remettre les compteurs à zéro. Limiter le massacre tenait du domaine de l'impossible.

C'était stupide de ma part d'avoir quitté la mairie. J'y avais laissé Délios pour affirmer notre position, oui, mais je n'étais pas du tout utile ici et ce que je voyais ne servait qu'à me démoraliser.
Un instant, je crus apercevoir Nathan, mais j'avais dû rêver car la seconde d'après, le jeune Neko avait disparut. Il me suffit de cette seconde d’inattention pour m'apercevoir qu'un visage familier était désormais prisonnier de la foule !
C'était Ti'en. Un gars dont je connaissais à peine l'existence, mais qui s'était battu avec nous dans la forêt. Un bel enfoiré, d'après Wakai. Mine de rien, je ne pouvais m'empêcher d'être indigné alors que ceux que j'aurais pensé contrôler le traînaient jusqu'à la guillotine.

Que pensait-il alors ? Le regard haineux et la tête basse, il tenta de jouer des coudes pour se libérer, tout en sachant que cela ne suffirait pas. Arrivé devant l'objet de mort, l'immense Lycanthrope fixa la guillotine sans broncher, comme s'il jouait avec elle un malsain jeu de regards. Alors que les hybrides se mettaient en position, ce fut comme une révélation : il fallait que j'apaise la foule ! Que je stoppe immédiatement les choses.

Arrachant un pistolet des mains d'un des révoltés, je tirais plusieurs fois en l'air. Car ils ne l'entendirent presque pas, je tirais sur la guillotine elle-même. L'instrument trembla et la lame manqua de s'effondrer sur le cou du lycanthrope. Mais au moins cela freina la frénésie.


- Ne sommes-nous pas meilleurs qu'eux ?! Hurlais-je. Où est le procès que nous leur reprochions de ne pas nous accorder ?! Ma phrase fut si longue qu'elle requis un silence temporaire pour être comprise. Au bout d'un moment, l'un d'eux agréa. Puis un autre et enfin le reste suivi. J'émis un soupir de soulagement. J'avais calmé une partie de la ville.

_________________


Echos of past events
nudge the tiller on
my present course
I await its reflection
in the future
Nolwe Laka
[ Rebelle ♤ ]
avatar
Age : 26
Localisation : Sur la place centrale de la ville!

Feuille de personnage
Race: Elfelin ~ Neko
Pouvoir: Hypermnésie
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Certaines visions ne signifient rien (PV) Mar 24 Juin - 22:18

Je vis Ul'swart tremblant, le froid de la guillotine imprégné à jamais sur sa gorge. Je souris. Il l'avait échappé bel, le loup ! Évidemment, Hanna était terrorisée. J'avais apposée ma main devant ses yeux pour lui épargner un tel spectacle. Il gardèrent le lycan prisonnier, nul doute qu'il allait finir sa vie dans les geôles de la prison !
La foule s'était calmée un tant soit peu. Black... Nolwe avait régulièrement demandé de ses nouvelles depuis son retour, mais elles n'étaient que mauvaises et je n'avais pas osée lui en parler.
La Tori avait été fortement traumatisée. La capture de mon frère l'avait marqué et la Milice avait bien crut qu'elle faisait partie des Rebelles. Ils l'avaient interrogée puis relâchée, sanglante et désorientée. Dans cet état, le peu de raison qu'il lui restait avait été pour supplier que l'on l’emmène loin d'ici. Diana, sa maîtresse, avait exaucé son souhait et avait déménagé loin d'Esgalduin, à Fantastica. Je doutais de revoir un jour Blackie.

Je ne l'aimais pas vraiment et l'avoir en belle-sœur m'aurait été épuisant. Mais ce qui lui était arrivé était... Terrible. Et il me faudrait tout de même l'annoncer à mon frère une fois la victoire acquise... Car était-elle réellement acquise ? Certes, non ! Les habitants étaient troublés, les esclaves emplis de haine...

Pour ma part, pas moyen d'agir. Me faire remarquer équivaudrait à me faire attaquer. Une foule, c'est stupide, et ils auront tôt fait d'oublier que quelques heures plus tôt, je combattais moi-aussi pour leur liberté.
D'un rictus sarcastique, je me rappelais mon combat contre Zelda... Qu'est-ce que je pouvais la détester ! Aujourd'hui encore plus, sachant que c'était elle qui avait capturé Nolwe. Quelque part, j'étais certaine que cette fille était belle et bien destinée à être ma pire ennemie, et que moi-même, j'étais destinée à la tuer. La tuer ne me gênerait d'ailleurs pas et j'en prendrais même un malin plaisir. Venger les cicatrices de Nolwe.
Courant pour sa peau, j'aperçus Eru en me retournant. Je tint la légère Hanna contre moi et entrepris de me faire des ponts de ronces pour marcher tranquillement de toits en toits, à sa poursuite.


- Hé, Eru, attends ! Lançais-je une fois arrivée à son niveau, grâce à tous ses raccourcis. Passe par les toits, ça ira plus vite ! J'accompagnais mes paroles d'un clin d’œil et lui créa un joli escalier de ronces. S'il avait de bonnes chaussures, il pourra y grimper sans difficultés. Je n'osais demander où était Sakana. Hanna, à qui la situation n'avait pas échappée, le demanda à ma place. Je fis signe à la petite de se taire.

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 28
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Certaines visions ne signifient rien (PV)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Certaines visions ne signifient rien (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Quand Steven Bénoit ne trouve rien à dire
» Rien pour écrire à sa mère...
» Plus rien, ni personne. (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* Esgalduin RPG * :: Esgalduin ¤ Ville :: Place Publique-