* Esgalduin RPG *
Coucou!
Le forum devient privé ! Une raison ? Duuh, moins on est de fous, plus il y a de gâteaux de riz ! Wink
Il va donc falloir se connecter pour accéder aux topics. Pour les p'tits nouveaux, je vous conseille plutôt Orphelinat Sanada, Fantastica ou Dreadful !


Bienvenue à Esgalduin, une ville déchue, désormais contrôlée par les Rebelles. Mais la victoire reste fragile et tout peut basculer. De quel côté serez-vous alors ?

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Deep in the Woods (Pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Deep in the Woods (Pv) Dim 12 Oct - 20:16

Dix-huitième jour depuis le début du traitement expérimental. Le corps du sujet semble pleinement avoir accepté le médicament, aucune 'crise' n'a été recensée. La nécrose des chairs a ralenti de manière conséquente, il me semble bien avoir trouvé un miracle... Temporaire cependant, au vu de la dose de sérum nécessaire pour limiter la progression du zombiisme chez Yuri.
Puis elle commence à se douter du fait que je drogue ses plats préparés, c'est plutôt difficile à cacher ce genre de chose...

J'ai commencé à m'intéresser au problème alors que la demoiselle avait attaqué puis tué un lycanthrope, il y a trois ans de cela. Au vu de la résistance de la demoiselle, j'avais du mal à croire telle chose possible et pourtant...! Ça n'était pas la seule fois qu'une telle catastrophe allait se passer.
Impossible de savoir d'où venait un tel problème, l'hybride ayant été constamment surveillé depuis qu'elle avait été mise sous ma tutelle. Je ne l'ai jamais lâché d'une semelle. A l'époque, j'avais constaté cette peau faible, ayant tendance à s'arracher bien trop facilement mais je l'avais mis sur le compte de ses origines Ryuu qui conditionnaient une mue récurrente.
La faiblesse de ses jambes ? Une déficience osseuse ! Pourquoi irais-je jusqu'à penser qu'elle avait été infectée par un Zombie ?

Puis petit à petit, la réalité s'est imposée à moi. Au fil des crises de démence de la demoiselle, la rendant carnassière et agressive, au fil des modifications que subissaient son corps, j'ai finalement dû me rendre à l'évidence.
J'avais énormément de mal à en accepter l'idée. Et puis, combien de jours cela allait-il durer ? Encore une semaine ? Et la demoiselle reviendrait sous la forme d'une créature morte affamée de chair vive ? Il fallait trouver une solution.
Bien entendu, j'ai tout un tas de plantes médicinales à mon effectif. Depuis récemment, c'est une mélasse à base de fumeterre qui est utilisé. N'empêche, je suis sûre que certains savent bien mieux que moi comment traiter une infection de ce genre.

Autant le dire tout de suite: j'ai consulté des prêtres. Sans succès. De toute manière, ma religion et la leur ne sont pas en symbiose, impossible que je réussisse à leur faire confiance... Que voulez-vous, c'est génétique ! Alors... Je me suis tourné vers les livres, et ça n'a rien donné non plus.
Résignée, j'ai accueillie l'arrivée du cirque comme une chance d'obtenir le renseignement que je désespérais de glaner. Alors j'ai attrapé ma cape, rabattu mon capuchon sur mes oreilles, ait préparé un panier de pommes et je suis sortie, marchant résolument en direction de l'installation de forains.

Je ne suis pas une fille à festivités. Étant petite, je n'ai jamais été à des spectacles ou des rassemblements populaires. A vrai dire, je ne m'entendais pas du tout avec la foule et je me doutais que je finirais bien par me faire chasser si, désobéissant aux consignes de ma mère, il me prenait l'irrévérencieuse envie d'y aller tout de même jeter un œil.
Adolescente, les bals menés au sein de la famille Wolfberg, les immenses réceptions, ne m'amenaient en rien à me rapprocher de quelque chose d'aussi simple qu'un cirque. La seule chose que j'ai vraiment vu des gens communs, c'est les exécutions publiques. Et ça m'a laissé un bien mauvais gout sur le bout de la langue.
Du coup, je ne savais pas vraiment comment m'y prendre. Intimidée, je me glissais parmi les roulottes, cherchant du regard quelqu'un pouvant m'aiguiller. Un air sympathique ou bien un regard qui croiserait le mien... Celui-là !

Oui, vous, monsieur ! Dont les yeux ont croisés les miens.

- Excusez-moi ! Vous auriez cinq minutes à m'accorder ? Je parcourus des yeux les alentours, m'apercevant soudainement qu'il ne me semblait pas être la bienvenue ici... La façon dont les gens me dévisageaient... Je suis... En danger ? Haha... Non. Je n'ai aucune envie de me battre. Il ne faudrait pas que ça devienne une habitude. Juste... Cinq minutes. Repris-je d'un ton assuré, ravalant ma salive.

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 27
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deep in the Woods (Pv) Lun 13 Oct - 16:28

[postbg=http://hitskin.com/themes/18/54/29/i_background.png]{Dix heures auparavant}

Alors que je venais de me procuré un chariot, quitter le village, chaparder de quoi nourrir les chevaux avec qui j'avais oublier qu'ils avaient besoin de se nourrir, que j’étais tomber nez à nez sur un animal plus gros qu'un ours, que je sois tomber sur des bandits et que je finit par semer tout mes agresseurs. Je pus enfin reprendre ma route tranquillement.
Je ne savais pas vraiment ou allez pour commencer, mais mon instinct me disais de m'éloigner le plus possible pour le moment. Après tout je me retrouvais dans un corps qui n'était pas le miens et sans savoir comment ou même bien qui, ni même pourquoi me suggéra ma curiosité.
pour l'heure il me fallait m'en allez et d'y retourner une fois que je serais d'avantage capable de surveiller mes arrières.


-Après a peu près de trois cents cinquante ans me voila de nouveau en trin de voyager, c'est quand même marrant après tout temps, tout a changer mais j'ai toujours cette impression de familiarité avec cette endroit.
Bon c'est pas tout, mais ou vais-je bien pouvoir allez, en vue de la situation actuel si je veux pouvoir voyager à mon aise., il va me falloir clairement du meilleur matériel, maintenant que je ne peu plus me servir de mes attributs de lycanthrope il va me falloir pallier ça avec du meilleur équipement, ainsi que ma ruse, sans oublier mon nouveau pouvoir.
D’ailleurs se me fais penser, que j'ai pu amasser du matériel qui va se montrer fort utile, je vais pouvoir bricoler et même façonner de nouvelle marionnettes, enfin pour sa il me manque encore les matière première mais je verrais ça ultérieurement, je vais déjà m'occuper de celle-ci, je devrais pouvoir y installer quelque mécanisme et les renforcer. Et pour le sans patte je n'est toujours pas de quoi lui fabriquer de jambe humaine, mais je pense avoir une petite idée pour lui en faire d'autre.


Alors que je pris le contrôle de quasimodo afin de commencer de bricoler le sans patte. J'y envoya aussi le serpents afin qu'ils subsiste a quelques amélioration lui aussi. Je continuais pendant ce temps là de conduire le chariot, je préférais faire attention devant moi, on ne sais jamais sur quoi je pourrais tomber.

-Il n'empêche que j'aimerais vraiment sa voir se qu'il y a bien pu m'arriver durant toute ses année, je souviens avoir accompli se dont je m'était fixer, je me souviens aussi avoir quitter le château, mais après cela, trou noire.
Je finirais bien par me rappeler de quelque chose. en attendant je pense que je vais allez sur Nórë. C'est le contients le plus proche, mais il me faudrait trouver un bateau et peut-être abandonner mon chariot. M’en fin soit, se n'est pas la mère à boire s'il le faut je m'en emparerais sans négociation ahahah!
Bon, alors Nórë se trouve au Nord-Ouest d'Ourland, et si je me souviens bien et qu'il existe toujours il y a un bateau à Heart qui devrais pouvoir m'amener sur Nórë.
Bon bha c'est partit, direction Heart


J'estimais le temps de route à a peu près deux heure avec mon chariot, mais j’étais pas si presser que ça, après tout ni la faim ni le sommeille ne m'handicapais. Et cela me laissais ainsi du temps pour bricoler mes marionnettes à l'intérieur du chariot. Quasimodo était de plus en plus rapide dans ses manœuvres, je maitrisais surement mieux mon contrôle des corps. Le sans patte lui allais subir une transformation se qui allais lui permettre de se déplacer bien plus aisément et même de grimper si les travaux s'avèrent un suces.
En se qui concerne le problème des jambes, j'avais décidé de lui fabriqué en guise de gambette un système de patte d’araignée. L’en bout de chaque patte fut équipé de griffe permettant de facilité les escalade et aussi d'attaquer, les mains elles aussi grâce à un mécanisme allais faire sortir une griffe du bout de chacun des doigts, Le torse et les articulation allaient être renforcer. Quand à sa bouche en cul de poule, elle allait désormais être capable de se fendre verticalement afin de s'ouvrir, arborant deux gros crochet assez puissant pour pouvoir couper des membre ou bien la tête...
Mais se n'était pas tout, j'avais aussi examiné l'armes ramassé aux méandres, cela était similaire au pistolet de mon époque, mais capable de tirer plusieurs coup sans même avoir à recharger, se qui était le plus intéressant n'était pas l'arme elle même, mais les munitions.
Les était fabriquer de telles façon qu'elle se suffisais pour être envoyé. Plus simplement le pistolet ne servais à plus rien d'autre que de provoquer un choque au cul de la cartouche se qui d’éclanche une étincelè suffisante à allumer la poudre se trouvant dans une chambre de la balle se qui permettais par conséquent de tirer le projectile, je trouvais cette idée ma foi fort bien trouver. Se qui me donna donc une petite idée, ainsi j’eus en tête de cacher un canon dans la bouche du sans patte, je fabriqua même des munition, du moins non finaliser car il me manquais de la poudre, mais quand les moyen se ferais sentir le sans patte serais alors capable tirer un projectile de vingt-quatre centimètre.
Cela me satisfaisais quand je pensais a toute les possibilité que j'aurais en fabriquant de nouvelle munition. J'eus fini les changement fais sur le sans patte qui méritais d'avoir un nouveau nom, restais encore à trouver quoi. Je fini par l'appeler La "puppet-spider".


J'étais particulièrement fière de ma création. Après un peu plus de deux heure j'arrivais enfin à Heart. Sa avais un peu changer depuis ma dernière visite, se n'était guère étonnant après tout se temps. Je continua ma route en direction du port, je faisais un peu tache dans le décor avec mon chariot tirer par des cheval. On ne pouvais pas dire que je passais inaperçu. Mais cela me posais pas plus de problème. Cela ne m'empêchais guère d’avancé.
Après presque vingt minute à traverser la ville, j'arrivais enfin au port. Je décida de me renseigner au près des gens du coin afin de facilité mes recherche pour trouver un bateau qui ferais la navette de Heart à Esgalduin.
Je ne mis guère longtemps pour savoir qu'il y en avais un et ou il était. Je me hâta aussi tôt en direction du navire dont on m'avais fais la description. Un énorme paquebot, luxueux avec surement du monde sur le quai.
j'arrivais non loin du bateau en me posant la question.


