* Esgalduin RPG *
Coucou!
Le forum devient privé ! Une raison ? Duuh, moins on est de fous, plus il y a de gâteaux de riz ! Wink
Il va donc falloir se connecter pour accéder aux topics. Pour les p'tits nouveaux, je vous conseille plutôt Orphelinat Sanada, Fantastica ou Dreadful !


Bienvenue à Esgalduin, une ville déchue, désormais contrôlée par les Rebelles. Mais la victoire reste fragile et tout peut basculer. De quel côté serez-vous alors ?

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Retrouvailles inattendue [pv Neron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Retrouvailles inattendue [pv Neron] Mer 5 Aoû - 16:09

Descendant de l’avions, sa fille chérie serrée contre son cœur, Beyond se demandait pour la énième fois si cette idée de rallonger son voyage prise sur un coup de tête était ou non une bonne idée, au final.
Après tout, même s’il ne craignait pas de perdre son boulot après ses années de bons et loyaux services, le fait de laisser seules deux fugitives à l’intérieur de son appart n’était pas des plus rassurant…
Heureusement que, économe comme l’était le clone, il avait suffisamment d’argent à leur laisser pour leurs permettre de tenir encore un petit moment à deux. Mais tout de même… Sortir faire les courses n’était pas sans danger pour des personnes recherchées par la milice et les traqueurs. Beyond le savait, étant peut-être le mieux placé pour comprendre cela vu qu’il avait longtemps été lui-même leur cible.
Ruko pouvait changer d’apparence, ce qui était sans conteste un plus, mais si elle était venu se réfugier chez lui cela signifiait bien que cette caractéristique ne suffisait plus à la cacher aux yeux de ses assaillants.
Quant à Aisha, le violet commençait à penser que, depuis le temps, ceux chargés de retrouver les esclaves en libertés avaient dû la déclarer comme morte. Après tout, elle n’avait pas grande valeur, en soi, et était facilement remplaçable par n’importe quelle autre espèce mal née.
Les risques qu’il lui arrive quoi que ce soit s’il elle m’était le nez dehors étaient donc minimes, aussi ne s’inquiéta-t-il pas plus que ça de sa survie.
Et puis bon, quoi qu’on en dise, les deux femmes ne manquaient pas de ressources, ni l’une ni l’autre, et étaient parfaitement aptes à se défendre le cas échéant.
Marchant en direction de la ville la plus proche, Beyond se prit à observer le paysage d’Esgalduin, continent sur lequel il venait d’atterrir. Ici, la nature semblait avoir pris le pas sur la modernisation des lieux, contrairement à Our-Land où, clairement, l’Homme avait pris son ascendant sur cette dernière.
C’était un plaisir pour les yeux et, un sourire étirant ses lèvres fines, c’était du baume au cœur qu’il s’arrêta devant un petit bar aux allures paisible et y pris place, Cassïopé sur ses genoux.
Sortant un petit pot pour sa fille, il se commanda un sandwich ainsi qu’une bouteille d’eau bien fraiche avant d’entreprendre de la nourrir, souriant de plus belle en voyant que sa princesse semblait elle aussi apprécier la pureté de l’air environnant.
Déposant un léger baiser sur son front, il murmura tout contre son oreille.

- C’est aussi la première fois que papa vient ici. C’est beau, hein ma chérie ?

Comme pour confirmer ses dires, l’enfant gazouilla bruyamment avant d’ouvrir la bouche pour recevoir une nouvelle cuillerée de bouilli.
A près d’un an, l’enfant commençait doucement à troquer ses biberons de lait contre de la nourriture quelque peu plus nourrissante, alors que ses gémissement se changeaient lentement en mots plus audible aux oreilles de son père.
D’ici quelques mois, à n’en pas douter, tous deux pourraient se comprendre autrement que par cette connexion si spéciale unissant un parent à son enfant.
D’autant plus que, dans le cas de Beyond, sa fille semblait ressentir les émotions ressentit par son père et, malgré son jeune âge, réagir en conséquence.
Elle était l’enfant rêvé de quiconque souhaitait un jour connaitre les joies de la parentalité !

Rangeant le pot vide dans le petit sac de voyage qu’il trimballait avec lui, le clone croquait une dernière fois dans son sandwich quand, relevant les yeux vers le paysage obscurcit par la nuit tombante, il crut reconnaitre une silhouette qu’il n’avait plus croisé depuis près d’un an : Neron.
Avant même d’avoir pu réfléchir à quoi que ce soit, et en oubliant par la même toutes ses bonnes résolutions le concernant, Beyond se leva d’un bond et, sa fille toujours serrée contre lui, se dirigea à pas de course vers son ancien amant.

- Ne… Neron ! Réussit-il à articuler, le souffle court, alors que son cœur recommençait à le trahir en tambourinant contre sa poitrine. Non, décidément, quand bien même ses sentiments pour lui n’étaient plus les mêmes qu’il y a près d’une décennie, il n’arrivait pas à rester calme lorsque son regard croisait celui du tori… Je… Tu vas bien ? Demanda-t-il, honteux de sa propre niaiserie, avant d’enfin remarquer l’enfant l’accompagnant et sourire, plus tendrement cette fois. Se penchant légèrement vers elle, il la regarda avec douceur avant de la saluer également. Et bonjour toi.

Et, comme si elle avait attendu ce moment pour enfin se manifesté, Cassïopé elle aussi sortie de son petit portique et, ses grands yeux améthyste portés sur les deux inconnu, lâcha de se petite voix maladroite un

- Bonjou !
Beyond
[ Voyageur ۩ ]
Age : 12

Feuille de personnage
Race: Expérience/Clone
Pouvoir: Télépathe avancé
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendue [pv Neron] Mer 5 Aoû - 19:25

Ashley blessée, morte, tout s'était enchainé bien vite. Trop vite. Son lien avec Izzy à jamais rompu. L'enfant ramenée par miracle, il avait fui, couru aussi vite que possible, ne se laissant le temps que d'emporter une cape dans laquelle il avait enveloppée l'enfant pour la cacher aux yeux de tous.
Paniqué, dérouté, il n'avait eu que peu de temps à errer, dans les rues et sous la pluie, voyant l'enfant grelotter et craignant plus que tout le lever du soleil qui les forcera à trouver un abri avant que la milice ne les rattrape. Devant l'incompréhension de Raito, face à la fuite de son ancien majordome, Neron lui expliqua toute l'histoire, les mains encore tremblantes de l'aventure. Des larmes s'écoulaient de ses yeux alors qu'il racontait sa panique, sa douleur face au cadavre d'Ashley. C'était décidé, il préférait mourir que de ramener l'enfant là-bas...!
Le caporal, confus, pris finalement le parti de laisser tranquille le tori. En dédommagement, il lui offrit quelques milliers de telpës, de quoi subsister, durant au moins quelques mois. Il l'en remercia, ils se dirent adieu alors que la pluie de cet orage de printemps céda subitement place à ce qui semblait être de la grêle. Les miliciens s'empressèrent de retourner s'abriter et Neron resta abruti sur le trottoir, sa fille blottie contre son torse et l'argent dans une main.

