* Esgalduin RPG *
Coucou!
Le forum devient privé ! Une raison ? Duuh, moins on est de fous, plus il y a de gâteaux de riz ! Wink
Il va donc falloir se connecter pour accéder aux topics. Pour les p'tits nouveaux, je vous conseille plutôt Orphelinat Sanada, Fantastica ou Dreadful !


Bienvenue à Esgalduin, une ville déchue, désormais contrôlée par les Rebelles. Mais la victoire reste fragile et tout peut basculer. De quel côté serez-vous alors ?

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Une mission à te confier (pv Be ; Eru)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Une mission à te confier (pv Be ; Eru) Jeu 3 Sep - 20:59

La douche prise et le monde habillé, Ashley, nocturne, dormant pleinement, Neron demanda à Beyond de le suivre avec Cassïopée, chercher cette personne en qui il avait pleinement confiance. Le terme 'confiance' n'était plus que risible pour celui s'étant fait trahir tant de fois... Cependant, il voulait croire en cette personne.
Il l'avait rencontré un jour de travail, et s'était assis à côté de lui, partageant bien volontiers son sandwich. Ils avaient quelque peu discuté, s'étaient entendu. Il avait vu en lui un petit garçon perdu, bien que l'adolescent devait se rapprocher des dix-huit ans. C'était un jeune lycanthrope encore trop innocent pour être mature, qui se laissait par conséquent balloter par les événements.
Dans un état pitoyable, dans des conditions inimaginables pour un membre de son espèce, il était, c'est vrai, d'apparence effrayante mais cela n'avait pas arrêté le tori qui pouvait héberger en lui autant de bonté que de cruauté. Il savait, au fond, que le garçon aux cheveux blancs n'attendait pas sa main tendue et qu'il n'y avait aucune chance qu'il puisse lui rendre l'envie de lutter. Il... Attendait. Quelqu'un, peut-être de sa famille, peut-être une personne désormais disparue, qui lui redonnerait gout à la vie. Sans cela, l’écœurement était trop puissant. On ne souhaite pas vivre lorsque l'on se déteste. Quelque part, Neron sentait qu'il pouvait compatir à cela. Cela ne l'empêchait pas de retourner sur ses pas de temps à autre, vérifier s'il était toujours en vie, signaler sa présence. Rappeler cette présence amie et aimante.

Si un séjour forcé à l'hôtel ne sera pas de trop à Eru Wolfberg qui pourra ainsi profiter de la douche et du buffet, Neron savait que le contact avec des enfants ne lui fera que du bien. S'ouvrir de force aux autres, se souvenir du monde derrière l'apathie... Il ne se doutait pas que tout se passera le mieux du monde, certainement de meilleure façon que lorsqu'il devait, lui, s'occuper d'Ashley.

La porte du logement d'hôtel donc correctement fermée à clé, Neron avait guidé ceux qu'il hésitait à qualifier d'amis -mais qu'il appréciait tout de même dans la mesure où le plus âgé avait été une force sans qui le plein contrôle de son esprit ne lui serait jamais revenu- vers le mendiant tout en cachant un air mi satisfait, mi préoccupé. Il était inquiet au sujet du jeune loup... Et si son état s'était encore dégradé ? S'il trouvait à la place de ce corps encore chaud un ca- Non, mieux valait ne pas y penser. Souriant à l'égard de ceux qui devaient peiner à suivre ce rythme rapide causé par l'adrénaline, il ne tarda pas à se rapprocher du chantier sur lequel il travaillait. Un hôpital en train d'être reconstruit. Saluant d'un geste large ses collègues, il ne s'agissait plus de quelques rues avant de retrouver Eru.
Neron Berger
Age : 29

Feuille de personnage
Race: Tori
Pouvoir:
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une mission à te confier (pv Be ; Eru) Mar 15 Sep - 22:00