-Comment et par ou vais-je bien pouvoir entrer, je n'est pas de quoi payer et un bateau comme je doute pouvoir me faire embaucher juste pour la croisière.
Pour se que je peux voir. je n'est que la soute qu'il me parais possible d'emprunter sans me faire repéré. Mais je risque de devoir me charger de la personne charger de la surveillance, cela serais dommage d....


Une altercation attira soudainement mon intention. Quelqu'un faisais du grabuge à l'entée de l’embarcadère, il semblais s'être fais virer pour mauvais comportement et violence envers un autre passager.
La personne semblais effectivement démontrer une certaine force et se mit soudain a s'en prendre aux gens charger de vérifié les billets pour entrer sur le navire.
Des miliciens arrivèrent afin de l'arrêter de nuire. Mais L'individu se transforma, c'était un lycanthrope. Je connais le danger que pouvais représenter ceux de cette espèce. Après tous j'en était un auparavant. Si je devais le combattre a l'heure actuel des chose je perdrais surement. To...


*Toutefois si j'arrive à le neutraliser le propriétaire pourrais vouloir me démontrer sa gratitude se qui pourrais m'aider dans ma quête. Si je le prend par surprise je peux l'avoir, il me faut le bloquer au sol et ceux là peut marché, mon nouveau jouet risque de m'aider à me faire convaincre.*

Je descendis tranquillement de mon chariot sans trop me hâter et pris aussi le contrôle de puppet-spider et le fis sortir sans trop le faire remarquer; tandis qu'il passa derrière la foule afin de s'approcher discrètement. Moi je m'approchais toujours sans trop me presser.
Puppet-spider était prêtes à bondir, alors que moi j'étais à trois mètres du lycanthrope.


Hey, toi la!

Le loup-garou en pleine furie se retourna vers moi. Dès cette instant, mon très chère joujou bondit sur ça cible le plaquant au sol, se servant de deux de ses patte pour lui transpercer les mains et les planté dans le béton. Il se servit de ses mains, sortant ses griffe et immobilisa ses épaule, plantant ses griffe dans le sol et ouvris la bouche arborant ses deux gros effrayant crochets menaçant de découper et braquant le canon droit sur sa tête.

Tu ferais mieux de te calmer maintenant si tu ne veux pas que sa pique. Tu est un lycanthrope, toi et ceux de ton espèce on quelque don de régénération mais je te garanti qu'avec ça a bout portant il va pas rester grand chose à régénérer et tu sera prêts à être ramasser par les rats.
Dit-je d'un ton calme mais amuser.

Le lycanthope fixant le canon des yeux et se mit à trembler. Il refoula sa transformation et repris sa forme initial. Il avais compris qu'il risquais de ne plus rien avoir sur les os. S'il ne capitulais pas. Du moins c'est se qu'il pensais et ma victoire était là, si le lycanthrope n'avais pas été épris par la peur, je n'aurais certainement rien pu faire.

Des renfort miliciens arrièrent et l'attacha quand ma puppet relâcha sont emprise et venu se placer à mes coter rangeant les armes. Quasimodo avais pris les raines afin d'approcher le chariot.
Tout le monde regardais puppet-spider, ils semblaient stupéfaits sur l'efficacité de celui-ci. Un type en uniforme s'approcha de moi et se mit à m'adresser la parole.


-Qui que vous soyez, je vous dois un grand merci!Dit il d'une voix forte et pleine d'assurance.
Se type nous à causer des ennui durant notre traversé jusqu'ici. Il a crée quelques ennui à l'intérieur. Il a mes mis K.O pas mal de même homme et un type c'est fais massacrer a l'intérieur par chance on avais reussis à l'arrêter avant qu'un drame ne subvienne mais il a échapper à notre contrôle sur les quai. Je vous dois une fière chandelle, quand je vois se dont il est capable je n'ose imaginer se qu'il aurais pu faire ici. Comment vous appelez vous jeune homme?

Pas de jeune homme entre nous, je vous en prie. Je me prénome Kuruta maître marionnette. Ravi d'avoir pu vous aider, le plaisir était pour moi.Dit-je pendant que je fis rentrer ma puppet-spider à l'intérieur de mon chariot.

-C'est une remarquable machines que vous avez là, une invention a vous? C'est...magnifique, très efficace.
-Disons plutot une création ceci est un pantin et non une machine.
-Effectivement je dois avouer que je décèle une une forme d'art. C'est magnifique. Bravo à vous. Comment puis-je vous remercier? Demander moi se que vous voulez.

Là il me faisais plaisir en disant ça, j'allais pouvoir profiter de ça demande pour monter sur se paquebot.
-Il y a bien une chose que vou pourriez faire pour moi. Figurer que je dois me rendre dans la ville de Esgualduin malheureusement pour moi j'ai perdu ma bourse.
*Il y a trois cent vingt ans de ça.*
-Pourriez vous m'y aider?


-Cela sera avec grand plaisir chère ami que je vous aiderais a passer gratuitement, c'est moi qui vous invite. Mais excusez moi j'ai oublier de me présenter je suis la capitaine et maître de se navire que vous voyez là.
Mes homme vont s'occuper de vos affaire. Afin de les monter dans une cabines ou je vous amènerais moi même. Je vous prie suivez moi.


Je le suivis, satisfait mon plan des plus hasardeux avais fonctionner. Je suivis le capitaine qui me fit le tour du propriétaire, il semblais fière de sont navire. Alors que moi je pensais déjà à se que je ferais une fois arriver en Nórë.
On arriva enfin à ma cabine ou il me laissa me souhaitant un bon voyage. Je partit chercher mes poupée afin de les amener à ma cabine enfin de travailler d'avantage dessus. Je n'avais pas l'intention de m'amuser à je ne sais qu'elle connerie, je préférais bichonner mes jouais.
j'avais facilement deux ou trois heure devant moi.
Après m'être occuper du sang patte j'allais à présenter m'occuper de quasimodo, il m'avais bien aidé jusqu’à présent lui aussi. J'avais une petite des changement que j'allais lui faire subir, mais je n'avais pas tout sous la mains et j'allais devoir attendre pour tout faire, j'allais donc me contenter de bref changement. Ainsi qu'au serpents auquel je pensais rendre plus résistants, il pourrais se montrer utile s'il ets plus résistants.
Je renforça donc chacune de ses articulations, et passa sur quasimodo. Je commença par bricoler ses bras. Ses mains plus précisément. Je bricolais donc ainsi dans sa mains un pistolet ajustable dans chacun de ses index, les munition de calibre 9mn que j'avais trouver dans le pistolet allais être utiliser pour ses armes. Les cartouche serais ranger dans la main du patin pouvant contenir huit cartouche dans chaque mains.
Chacun de ses avant bras contient deux griffe rétractable en leur dos long de seize centimètre.
Les articulation furent renforcer ainsi que le torse et les bras.


Quasimodo était désormais doter de capacité offensive se qui pourrais se montrer utile, car rien ne le montre au première abord mais il réservera lui aussi quelque surprise à mes proie.
Le voyage en bateau était bientôt terminé. Je partit faire un tour sur le pont apercevant la côte. Je serais très bientôt arrivée.
Je partit chercher mes chère marionnette et les envoya dans le chariot. Tandis que je partis dire au revoir au capitaine en guise de politesse. Rester en bon terme pourrais après tous surement me servir à l'avenir.
Alors que le bateaux venais de jeter l'encre. Je descendis chercher mon chariots et me remis en route aussi tôt.
Plusieur heure de route plus tard, complètement paumé. J'arriva dans une clairère sur lequel était poser des chapiteau, des roulottes, des cage. Bref en un mots, un cirque. Je tenta de trouver quelqu'un mais je ne tomba sur personne ils faisais juste sombre. Je me dirigea l'Est ou je posa mon chariot. Je fis un feu avec du bois que j'avais trouver dans les parrage avec l'espoir que je serais repérer par quelqu'un du cirque ainsi ils pourraient me renseigner.
Je me posa debout, dos contre mon chariot. La chaleur du feu ne me faisais rien, je ne sentais rien avec se corps artificiel. Je ne fit qu'attendre.
Soudain quelqu'un passa devant moi croisant mon regard. Elles ressemblais à une elfes et se mit à m'interpeller.


Je peux vous en accorder d'avantage je n'est guère grand chose a faire, que me voulez vous? Dit-je en plongeant mon regard dans le siens.
Kuruta Haïena
[ Voyageur ۩ ]
avatar
Age : 417

Feuille de personnage
Race: Esprit farceur
Pouvoir: contrôle des corps
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deep in the Woods (Pv) Ven 17 Oct - 19:13

- Je peux vous en accorder d'avantage je n'est guère grand chose a faire, que me voulez vous?
- Eww...


Au nom de Gaïa, qu'est-ce que ces forains étaient désagréables au regard. Je tentais de refouler ce côté 'précieux' de ma personnalité, de rester -ou plutôt de tenter de rester- calme et neutre, une fille normale en somme, mais lorsqu'un d'entre eux, aux jambes aussi longues et fines que des tiges, passa dans mon dos, créant un léger courant d'air frais, je manquais de me mettre à hurler, soudain emplie d'hystérie.
Du calme, Wakai. Tu ne vas pas te mettre à avoir des préjugés sur quelqu'un à cause de son apparence... Pas toi !
Puis je commençais à me sentir de moins en moins à mon aise ici. Enfin, je devais m'estimer heureuse que celui à qui j'avais adressé la conversation avait une tête convenable.

...Et une voix pas trop agressive non plus. Lorsque nos yeux se rencontrèrent à nouveau, ce fut mon regard déterminé qu'il croisa. Non, je n'allais pas faillir à la première occasion !

- J'ai besoin de renseignements. De renseignements précis et pour cela... Je balayais d'un geste la globalité des roulottes, forains et chapiteau. ...J'ai besoin que vous m'aidiez à entrer en contact avec ceci.

Léger soupir de ma part, non car je m'ennuyais, mais car je voulais poser mes marques, faire comprendre que j'avais de l'importance et que je me permettais de m'ennuyer dans une conversation avec lui -bref, que je n'avais pas du tout peur !
...Ce qui, bien sûr, était totalement faux. J'étais tellement désemparée que j'étais prête à faire surgir un mur de ronces au moindre bruit suspect. Les herbes sur le sol tremblaient vaguement, résultat de ma terrible appréhension.

- Ah, j'oubliais. Je lui tendis le panier de pommes. C'est pour vous remercier de votre aide ! Allez, prend-le car je vais pas le garder toute la journée ! Du coup, vous pouvez me présenter, n'est-ce pas ?

