* Esgalduin RPG *
Coucou!
Le forum devient privé ! Une raison ? Duuh, moins on est de fous, plus il y a de gâteaux de riz ! Wink
Il va donc falloir se connecter pour accéder aux topics. Pour les p'tits nouveaux, je vous conseille plutôt Orphelinat Sanada, Fantastica ou Dreadful !


Bienvenue à Esgalduin, une ville déchue, désormais contrôlée par les Rebelles. Mais la victoire reste fragile et tout peut basculer. De quel côté serez-vous alors ?

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Walking in moonlight (Zune)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Walking in moonlight (Zune) Lun 18 Aoû - 11:17

La forêt était si calme... On entendait au loin le hulument des chouettes et le frémissements des feuilles sous le vent. Automn se sentait mal à l'aise de s'y trouver, là, en pleine nuit, dans l'obscurité d'un lieu qu'il n'avait jamais visité. Pourtant, son coeur troublé battait calmement. Il frémissait parfois, mais sans en éprouver de réelle gêne.

Après plusieurs semaines à délirer, à gémir et à voir encore et encore ces mêmes scènes, la chose s'était calmée. Ses périodes de lucidité, se rapprochant grâce à leur durée qui augmentait, lui permirent de sortir de temps à autre de la chambre que les rebelles lui avaient aménagés à la va-vite. Si les souvenirs de son crime le hantaient toujours, il pouvait désormais faire avec et se concentrer sur autre chose. Bien sûr, il n'était pas définitivement libre, mais on l'avait crut quand il avait promis d'être de retour à l'aube. Juré sur son honneur d'hybride.

Loin de lui résonnait encore l'image de Loreleï. Il cherchait à l'attraper comme un souvenir diffus, tendant une triste main dans le vide et les ténèbres. Il ne la reverrait jamais, il le savait et la tristesse l'envahissait quand il y pensait alors. La jeune lycanthrope avait choisi quelqu'un d'autre, mais il n'arrivait pas à la haïr pour cela. Si seulement elle avait décidé de l'accompagner, de s'enfuir avec lui, alors leurs destins auraient pu être totalement différents.
Tellement différents...

L'hybride tourna son regard vers la vampire. Après tout, c'était elle qui l'avait aidé à sortir, promettant de veiller sur lui, évitant ainsi qu'une hallucination ne détruise des gens. Libre de ses entraves, il se sentait évidemment mieux, moins oppressé. Lui qui n'avait jamais goûté à la liberté la ressentait désormais vaguement. Il se doutait qu'il pourrait l'attraper s'il faisait seulement un effort, mais cet effort lui coûtait son âme.
Automn Lane
[ Sage Hybride ♧ ]
avatar
Age : 27

Feuille de personnage
Race: Robba
Pouvoir: Intuition
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Walking in moonlight (Zune) Lun 18 Aoû - 11:43

C'est plutôt sympa.
J'veux dire, ç'aurait pu être pire et ç'aurait pu être plus chaud. Genre on aurait pu étrenner ce chêne là-bas voir il aurait pu essayer de me démonter la gueule dans un accès de folie. Alors que ça soit calme, moi, ça me gêne pas tant que ça. Enfin siiii c'est toujours bien si y'a de l'action, hein. Mais mes pensées sont trempées d'émotions négatives et me détendre sans penser à rien, j'aime bien.
Uw, j'ai envie de bouffer cette chouette.

J'm'étire. Il fait tranquille pour une soirée d'été. Un peu frisquet mais rien à voir avec le congélateur dans lequel on a retrouvé ma nièce il y a plusieurs jours. C'est un moment de détente quoï. Bon bref je me fais chier.