Lorsque l'enfant commença à se plaindre des grelons, il parti s'abriter. Malheureusement, personne ne laissait un hybride, même avec plein d'argent, occuper sa propriété. Après tout, ces sous, il pouvait très bien les avoir volé à son maître avant de s'enfuir ! Peut-être était-ce un piège de ces dangereux rebelles... L'exaspération fit bientôt place à la fatigue. Il se recroquevilla en face du passage, lui et sa fille protégés par la même cape. La fillette, en état de choc, ne prenait guère la peine de parler. Tout au plus sursautait-elle légèrement lorsqu'un grelon frappait de trop près le sol.
La tempête s'acharna, le vent soufflait avec méchanceté et la cape finit par céder, s'arrachant des mains du tori pour s'envoler au loin. Là, il protégea la vampire de ses ailes et se releva lui et elle, pour repartir en quête d'un abri.
Désespéré, au bord de l'effondrement, une silhouette au loin, produit de son cerveau fatigué, se dessinait alors qu'ils avançaient. Il l'ignora, réajustant Ashley sur son épaule qui lui faisait maintenant mal. Il pouvait bien finir par trouver un vieux bâtiment désaffecté les abritant des grêlons ! Impossible de croire que toutes les structures ici étaient habitées...

< Enfin, je te retrouve ! >

Il s'arrêta et considéra la jeune fille, tout de blanc vêtue, qui se tenait à leur niveau. Une elfe aux oreilles immenses.

< Je suis ici pour t'amener à Esgalduin ! >

Il n'avait pas bien compris, mais cela ne le dérangea pas plus que ça. Des choses étranges, il en avait vu et revu. Il fallait juste s'assurer qu'il ne s'agissait pas d'un piège... Mais l'elfe ne fit que lui tendre les billets d'avion.

< Tu as le temps de te rendre à l'aéroport. Je rentrerais en voilier, c'est mieux pour... Tu sais, l'environnement. Donc n'essaie pas de me suivre. On se reverra surement en ville ! >

...Est-ce qu'il connaissait cette fille ? Il grimaça en regardant les billets s'imbibant rapidement. Hm, ça n'était pas le moment de trainer ! Mettant ses billets dans la poche de la robe d'Ashley, il dépêcha le pas, l'espoir lui donnant des forces nouvelles.

On ne lui posa pas de question au moment d'entrer dans l’aéroport, ni même dans l'avion. Perdu parmi la foule, les ailes rentrées sous les omoplates, à peine contrôla-t-on ses billets. Il resta interdit... C'était la première fois qu'il changeait de continent avec autant de facilité.
Le voyage se passa sans histoire pour lui. Il jeunait depuis longtemps et se sentait mal, mais savait ignorer ce genre de problèmes. Malheureusement, Ashley, elle, allait moins bien. A l'état de choc succédait la panique. Elle criait, pleurait et se débattait, refusant même jusqu'au touché de son père. Les mains enserrée autour de sa gorge où l'immonde cicatrice siégeait toujours de toute son horreur, l'enfant avait perdue le contrôle d'elle-même. Impossible pour elle de raisonner, de comprendre la raison de ce geste. La douleur éprouvée, les images ressentie au moment de la mort... Toute la cruauté d'un geste perpétué par une personne connue, aimée... Cela l'avait totalement brisée.
Son père pleura beaucoup à ses côtés. Tous deux finirent par s'endormir d'épuisement.

Lorsque l'avion arriva, en pleine nuit, Ashley dormait. Neron héla une calèche, surpris de se retrouver face à un moyen de locomotion si archaïque. Il expliqua au cocher qu'il était le serviteur d'une famille de vampires, et avait pour mission de conduire leur fille du pensionnat de Memory où elle faisait ses premières études à la demeure familiale située en Sérès, pour rejoindre ses parents le temps des vacances de printemps. On le cru.
S'il l'avait prétendue d'une famille prestigieuse, nul doute qu'il aurait risqué que l'enfant fut volée moyennant demande de rançon. S'affirmer d'Esgalduin était également dangereux: la ville était controlée par les rebelles, il suffisait de tomber sur un cocher peu compatissant... Il s'était donc clamé, ainsi que l'enfant, de Sérès, un village situé à côté d'Esgalduin, qu'il pourra rejoindre à pieds sans soucis. Là-bas se trouvait le Black Roses et une milice particulièrement dangereuse. Vivre aux côtés de Raito et d'Izzy lui avait été fort utile au niveau de son instruction... Plus encore car il avait pu lire la masse de livres trainant sur les étagères de leur bibliothèque. Neron aimait apprendre et il avait passé son temps libre à le faire.

Ainsi, ils arrivèrent bientôt à Sérès. Ashley dormait toujours et il ne prenait pas la peine de la réveiller. Il la bascula sur son dos, payant le cocher et disparaissant dans la nuit.
L'aube ne tardait pas à se lever, aussi hâta-t-il le pas et finit-il devant l'immense muraille entourant la ville. Il... Toqua.
Sauf que personne ne répondit au son discret du bruit de ses phalanges contre le mur. Il déploya donc ses immenses ailes rouges et, zigzagant un peu, finit par se retrouver de l'autre côté. Au passage, il se rendit donc de la raison à l'absence de réponse: les gardes s'étaient endormis et ronflaient à en perdre haleine !

Pour le reste, il n'y eut pas de véritable histoire. Il se contenta de s'acheter une petite maison discrète, pour lui et sa fille. On ne lui posa que peu de question. Quelqu'un avait, semblait-il, déjà prévenu de sa présence. Il repensa à l'elfe en blanc de ce jour dernier.
Il ne l'avait pas revu et s'en fichait d'ailleurs royalement. Pourquoi voudrait-il la revoir ? La remercier. Et après ? Non, chacun chez soi, et les hybrides seront bien gardés... Enfin, pour l'occasion...
S'il pouvait largement vivre un peu sur ses économies, il chercha tout de même un travail. Il en trouva un en temps que maçon... Il y avait de nombreux bâtiments à reconstruire, notamment dès lors qu'un incendie criminel ravagea la ville, moins d'une semaine après son arrivée.

Il ne l'avait pas craint, s'étant assuré de choisir maisonnette avec cave et murs solides. Il y avait également des vivres et des jeux. De quoi tenir et distraire. Ils étaient restés trois jours de plus enfermés, se demandant bien ce qui se passait en haut.
Ashley récupérait doucement mais n'avait toujours pas reparlé. Elle semblait craintive, méfiante et ne fera certainement plus jamais réellement confiance à quelqu'un. Il arrivait à Neron de regretter leur vie d'avant, notamment la présence de son amie. Il ne saurait lui pardonner, c'est vrai, mais cela ne l'empêchait pas de regretter leur temps passé ensemble. Lui n'avait connu que la vampire durant tout ce temps. Il était constamment à ses côtés, à la conseiller, la rassurer... Cela lui arrivait encore de lui parler, chuchotant tout seul sans y prêter attention. Il se mordait aussitôt la langue et se préoccupait de sa fille.