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 27
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deep in the Woods (Pv) Ven 17 Oct - 20:37

[postbg=http://hitskin.com/themes/18/54/29/i_background.png]Je la voyais clairement prête à hurlé, elle n'était pas à sont aise. Mais cela ne semblais pas l'avoir intimider plus que ça. D'un air prédestiner à montrer de l'assurance elle me confia sa demande semblants s'attendre à une réponse clair de ma part.
Je crus comprendre qu'elle voulais rentrer en contact avec le cirque, surement avec les gens du coin j'eus présumer. Mais j'étais guère avancé, je n'avais trouver personne et la seul forme de vie que je croisa semblais aussi paumé que moi dans cette endroits étrange.
J'étais guère avancé. Elle me proposa des pomme, mais j'en avais guère l'utilité car je n'avais plus d'organisme et la gourmandise m'était impossible envers la nourriture.


Je vous remercie de votre geste mais je me dois de refuser votre offre, veuillez bien me pardonné. Quand à votre demande vous m'envoyer navré, j'ai espéré vous poser cette même question, je n'est trouver personne depuis mon arrivé. Se qui je dois avouer m’embarrasse assez. J'ai justement allumer se feu en espérant justement attirer l'attention de quelqu'un. Se qui n’a malheureusement pas fonctionner pour le moments.

Je trouvais ça assez perturbant d'ailleurs mon feu ne passais guère inaperçus et même quasimodo et puppet-spider que j'avais envoyé trouvé quelqu'un n'avais pas plus de succès. Se qui commençais à m'énerver, je perdais mon temps. j'osais espérer que ça allais bientôt bouger.

Qu'est-ce donc êtes vous venu faire dans un endroits comme celui-ci? Il est peu probable de croiser quelqu'un qui ne fasse pas partit de se cirque à cette heure ci. Ne le prenez pas mal, je n'accuse en rien, je suis juste quelqu'un de nature très curieux, sa va me jouer des tour un beau jour.
Mais venez donc profiter du feu, vous sentirez peut-être mieux je vous sens un peu tendu. Je ne vais pas vous dévorer.

Dit-je en me voulant rassurant.
Kuruta Haïena
[ Voyageur ۩ ]
avatar
Age : 417

Feuille de personnage
Race: Esprit farceur
Pouvoir: contrôle des corps
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deep in the Woods (Pv) Ven 17 Oct - 21:53

- Je vous remercie de votre geste mais je me dois de refuser votre offre, veuillez bien me pardonner. Quant à votre demande vous m'en voyez navré, j'ai espéré vous poser cette même question, je n'ai trouvé personne depuis mon arrivée. Ce qui je dois avouer m’embarrasse assez. J'ai justement allumé ce feu en espérant justement attirer l'attention de quelqu'un. Ce qui n’a malheureusement pas fonctionné pour le moment.

Heu.. ...Je me suis adressée à la mauvaise personne, quoi. Mince ! Haa... Je n'aurais pas été si bien élevée, j'aurais laissé échapper un juron ! Non mais c'est vrai ! Depuis quand j'ai autant de mauvaise chance ! Incroyable.

- Donc en fait, tu attendais que l'on vienne te faire la conversation ? J'avais arrêté de le vouvoyer. Vu qu'il ne pouvait plus m'apporter le moindre service, nous étions sur un pied d'égalité. Eh bah... Unissons nos forces ? Nous serons d'autant plus efficace à deux !

- Qu'est-ce donc êtes vous venu faire dans un endroit comme celui-ci ? Il est peu probable de croiser quelqu'un qui ne fasse pas parti de ce cirque à cette heure-ci. Ne le prenez pas mal, je n'accuse en rien, je suis juste quelqu'un de nature très curieux, ça va me jouer des tours un beau jour.
Mais venez donc profiter du feu, vous sentirez peut-être mieux je vous sens un peu tendue. Je ne vais pas vous dévorer.


Je posais mon panier au sol et d'un geste fit pourrir les pommes. En quelques secondes il ne restait plus que les pépins que je ramassais et mis dans ma bourse. Je pourrais les réutiliser en d'autres occasions, en cas d'urgence, même.
Je me rappelais ce bon vieux Ti'en que j'avais attaqué à coup de pommier... Il ne serait pas en prison, très certainement qu'il serait occupé à mijoter une vengeance.
Mais la Révolution avait contrecarré beaucoup de plans comme celui-ci. Je me rappelais la violence de cette nuit et de cette aube où, à l'endroit même où nous nous trouvions, énormément de sang avait coulé en vue de régler les anciens comptes. J'eus un frisson, non de froid ou de peur, mais de dégout. J'avais raté là quelque chose.

- Tu vas rire mais... Je connaissais quelqu'un qui dévorait vraiment les gens. Une cousine. Je ne me rapprochais pas du feu, une trop forte chaleur n'était pas l'idéal pour mes nerfs. Je me sentais emplie de terreurs dissimulées, de traumatismes enfuis. Le feu, c'était le même qui avait dévoré la maison de mon enfance, réduisant en poussière le corps de Maman et les sanglots de mon père. Mieux valait l'éviter comme la peste et penser à autre chose.
Non, allez, Wakai. Tu ne vas pas me dire que tu as oublié ce pourquoi tu es venue ? Un e-ffort que diable !

J'allais bien trouver ou proposer une idée. Il fallait juste réfléchir un peu. Levant les yeux au ciel, j'avouais, épuisée...

- Je suis venue demander conseil aux forains, une... amie ? à moi se change en Zombie. Je me disais qu'il y avait peut-être un remède miracle ou quelque chose de semblable... Mais je crois que je suis bien trop loin de mes habitudes, et au final me voilà désemparée...

Je regardais le ciel, les paysages magnifiques -mon chez-moi ! C'était un comble que je me sente si mal à l'aise à à peine vingt minutes de la ferme ! J'étais énervée contre moi-même. Heureusement la proximité de la nature me rassurait. Le contact avec l'herbe était mon socle, la raison qui m'empêchait de m'effondrer. Qu'importe où je pouvais me trouver, tant qu'il y aura une once de végétation, je pourrais gagner en courage !

C'est alors qu'un cri stupéfiant déchira l'air. Une sorte de beuglement suraigu qui me brisa les oreilles, me vrilla les tympans. Je gémis, me couvrant les appendices des deux mains. Saleté ! Qu'était-ce donc ? Avant d'avoir eu le temps de m'en rendre compte, une sorte de boursouflure informe, un amas de chair ultra-rapide aux jambes innombrables avait foncé vers nous, déboulant à toute vitesse.

Je me projetais sur le côté pour éviter d'être percuté, mais ma jambe en prit un sacré coup... Trop lente ! Décidément, j'ai perdu mes habitudes ! J'étais tellement agile à l'époque...! Le temps ne me fait pas de cadeaux.

La créature s'était arrêtée huit mètres plus loin et s'était retournée. Elle semblait tout à fait prête à nous foncer dessus à nouveau.

- Aaah, 'elle' s'est échappée ! Gémit quelqu'un qui s'était téléporté juste derrière nous. Vous deux, dépêchez-vous de la rattraper ou les Traqueurs vont l'éliminer !

...Pardon ?

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 27
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: p Sam 18 Oct - 0:04

[postbg=http://hitskin.com/themes/18/54/29/i_background.png]Je n'avais pas su m'empêcher de voir se qu'elle avais fais des pomme, s’était très intéressant si l'on puisse dire. Cette fille payais pas de mine, Il valais surement mieux faire attention à ne pas trop l'asticoter sans le vouloir. Elle venais de faire pourrir les fruits, je ne savais pas à qu'elle point elle maitrisais ses capacité mais... . Si elle est capable de d'accélérer la croissance des végétaux, cela pourrais se montrer fort dangereux ou même utile selon les circonstances. Mais cela restais encore indéterminé. Peut-être que l'avenir allais me permettre d'en voir d'avantage; ça, je ne pouvais le savoir. Elle me confia qu'elle était ici pour recueillir des info, se que je trouvais un peu drôle car au fond moi aussi j’étais là car je m'en allais à la chasse aux information.
Elle disais être là afin de de demander aux forain s'ils avaient eut vent d'un éventuel remède contre la transformation en zombie. Je n'étais pas le plus caler en se qui concerne cette métamorphose mais, cela n'indiquais rien de mieux en général. On pouvais même considérer ça comme une chance déplorable, car cela se manifestais le plus souvent à forte raison car l'organisme touché dépérit progressivement, l'on se transforme en un corps de chair bouffer par les nécrose provoqué après une morsure de zombie. Du moins si il n'y avais pas de nécromancien dans tous ça. C'est à peu près tous se dont m'avais appris mon tuteur étant plus jeune.
Je n'avais pas vécu pendant plusieurs centaine d'année, je n'était donc par conséquent pas très informer sur toute les nouvelle découverte, je préférais la laisser à sont investigation plutôt que d'en parler d'avantage, l'espoir fais vivre comme on dit. Mais après cette révélation de sa part elle semblais comme perdu. Je crus clairement comprendre qu'elle n'avais pour habitude de chercher. Car après tous ceci est une chose qui s’apprend et on sais toujours quoi faire quand on sais se que l'on dois chercher.


-Ne perd pas courage, tu finira par avancer. Et tu n'à peut-être pas l'habitude de chercher. Si tu cherche un remèdes continu de poser la question partout ou tu ira, si cela existe il y a forcément quelqu'un qui aurais une piste la dessus.
Je ne peu grand chose pour toi pour le moment, disons que pour moi ses quelques hmm...dernière année on était plutôt compliquer à vivre. Et je suis moi même à la recherche d'une information que je ne sais pas ou avoir.
Mais bon il n'y a que ça que je puisse faire, alors autant le faire. Après il ne tiens qu'à toi de changer tes habitudes.


Je voulu me montrer rassurant, mais sa faisais très longtemps que je n'avais pas partager un moment similaire à celui-là et elle semblais vraiment vouloir faire quelque chose pour sont amie. Je n'avais peut-être rien à y gagner mais je ne perdais rien non plus à vouloir la rassurer et l'encourager dans ses recherches.
Mais l'ambiance venais changer très soudainement. Un crie à vous percer les oreilles, j'aurais eux des tympans se crie m'aurais à coup sur fais mal à la tête.
Un tas de chair difforme avec de nombreuse jambe fonça droits sur nous. C'était rapide, il s'en était fallu de peu pour être percuté de plein fouet. J'eus à peine le temps de plonger sur le coter et de me relever que se monstre avais déjà été se cacher dans l'ombre afin de nous observer; se mettant hors de la lumière. Je n'avais jamais entendu parler de quoi que se sois ressemblant à ça, et pourtant j'avais beaucoup étudier sur les différentes race. Mais cela étais très étrange et surtout très inhabituel.
Un drôle de personnage fit sont apparition de nul part nous demandant d'attraper la bête. Se monstre faisais t'il partit du cirque? Je n'avais jamais été dans un cirque auparavant, mais j'en avais entendu parler, on me disais y trouver des bêtes étrange; Mais...étrange à se point? Et se type bizarre. Je ne savais trop quoi penser mais je savais surtout quoi faire.