- T'es tellement silencieux... T'as mangé un muet ? J'hausse un sourcil. Ouais c'est une pique. Et ouais j'aurais pu trouver quelque chose de mieux. Parce que là, on dirait que c'est moi qui ait mangé un clown. Bref. Automn ! Fait un effort, je m'emmerde !
Sin aurait déjà trouvé un truc à faire... Enfin je suppose que c'est la particularité du petit âne d'être si profondément bien élevé. (sauf quand il m'insulte comme la dernière des bouses quoï !) ...Mais du coup, j'me rappelle un peu pourquoï je voulais pas l'avoir dans les pattes. Automn, c'est la mort de l'activité. Un gars placide et emmerdant.
Tout en me disant ça, j'le fixe et me dit qu'il a beau être emmerdant, il est tout de même foutrement mignon. Je suis contente de l'avoir récupéré, même si c'est qu'en partie. M'enfin, pour le coup j'ai tout de même dû sacrifier...
Bel.
Un pion d'une valeur infinie. Je trouve ça tellement stupide que les événements se soient passés comme ça. J'en ressens encore toute la portée, de ce désespoir qui m'avait surprise. Moi qui ne suis pas du genre à souffrir eh bien je.. J'ai... Ça me fait chier voilà ! A sa perte s'ajoute celles de tous les novices que j'ai jamais perdu et j'me dis que c'est pas si bon d'offrir l'immortalité à quelqu'un si ça le fait mourir plus vite. Je me l'étais promis en plus... Plus jamais de novices. Mais j'me suis foirée, j'ai pas pu tenir ma propre promesse, moi qui tente toujours de respecter les contrats contractés, je suis incapable de respecter les miens.
Je soupir et fixe le ciel, cachés par toutes ces branches. A l'époque, c'était marrant par ici. Maintenant c'est juste trop calme.

- Le monde devient terne au fur et à mesure que tu vieillis. Tu te noies dans l'apathie et nage dans la crainte de retrouver les émotions perdues. Meurs jeune mais meurs heureux.

Le meilleur conseil que je peux donner, tout en sachant qu'il valait mieux ne pas le lui dire, à lui, qui serait capable de le mettre en pratique.
Zune De Laudreuil
[ Voyageur ۩ ]
avatar
Age : 352

Feuille de personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Walking in moonlight (Zune) Lun 18 Aoû - 12:16

Automn s'arrêta d'avancer au moment où ses pas croisèrent ceux d'un lapin. Celui-ci s'arrêta également, tournant son adorable petit visage vers les intrus, avant de détaler dans les fourrés. L'apparition de cet animal le plongea dans une intense réflexion. Il cherchait à voir au-delà de son existence et, par extension, de celles des hybrides, vampires et même tout le reste. Il se dit qu'être un animal n'était pas si mal et que s'il devait un jour renaître, ça ne le gênerait pas plus que ça d'être un âne à par entière, tant qu'il ne se trouvât pas apprivoisé.

- T'es tellement silencieux... T'as mangé un muet ?
- Non, je réfléchissais. Il parlait calmement, sa voix enrouée d'avoir trop crié. C'est amusant comme, avec du recul, même les choses les plus importantes paraissent désuètes. C'était à moitié de la provocation mais il ne cherchait pas non plus à se mettre Zune à dos tant la balade lui plaisait. Se dégourdir les sabots étaient une bonne chose et il chassa au loin les mauvaises pensées qui volaient autour de lui tels des papillons de nuit. C'est vraiment dur de trouver son chemin dans cette vie. C'est plus facile quand on est un vampire ?

Ces questions ne l'intéressaient pas vraiment, mais encore une fois, c'était un petit effort pour faire plaisir. Il s'en voulait pourtant de briser le silence appartenant à la nuit. Les animaux nocturnes ne l'effrayaient pas et il serait allé au devant d'un sanglier enragé ou d'un serpent outragé sans crainte. Ce qui l'effrayait, c'était surtout de rentrer, retourner dans cette chambre blanche. Il semblait qu'avec l'air frais, son mental constamment en ébullition refroidissait un peu. Il se sentait plus sain d'esprit.