Cette nuit était une nuit spéciale... C'était la nuit de l'anniversaire d'Ashley. Elle était née en journée, ce qui avait dû être particulièrement embêtant pour sa mère, mais ils ne pouvaient évidemment fêter cela à l'heure dite. Aussi, dès que le soleil fut couché, Neron décida d'emmener sa fille fêter cela au restaurant.
Mais au fur et à mesure qu'ils avançaient, la pression d'Ashley sur son bras, auquel elle se suspendait, lui faisait mal. Lorsqu'il se rendit compte qu'elle y plantait les crocs... Eh bien il comprit pourquoi.
La pauvre se sentait terriblement mal lorsque trop de personne l'entourait. Son traumatisme était passé dans ses cauchemars ainsi que dans une paranoïa constante. Il fallait à la petite fille une supervision sans pause sans quoi une catastrophe arrivait rapidement. Il décida donc de poursuivre, plutôt que de s'arrêter au restaurant, et de commander à une collègue de travail vivant deux rues plus loin un gâteau qu'elle faisait très bien. Ashley ne mangeait pas de gâteau. Mais il ne savait ce qu'on donne aux vampires pour leur anniversaire.

- Ne… Neron ! Le Neron en question sursauta et se retourna. Il plissa les yeux, reconnaissant vaguement l'emmerdeur d'autrefois, celui qui avait dû partir en Fantastica pour une raison l'échappant désormais, et que son ancienne maîtresse abhorrait tout particulièrement. Je… Tu vas bien ? Craignant un tour comme le dernier dont il se souvenait parfaitement, il ne répondit que d'un haussement d'épaule. Et bonjour toi. Il fallait le reconnaître, il avait sauvé la vie d'Ashley. Enfin, si une chute d'une si grande hauteur pouvait être fatale pour une vampire... Ashley, mimant son père, répondit de ce même hochement d'épaule avant de se cacher la gorge des deux mains, bien qu'un foulard et une écharpe, déjà placés là pour la rassurer, remplissaient parfaitement ce rôle.
Vaguement, l'histoire lui revint. Une histoire comme il y en avait des tas en la demeure d'Izzy et Raito. Un proche, torturé, venant réclamé clémence ou aide pour un proche. Le proche en question, souvent déjà décédé, la réponse était immédiatement un non ferme. La porte claquée au nez, parfois. D'autres, on laissait la personne s'effondrer en pleurs sur le plancher.
C'était un gamin dont le nom l'échappait, un jeune garçon aux yeux brillant et à l'air un peu dingue. Izzy lui avait annoncé la mort, l'autre avait pleuré. On lui avait, après coup, conseillé d'oublier la scène.
Il était assez conscient d'avoir été hypnotisé, manipulé toutes ces années. Il n'arrivait tout simplement pas à en vouloir à sa bourreau pour la bonne raison qu'il avait vécu heureux. Chaque souvenir douloureux ou pénible, rapidement gommé de son esprit. Tout un chacun rêvait de faire ça... Pourquoi le regretter ?
Cela le perturbait, maintenant. Le gênait. Il ne comprenait pas ce qu'avait ce gars à voir avec lui...

- Bonjou !

Une voix douce, semblable à celle qu'avait eue sa fille. C'était une enfant à la chevelure telle son père et Neron ne pu s'empêcher de superposer son visage à celui de Mistigri. Elle lui ressemblait tellement... Qu'il les confondit.
Littéralement.

- Mistigri... Un sourire doux-amer. Il regarda Beyond d'un visage soulagé, content. Il n'était pas mort, donc. Tout avait pu s'arranger. Il s'abaissa vers sa fille et la poussa doucement dans le dos. Ne t'en fais pas, tu peux aller jouer avec lui. Murmura-t-il en désignant la petite Cassïopée d'un large geste de la main. C'est un ami. Réticente à l'idée de contredire son père, mais loin d'être prête à lier amitié, Ashley s'avança jusqu'au niveau de l'empathe mais plongea le visage dans son écharpe et se figea d'un bloc. Je ne pensais pas vous voir tous les deux ici. Dit le tori dans un sourire. Il le reconnaissait à peine.
Neron Berger
Age : 29

Feuille de personnage
Race: Tori
Pouvoir:
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendue [pv Neron] Mer 5 Aoû - 21:07

Neron avait vieilli, c’était indéniable. Mais malgré les quelques rides d’expressions s’étant accentuées au fil du temps, Beyond ne parvenait à le trouver repoussant.
Non, même avec son air fatigué, ses cernes trahissant le stress constant qu’il subissait, le clone mourrait d’envie de le prendre sans ses bras et de le voir s’abandonner à lui…
Peut-être justement était-ce le fait qu’il paraissait si faible, si fragile, qui donnait envie au jeune père de le consoler et de le cajoler des heures durant.
Il aurait voulu l’enlacer, le laisser s’effondrer entre ses bras et s’épancher sans retenu, mais n’était pas assez naïf pour penser que Neron lui faisait assez confiance pour ça.
Si un jour la confiance que lui portait le tori aurait pu être assez élevé pour lui permettre de vivre ce genres de moments, voilà bien longtemps qu’il avait oublié jusqu’à son nom –car, Beyond en était sûr, Neron ne devait pas se souvenir de comment il s’était présenté à leur dernière rencontre.
Regardant la petite Ashley, il ne put s’empêcher d’être attendri, en allant même jusqu’à oublier la présence du père durant quelques instants. Elle était véritablement belle, comme son père. Plus tard, à n’en pas douter, Neron aura de quoi faire pour vérifier qu’aucun garçon mal intentionné ne lui tourne autour. Tout comme lui avec Cassï, d’ailleurs.
Remarquant la gêne de l’enfant, il se recula légèrement, comme pour lui montrer qu’il ne voulait en aucun cas empiéter dans son espace vitale, et lui sourit affectueusement.
Même Cassïopé, toujours contre lui, semblait apprécier les nouveaux venus. Elle qui ne parlait pas beaucoup, sachant tout juste exprimer quelques syllabes, venait de les saluer.
Embrassant son front parsemé de mèches violettes, Beyond était fier de sa petite princesse.