-Très bien, on s'en occupe mais sa ne sera pas gratuit. Je vous préviens maintenant. Dit-je gardant la bête à l’œil.Hey la demoiselle, toi qui recherche quelques chose, tu est libre de m'aider ou non, mais sache que tout travail mérite sont due. Garde cela en tête ça pourrais peut-être te servir a l'avenir.

La bête semblais-prête à nous re-fonçer dessus, je sauta près d'elle afin s'attirer sont attention sur moi. à sont tour elle fonça droit sur moi. J'avais prévu le coup, et parvins à esquiver mais sa passais pas loin.
Mais elle ne semblais pas être en mesure de pouvoir nous attaquer par surprise. Il vallais mieux rester prudents.
Je continuais de perpetré la même stratégie, afin d'étudier sont comportement. Elle paraissais dangereuse, mais elles cherchaient surtout à s'enfuir.
Je devais la rattraper et lui barrer la route.


-Je vois ahahah! c'est un peu comme rabattre du bétail, mais j'avoue que sa vitesse surprenante quand on voi le forme disgracieuse et emcombrante de sont corps. Mais soit pas de problème j'adore jouer. C'est parfait! AHAHAH! Allez on y va.


J'avais ramener Quasimodo et puppet-spider en renfort. Je n'était peut-être pas assez rapide, mais je coordonnais mes mouvement avec les miens impostant mon propre rythme en barrant sa route chacun notre tour, mais pas moyen de l'attraper sans la blesser, il était bien trop rapide pour ça et mieux vallais éviter d'être frapper de plein fouet par sa charge. Mais je m'interrogeais. Peut-être Wakai était t'elle en mesure de l'immobiliser plus efficacement que je ne le pouvais

[color=#660000Excuse moii, pense tu pouvoir faire quelque pour l'arrêter?[/color]



Dernière édition par Kuruta Haïena le Sam 18 Oct - 11:55, édité 3 fois
Kuruta Haïena
[ Voyageur ۩ ]
avatar
Age : 417

Feuille de personnage
Race: Esprit farceur
Pouvoir: contrôle des corps
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deep in the Woods (Pv) Sam 18 Oct - 10:53

- Ne perd pas courage, tu finira par avancer. Et tu n'à peut-être pas l'habitude de chercher. Si tu cherche un remèdes continu de poser la question partout ou tu ira, si cela existe il y a forcément quelqu'un qui aurais une piste la dessus.

Un peu de compassion ? Non, pas pour moi. Je fermais les yeux quelques secondes, ajoutant d'un ton légèrement dépité, presque amère.

- Je sais chercher, juste pas... Au milieu de 'ça'.
Pour moi qui n'avait jamais quitté le sol de Nórë, c'était plutôt difficile de voir autant de monstres. Des monstres de monstres, même. Je connaissais les espèces qui se logeaient sur mon sol, le reste apparaissait seulement comme de repoussantes créatures. Rien que l'idée d'imaginer qu'un Dragon puisse avoir forme humaine me soulevait en général le cœur.

- Je ne peux grand chose pour toi pour le moment, disons que pour moi ces quelques hmm...dernières années on étés plutôt compliquées à vivre. Et je suis moi-même à la recherche d'une information que je ne sais pas où avoir.
Mais bon il n'y a que ça que je puisse faire, alors autant le faire. Après il ne tiens qu'à toi de changer tes habitudes.


- Tu recherches quelle genre d'informa-

Puis il y eut la 'bête'. Effarée, j'avais du mal à jauger la situation. Je venais de manquer de me faire arracher le pied tout entier et ça faisait mal. La douleur, j'ai du mal à faire avec.

- Très bien, on s'en occupe mais sa ne sera pas gratuit. Je vous préviens maintenant. ...Puis le garçon de répondre à ma place. Bien. Bieeen... C'est d'accord ! Mais je déteste que l'on prenne les initiatives pour moi ! Et c'était plus que clair que ce 'on' m'incluait dedans ! Wakai, toi qui recherche quelques chose, tu es libre de m'aider ou non, mais sache que tout travail mérite son dû. Garde cela en tête ça pourrait peut-être te servir à l'avenir.

- Je ne suis pas une novice ! Répliquais-je presque en hurlant, irrité à la fois par le fait d'être paternée et par mon mal de pied.

Commença alors un jeu entre l'inconnu et la créature. Je ne comprenais pas bien le but de la manœuvre, s'il semblait l'étudier ou bien jouer. Voir même essayer de faire quelque chose en risquant de se faire écraser par une chose si imposante.

- Je vois ahahah! c'est un peu comme rabattre du bétail, mais j'avoue que sa vitesse surprenante quand on voit la forme disgracieuse et encombrante de son corps. Mais soit pas de problèmes j'adore jouer. C'est parfait! AHAHAH! Allez on y va.

...Un psychopathe. J'avais un psychopathe en face de moi. Franchement, que l'on m'explique car je ne suis plus ! ...Qu'est-ce qu'il y a d'amusant à ça ?!
Puis vinrent le reste des marionnettes... Qu'était-ce donc ? D'autres monstres ? ...Je vois ! C'est à cause de cela qu'il disait 'on' ! Je n'avais pas compris qu'ils étaient avec lui... Ha, elles sont terrifiantes. Je nageais en plein cauchemar.

- Wakai, pense tu pouvoir faire quelque pour l'arrêter?

- Ne me sous-estime pas !
Répliquais-je du tac au tac, piquée à vif. Bien, il voulait que je lui montre mes pouvoirs ? Il allait voir ! ...Sans la blesser ? Ça, c'était un peu plus dur par contre ! Créant un immense tapis d'orties au sol, je ralentissais son déplacement d'autant que chaque mouvement devenait brûlure. Qu'avais-je d'autres sous la main ? Ronces, chardon, de l'herbe. Je profitais du fait qu'elle soit ralentie pour passer devant elle et laisser tomber une des graines. Arrange-toï pour qu'elle reste en place cinq secondes, je serais en mesure de la remettre en cage.

Le pommier commençait doucement à pousser sous elle, ses branches tendant vers le ciel semblaient former une cage de végétation. Il ne fallait que la stopper assez longtemps pour éviter qu'elle ne brise les branches avant que celles-ci soient assez épaisses pour la contenir.

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 27
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deep in the Woods (Pv) Sam 18 Oct - 14:39

[postbg=http://hitskin.com/themes/18/54/29/i_background.png]Elle avais sembler vouloir me poser une question. Mais l'heure n'était plus à la discutions. Il nous fallait s'occuper de la bête.
J'arrivais tans bien que mal à empêcher l'horreur sur patte de se sauver. Mais cette drôle de fille semblais motiver.
Elle fit poussé de la végétation sous les pied de notre cible. Cela semblais être des orties, se qui entravais ses déplacement j'étais a présent à même de pouvoir la rattraper plus aisément.
Elle me demanda de gagner du temps en l'empêchant d’avancer d'avantage.
Je n'avais rien sous la mains pour l'immobiliser, mis à part moi et mes marionnettes. Mais j'avais une petite idée, mon corps et celles de mes pantins ne sont pas organique, de se fait les orties n'aurais aucun effet sur moi.


Pas de problème c'est dans mes cordes. Elle à trop de membres lui permettant de se déplacé, mais ses mouvement manque d'agilité. Je pense avoir un plan pour t'aider.

C'est partit!!!Dit-je on courant droit sur lui. Je sauta dessus afin de plaquer la bête au sol. Ensuite se fut quasimodo puis puppet-spider qui nous sauta dessus formant un tas. Mon plan n'avais rien de technique, ni même spectaculaire. Mais il fallait avouer que sa fonctionnais. La bête n'arrivais pas à se relever, mais c'était seulement car elle arrivais des difficulté à utilisé ses jambe pour se relevé en position couché.

Ahahah c'est bon je la tiens! A toi de jouer mignonnette. Whouhouu!

Tout cela m'amusais. j’étais content de pouvoir bouger un peu, ses dernière heures s'était montrer quelques peu ennuyeuse. Mais maintenant je trouvais tout cela plutôt rigolo. Et même étant dépourvu de toute sensation ça faisais quand même du bien de rire.
Kuruta Haïena
[ Voyageur ۩ ]
avatar
Age : 417

Feuille de personnage
Race: Esprit farceur
Pouvoir: contrôle des corps
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deep in the Woods (Pv) Sam 18 Oct - 18:11

- C'est partit !!!

...Ah.
Je vis plonger à la fois l'être et ses... Compagnons ? Sur la créature que nous tentions d'arrêter. Pendant ce temps, les branches grandissaient sans soucis en forme de cage, et je sentais la gratification de toutes ces années d'entrainement.

- Ahahah c'est bon je la tiens! A toi de jouer mignonnette. Whouhouu!
Les branches se refermèrent au dessus d'elle et le tronc poussa sur quelques mètres, surélevant la créature et tous les plaqueurs du sol.

- Ne m'appelle pas mignonnette ! Grognais-je, toujours occupée à surveiller que tout se déroule bien pour le pommier. Je ne pouvais définitivement pas le laisser si tôt sans attention, il était trop fragile. La créature gémissait, se débattant faiblement contre ceux, enfermés, qui étaient toujours sur son dos. Pendant ce temps, celui qui nous avait demandé de l'aide s'était téléporté dans mon dos. Le nez en l'air, il observait tout ce beau monde prendre de la hauteur.

- Ce n'était pas vraiment ce que j'avais en tête... Comment vais-je la ramener dans sa cage, maintenant ?
J'haussais les épaules.
Ça n'était pas vraiment le but... Il fallait juste la rattraper, non ? Un rictus se dessina sur mon visage. Comme si j'allais aider à ramener quelqu'un dans 'sa' cage ! C'est très mal me connaître ! Tant qu'elle restait là-haut, j'avais le contrôle. D'ailleurs, si je suis ici, c'est pour qu'on me rende un service. Donc... Je posais une main ferme sur l'épaule de notre nouveau camarade. Je suis sûre qu'en échange de l'avoir rattrapée, tu vas pouvoir me renseigner sur le zombiisme.
- Le... Zombiisme ? Il semblait aussi surprit que l'autre garçon, tout à l'heure.
- J'ai besoin d'un remède donc amène-moi vite vers quelqu'un qui ne me fera pas des yeux aussi stupéfaits que les tiens, je te promets que c'est quelque chose d'épuisant.

Il semblait ne pas comprendre. Au bout de quelques secondes, il réussi malgré tout à réaliser ce que je lui demandait de faire.

- Il... Y a bien les jumeaux. Ils sont dans la caravane bicolore, à deux pas.
Mon sourire s'élargit d'autant.
- Bien. Tu m'y conduis ? Je ne vais pas m'y rendre toute seule, tout de même !
- Mais... Et eux ? Il releva la tête vers l'arbre où j'avais enfermé la créature ainsi que ses trois plaqueurs.
- Nous verrons plus tard ! ♥ Quand j'aurais mon dû.