- Le monde devient terne au fur et à mesure que tu vieillis. Tu te noies dans l'apathie et nage dans la crainte de retrouver les émotions perdues. Meurs jeune mais meurs heureux.

Il sursauta, perdant immédiatement sa bonne humeur. Gêné par une telle révélation, il tenta un sourire qui se voulait rassurant mais qui ne fut qu'empreint de peur.

- Eh bah c'est cool de savoir que j'ai pas fini de m'en prendre dans la gueule. Lâcha-t-il soudainement, un peu frustré. Enfin, si on souffre moins, c'est une bonne chose, non ?
Automn Lane
[ Sage Hybride ♧ ]
avatar
Age : 27

Feuille de personnage
Race: Robba
Pouvoir: Intuition
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Walking in moonlight (Zune) Lun 18 Aoû - 19:07

- Non, je réfléchissais. Je ne tournais même pas le visage en son sens. Donc, finalement, il se sentait capable d'engager la conversation ? Tant mieux pour lui. Pour ma part, je ramassais un chrysanthème qui n'avait rien à faire au beau milieu du passage et accrochais la fleur dans mes cheveux. C'est amusant comme, avec du recul, même les choses les plus importantes paraissent désuètes.

- Sérieux ? Comme ? Parce que si tu parles de la galère dans laquelle t'as été, j'te jure que c'était pas désuet. A sa place, j'avais déjà perdue ma sanité dès les premières années et je m'étais donnée un mal de chien pour qu'il s'en sorte tout de même vivant dans son périple. Tous ces efforts m'empêchaient radicalement de prendre du recul sur cette aventure. J'étais même nerveuse rien qu'à sa simple évocation.
- C'est vraiment dur de trouver son chemin dans cette vie. C'est plus facile quand on est un vampire ?
- Heuu oui. Largement. Enfin, t'as pas les mêmes soucis, quoï. Moi j'me prends la tête avec mon père, t'sais, du style s'il va me buter sur un coup de tête ou pas et c'est assez casse-gueule. Mais à côté de ça, un hybride qui se débat pour survivre c'est tout de même plus héroïque. Et par cela difficile.

Il est marrant, lui. S'il comptait me troubler, il y a réussi. Nan mais c'est quoï ces trucs trop évidents ? C'est lui qu'à bouffer du clown, là ! Je soupirais et continuait de marcher. Au bout d'un moment, je lançais ma réflexion ce qui, à ma grande surprise, déboula sur un nouvel échange. Quelque part, je me sentais soulagée que nous puissions tout de même communiquer, un peu comme si rien ne s'était passé. J'imaginais pourtant qu'attaquer de trop près les sujets qui fâchent pouvaient faire dégénérer la situation.

- Eh bah c'est cool de savoir que j'ai pas fini de m'en prendre dans la gueule.
- Ouais bah désolée hein. Qu'est-ce que j'y peux, moi ?
- Enfin, si on souffre moins, c'est une bonne chose, non ?

J'hésitais un instant puis finis par avouer.
- Pour toï, oui. Mais j'ai peur que l'inactivité stimule en mal ta psyché affaiblie. Comment le formuler autrement ? Bon, comme ça, ça faisait un peu con et ça manquait de tact mais j'ai fait de mon mieux. Du coup, t'as des projets pour l'avenir ? Ou t'es totalement paumé et t'as besoin d'un biberon ?
Zune De Laudreuil
[ Voyageur ۩ ]
avatar
Age : 352

Feuille de personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Walking in moonlight (Zune) Lun 18 Aoû - 23:27

- Sérieux ? Comme ? Parce que si tu parles de la galère dans laquelle t'as été, j'te jure que c'était pas désuet.