- Mistigri... Résonna soudainement la voix du tori à travers la ville, coupant net le sourire du violet. Reportant son attention sur son ancien amant, il ne remarqua que trop bien que son regard était à présent porté sur sa fille, et semblait ailleurs… Mistigri, son petit frère, était décédé il y a un an de ça maintenant… S’il était vrai que Cassïopé lui ressemblait par moment –après tout, génétiquement parlant Misty avait autant de gêne en commun avec elle que Beyond lui-même- le clone était surpris de constater que, non content de se souvenir de lui, Neron l’avait confondu avec sa fille…
Il savait que, pour une raison ou une autre, le tori n’était pas dans son état normal depuis de nombreuses années déjà, mais là… Il ne savait pas ce qu’il avait vécu suite à sa disparition après leur année de vie commune, mais il était sûr d’une chose : ce qui avait effacé sa mémoire n’avait pas eu que des effets positifs sur son psyché.
Se mordant la lèvre, il regarda l’homme pousser sa fille et la forcer à venir voir la sienne, toujours dans son délire de retours à la vie.
Beyond ne croyait pas à ces sornettes.
S’il était vrai que Cassï était née très peu de temps après la mort de son frère, ce n’était pas pour autant que cela prouvait que son âme était entrée dans le corps du bébé… Il y avait parfois songé, avant de finalement se convaincre que non, Misty n’était plus et Cassï avait sa propre vie à construire.
Regardant la vampire s’approcher, pas besoin d’être empathique pour remarquer le mal être qui gagnait l’enfant à chaque pas. Pourquoi Neron faisait-il ça ? Etait-il véritablement devenu fou au point de ne plus dissocié la réalité de ses fantasmes ?
Se penchant doucement vers l’enfant, sa fille dans les bras, il la lui présenta avec douceur, espérant ainsi dissiper son mal aise.

- Je te présente Cassïopé. Sourit-il, essayant de ne pas regarder en direction du tori. Et toi ma jolie, tu t’appel comment ? Sans se démettre de son sourire, il sentait sa fille gigoter dans ses bras, sentant sans nul doute la tension dans l’air et la gêne occasionnée par le comportement de Neron.
Et une fois encore, le simple fait de sentir sa chaleur suffit à Beyond pour se calmer, souriant avec un peu plus de sincérité à la pauvre enfant devant lui.
Neron n’était pas bien, mais il n’y pouvait rien…
Laissant Cassï tendre la main vers sa nouvelle amie, il ancra une nouvelle fois son regard dans celui charbonneux de son ancien ami.

- Je suis désolé Neron, mais Misty n’est plus… Elle s’appelle Cassïopé. C’est ma fille… Et, d’une certaine façon, celle de Mistigri aussi, mais elle n’est pas lui…
Beyond
[ Voyageur ۩ ]
Age : 12

Feuille de personnage
Race: Expérience/Clone
Pouvoir: Télépathe avancé
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendue [pv Neron] Jeu 6 Aoû - 6:41

Il semblait ne pas entendre ce qu'on lui expliquait. Son esprit embrumé peinait à reconnaître gens et choses, il se le cachait parfois mais même Ashley n'échappait pas à cette règle. Les hypnoses successives se mélangeaient, créaient dans un tête un tourbillon d'où il réussissait avec difficulté à retirer les informations nécessaires à sa compréhension.
Pour lui, la jeune créature restait Mistigri. Il est difficile de convaincre une personne envoutée.

Neron était conscient de sa situation. Cela l'effrayait, l'handicapait, mais il ne s'en plaignait pas pour le bien être d'Ashley qui était son unique raison de vivre. C'est pour elle qu'il a fui. Mourir sous un coup de colère d'Izzy ne l'aurait pas tellement gêné... Finir éviscérer, dépiauté... Après tout, qu'est-ce que la violence physique lorsqu'un proche a besoin d'aide ? Même s'il ne s'en souvenait plus, il considérerait sans problème que cela était de loin préférable au supplice que lui avaient infligés Iseult et Soichi... Jouer avec le cœur, voilà la vraie tourmente.
En reportant son affection uniquement sur sa fille unique, il espérait bien échapper à la douleur. C'est vrai, quel mal pouvait lui faire une enfant élevée par ses soins, protégée, gâtée constamment

Le mal-être provenant d'Ashley était malgré tout palpable. L'enfant réagit aux paroles d'affection d'un air absent, observant en silence les deux personnes se trouvant en face d'elle, un bras collé contre son ventre pétri d'angoisses, comme pour se protéger, et la main libre postée sur sa gorge. Elle finit par se retourner vers Beyond. Oui, elle s'était rappelée de son nom, il avait été là pour elle. Il l'avait autrefois sauvée. Pouvait-elle pour autant lui faire confiance ? Elle en eut l'impression et des larmes perlèrent au coin de ses yeux alors qu'un soulagement intense étreignait son visage. Elle se jeta contre ses jambes et l'enlaça, sanglotant.

< Ramène moi chez ma maman >

Le tori comprit alors l'atroce vérité... ça n'était pas qu'elle se refusait à parler depuis l'incident, non, elle refusait de LUI parler ! Depuis octobre dernier soit bientôt un an, Ashley ne lui avait plus adressé ne serait-ce qu'un seul mot et lui, pauvre crétin, dans sa terreur constante d'être incapable de la protéger, il l'avait privée du contact des autres, l'avait recluse contre son gré... il avait tué chez l'enfant toute chance de s'épanouir. A cause de lui, sa petite fille adorée n'avait parlé à personne depuis un an !
Il comprenait maintenant tout le ressentiment de l'enfant qui n'avait attendu que l'occasion de prendre son envol ! De la rambarde d'où elle était tombée nonobstant la réaction trop lente de son père à la folie d'Izzy, il avait instauré chez Ashley un sentiment d'insécurité et de peur incessante. Il avait échoué dans la seule tâche ayant fait sa fierté et sa joie. Pire que tout, il avait fait du mal à sa propre fille !
L'horreur s' installait dans ses yeux alors qu'il réalisait qu'il perdait à cet instant la dernière personne chérie, qu'il avait lui-même entrainé sa perte. Il vit la détresse de sa fille et en souffrit bien plus.
Sans voix, incapable de s'enfuir ou de rester, aussi pitoyable qu'il fut, il ne savait justifier ses actions face à l'enfant et aux personnes le fixant de leurs yeux jugeurs.

< Ramène-moi chez ma maman, s'il te plait. Je sais que toi, tu peux le faire et qu'elle me cherche. J'veux pas rester ici, j'veux pas... >

Achevé, il tomba à genoux, le regard fixé sur la petite chose le trahissant de manière si terrible. Trahi, oui, c'était le mot... Il se sentait abandonné, rejeté. Elle aura attendu tout ce temps pour le poignarder dans le dos avec toute la violence de son innocence. Il aurait bien pleuré lui aussi mais aucune larmes ne venaient de ses yeux trop secs.
Neron Berger
Age : 29

Feuille de personnage
Race: Tori
Pouvoir:
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendue [pv Neron] Ven 7 Aoû - 7:19

Le regard toujours porté sur un point fixe, quelque par où Beyond ne pouvait le rejoindre, Neron ne semblait pas le moins du monde sensible à ses paroles, mais le clone ne s’en offusqua pas.
Non, le secouer ne servirait à rien, il n’était juste pas encore près pour ça…
Regardant la petite vampire, il reporta son attention sur elle, ne pouvant s’empêcher se trouver attendri devant cette mini réplique de son ancien amant au féminin.
Malgré son mal être évident, l’enfant n’en restait pas moins belle et, au fond de ses yeux vacillant, se lisait l’intelligence.
Beyond en était toujours à la fixer d’un regard bienveillant, sa fille tirant doucement sur sa chemise comme jalouse de l’attention portée à une autre qu’elle –ce qui fit sourire le clone qui, délaissant un instant l’enfant, embrassa le front de sa petite princesse gazouillant de satisfaction.
S’apprêtant à ouvrir une nouvelle fois la bouche comme pour lui demander si elle ne voulait pas lui dire son nom, le violet manqua de sursauter en sentant Ashley venir s’agripper à sa jambe et, sans qu’il ne puisse esquisser le moindre geste, éclater en sanglot.