#Une quinzaine de minutes plus tard.#


Je n'en revenais pas ! Négatif ! Rien, nada ! J'avais clairement perdu mon temps ! Dépitée, exaspérée, je revenais sur mes pas, en direction du pommier. Il était grand temps de relâcher tout le monde... Enfin, en espérant qu'ils n'en avaient pas profité pour filer...

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 27
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deep in the Woods (Pv) Dim 19 Oct - 16:20

[postbg=http://hitskin.com/themes/18/54/29/i_background.png]Elle avais fais pousser une cage naturel composer de bois qu'elle suréleva. Je me retrouvais enfermer avec mes deux marionnettes ainsi que la bête qui s'était calmer.
La petite effronté avais oser m'enfermer et partir. Elle me faisais perdre d'avantage de temps, se qui avais couper ma joie. Je hais cela, je déteste que l'on me coupe l'envie de vivre.
Il me fallait lui faire comprendre, quelque sois la manière et quelque sois la façon dont elle finissais.
Je réfléchissais à un plan déjà tous trouvé. Quand je remarquais que la bête, semblais souffrir, ses gémissement me paraissais triste. Et n'essayais même plus de se débattre.


-Tu souffre, j'arrive même à percevoir de la tristesse. Ne t'en fais pas, aucun mal ne te seras fais. Je surveillerais aussi à se que l'on soigne tes blessure. Je ne sais pas si tu peu comprendre mes paroles, mais moi je sais se que tu ressens. Tout ira bien.

Je me servis de puppet-spider et de ses crochet afin d'ouvrir une brèche, se n'était que du bois après tout et surtout par chance un de mes pantin avais la possibilité de découper ses épaisse branche, mais sans cela j'avoue que ses corps auraient été coincé.

-Ne bouge viens, je reviens m'occuper de toi dans peu de temps, ne t'en fais pas.

Je sortis de la cage avec puppet-spider, laissant dans la cage quasimodo. Une fois descendu. Je pris le contrôle de serpents qui était encore dans la roulotte. Je me servis de l'obscurité afin de me faufilé tout en restant caché dans l'ombre.
Je partis en direction de la ou était partis le forain ainsi que la petite peste. Au bout de quelques instants. Je fini par la repérer, je resta a l'abri caché, tranquillement assied, caché entre les roulotte.
Mes pantins s’approchaient discrètement.
Serpent lui sauta à la gorge afin de lui couper la respiration. Tandis que puppet-spider attaqua par derrière. Spider lui sauta dessus afin de la clouer au sol avec ses griffe l'empêchant de bouger les bras, entourant le cou de la petite avec ses crochets.


-Tu ne fais que me faire perdre mon temps. J'ai horreur de ça, de plus tu à couper cette joie que j'avais en me laissant dans cette cage et en partant avec se type louche.
Je te déconseille de faire quoi que se sois. En cette instants tu ne sais pas ou je suis et ses deux pantin sont sur le point de te mettre à mord, tu me dira, sa dois être dure de pouvoir user de ses pouvoir alors qu'on manque d'air. Occupe toi de spider et mon serpents te dénuquera, occupe toi du serpents et c'est spider qui se chargera de te couper la tête et si par surprise tu arriverais a te défaire des deux, j'ai encore d'autre surprise pour toi qui serais prêts à rentrer à l'action afin de te tuer.
Je n'est pas envie de te tuer, tu a de la chance, mais je te déconseille de jouer à se jeux la avec moi, j'ai pas de temps a perdre avec une gamine. Sois gentille, occupe toi de la bête que tu a enfermer. Elle souffre et a besoin d'être soigner. Prend t'en à elle et je te promet un avenir cauchemardesque


Je la libéra de l'étreinte de mes marionnette qui devais être comme une bonne bouché d'air frais pour elle. Serpent, s'enroula autour du coup de spider qui s'en retourna à la roulotte.
Tandis que délaissa mon emprise sur mon serpents, je repris quasimodo en mains. Afin de surveiller la bête difforme. Tandis que moi je resta caché et partis trouver le forain. Que je réussis à trouver sans trop de difficulté.


-Hey! vous là. On à causer tous les deux. Vous me devez toujours quelque chose.
-heuu.
-Je n'irais pas par quatre chemin. J'ai juste besoin de savoir ou je pourrais trouver du bois sculpter afin de servir à la fabrication, du métal ainsi que d'autre matériel du même genre. Rien de plus, je me fiche de l'argent.
Mais j'ai aussi autre à vous demander. Je vous demande de me laisser venir avec vous lors de votre voyage. Je ne vous demande pas de me laisser venir gratuitement. En échange de cela je vous propose mes service. Je peux vous proposer une sécurité plus efficace ainsi que de la main d’œuvre. Je suis aussi en mesure de jouer des marionnettes ci cela peut vous intéresser.

-Heuu et bien pour les matériaux que vous chercher, je regrette mais ici il n'y en a pas, on ne peut pas dire que la richesse fasse partit de notre train de vie, donc a part le bois de la forets il n'y a rien. Mais vous trouverez surement votre bonheur en ville. Quand au faite de suivre le cirque, cela me pose pas vraiment de problème mais je n'est pas le pouvoir de vous l'accorder, il vous faudra voir cela avec les autres.
-Très bien chère monsieur, je vous remercie. Je tacherais de rencontrer vos collègue afin de faire part de ma demande. Si vous me cherchez je serais vers ma roulotte à douze mètre environs dans cette direction. Oh j’oubliais nous avons capturer votre monstre. Mais elle aurais besoin d'un peu de soin, elle n'est pas gravement blesser je vous rassure. Mais cela la soulagerais.
-Ah heuu merci de nous le dire, je vais vous envoyer quelqu'un afin de prendre soin d'elle, cette personne vous retrouvera la bas.

Je repartis en direction de ma roulotte, la ou je m'attendais a retrouver la bête et la peste.
Kuruta Haïena
[ Voyageur ۩ ]
avatar
Age : 417

Feuille de personnage
Race: Esprit farceur
Pouvoir: contrôle des corps
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deep in the Woods (Pv) Dim 19 Oct - 18:22

Sancë !!
A peine avais-je eu le temps de constater qu'il en avait profité pour filer que me voilà à terre avec des choses immondes en attentant à ma vie ! Au vu de la situation, le regard paniqué, je cherchais une solution que je trouvais bien vite. Le sol. Il me fallait me fondre dans le sol au plus vite, disparaître entre les racines qui serviraient à creuser mon trou -ma tombe, et me réfugier sous terre. Je pouvais bien faire ça, je l'avais déjà fait il y a longtemps, lorsqu'il s'était agit d'enterrer cet être cher.
Dans ces conditions, difficile d'écouter ce qu'il avait à me dire. Le plan tout trouvé, je comptais bien l'appliquer rapidement. Écoute, mon grand, j'ai vécu mon adolescence aux côtés d'une lycanthrope cannibale et d'un Ookami agressif. Ça n'est certainement pas une petite frousse qui va me faire perdre tous mes moyens !

...Sauf qu'il me libéra avant que j'ai pu tenter quoi que ce soit. Un peu déboussolée, je toussais frénétiquement, une main devant ma bouche, surveillant du regard les úmë, ne baissant surtout pas ma garde. Je savais désormais à quel point ils pouvaient être imprévisibles.
J'étais au bord de la crise de nerfs ! Non seulement rien n'avait marché comme prévu, mais encore fallait-il que je me fasse agresser ! Les plantes répondaient étrangement à mon pouvoir fluctuant, s'enroulant à mes chevilles au fur et à mesure de mes pas.

J'aurais très bien pu partir, mais j'avais la furieuse envie d'étaler ma main sur la joue de mon agresseur. Puis je ne me sentais toujours pas libre de mes mouvements. Je le suivis donc, à bonne distance, ma main droite tremblant toujours d'un mélange de rage et d'adrénaline.
L'épiant sagement, je remarquais qu'il allait très prochainement débarquer en Esgalduin. Hmf ! ...Si je l'y autorisait ! Je n'avais pas l'air comme ça, mais le chef de la ville, ça restait mon frangin. Et vu que les inconnus n'y rentrent pas comme dans un moulin... Je pouvais très facilement le convaincre de ne pas ouvrir les portes de la ville au type aux cheveux rouge. En fait, je crois bien que toute personne avec des cheveux cramoisi se trouve être source de problèmes... Il n'y a qu'à regarder Zune pour s'en rendre compte.
Si j'avais été un peu plus intelligente, je me serais bien plus méfiée.

Je le regardais avancer jusqu'à la roulotte, un tapis de mousse s'étendant sous mes pieds pour éviter de faire le moindre bruit en avançant. Lorsqu'il semblait qu'il se trouvait enfin arrivé, je lui décochais la plus grosse claque qu'il n'eut jamais à recevoir ! ....et me fit mal à la main au passage.

- ...Du.. Bois ? Mince ! C'était une marionnette ! Un être tout en bois ! Totalement... Fascinant. C'était certainement la première fois qu'il m'était donné de voir un truc pareil. Enfin, en même temps, au vu de l'endroit où je me trouvais, plus rien ne pouvait me surprendre... Je frottais mon poignet endolori. Tu ne l'as quand même pas volée. Grommelais-je. Ça vous arrive souvent de menacer les gens, comme ça, sans la moindre raison valable ?! Contrairement à tout à l'heure, je me tenais d'autant plus sur mes gardes que j'avais des raisons de le faire. Au moindre geste suspect, je me retrouverais dissimulée dans un mur de ronces. Je lui tirais la langue. Il te faudra t'excuser si tu veux espérer passer en ville~

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 27
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deep in the Woods (Pv) Dim 19 Oct - 20:46

[postbg=http://hitskin.com/themes/18/54/29/i_background.png]J'avais réussis à glaner quelques info pour du matériel, mais il me faudrait l'accord des différents membres du cirque afin de les suivre. Cela pourrais se montrer utile, cela pourrais me servir de couverture, même si au fond je savais qu'avec d'avantage de prudence je pourrais m'en passer, mais il était toujours utile d'avoir plusieurs plan en tête. Je retournais au près de la bête dont je ne connaissais même pas le nom. Alors que je m'en rapprochais une personne plus ou moins familière s'approcha de moi dans le dos afin de me gifler se qui sembla lui avoir fais mal.

-Oui du bois et alors. Toi tu est bien capable de faire pousser de l'herbe. Non mais sérieusement tu n'a pas finis de jouer les gamine, tu crois peut-être que je ne t'avais pas vu. Tu n'a toujours pas descendu ta cage et mon pantin se trouvant la haut n'à pas eux grande difficulté à t’apercevoir. Alors t'est gentille mais j'ai déjà bien assez à faire pour en plus avoir à subir les humeurs d'une gamine effronté. Alors t'est gentille mais faut descendre notre amie là haut.