Elle ne cessait de le chercher elle-aussi et cela aurait certainement mal tourner s'il n'avait pas fait un effort immense sur lui-même pour finalement se taire. Cela lui couta le peu de sérénité qu'il avait réussi à obtenir et il se senti soudainement mal. Quand est-ce que la vampire arrêtera de le torturer avec de telles paroles ? Ne pouvait-elle pas se tenir tranquille, ne serait-ce que pour une soirée !

- Heuu oui. Largement. Enfin, t'as pas les mêmes soucis, quoï. Moi j'me prends la tête avec mon père, t'sais, du style s'il va me buter sur un coup de tête ou pas et c'est assez casse-gueule. Mais à côté de ça, un hybride qui se débat pour survivre c'est tout de même plus héroïque. Et par cela difficile.
- Je parlais spirituellement parlant. Répliqua-t-il d'un ton froid, vexé d'avoir été pris pour un idiot. N'était-ce pas évident qu'il parlait de la direction à choisir plutôt que de la difficulté de la vie ? Elle l'exaspérait. Pourquoi en était-il venu à l'aimer à cette époque ? Il ne s'en rappelait même plus tant l'agacement prenait le dessus. C'est sûr, l'hybride aurait dû voir bien plus tôt à quel point son ancienne maîtresse était épuisante !

Ils finirent cependant par tomber d'accords sur une idée. Enfin, lui semblait-il ! Car à peine avait-il prononcé des mots pour mettre un terme à la conversation qu'elle répliqua aussi sec...

- Pour toï, oui. Mais j'ai peur que l'inactivité stimule en mal ta psyché affaiblie.

Il se mit à tousser nerveusement. Eh bien... Magnifique ! Elle lui prévoyait donc une mort dans la folie ? Ha... A ce point, autant mettre un terme à ses jours maintenant, non ? Qu'est-ce qu'il était alors agacé, ne sachant que répondre et prit dans l'effroyable angoisse que de tels propos avaient déclenchés dans sa tête. Il n'y a rien de plus influençable qu'un fou sinon un imbécile. Et si Automn n'était pas vraiment un imbécile, du moins ses hallucinations le classaient-il dans la première catégorie. En disant ces paroles, elle le condamnait.

- Du coup, t'as des projets pour l'avenir ? Ou t'es totalement paumé et t'as besoin d'un biberon ?

..Et il n'y eut rien de plus ironique que de parler d'avenir par la suite. Automn, se voyant déjà mort, le visage rongé par ces troublantes visions qui l'avaient tant hanté et les mains crispés autour de sa propre gorge, ne su que répondre. Il ne releva même pas la pique prononcé à son égard et répondit d'une voix éteinte, tremblante.

- Non, aucune. Et vous, Milady ?

Elle était plutôt forte s'il s'agissait là d'un combat. Cependant il n'avait jamais vraiment cru qu'ils étaient là en affrontement. Le choc de la découverte ajouta à son désarroi alors qu'il comprit qu'elle n'avait eu de cesse de le mettre à terre. Non, elle n'avait pas changé d'un pouce. Malgré tout, brisé, il n'avait plus le courage de lutter. Il restait là, chancelant, totalement entre les mains de celle qui l'avait déjà tant et tant manipulé. La peur finit par se saisir de lui et il se rapprocha d'elle, agrippant sa main, la calant dans la sienne, moite et glacée.
Automn Lane
[ Sage Hybride ♧ ]
avatar
Age : 27

Feuille de personnage
Race: Robba
Pouvoir: Intuition
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Walking in moonlight (Zune) Mar 19 Aoû - 11:25

" Non, aucune. Et vous, Milady ? "

J'appréciais le contact de sa main enlacée à la mienne. Pauvre Automn, si troublé, si frêle et fragile. Au bout d'un moment, alors que nous marchions toujours vers l'immensité ténébreuse, je laissais ma tête reposer sur son épaule, en un geste qui se voulait affectueux.