- Ramène moi chez ma maman

Regardant Neron, perdu, Beyond se sentit pâlir, incapable de prononcer le moindre mot.
Qu’est ce qui était en train de se passer bon sang ? … Un seul regard sur le tori lui suffit à comprendre que, comme il l’avait pressentit, cette action n’augurait rien de bon.
Le visage de l’homme se décomposait à vue d’œil alors que l’enfant, insensible aux tourments de son père, continuait de plus belle.

- Ramène-moi chez ma maman, s'il te plait. Je sais que toi, tu peux le faire et qu'elle me cherche. J'veux pas rester ici, j'veux pas...

Se mordant douloureusement la lèvre, incapable de choisir entre rassurer l’enfant et le père, le clone se décida finalement à se baisser à hauteur de Ashley et, d’une voix voulue sûre, tenter d’ouvrir le dialogue avec elle.
De toute façon, dans son état, pas sûr que Neron aurait été très loquace.

- Pourquoi tu veux voir ta maman ma jolie ? Elle te manque ? … Puis jetant un coup d’œil vers Neron, il s’excusa du regard. Je ne sais pas où elle vie ta maman moi, la dernière fois que je l’ai vu remonte à bien avant ta naissance… Et puis, tu n’es pas bien avec papa ? Non, évidemment que non, mais quitte à ce que Neron souffre, autant tenter de crever l’abcès. Après tout, Ashley était assez grande pour mettre ses peurs en mots. Si quelque chose ne va pas, tu peux lui dire –ou me le dire si tu as peur- et on trouvera une solution. Après, si tu veux toujours voir ta maman, je t’aiderais à la trouver. D’accord ma belle ?
- Papa ! S’écria Cassï, comme pour confirmer les propos de son père.

Ce dernier, reportant son attention vers Neron, s’excusa une nouvelle fois, regrettant presque d’être venu ici et d’être responsable d’une telle scène.
Mais bon… Si c’est ce qu’Ashley avait réellement sur le cœur, il aurait bien fallu que ça sorte un jour, avec lui ou un autre. Beyond n’était juste pas sûr d’être à la hauteur du problème.
Beyond
[ Voyageur ۩ ]
Age : 12

Feuille de personnage
Race: Expérience/Clone
Pouvoir: Télépathe avancé
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendue [pv Neron] Dim 9 Aoû - 11:51

- Pourquoi tu veux voir ta maman ma jolie ? Elle te manque ? …
- Oui. Menti l'enfant.

- Je ne sais pas où elle vie ta maman moi, la dernière fois que je l’ai vu remonte à bien avant ta naissance… Et puis, tu n’es pas bien avec papa ?
- Je savais que tu la connaissais. Dit la petite bouille qui se renfrognait au fur et à mesure du discours.
- Si quelque chose ne va pas, tu peux lui dire –ou me le dire si tu as peur- et on trouvera une solution. Après, si tu veux toujours voir ta maman, je t’aiderais à la trouver. D’accord ma belle ?
- Elle est morte. Menti Neron qui n'en savait rien. On lui avait dit qu'elle l'était, il croyait qu'elle l'était. Il ne la connaissait pas.
- Papa ! Neron blessé, Neron jaloux, Neron brisé. Qu'avait-il fait de travers sinon tout ? Il voyait à quel point étaient complices la personne en face de lui et celle qui semblait être sa fille et son cœur était brûlé par l'envie.

Ashley, elle, hésita. Elle ne trouvait pas le dialogue qu'on lui avait servi convainquant et se demandait désormais si elle avait eu raison de lui faire confiance. Elle ne savait pas vraiment quoi répondre. Jetant un regard dénué de sentiments vers son père, elle décida que le meilleur moyen d'avoir ce qu'elle voulait était de passer par une étape plus choquante.

Elle retira l'écharpe. Puis le foulard. Enfin, ses doigts s'attardaient sur les bandages alors qu'un cri de son père se fit entendre, la sommant d'arrêter. Il courut à son niveau mais l'enfant détacha clairement les mots..

- N-essaie-même-pas. Qui le stoppèrent immédiatement, déclenchant chez lui une sensation de déjà vu extrêmement désagréable.

Les bandages tombèrent en une pluie de tissu, s'effondrèrent sur le sol. Le cou d'Ashley n'était pas celui, lisse, que l'on pouvait imaginer chez une fillette ayant l'air si jeune. Elle faisait petite, était courte sur pattes, mais en tant que vampire ne faisait que la moitié de son âge. Elle était bien plus développée psychologiquement qu'elle le laissait paraître.
En dévoilant sa gorge, elle espérait bien recevoir une aide immédiate, une protection de la part du clone contre son père qu'elle haïssait.

N'importe quel parent, elle le savait, aurait détruit toute source de danger. Il ne se serait pas enfui en pleurant, il aurait combattu le monstre avec toute la bravoure d'un héros. Mais son père s’aplatissait. Mais son père regrettait. Il était faible, il était dangereux. Il était servile et préférait de loin celle qui lui avait infligée cela à elle, qu'il ne savait pas aimer. Qu'il étouffait de ses remords gluants.

Le cou d'Ashley était une immense césure, une ligne horizontale coupant la chair avec violence. La peau séparée de la peau, on pouvait apercevoir l'os à travers la blessure. On pouvait apercevoir veines et artère rampant comme des serpents dressés jusqu'à leur semblable, à peine soutenu par la colonne vertébrale. La réparation grossière d'urgence, les boursouflures éhontées aux endroits où la pellicule blanche de peau avait eu la chance de se rejoindre. Cela puait la viande froide, cela geignait de bruits de gargouillement.
Cela lui faisait horriblement mal. Le processus de régénération tentant toujours de s'activer, cela lui volait de l'énergie. Une pile de déchet au milieu de la neige la plus pure, des gouttes de sang suintant de la plaie, dégoulinant sur ses jolis vêtements.