L'elfe commençais vraiment à me taper sur le système à prendre ses airs supérieur, c'était bien une elfe ça tous les même a se croire mieux que tous le monde. Le dernier que j'avais croiser je me souviens en avoir fais un dessus de lit pour sa femme. S'était temps, quand mon tuteur m'apprenais l'art de la furtivité, même si au bout du compte tous le monde savais quelqu'un étais passer.

-Quand j'ai affaire a des gens qui me séquestre dans une cage oui, en général je les tue aussi, si tu veux tous savoir.
Sont comportement m'était vraiment exécrable, ne pouvant la tuer car elle ne méritais pas se sors je décida de changer de plan. Je rentra quasimodo vers les autres pantin qui se trouvais déjà dans le chariot. Et grimpa prendre les rennes prêt à partir.


-Des excuse...tu veux des excuses? Tes excuse tu peux t'asseoir dessus pour que je t'en fasse, quand je vois un comportement tel que le tiens je préfère encore me faire écarteler plutôt que de m’aplatir devant quelqu'un qui traite les gens comme si c'était de vulgaires objets. Et je n'est besoin de l'accord ni de l'aide de personne pour me rendre là ou je désire allez.
Sur ceux tu m'excusera mais je n'est plus de temps à perdre avec toi, j'en est déjà suffisamment perdu comme ça. Bonne chance pour ton amie avec un comportement pareille, elle en aura besoin. Désoler Orianna, mais je dois partir, fais attention à toi.


Je repris ma route sans attendre un instants de plus. La nuit se montrais longue et guère fluctuant au final. A peine quelques minute après être partit, la roue arrière droite se retrouva coincé dans un trou, se qui n'arrangeais pas mes affaires.

Arf je hais cette foutu nuit!!! me mit à hurler.
Kuruta Haïena
[ Voyageur ۩ ]
avatar
Age : 417

Feuille de personnage
Race: Esprit farceur
Pouvoir: contrôle des corps
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deep in the Woods (Pv) Dim 19 Oct - 23:38

-Oui du bois et alors. Toi tu est bien capable de faire pousser de l'herbe. Non mais sérieusement tu n'a pas finis de jouer les gamine, tu crois peut-être que je ne t'avais pas vu. Tu n'a toujours pas descendu ta cage et mon pantin se trouvant la haut n'à pas eux grande difficulté à t’apercevoir. Alors t'est gentille mais j'ai déjà bien assez à faire pour en plus avoir à subir les humeurs d'une gamine effronté. Alors t'est gentille mais faut descendre notre amie là haut.

- Je ne suis plus une gamine. Répondis-je froidement. Et depuis quand devrais-je libérer des gens pour qu'ils soient remis dans une autre cage ?

J'avais vraiment mal à la main. Aoutch. Mais c'est pas du bois ça, c'est presque du métal tant c'est dur !

-Des excuse...tu veux des excuses? Tes excuse tu peux t'asseoir dessus pour que je t'en fasse, quand je vois un comportement tel que le tiens je préfère encore me faire écarteler plutôt que de m’aplatir devant quelqu'un qui traite les gens comme si c'était de vulgaires objets. Et je n'est besoin de l'accord ni de l'aide de personne pour me rendre là ou je désire allez.

Je répondis à ses propos par un rictus agacé. Il critiquait mon comportement ? Grand bien lui fasse ! Il me rappelait ces imbéciles bornés de Sérès ! J'étais bien contente de n'avoir pas à fréquenter ce genre de personnages.
Puis comment osait-il parler de traiter les gens comme des objets ? Lui qui avait trouvé ça tout naturel que l'on rattrape quelqu'un qui 's'est échappé'. Première nouvelle ! Je n'avais jamais eu en tête de laisser les choses se dérouler comme prévues. Avoir la récompense ? D'accord. Mais finaliser la mission, ça, ça n'était pas du tout moi. Je préférais de loin jouer sur les mots pour pouvoir gagner sur tous les plans. Lui et moi, il semblait bien que nos objectifs différaient réellement.

- Sur ceux tu m'excusera mais je n'est plus de temps à perdre avec toi, j'en est déjà suffisamment perdu comme ça. Bonne chance pour ton amie avec un comportement pareille, elle en aura besoin. Désoler Orianna, mais je dois partir, fais attention à toi.
- C'est pas mon amie. Répliquais-je d'un ton agacé, ne serait-ce que pour me défendre un peu tant je me sentais agressée. Yuri était... Un peu un membre de la famille. Une rivale, aussi, vu que Sefironces ne s'était toujours pas résigné à choisir entre nous deux. Mais qu'importe, je m'étais toujours dis que je devais la protéger, même si nous n'avions rien en commun et qu'elle me tapait sur le système, à être si prodigieusement fainéante quand il s'agissait de me donner un coup de main à la ferme.
Aah Yuri. Heureusement qu'elle est un peu plus travailleuse depuis qu'elle a repris l'élevage des Dragons. C'est terrible à quel point nous nous disputions quand nous étions sous le même toit.

- Arf je hais cette foutu nuit!!!
Entendis-je vaguement au loin. ...et j'étais proche de partager le même avis. Je n'avais rien gagné et perdu mon temps. Puis je ne vois pas dans le noir, moi, et il fait franchement sombre.
Temps de rentrer ? Peut-être pas. Temps de finir ce que j'avais commencé, surtout. Je retournais près de l'arbre.

'Elle' était dans l'arbre. Une créature si dérangeante que je me demandais comment elle pouvait tout simplement être viable. Rien qu'à l'observer, mon estomac me brûlait. Et pourtant... Je n'allais pas m'arrêter sur les apparences ! Ça, non ! Je ne me le pardonnerais jamais.
Esgalduin est une ville libre, il n'y a pas de cages. Il est totalement inconcevable qu'à deux pas de ma maison, un être innocent rate une tentative d'évasion !
Bien évidemment, son corps enflé était rouge suite aux piqûres d'orties, et ça devait gratter quelque peu. Mais étant donné le temps écoulé depuis le début des blessures, ça n'allait pas tarder à disparaître. Mes yeux croisèrent les siens, bleus, et je me retrouvais profondément embarrassée.
Soit patiente, je te libérerais d'ici cinq à dix minutes.

Léger soupir de ma part. Je regarde le ciel, les étoiles. Si j'ai dû mal à dormir la nuit, ces cris hantant ma cervelle, ces visages fantômes devant mes yeux, je me dis que je serais quand même mieux dans mon lit, à côté de Sefironces. Je me sens tragiquement seule à cet instant précis, et j'hésite à aller quérir de l'aide. Nolwe ? Sefi ? Eru ? Aucune idée précise, mais au moins quelqu'un pour m'assister. La nuit est propice aux illusions et la démence guette le fatigué. Je me sens mal à l'aise. La nausée. Je suis épuisée physiquement et psychologiquement parlant. Jamais rien n'a été aussi fatiguant depuis ces dernières années. En un sens, je me sens revivre, revenir en arrière, redevenir celle que j'étais. Un court instant, je m'accroche à cette vision du passé, celle d'une jeune guerrière prête à risquer sa vie pour ses idéaux.
Puis je me dis que je suis bien stupide de ne pas savoir aller de l'avant. Depuis la mort de ma famille adoptive, j'ai cette impression lancinante que le combat est tout ce que je suis capable d'accomplir.

Le temps passa, très lentement. J'entendais lourdement remuer ladite Orianna dans sa cage de bois. Surement, les brûlures d'orties ne faisaient plus effet et elle-même commençait à s'ankyloser, à être ainsi installée.
Je me demandais ce que j'allais faire en la faisant s'échapper. En l'y... aidant ? Je veux dire... Il n'y a vraiment pas moyen qu'elle vive en dehors du cirque, si ? Enfin... Si l'aider à s'en aller n'était pas une chose discutable, lui trouver un endroit où vivre était bien compliqué. Je ne comprenais pas du tout comment j'allais faire... Elle n'était tout simplement pas viable en dehors de ce cirque. L'en faire partir revenait à la condamner.
Car c'était un lourd handicape que la créature se trimballait. A vrai dire, elle me faisait penser à une sorte de limace tant ses membres trainaient autour de son corps...

Finalement, je me mis à croire qu'il était temps. Je n'avais pas revu le petit téléporteur depuis la dernière fois et me flattait de penser qu'il n'allait pas revenir. L'arbre se pencha donc doucement et ses branches s'entrouvrirent au niveau du sol, la faisant descendre de là.
Une fois sur le plancher des vaches, je n'eus rien à dire. Elle, elle hésita quelques instants, se demandant ce qui se passait et, voyant que je n'allais pas l'attaquer ni l'entraver, elle se mit à foncer dans une direction la menant loin du cirque.
J'allais la rattraper, l'accompagner en courant moi aussi lorsqu'un souffle froid se fit sentir sur ma nuque.

- C'est une très mauvaise idée que tu as eu là. Me dit celui qui nous avait confié tout à l'heure la mission de la rattraper.
- Si tu t'opposes à moi, tu le paieras...! lui crachais-je avant de m'enfuir moi-aussi.

Soulagée que tout se soit bien passé, je respirais à pleins poumons l'air vivifiant de la foret. Pas si loin que ça, se trouvait la ferme où je vivais ! En deux pas, en dix minutes, nous y serions ! Mais cela faisait à peine quelques dizaines de secondes que moi et l'abominable chose nous étions enfuies qu'apparu un être dont encore aujourd'hui je ne saurais définir la véritable nature.

C'était un homme, enfin, c’en avait l'apparence, d'une stature impressionnante. Environ deux mètres et demi de hauteur pour un corps bâti comme une armoire à glace. Recouverte de bandelettes, la créature n'était vêtue que d'un imperméable noir et d'un chapeau haut de forme. Sa seule apparition suffit à déclencher chez moi un hoquet suraigu s'apparentant à un cri de terreur.
Le cirque était vraiment terrifiant... Quelle sombre idée avais-je eu de m'y aventurer de nuit ! Je voulais rentrer. Juste... rentrer chez moi saine et sauve, tant pis pour les idéaux !
Une énorme chaîne en fer, son arme, me frappa au visage et m'envoya voler contre un arbre où ma tête se cogna. A demi-consciente, à terre, je ne pu qu'entendre un hurlement tétanisé, celui d'Orianna alors qu'il commençait à l'étrangler.
Mes yeux se fermaient, gravant en dernière image sur mes pupilles un nombre croissant de Traqueurs, nous encerclant toutes deux...