- Je vis au fur et à mesure. Répondis-je à mi-voix. Des idées tourbillonnaient dans les airs mais je ne cherchais pas à les acquérir. Dans ma bouche vint une amertume que je ne sus cacher. T'ais-je manqué ? Demandais-je, sûre d'une réponse négative. Après tout, ne m'avait-il pas dit qu'il ne voulait pas de moi ? Que je devais m'en aller ? As-tu parfois souhaité mon retour pendant notre séparation ?

Malheureusement, quelque chose chez Automn clochait. Quelque chose avait toujours cloché. Je n'avais jamais sû l'aimer correctement, je n'avais jamais sû comprendre comment m'occuper de lui. Chaque geste que je faisais en son sens était assuré d'aller contrairement à ma nature. Si j'avais besoin de sa présence, je voulais au même instant l'éloigner le plus possible de moi.
Néanmoins, la nuit était belle et propice à se perdre dans des souvenirs mielleux. Chaque instant que nous avions vécus était gravé dans ma mémoire et j'avais bien souvent tendance à voir l'enfant plutôt que l'homme, l'esclave plutôt que l'être. Car Automn m'appartenait depuis le début, n'est-ce pas ?
J'étais pourtant satisfaite de sa présence et rassurée également de pouvoir le piquer autant que je le pouvais, bien que je ne me rendais pas tout à fait compte de la réelle ampleur de mes propos. J'avais besoin de vider un sac où rien ne se trouvait, j'avais besoin de gratter la peau jusqu'à l'en faire saigner et pour l'instant, je me trouvais bien modérée.
Un instant, mon regard tomba sur son visage et j'y lu du trouble. Il n'y a pas à dire, Automn est bien plus beau dans la douleur, faisons alors qu'il souffre...
Me penchant vers lui, je lui murmurais dans le creux de l'oreille certains propos infâmes d'un venin dont je ne connaissais pas l'origine.

- Mais ne t'en fais pas, il n'y a personne qui, moins que moi, ait désiré ton retour. N'es-tu pas pour moi qu'un corps ? N'as-tu pas pour seul utilité que d'être beau ? Je m'arrêtais quelques secondes, cherchant des mots, une suite de mots, qui aurait un sens. Une fine couche d'électricité sembla s'immiscer sous ma peau alors que je sentais avec délectation que mes paroles faisaient leur effet. Si j'ai voulu te récupérer c'est car tu m'appartiens, si je t'ai abandonné ici c'est pour pouvoir t'utiliser quand je le souhaites sans que tu ne me gênes outre mesure. Mais cela ne te gêne pas, n'est-ce pas ? De n'être jamais qu'un esclave. ...A moins que tu n'ai préféré être utilisé par les mâles ?

Ma dernière phrase fut prise dans une teinte cynique tant je savais qu'elle était fausse. Le pauvre n'avait pas vraiment eu beaucoup de chance dans ses découvertes de ce côté-ci et même si je le savais capable d'aimer un homme, cela n'irait pas sans déclencher quelques images bien dangereuses. Peut-être parlait-là une certaine jalousie voir même la peur que j'éprouvais à ne pas savoir comment agir.
Zune De Laudreuil
[ Voyageur ۩ ]
avatar
Age : 352

Feuille de personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Walking in moonlight (Zune) Mar 19 Aoû - 13:11

- Je vis au fur et à mesure. Affecté par la situation, il ne su apprécier l'idée. Il n'avait plus envie que d'une seule chose, rentrer. Même une camisole lui semblait un abri confortable comparé à la situation actuelle. T'ais-je manqué ? As-tu parfois souhaité mon retour pendant notre séparation ?

Les images stagnaient devant ses yeux. Ces moments d'agonie lui revenaient dans la gorge et il manqua de les vomir littéralement, tant l'angoisse rampait en son ventre. Il comprenait au ton qu'elle employait que ça n'allait pas s'arrêter là et il chercha désespérément à droite à gauche pour obtenir de l'aide. Mais il n'y avait personne et la forêt était devenue d'un noir d'encre. Il n'y voyait plus à un mètre et tremblait. Ses jambes fléchirent, il tomba au sol. Il tenta bien de se raccrocher à une voix, à un instant... Loreleï. Mais les choses lui échappèrent à nouveau et son souffle se coupa. Il n'avait pas souhaité son retour, non. Et c'était car...