- ...Je suis en danger, ici. Dit Ashley Ness en regardant Beyond droit dans les yeux. Il fallait qu'elle retourne auprès des siens. Sa mère, morte ? Elle n'en croyait pas un mot. Elle le savait, elle la sentait... Sa mère la cherchait. Un monstre l'avait enlevé à elle, il fallait qu'elle retourne au logis, tout comme le Petit Poucet, tout comme Gretel... Fuir le Méchant Loup, retrouver la maison de brique d'où on l'avait arraché. Je veux juste revoir ma Maman.
Neron Berger
Age : 29

Feuille de personnage
Race: Tori
Pouvoir:
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendue [pv Neron] Lun 10 Aoû - 11:26

Beyond ne savait pas trop à quoi s’attendre en venant ainsi à la rencontre du tori, mais ce qui était sûr, c’était que de tous les scénarios qu’il aurait pu s’imaginer, celui-ci dépassait de loin le pire de tous.
Il aurait compris que Neron lui dise de disparaitre de sa vue, de ne plus jamais lui adresser la parole. Il aurait été blessé, mais, au fond, il aurait su que c’était sans nul doute la meilleure chose à faire.
Mais là, la tournure des évènements commençait à dépasser la limite du pauvre clone.
Ashley, la fille de son ancien amant, venait purement et simplement de lui demander de l’éloigner de son père. Et comme si cette demande des plus explicite ne suffisait pas, l’enfant entreprenait de dénouer son écharpe sous le regard apeuré de son père qui, tentant de l’en empêcher, se fit envoyer paître joliment.
Malgré sa morphologie, Ashley était une vampire, soit beaucoup plus âgée que ce qu’elle laissait paraître, et donc tout à fait apte à penser par elle-même, quand bien même son cerveau n’était pas encore totalement développer.
Beyond ne put cependant s’empêcher d’ouvrir la bouche face à la violence du ton employé par l’enfant pour s’adresser à son paternel… Si un jour Cassïopé lui parlait comme ça , il en aurait le cœur brisé.
Un seul coup d’œil en direction de Neron suffit à lui confirmer qu’il en allait de même pour lui.
Se mordant nerveusement la lèvre, le violet regarda la petite défaire la couche de vêtement enserrant son cou et, les yeux écarquillés, l’immense plaie béante s’étendant sur tout son pourtour.
Sentant le malaise de son père, Cassï se mit immédiatement à pleurer.
Comment cela était-il possible ? Comment, puisse-t-elle être un vampire, Ashley avait pu survivre à ça ? Alternant entre la plaie et Neron, tentant de comprendre la raison de cette dernière dans les yeux éteint du tori, Beyond sentait la bile acide remonter le long de sa trachée, mais la ravala, serrant sa fille en pleure contre lui.

- ...Je suis en danger, ici. Je veux juste revoir ma Maman.

Doucement, la peur et le dégoût firent place à la rage, alors que le regard du clone restait fixé sur la blessure. Une rage pure, née de l’idée que quelqu’un pouvait volontairement faire du mal à une enfant, pouvait potentiellement blesser sa fille à lui.

- Qui t’as fait ça ? Demanda t-il, la voix plus dur qu’il ne l’aurait souhaité, mais incapable de se calmer. Il était persuadé que Neron n’était pour rien dans cette histoire –du moins, pas celui qui tenait l’arme lui ayant causé cette plaie-, mais si Ashley voulait tellement s’éloigner de lui, c’était qu’il n’était pas innocent pour autant. Qui a osé te faire ça ? Répéta t-il regardant le père d’un air grave. Il ne voulait pas avoir l’air accusateur, ne voulait pas jeter Neron dans le panier des coupable, pas après ce qu’il avait vécu, mais il ne pouvait s’empêcher de se demander comment il avait pu laisser passer ça.
Une première fois, Beyond avait sauvé l’enfant de l’absence de vigilance du Tori, mais cette fois-là…
Beyond mourrait d’envie de réconforter cet homme qu’il avait tant aimé, mais il ne pouvait se mentir plus longtemps.
Son sauveur était devenu une loque incapable de protéger son propre enfant.
Il y avait de quoi pleurer…
Beyond
[ Voyageur ۩ ]
Age : 12

Feuille de personnage
Race: Expérience/Clone
Pouvoir: Télépathe avancé
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendue [pv Neron] Lun 10 Aoû - 18:31

Tentant de se relever maladroitement de sa position à genoux, dérapant dans l'effroi du moment, finissant à quatre pattes, tendant une main désespérée vers la fillette, se relevant, lui hurlant d'arrêter...
Elle l'avait tu.
Une simple phrase, nette et cruelle, dénuée de toute l'innocence qu'elle aurait pu, qu'elle aurait dû porter...

- Qui t’as fait ça ? Ce qu'il craignait le plus venait de se produire. Il était déchiré entre la douleur d'assumer ce qui venait de se produire et la peur de ternir son ancienne maîtresse. Il ne pouvait lui pardonner ce qu'elle avait fait à Ashley, il en souffrait terriblement et sans cesse... Mais au fond, le tori savait pourquoi cela était arrivé et c'était lui qui n'avait pu protéger sa fille. Il l'avait laissée seule avec la vampire qui perdait la raison, croyant naïvement que tout se passerait bien. Oui, il ne pouvait rejeter la faute sur Izzy...
Ashley hésitait. Se tournant vers celui qui s'était cru son père, elle s'apprêta à rétorquer une image assez descriptible d'Izzy, dont le prénom, oublié, rarement prononcé, lui échappait. Qui a osé te faire ça ?

- C'est moi. L'hybride avait les yeux baignés de larmes, il se força pourtant à ne pas baisser la tête. C'est entièrement de ma faute. Un peu déstabilisée, l'enfant acquiesça sans rien dire. Elle avait gagné, il n'y avait plus qu'à se rapprocher de Beyond, se faire protéger par cette figure salvatrice qu'elle s'était languie de trouver. Elle se fourra dans les jambes du clone. Un... accident. Il peinait à articuler, sa gorge nouée. Je suis désolé, ma puce. Lança-t-il de sa voix étranglée à l'enfant qui ne se retourna pas, se figeant sur place, serrant le poing. J'ai tout raté. Un rire amer s'échappa de ses lèvres, il releva un visage sombre. ...Mais je ne peux pas vous laisser partir ainsi. Déployant de lourdes ailes, appesanties, réparées par le cinq flèches, il s'éleva de quelques battements et fondit sur Beyond, bien décidé à attaquer, le renverser, l'écraser sous le choc... Et pourquoi pas, le tuer. Qu'importe l'enfant à ses côtés ! L'important était de protéger sa maîtresse et sa fille ! Ashley ne devait pas revoir sa mère, qu'elle soit morte ou vive ! Il le sentait, quelque chose de très mauvais adviendrait si elle découvrait qui elle était. Et puis... Il se devait de protéger Izzy. Si la vérité éclatait un jour ou l'autre, cela serait sans la présence de ce danger pouvant nuire à la vampire... Il avait toujours été un esclave dévoué...