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 27
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deep in the Woods (Pv) Lun 20 Oct - 1:15

[postbg=http://hitskin.com/themes/18/54/29/i_background.png]Sa faisais dix bonne minute que je m’entêtais à trouver une idée qui allais me permettre sortir la roue de mon chariot de se satané trou. Alors que je commençais à me dire qu'il allait falloir demander de l'aide à un forain ou même piquer quelque chose qu'il m'y aiderais, j'entendis des bruit. Cela ressemblais à un crie et un autre que je reconnu instantanément. C'était Orianna, c'était indéniable, je ne réfléchie pas un seul instant. mais cela venais de près de la forêt et non du cirque.
-Bordel.Sa sentais pas bon, je ne réfléchis sa pas un seul instant. Je pris le contrôle de spider et de quasimodo. Je n'avais pas fais attention au début, mais mon serpents était toujours loquer autour du coup de puppet-spider.
mais je n'avais pas la tête à cela j’accourus le plus vite possible, il me semblais distinguer des silhouette je pensais arriver trop tard les pensant trop loin, mais je me rendis vite compte qu'il n'était pas loin. Mais plutôt que c'était des gens de carrure colossale. Je continua de foncé, tandis que puppet-spider pris de la hauteur dans les arbres. Mais elle n'était pas assez bien équipé pour grimper à la vitesse ou j'aurais préférer. Quasimodo lui était caché quasiment à coter derrière un arbres. Quand à moi...j'étais déjà en pleine action. Je pris rebond sur un arbres proche et sauta sur le colosse qui menaçais Orianna. Assied sur ses épaules je sortis mes lames caché de mes avant bras,transperçant sont cou d'un coter à l'autre, en les remontant sur le devant de la gorge fin d'ouvrir les plaie un maximum avant de les retirer; je serra sa tête entre mes cuisse, provoquant un mouvement brusque de coter, me laissant tomber dans la foulé atterrissant sur mes deux jambes alors que la tête vola quelques mètres plus loin. J'eus une sensation bizarre quand je le tua, comme si je n'avais rien touché en le transperçant. Gagné, le corps s’effondra tel un tas de débris.
Je regarda autour de moi, la petite peste semblais s'être fais assommer, il n'y avais pas de trace de sang, quand à Orianna, elle allait survivre. Enfin c'était façon de parler, car le nombre de ses colosse se mis à augmenter. Il y a bien une chose que je n'aurais su contester à se moment.

-On est dans une sacré merde!
J'analysais la situation alors, que la situation semblais critique. Ils étaient six; autant dire que notre position était délicate. Orianna semblais épris par la peur arrivant à peine à bouger, quand à la teigneuse elle gisais au sol. J'avais beau réfléchir et l'idée de fuit et de les laisser à leurs sors ne me passaient pas à l'esprit. Se spectacle qui n'inspirais que la mort commençais à me dépasser j'avais beau réfléchir je ne trouvais pas de solution adéquate. Étions nous fichu? je me mis alors en tête de gagner du temps espérant que la belle au bois dormant se réveille.
D'un ton calme je me mis alors à parler en regardant nos ennemies.

-Je n'est aucun plan pour vous étriper autant que vous êtes, il n'y a qu'une seule chose qui me passe par la tête.
Pris un air terrifiant. être se que je suis.

Je fondit droit sur mes ennemi, qui tenta irrémédiablement de m'écraser sous le poids de leurs armes. Que je réussissais à esquiver sans trop grande difficulté. Ils étaient certes très puissant, mais leur vitesse laissait indésirée. Je les fis tourner en bourrique en sautant par-ci, plongeant par là. Mais le rythme était soutenu. Partit comme sa l'étais. J'allais fini par m'épuiser inutilement. Je tenta de réveiller la demoiselle, mais sans succès, les traqueur ne me laissaient par un moment de répits. Orianna aperçu se que je tentais de faire, et alla près de la jeune elfe afin d'essayer de la réveiller.
Alors que l'un de ses barbare fantôme s’apprêtait à assener un coup décisif. J’accourus prenant mon élan avant de me jeter sur lui d'un bon coup de pied se qui le déséquilibra. Puppet-spider ne perdis pas cette occasion et sauta de sa branche afin de couper la tête du vilain.
Mais se n'était pas gagné, je venais certes de réussir à nous débarrasser d'un deuxième. Qu'un autre groupe apparut, ils étaient désormais six de plus dont un qui semblais différents des autre. Il valait mieux que j'évite l'affrontement avec celui-là, mon intuition me disais que j'y laisserais des plumes, se qui n'était pas envisageable. Orianna tentais de garder sont calme et de réveiller la petite tandis que j'observais nos ennemi s'approcher de nous. On était dos au mur, du moins à l’arbre. La fuite étaient désormais devenu une priorité. Je ne pouvais désormais plus compter sur l'idée qu'elle se réveille et me donne un coup de mains.
Puppet-spider porta la demoiselle dans ses bras. Étant le plus rapide, et celui qui a le meilleur équilibres il était le plus apte a courir avec.

-Orianna! Si tu comprend se que je dit. cours!! suis mon pantin et cours!!

Puppet-spider se mit à courir en se dirigeant vers le cirque, et à mon plus grand bonheur, Orianna semblait avoir compris.
Se qui semblais être le chef de se groupe de traqueur envoya quatre de ses sous fifre. Je remarqua quelque chose a cette instants. Il semblaient suivre Orianna, depuis le début il ne cesse de concentrer leurs attaque sur elle. s'était déjà plus clair pour moi et j'avais réussis à récolter assez d'info afin de survivre. Il me fallait pour le moment les retenir et rester en vie sinon c'était l'elfe qui pourrais être en danger.


Quasimodo sortit de sa cachette braquant nos ennemi avec ses index. Tirant deux cartouche dans chacune des quatre tête une pour chaque casque et chaque tête qui tentais de partir a leurs poursuite. Ils tombèrent net au sol comme leur deux précédent confrères. Alors comme ça c'est elle que vous voulez hein? AHAHAH Et si vous dansez avec moi plus tôt, qu'en dites vous?


J'avais beau jouer le malin, il en restait encore six dont le chef d’escouade qui me donnais pas l'impression de pouvoir se faire avoir aussi facilement et j’étais très limiter en munition, les chargeur de quasimodo était déjà vide. Et je n'avais gère de solution. Il était venu le temps pour moi de me sauver, mais je pouvais partir comme cela. Ils me suivraient et nous remettrais la mains dessus, se qui était une mauvaise idée. Il me fallait trouver un moyen de faire diversion mais quoi? Je me mis à observer mon environnement.

-Allez les gars, on joue à chat jouons à chat ahahah!
Dit-je complètement exalté. Je semblais avoir énerver le groupe, cela m'arrangeais au fond, désormais j'attirais toute leurs attention. Je me mis à courir passant entre les arbres et les buissons, quasimodo arrivais à se déplacer à la même cadence que moi, je réussi à permettre de quasimodo de rejoindre le groupe, mais je les avais toujours derrière moi, et je commençais sentir mon contrôle sur puppet-spider faiblir, elle n'allais surement plus tenir bien longtemps. J'emprunta différents endroit me permettant de disparaitre de leur vue. Je me dirigeais alors en direction de mes protéger
Au d'une bonne dizaine de minute je fini par les rattraper, mais j'étais pas mal épuiser. J'avais user pas mal d'énergie, et ma maîtrise était encore loin d'être parfaite. Puppet-spider tenais tout juste debout pour porter l'elfe. Le plus marrant c'est quand je vis qu'Orianna semblais s'inquiéter pour nous.
Les traqueur refis leur apparition. On étais désormais pris au piège au beau milieux de la végétation qui pouvais promettre un décor ensanglanté qui se montrerais être le notre. Enfin si je puisse dire. La fin serait elle arrivé pour nous? Je commençais à regretter mon ancien corps.


Dernière édition par Kuruta Haïena le Mar 21 Oct - 0:18, édité 1 fois
Kuruta Haïena
[ Voyageur ۩ ]
avatar
Age : 417

Feuille de personnage
Race: Esprit farceur
Pouvoir: contrôle des corps
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deep in the Woods (Pv) Lun 20 Oct - 10:58

Je m'en souviens...
C'était il y a des années déjà. Trois personnes malhabiles s'aventurant dans un vieux laboratoire abandonné dans la ville tombante de Nekotopia. Des bruits de pas dans un couloir sombre. Des plans, éparpillés sur le sol... Ces êtres, ces momies en imperméables noirs... Je les ais déjà vu. Ils étaient sur les plans du laboratoire !!

Revenant à moi en pleine bataille, sous le choc d'un rêve encore fragile, je tentais de réaliser.
A demi-consciente, je fis semblant de dormir pour saisir un peu mieux la situation. Cela me permit de comprendre quelque chose qui m'avais totalement échappé : les marionnettes, c'était lui qui les faisaient bouger. Ce n'étaient pas des êtres vivants à part entière.
Nous étions donc trois.
Et lui... Je ne sais pas trop ce que c'était.
Je suivais la situation, réfléchissant, les yeux entrouverts. Pourquoi nous dirigeait-il en direction du cirque ? Imbécile ! Il fallait s'en éloigner. A ce moment, je manquais de me manifester.
Ce n'est que lorsque la situation apparut désespérée que je me mis à agir. Sans quitter les bras de la marionnette, encore faible et la tête me tournant, je me mis à rire légèrement.

- Les imbéciles... Tenter de piéger une sylvaine dans la foret... Je descendis de mon porteur, faisant bien attention à ne pas retomber. En moins d'une seconde, un immense mur de ronces nous entourait, nous protégeait. Les assaillants étaient restés de l'autre côté. Bien. Je vous invite en ville, vous avez bien mérités ça. Moi, j'ai...

Un violent coup de poing dans la barrière de ronces la fit trembler. Je sursaute et avale un hoquet effrayé. Hein ? Ça ne les arrête pas ? ...Qu'ils continuent ! La barrière tiendra bien le temps de nous échapper... Hein ?
Pour calmer les fous furieux, je fis en sorte que des branches d'arbres à côté d'eux croissent assez pour les transpercer. Une fois troués, les branches continuèrent de s'étendre, se divisant pour mieux retenir les créatures.

- Bref, on file. Grognais-je, un peu moins sûre de moi.
...Moi j'ai quelques questions à poser à une certaine personne. Aucune envie de la revoir, mais je suis certaine qu'elle aura les réponses. Et pour la suite... Direction la mairie, ce cirque est définitivement trop éloigné de nos principes pour que nous puissions penser un seul moment à les laisser ainsi sur notre territoire. D'un geste brusque, je remets le capuchon de la cape sur ma tête.
M'assurant que tout le monde suivait, je les guidais au travers du lieu, déplaçant le mur de ronces en même temps que nous. Les agresseurs continuaient d'attaquer, mais le mur de ronces, s'il tremblait, ne cédait pas. Les arbres les freinaient toujours également, mais il semblait que rien ne pouvait les empêcher d'avancer. Heureusement, l'adrénaline m'aidait à faire tenir le mur.

- Au fait, moi c'est Wakai L. Wolfberg. La fille, j'ai saisis, c'est Orianna, mais toï, l'ubique, tu t'appelles comment ?