- Mais ne t'en fais pas, il n'y a personne qui, moins que moi, ait désiré ton retour. N'es-tu pas pour moi qu'un corps ? N'as-tu pas pour seul utilité que d'être beau ? Ha, quelle belle mascarade qu'ils jouaient jusqu'ici. La vérité si joliment dissimulée retombait encore, plus éprouvante que la dernière fois. Il ne saisissait plus très bien ce qui se passait sinon qu'il grelottait et qu'il n'était peut-être pas encore sorti des tourments que Trixie lui infligeait. Si j'ai voulu te récupérer c'est car tu m'appartiens, si je t'ai abandonné ici c'est pour pouvoir t'utiliser quand je le souhaites sans que tu ne me gênes outre mesure. Mais cela ne te gêne pas, n'est-ce pas ? De n'être jamais qu'un esclave. ...A moins que tu n'ai préféré être utilisé par les mâles ?

Il n'avait pas souhaité son retour, lui avait dit de partir, car il savait déjà très bien tout ça. Il le savait d’instinct, comme ancré au fond de lui, car c'était la seule chose qu'il craignait. Seul au monde, personne pour tenir à lui. Mais la dernière phrase, en passant, lui arracha une part de lui-même. Il se rappela les multiples sévices subis et il tomba finalement plus bas que terre, allongé sur l'herbe humide. Il retint des larmes qui ne pouvaient venir tant le choc était rude et tremblait nerveusement alors que ces visages se dessinaient à nouveau devant ses yeux, que ces gestes de torture se faisaient à nouveau sentir sur sa peau.
Il réalisa alors à quel point il était pitoyable, faible dans une camisole déliée et un pantalon de prisonnier. Son corps amaigri marqué par les coups et les tortures peinait à se mouvoir. Il savait que son esprit, autrefois si clair, ne valait plus rien désormais qu'il se perdait dans des limbes troubles. Qu'avait-il réellement pour lui ? Qu'avait-il déjà eu pour lui sinon une dévotion qu'il avait présenté par-ci par-là sans jamais obtenir de remerciement ? Il ferma les yeux et de toutes ses forces, souhaita mourir.
Trixie, à côté de lui, lui promis de réaliser bien vite ce vœu. Alors un soulagement sans précédent s'empara de lui. Se relâchant, il fini par réussir à pleurer doucement, la fatigue prenant petit à petit le dessus sur ses sens épuisés.
Automn Lane
[ Sage Hybride ♧ ]
avatar
Age : 27

Feuille de personnage
Race: Robba
Pouvoir: Intuition
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Walking in moonlight (Zune) Mar 19 Aoû - 13:35

Heu.. Oups ?
J'y suis peut-être allée un peu trop fort là.

Suivant ce que disais ma caboche, je continuais à lui siffler des saloperies dans l'oreille, jusqu'à ce qu'il finisse allongé sur le sol en gémissant. La chose faite, je manquais une nouvelle fois d'inspiration et me contentais de poser une main sur son épaule, appréciant, une seconde fois, le contact.
J'aimais avoir l'hybride pour moi, rien qu'à moi. Le voir dans cet état m'assurait son appartenance. Mais quelque chose me turlupinait, peut-être y était-je réellement allée trop fort.
Je façonnais ce garçon depuis son plus jeune âge sans franchement y prêter attention. C'était une boite de pâte à modeler trainant sur un meuble, que je choisissais à ma guise de prendre ou de délaisser. Mais la pâte à modeler avait désormais fondue et s'écoulait, gélatineuse, entre mes doigts. Je ne savais alors que dire et restais pantoise quelques secondes, hésitante à démentir mes propos pour lui redonner un peu de vivacité, de consistance. Lors d'un instant d'égarement, je me penchais vers lui pour déposer un baiser sur son front. Quelque part, c'était une marque d'affection.