Ashley, sentant venir l'attaque, se cacha derrière Beyond. Décidée, elle n'attendait que de voir son nouveau 'papa' prouver sa valeur !
Neron Berger
Age : 29

Feuille de personnage
Race: Tori
Pouvoir:
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendue [pv Neron] Lun 10 Aoû - 19:38

- C'est moi. Lâcha le tori, la voix brisée, alors que Beyond ne parvenait à détacher son regard du cou de l’enfant. C'est entièrement de ma faute. Les poings serrés, respirant profondément, le clone parvint finalement à relever son visage vers celui de Neron et, le regard sévère, jaugé l’homme face à lui.

Les larmes coulaient le long de ses yeux ternes, son corps amaigrit tremblait et il semblait véritablement sur le point de s’effondrer à la moindre bourrasque de vent.
Etait-ce véritablement lui qui avait infligé ça à Ashley ? Non… Neron avait perdu une partie de sa raison, certes, mais il était encore suffisamment conscient de ses actes pour ne pas faire de mal à son propre enfant… Mais alors, s’il était innocent, pourquoi porter le chapeau ? Qui essayait-il de protéger ? Un tour dans les pensées de l’hybride permit au jeune père de confirmer ses plus grandes craintes : le véritable responsable de tout ça, la véritable responsable, celle qu’il essayait de couvrir, ce n’était nul autre qu’Izzy, la sœur jumelle de Zune.
A cette constatation, le sang de Beyond ne fit qu’un tour, avant de se glacer dans ses veines.
Cette vampire… Tout aurait été tellement mieux si elle n’avait jamais existé !
Beyond ne rêvait que de la tuer, voir sa vie filer entre ses doigts, son crâne exploser dans une ribambelle de copeaux de chair et d’os, de morceaux disparates de matière grise et blanche, de sang l’éclaboussant et lui confirmant que oui, Izzy n’était plus.
Mais il ne pouvait pas. Tuer cette femme signerait son arrêt de mort.
Zune l’aimait, cette folle aux cheveux rouge s’étant portée coupable de son crime à lui voudrait sans nul doute venger sa mort, et il lui était trop redevable pour ça… Pas maintenant.
Une fois que Cassï sera en sécurité, il irait régler ses comptes avec la scientifique, quitte à y laisser sa peau.
Patience…
Le reste des paroles de Neron se perdirent dans les ténèbres de la nuit, ses sanglots parvenant tout juste aux oreilles du clone.
Neron… Il avait toujours été trop bon, trop dévoué. D’abord à son ancienne maitresse, la mère d’Ashley, et ensuite à Izzy. Pour lui, son maître était la personne la plus importante au monde, et c’était sans nul doute la seule chose que Beyond n’avait jamais su comprendre.
Lui rêvait de liberté et d’émancipation, incapable d’imaginer sa vie au service de qui que ce soit.
Il était toujours perdu dans ses pensée remplis de haine et de vengeance quand les petits doigts de l’enfant blessé se crispèrent contre sa jambe et que, relevant les yeux vers l’hybride, il vit se dernier déployer ses ailes et se jeter sur lui avec la force du désespoir.
Ne pensant même pas à éviter l’attaque, il protégea sa fille de ses bras et, après avoir poussé Ashley un peu plus en arrière afin de la dégager du champ d’attaque, augmenta la pression à l’intérieur de la boite crânienne du tori, mettant au supplice le cerveau déjà tant de fois meurtri de son assaillant.
Avec cette décharge, il devrait lui être impossible de rester suffisamment concentré pour continuer son geste.

- Pourquoi protèges-tu cette femme ? Hurla Beyond, fou de rage, ses nerfs ayant fini par lâcher à l’instant même où Neron avait choisi de l’attaquer. Elle est folle Neron, folle ! Elle joue avec la vie des autres. Elle a joué avec moi, avec toi, et avec toute une ribambelle d’autres personnes qui ne sont sans doute même plus là pour en parler ! Regarde ce qu’elle a fait à ta fille ! Elle ne mérite pas la moitié de l’affection que tu lui porte ! Fermant les yeux, tentant de calmer la haine qui lui rongeait le cœur et le corps, Beyond finit par les rouvrir, observant sa fille afin de se donner du courage. Arrête les frais, Neron, s'il te plait… Ta vie… Ce n’est pas une vie ! Regardant Ashley, il la lui montra du doigt. Tu aimes ta fille non ? Je sais que tu l’aimes, mais te voir te détruire la détruit à petit feu… Je ne veux pas te tuer, mais si tu touches a un seul cheveux des enfants, je n’aurais pas d’autre choix…

Fermant les yeux, il repensa aux moments passé avec Neron, à l’époque où ce dernier avait encore toute sa tête, et lui envoya quelques unes de ces images, consciemment cette fois. Non pas des images les montrant lors de moments intimes, mais plutôt ceux où le tori tentait de lui inculquer les bases de la vie en société, comme l’aurait fait un père pour son fils. Ces moments qui avaient emplis le cœur du clone de joie, et qu’il aurait dû partager avec Ashley s’il n’avait pas été aussi malmené par la vie.

- Je veux juste... Discuter. Si tu en es encore capable...
Beyond
[ Voyageur ۩ ]
Age : 12

Feuille de personnage
Race: Expérience/Clone
Pouvoir: Télépathe avancé
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendue [pv Neron] Mar 11 Aoû - 6:58

La foudre sembla s'abattre sur sa pauvre tête alors qu'il s'écroula, touché en plein vol. Ses ailes ne purent totalement amortir sa chute et il se cogna violemment la tête en tombant de plusieurs mètres. Plus que sonné, il ne vit plus rien sous le coup et n'entendait que des supplications au loin, sa mâchoire paralysée, incapable de répondre...

- Pourquoi protèges-tu cette femme ?

Quelle question idiote... Il avait toujours protégé, respecté et vénéré ses maîtres. C'était un bon esclave. Il savait se rendre indispensable. C'était ce qu'il fallait faire pour ne pas être rejeté. Il avait terriblement peur d'être rejeté.
De plus...

- Elle est folle Neron, folle ! Elle joue avec la vie des autres. Elle a joué avec moi, avec toi, et avec toute une ribambelle d’autres personnes qui ne sont sans doute même plus là pour en parler ! Regarde ce qu’elle a fait à ta fille ! Elle ne mérite pas la moitié de l’affection que tu lui porte !