Nous en avions pour bien une demi-heure de marche jusqu'à la ville fortifiée. Autant parler, ça me maintiendra alerte au cas où le mur venait à s’effondrer...
Cependant, je pouvais remercier le ciel d'avoir eu à passer du temps dans cette foret. Autrement, sans en connaître chaque arbre, je me serais immanquablement perdue... Après tout, je vois toujours aussi mal et personne n'a pensé à ramener une lampe de poche. Quelques lucioles, ici et là, répondaient bien à la lumière des étoiles et cela me permettait de savoir où chacun se trouvait... Mais c'était tout. Pour le reste, je devais me repérer aux détours des arbres.

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 27
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deep in the Woods (Pv) Mar 21 Oct - 0:56

[postbg=http://hitskin.com/themes/18/54/29/i_background.png]L'elfe c'était réveiller, il me restait à espérer qu'elle ne joue pas fuyard nous laissant derrière face aux traqueurs. Descendant de mon pantin, elle fit apparaitre un mur de ronce entre nous et nos ennemies se qui nous protégeais de leurs assaut. Cela semblais tenir le coup, mais voyant les bestiaux la question était; combien de temps? Elle semblais vouloir fuir, mais pas nous laisser tomber.
Elle avait peut-être pas un mauvais fond au final ou bien peut-être qu'elle ne pourrais sans sortir seul? J'en avais aucune idée. Mais se n'était pas le moment de réfléchir à cela.
Il nous fallait encore trouver un moyen de s'en allez. Elle semblais décider à partir dans la ville proche. Mais je savais pertinemment qu'à pied on avais aucune chance. Les traqueurs continuais leur assaut mais restais étrangement calme. Il préparais quelque chose, avaient ils un plan? Ou bien attendais t' il le moindre moment de faiblesse de l'elfe pour lancer l'assaut décisif. Sa sentais pas bon, et malgré l'assurance de la petite, je doutais de notre réussite actuel. Elle était tellement sur d'elle; qu'elle fini par se présenter. J'avais l'impression d'avoir déjà. entendu sont nom quelque part. Mais je ne pouvais pas me permettre de me déconcentrer.
-Hm moi c'est Kuruta, mais sans vouloir te vexer, il vaut mieux remettre les présentation à plus tard. Je scrutais le paysage, et reconnu certain détail qui m'avais marquer plus tôt.

-Écoute moi, Wakai partit comme c'est on arrivera pas au bout, ils finirons par nous avoir si on trouve pas un plan maintenant. A quarante mètre sur ta gauche il y a mon chariot. Mais la roue arrière droite est coincer dans un trou. Si on arrive à la retirer, on pourra s'enfuir. J'ai jauger leur vitesse de déplacement tout à l'heure. A pied, les semer c'est difficilement envisageable. Mais si on réussis à récupérer le chariot, il ne pourrons pas nous rattraper. Sa nous permettrais de les semer. Si je te dit ça, c'est parce que tu est là, sans toi je ne pourrais pas dégagé la roue. Pas assez rapidement pour vivre en tous cas. Mais avec tes pouvoir c'est plus que possible. En temps normal je te ferais toute un spitch sur la confiance, qu'il ne vaut mieux pas confier. Mais là fais moi confiance et on s'en sortira tous indemne. Qu'en dit tu?


Je tentais de convaincre la jeune elfe de suivre mon plan, surveillant l’avancé des traqueur. Qui arrivais à outrepasser leurs obstacle sans trop de mal. *Mais qu'est-ce que peuvent bien être ses chose.*
Kuruta Haïena
[ Voyageur ۩ ]
avatar
Age : 417

Feuille de personnage
Race: Esprit farceur
Pouvoir: contrôle des corps
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deep in the Woods (Pv) Mar 21 Oct - 10:39

- Hm moi c'est Kuruta, mais sans vouloir te vexer, il vaut mieux remettre les présentations à plus tard.
- Au contraire, c'est toujours utile de savoir quel nom graver sur une tombe. ...Et des tombes, j'en ait creusée. Après, peut-être que ma phrase semblait quelque peu cynique, mais c'était bien lui qui avait commencé en jouant le démoralisé. Moi ? Bien sûr que j'allais m'en sortir. Je m'en sors toujours ! J'ai survécu à un nombre incalculable de tentatives d'assassinats, à la chute de la capitale, à la famine et à l'incendie qui a ravagé ma demeure, étant petite.
Comme si des rebuts de laboratoire en haut de forme allaient avoir raison de moi !
Non, la question à se poser, c'est si eux allaient s'en sortir. Les paroles de Kuruta effrayaient la demoiselle qui nous suivaient. Il aurait bien dû savoir que la meilleure des solutions en cas de crises, c'est de partir du fait qu'on allait réussir !

- Écoute moi, Wakai parti comme c'est on arrivera pas au bout, ils finiront par nous avoir si on trouve pas un plan maintenant. A quarante mètres sur ta gauche il y a mon chariot. Mais la roue arrière droite est coincée dans un trou. Si on arrive à la retirer, on pourra s'enfuir.

S'enfuir en chariot ? Je préfère de loin mes pieds qu'une brouette branlante ! Suffit qu'une autre roue se coince et PAF ! on sera aussi bien pris au dépourvu qu'au piège.

- J'ai jaugé leur vitesse de déplacement tout à l'heure. A pied, les semer c'est difficilement envisageable. Mais si on réussis à récupérer le chariot, il ne pourrons pas nous rattraper. Sa nous permettrait de les semer. Si je te dit ça, c'est parce que tu es là, sans toi je ne pourrais pas dégager la roue. Pas assez rapidement pour vivre en tous cas. Mais avec tes pouvoirs c'est plus que possible. En temps normal je te ferais toute un speech sur la confiance, qu'il ne vaut mieux pas confier. Mais là fais-moi confiance et on s'en sortira tous indemnes. Qu'en dis-tu?

...Bon, il avait l'air tout à fait convaincu.
- ...Que j'ai difficilement le choix, n'est-ce pas ? Voilà le marché : Je vous remets dans la brouette et je décoince la roue. Pour le reste, vous tracerez seuls et je partirais de mon côté. Pour repérez la ville, c'est bien simple, vous tarderez pas à voir de la lumière en sa direction. Le temps pour moi de rentrer, et de demander à ce qu'on allume un petit feu sur la muraille.

La ferme n'était pas loin, mais Sefironces n'apprécierait certainement pas que je ramène une seconde fois une horde d'étrangers chez nous, en pleine nuit. Puis je dois dire que j'avais envie de retourner au lit, vu le cauchemar qui s'était profilé. De plus, ils n'avaient l'air d'en vouloir qu'à la demoiselle, aussi quitter le groupe m'empêchera de rester la cible de ces types. Je pourrais alors en toute tranquillité téléphoner à la ville pour leur demander de les héberger.

- Enfin, tant que tu ne la ramènes pas au cirque... Car tu ne vas pas la ramener au cirque, n'est-ce pas ?

Le mur de ronces commença à s'effondrer au moment où nous atteignîmes le chariot. Le temps de la dégager et j'en créerais un plus petit, uniquement pour moi. Une sorte de cage d'épines ayant pour but de me protéger.
Quant au fait de dégager la roue, ce fut plutôt simple. Il me suffit de faire sortir du sol une grosse racine qui servit à relever le tout. L'effort m'épuisa cependant assez pour que je souhaite quitter le voyage plus vraisemblablement que jamais.

- Si j'ai le temps de passer un coup de fil, quelqu'un vous attendra à la muraille et vous hébergera pour la nuit. Semez nos traqueurs avant de partir vous réfugier, ça sera plus pratique.

J'attendais qu'ils partent pour filer également. J'allais certainement passer par 'le chemin du dessus', c'est à dire jouer avec les branches d'arbres pour me permettre de rentrer jusqu'à chez moi par le chemin le plus court. Cela aurait été impossible avec Orianna, qui trainait sa chair comme l'on traine des courses trop lourde.
Le lendemain, je partirais pour la ville mettre les choses au clair, vérifier que tout se soit bien passé. Depuis le début, j'avais pensé à les envoyer à la ville car il s'agissait de l'endroit le plus sûr et le plus proche, mais ils pouvaient très bien vouloir rester dans la foret si ça les chantait... Cela serait juste... Stupide ? Après tout, on n'a jamais mangé personne, à Esgalduin.

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 27
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deep in the Woods (Pv) Mer 22 Oct - 0:50

-Se corps est déjà une tombe pour moi, depuis mon réveil j'ai un but, certes mais si je devais mourir maintenant cela me serais totalement égal. Mais bon je suis là, alors autant faire se que je peu.

Elle avait, comme je le pensais, dégagé la roue très facilement. J'envoya quasimodo prendre les rennes tandis que puppet-spider rentra à l'intérieur. Excuse moi de trouver ta question pertinente, mais je doute que faire demi-tour pour allez au cirque soit une bonne idée, même si je le voulais, je le ferais pas. Mais on parlera de ça plus tard si l'occasion se présente. Orianna monta dedans à sont tour moi y compris. Wakai se mit à dire quelque chose de bizarre. Comment donner un coup de fil pourrais permettre à faire quelqu'un nous attende.

-Très bien, fais tout de même attention à toi.

Je ne perdis pas un seul instants, on avais plus de temps pour discuter. Le chariot partis à vive allure, les chevaux avais eu le temps de se reposer, se qui tombais plutôt bien. Je regarda par la fenêtre, vérifier si Wakai avais pu partir à sont tour, se que je pus affirmer. Par prudence j'en profita pour donner à quasimodo les deux dernière cartouche que j'avais laisser là et m’essaya. Je me me mis à regarder Orianna. On peux dire que c'était agiter se soir hein? Dit-je avec sourire. Je n'attendais pas de réponse de sa part, mais elle était silencieuse. malgré sont apparence, elle semblait être une personne comme les autre et elle semblais fatiguer.

-Profite en pour te reposer le temps qu'on arrive à la ville moi je vais prendre la place de mon pantin.

J'interchangea ma place avec c'elle de quasimodo que j'envoya s'asseoir sur la seconde banquette. Cela me permettrais d'économiser mon énergie, et pis prendre les rennes n'était pas se qu'il y avais de plus fatiguant, cela me reposais un peu aussi.
Orianna se mit à regarder le visage.de quasimodo pendant quelques instants avant de s'endormir, tandis que j'ouvrais l’œil. Commençant à sortir de la forêt au bout d'une dizaine de minute, je pouvais percevoir au loin les silhouette des tour de la ville.

Kuruta Haïena
[ Voyageur ۩ ]
avatar
Age : 417

Feuille de personnage
Race: Esprit farceur
Pouvoir: contrôle des corps
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deep in the Woods (Pv)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Deep in the Woods (Pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 06. Rolling in the deep.
» Blair Woods [validée]
» PANSY • rolling in the deep.
» FOLLOW ME DEEP SEA BABY~ ft. keelan
» Deep ocean (feat Clay)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* Esgalduin RPG * :: Esgalduin ¤ Campagne :: Cirque de Sombrebois :: Terrain Est-