Je finis finalement par le relever, le soulevant sans ménagement par l'épaule. Accoutumé à la douleur comme il l'était, ça n'était pas la peine de prendre des gants. Je n'en rajoutais cependant pas, il avait assez dégusté comme ça.
Une fois le gars debout, je laissais descendre ma main le long de son dos mais m'arrêtais finalement, empêchée par je ne sais trop quoï.

- Viens, on rentre. Tu en as eu assez pour ce soir. Moi qui souffrais tant de le posséder, j'en étais encore à me demander pourquoï je l'avais abrité en Esgalduin, là où justement je ne pourrais pas en user à ma convenance. Surement pour ce léger goût d'interdit. Soyons sérieux cinq minutes, qu'est-ce qu'il y aurait eu de marrant si je l'avais amené en Our Lands ? Là-bas, qu'un hybride gémisse, c'est banal. Ici, bah, c'est mal. C'est probablement pour le mettre à l'abri de moi-même que je l'ai planqué là, pour m'empêcher de le buter trop vite.
Et c'est un peu triste d'en être réduite à cette extrémité. Enfin, bon, moi, j'me plains pas. J'ai passée une super soirée. Un peu trop courte et ennuyeuse au début, hein. Mais sinon c'était cool. Allez mon gars, direction la salle municipale qu'ils t'ont aménagée en HP. Tu t'en sortiras très bien. Si ton moral remonte pas, je viendrais te chercher d'ici deux mois pour remettre ça. Après tout, que serait un séjour en Nórë sans mon petit dézingué de la cervelle à mes côtés ?
Zune De Laudreuil
[ Voyageur ۩ ]
avatar
Age : 352

Feuille de personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Walking in moonlight (Zune) Mer 20 Aoû - 23:26

Bien entendu, les paroles n'étaient pas pour le réconforter. Crispant chacun de ses muscles, il tenta de se relever pour éviter d'être plus amplement brutalisé. Une immense fatigue se faisait sentir, le tuant petit à petit. Il avait mal à la tête. Une migraine ne cessait de le foudroyer à chaque fois que Trixie ouvrait la bouche pour dire une injure ou une menace.
Il n'écoutait plus. De toute manière, qu'avait-il à écouter, entouré de menteuses comme il l'était ? Il se contenta de marcher d'un pas lent, observant la vampire du coin de l’œil. Allait-il continuer longtemps ainsi ? Se laisser manipuler, briser, par celle qui l'avait toujours si peu considéré ? Certes, il y avait peu d'avenir pour lui au-delà des murs d'Esgalduin, mais avec elle, il en avait encore moins. Mieux valait fuir toute sa vie qu'être rattrapé par cette femme.
Plus il avançait en direction de ce lieu où on le retenait aussi bien prisonnier que s'il était resté au Black Roses, Automn réalisa qu'il ne devait pas 'rentrer'. Non, il fallait s'enfuir.
Alors pas mal de plans passèrent par son cerveau malade. Il gémit et un liquide acide remonta le long de sa trachée, qu'il ravala sans ménagement. Son estomac malmené luttait contre un tel périple. Il n'aura certainement pas la force de survivre seul.

Et pourtant, il le fallait. C'est obligatoire, il n'y a pas d'autres solutions.

Il n'y avait pas trente six manières de distraire assez la vampire pour se donner le temps de fuir. Grimaçant déjà à l'idée de ce qu'il s'apprêtait à commettre, l'hybride poussé en avant se figea et d'un geste vif, se retourna pour prendre le monstre dans ses bras.
L'étreinte ne dura qu'assez de temps pour que son genou s'enfonce dans le ventre de la créature, assez violemment pour lui couper le souffle. A cet instant, une bouffée électrisante d'adrénaline le secoua assez pour qu'il réussisse à la pousser à terre et à s'enfuir à toute allure, sprintant comme jamais.