...De plus, Izzy était sa maîtresse à lui. C'était celle qui l'avait recueilli et aidé à reprendre sa fille. Sans elle, il n'aurait pas eu la chance d'avoir l'enfant à ses côtés tout ce temps. Il ne pouvait que lui rendre le bonheur qu'elle lui avait octroyé... Que tenter de lui rendre.
Ça n'était pas Izzy qui avait fait ça à Ashley, c'était lui. Lui qui avait été assez bête pour croire qu'il n'y avait aucun danger alors qu'il était le premier à savoir à quelle point elle perdait les pédales. Lui qui s'était fermement opposé à son internement, avait aidé, incité à cacher tous ces petits défauts que causaient ses crises de schizophrénies. Il avait forcé le monde à la croire saine d'esprit, lui le premier, par peur d'être abandonné. Perdre son affection, mais aussi ses privilèges. Vivre heureux avec Ashley, loin de l'horreur des marchés qu'il avait une fois dû visiter. C'était son quotidien, il s'y était attaché. Égoïstement, il avait tout fait pour se protéger, même conduire toutes ces personnes à l'inéluctable catastrophe.
Il se sentait ignoble désormais d'avoir ainsi insulté sa propriétaire. Il était le premier à se douter qu'un dérapage arriverait forcément une nuit ou l'autre... Il n'avait juste jamais imaginé que cela soit de cette ampleur.

- Arrête les frais, Neron, s'il te plait… Ta vie… Ce n’est pas une vie !

Sa vie ? Dans la crainte de devenir inutile, d'être revendu ! Séparé de sa fille !
Devenir un esclave, un véritable esclave, devant celle qui était une petite maîtresse... Tomber à genoux face à l'enfant, plier sous les coups, son petit regard plein d'incompréhension... Qu'aurait pu être sa vie, qu'aurait-elle pu être de pire ?

- Tu aimes ta fille non ? Je sais que tu l’aimes, mais te voir te détruire la détruit à petit feu… Je ne veux pas te tuer, mais si tu touches a un seul cheveux des enfants, je n’aurais pas d’autre choix…

Il tenta de se relever, brûlant ses dernières forces. Son crâne lui envoyait des décharges régulières trop douloureuses pour qu'il ait l'impression de pouvoir les supporter. Il sentait un filet de bave s'écouler de la commissure de ses lèvres ou peut-être était-ce un flot de sang... Sa main, écharpée dans l'aterissage... La chair était à vif. Ses ailes aussi envoyaient ces mêmes décharges. Il s'approcha, titubant, ne tenant plus droit, et avança emporté par son élan...

- Je veux juste... Discuter. Si tu en es encore capable...

...Avant de retomber définitivement, s'écrasant de tout son long. Son corps, agité de spasmes nerveux, cessa bientôt de se mouvoir.



< Excuse moi mais... Tu te croyais immortel ? >

Il se releva et fit face à la personne qui se trouvait là. Cette jeune femme apparaissant devant lui avait de longs cheveux brun lui tombant en cascade sur le corps. Elle était habillée de blanc, lumineuse, telle une madone des temps passés.

..N... Non.

< Alors pourquoi décides-tu ainsi de sacrifier la seule vie que tu ai ? > Neron resta perplexe. Un demi-sourire, cynique, s'étala sur son visage.

Je suis mort, c'est ça ?

< Pas encore. Pourquoi ? >

...Je suppose... Que j'ai toujours fait ainsi. C'est gravé quelque part sur moi, dans moi. Un instinct.

< Ils t'ont éduqués comme cela. > La voix semblait plus triste, il se senti coupable à l'idée de l'avoir contrariée.

Je fais de mon mieux ! Protesta-t-il.

< Non ! > Hurla la voix. < Tu fais de leur mieux. Toujours de leur mieux. Tu n'as qu'une seule vie et tu la gâches pour d'autres ! >

Pardonnez-moi mais qui êtes-vous ..?

Neron Berger
Age : 29

Feuille de personnage
Race: Tori
Pouvoir:
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendue [pv Neron] Mar 11 Aoû - 14:44

Beyond venait tout juste de terminer son monologue que, toujours à terre du fait de sa migraine, Neron perdit définitivement connaissance.
Epuisé de s’être ainsi laissé emporter, le clone soupira, à la fois inquiet et soulager de voir que le tori n’était plus une nuisance immédiate, et se décida finalement à se retourner vers Ashley, l’air las.

- On va ramener ton père à l’hôtel, histoire qu’il puisse se reposer, et on discutera ensuite de la suite des évènements… Ok ?

Lui souriant doucement, il s’approcha avec précaution de Neron et, après avoir vérifié qu’il était véritablement hors d’état de nuire, se baissa de manière à soulever le corps inerte de l’homme et le jeter sur son épaule, Cassïopé tenue dans son seul bras libre.
Ainsi chargé, le violet avait l’impression d’être un mulet, mais il n’avait pas d’autre solution s’il ne voulait laisser son ancien ami croupir seul dans la rue… Marchant en direction de l’hôtel, il maudit intérieurement sa grande gueule.


Prendre une chambre dans l’hôtel ne fut pas chose aisée avec un corps sur le dos, mais après avoir tergiversé un bon moment et avoir insisté sur l’importance de la chose, Beyond était finalement parvenu à en réserver une et y était monté aussitôt en compagnie des deux enfants.

Après avoir confié Cassï à Ashley, lui indiquant par ce fait qu’il lui accordait sa totale confiance et voulait lui laisser sa chance de prouver qu’elle était apte à s’occuper d’elle-même et d’un tiers durant un court lapse de temps –et lui avoir dit de hurler au moindre problème-, il était retourné veiller sur Neron allongé mollement sur le lit.
Le clone n’était pas bien sûr de savoir pourquoi il faisait tout ça, ni dans quoi il était en train de s’embarquer, mais c’était plus fort que lui, il ne pouvait décemment pas laisser quelqu’un dans le besoin sans l’aider…
Epongeant son front, il avait commandé un repas pour trois au self et, après avoir donné sa part à la vampire (un repas adapté à son espèce, bien entendu) et nourrit sa fille d’un petit pot qu’il avait dans son sac, il avait mangé sa part au lance bien et mit le reste de côté en attendant que le tori ne se réveille.
Il avait vieilli, oui, mais malgré la fatigue maculant ses traits, il n’en restait pas moins beau pour autant. A le voir ainsi, Beyond ne pouvait empêcher son cœur de se serrer et, pour un peu, il aurait pu pleurer pour lui.
Voir sa vie effacé et son esprit contrôlé par un tiers était pire que la mort.
Ne le quittant pas des yeux, il en était même venu à se demander si le tuer dans son sommeil ne serait pas plus humain que de le condamner à continuer sa vie ainsi… Mais non, il ne pouvait s’y résoudre.
Après avoir retiré ses vêtements et essuyer son corps –aussi bien part égare pour lui que pour le dissuader de partir en slip sans avoir discuté au préalable- il ne lui restait plus qu’à attendre qu’il se réveil.
Beyond
[ Voyageur ۩ ]
Age : 12

Feuille de personnage
Race: Expérience/Clone
Pouvoir: Télépathe avancé
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendue [pv Neron] Mer 12 Aoû - 6:47

Neron Berger
Age : 29

Feuille de personnage
Race: Tori
Pouvoir:
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendue [pv Neron]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inattendue [pv Neron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Des Retrouvailles inattendu...[PV Reve du passé]
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* Esgalduin RPG * :: Esgalduin ¤ Ville :: Marché :: Café-Restaurant "Bon Appetit !"-