Sa respiration rapide, son cœur battant la chamade, le sang projeté à pleine puissance jusque dans ses doigts... Tout cela prenait une nuance nouvelle, celle du libre-arbitre. Il senti bien que jusqu'ici, il n'avait jamais décidé par lui-même. Il se sentait fier, heureux et satisfait, de son crime. Et puis, il n'en avait rien, rien à faire de cette fille. Maître Ibuki était mort et Loreleï ne voulait pas de lui. S'il ne comptait pour personne, personne ne comptait pour lui non plus ! Il pouvait bien être heureux tout seul, à jamais.
Ses pas le menèrent jusqu'au Temple de Gaïa où il s'engouffra, assuré que les prêtres et prêtresses le laisseraient se reposer en cette terre d'asile. Le lendemain, alors que le soleil le protégera d'une quelconque riposte, il aura tout le temps d'aviser.
Automn Lane
[ Sage Hybride ♧ ]
avatar
Age : 27

Feuille de personnage
Race: Robba
Pouvoir: Intuition
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Walking in moonlight (Zune) Mar 26 Aoû - 15:07

Le câlin m'avait surprise. Interloquée, je ne pensais pas vraiment à réagir et me figeait sur place sans vraiment comprendre la situation. En fait, je suis peut-être un peu trop méchante avec lui, Neron avait tenté de me tuer pour moins que ça et tout ce que ce pauvre petit être réussit à me faire en cette situation, c'est un enlacement.
Bon, évidemment, le coup de genou était beaucoup moins gentil. Alors que j'étais là, pliée en deux, à me tenir les entrailles, voilà que l'hybride s'enfuit en vitesse, me laissant en plan en plein milieu de la foret. Putain ! Je me suis faite avoir comme une gosse !

- Merde ! Rageais-je alors que la douleur me torpillait les tripes. Je m'adossais à un arbre, les crocs serrés et les yeux semi-clos, comme raide tant que j'avais mal. Cela passa assez rapidement et je poussais ensuite un long, profond soupir. J'avais totalement échoué. Automn, espèce d'enflure. Murmurais-je, contrariée.
Bien, maintenant comment expliquer au garde-chiourme que j'ai laissé s'enfuir l'aliéné ? Nolwe va encore me tomber dessus, un truc mauvais. Aie aie aie. Mais bon, le plus naze, c'est que je vais encore devoir lui courir après. J'ai pas envie. Courir après les gens, c'est naze.
Mais je ne pourrais pas m'en empêcher. J'ai vraiment besoin de le savoir à mes côtés...

Quel fourbe, c'est pitoyable ! Tss, j'ai mal au ventre maintenant. Frapper une femme... Haa, si je le tenais... Je le réduirais en charpie ce crétin ! Cela m'apprendra à faire confiance. A lui, plus jamais ! C'est un fourbe, ce sont tous des fourbes ! Je ne me ferais plus jamais avoir.
Je rentre la tête basse, piteuse, car je n'ai pas le courage de lui courir après. Tout ce dont j'ai envie, là, tout de suite, c'est de m'étendre sur ce foutu lit d'hôtel et de me calmer les nerfs. Seule. Pour une fois totalement, désespérément seule. Il faut vraiment que je fasse le point.
Zune De Laudreuil
[ Voyageur ۩ ]
avatar
Age : 352

Feuille de personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Walking in moonlight (Zune)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Walking in moonlight (Zune)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» I'm walking away ... ▬ Doryan
» The Walking Dead
» Forum : moonlight city
» THE WALKING DEAD RPG
» The Walking Dead

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* Esgalduin RPG * :: Esgalduin ¤ Campagne :: Forêt-