Le temps s’égrenait au fur et à mesure que la poussière, la saleté et la crasse recouvraient ses habits autrefois immaculés. Le petit prince déchu, ruiné de stupidité se trouvait maintenant être une loque immonde au regard vitreux. Autour de lui, les gens passaient sans le voir. Ce nouveau monde. Celui pour lequel il avait abandonné sa famille, son bonheur temporaire.
Belphégor était mort. Il le savait, il l’avait su il y a bien longtemps. Sa perte restait un poids amère, plus pesant qu’il n’aurait semblé l’être. Il ne l’avait connu qu’un peu, pour quelques mois, quelques rencontres, mais c’était pour lui un cuisant échec. Un Wolfberg, envolé, décimé. Encore.
Il ne pouvait cependant haïr cette dynastie s’entretuant pour le peu qu’il en possédant le sang. S’haïr lui-même en étant d’autant plus facile qu’il était trop lâche pour haïr les autres. Le cadavre puant, aux allures de déjà-mort, n’était qu’un misérable n’osant se détester encore un peu plus, les quelques pas manquant vers le suicide.
Rien ne retenait Eru. Il avait perdu Alya, il avait perdu Ti’en. Il avait perdu sa mère et Neither. Alice était aussi partie dans l’au-delà que faire se peut et il n’avait jamais souhaité retourner vers Le Louche dont le fardeau restait trop imposant pour s’encombrer d’un enfant dans la dépression. Sakana, par-dessus tout, lui manquait. Son absence était cette griffure vive dans sa poitrine qui l’incitait à souhaiter son retour. Sa trahison. Son meurtre.
Un rire loufoque s’échappa d’entre ses lèvres gercées. Désabusé, il était malade d’attendre le retour de cette hybride qui lui promettait la fin de ses tourments. Cette vie lui portait malheur.

Le tintement de deux pièces s'écroulant contre le sol, face à lui. Une jeune Ookami au visage ensoleillé contempla l'être entouré de ténèbres. Elle tenta l'approche, mais sa mère la rattrapa. 'Ne t'approches pas. Ça suffit, on s'en va. Il est certainement contagieux' Eru accueilli la remarque d'un air absent et regarda à peine l'enfant partir, emmenée par sa mère.
L'étreinte maternelle lui ayant été absente, il ne savait la manquer. Mais, au fond, il se doutait que les choses auraient été différentes si Kiku avait tenue son fils dans ses bras, il y aurait eu une lueur à éteindre au fond de lui.
Il n'entendit pas arriver Neron, pas plus qu'il ne remarqua de premier abord les personnes l'accompagnant. Ce fut uniquement lorsque ce dernier se trouva à son niveau qu'il releva le visage. Le Tori avait... Changé. Un détail en lui semblait différent. Qu'importe, il tendit la main, le regard fuyant.

- Une pièce ou à manger, étrangers. Une prédiction contre un repas... Sa propre voix, enraillée et brisée, aurait pu lui faire peur s'il n'était pas à ce point anéanti. Il ne pouvait élever la parole, sa gorge affaiblie depuis longtemps par les dures nuits extérieures. Le froid de l'hiver, la chaleur étouffante de l'été... Mais il ne devenait pas fou. Il laissait la folie à ceux voulait s'entretuer. Lui avait toujours été lucide et voyait à quelle vitesse chutait les empires. C'était le témoin muet de la stupidité du monde, d'une idiote et ironique rationalité.
Eru Wolfberg
[ Sieur Lycan ♂ ]
Age : 18
Localisation : Palace Hôtel *

Feuille de personnage
Race: Lycan
Pouvoir: Contrôle le 6ème Sens ¤ Voit l'Avenir
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une mission à te confier (pv Be ; Eru) Mar 29 Sep - 8:35

Observant Neron se préparer, Cassïopé tendrement retirée à l’étreinte de sa nouvelle amie, Beyond ne put empêcher un sourire sincère d’étirer la commissure de ses lèvres à la vue de son ancien amant ainsi ragaillardi. Qu’importe, au fond, qu’il se souvienne ou non de leurs nuits passées ensemble, tant qu’il pouvait finir ses jours comme aujourd’hui : conscient du présent et suffisamment sûr de lui pour avancer dans la vie. Loin de cet loque informé battit au cours des dernières années, le clone retrouvait le Neron qu’il avait jadis connu.
En mieux, même, sans cette femme dictant chacun de ses actes alors même qu’elle passait le plus clair de son temps loin de lui.
Cette vampire que l’enfant appelait mère, mais dont elle ne méritait l’appellation que pour avoir supporté les trois années de grossesse sans faire en sorte de perdre la petite.
Beyond, que ce soit du fait de son enfance inexistante, des conditions de naissance de sa propre fille ou de toute autre chose, jugeait qu’un parent ne se définissait non pas par le sang, mais bien par le soin qu’il avait porté à son enfant.
Une espèce maîtresse toujours absente, laissant l’éducation de son fils à son esclave, n’en était que la génitrice. L’esclave, en revanche, était plus proche d’un parent.
Mais ce n’était que son avis.
Cassï serrée contre son torse, dans son portique, Beyond suivait le tori d’un pas pressé, amusé de le voir aussi assuré. Et dire que hier encore, l’homme avait essayé de l’attaquer.
Marchant à travers les différentes rues de la ville sans un mot, le violet ne pouvait s’empêcher d’en admirer les architectures bien différentes de celles qu’il avait connu jusqu’alors.
En bon touriste, il aurait voulu en profiter pour profiter des nombreuses boutiques s’offrant à lui, mais ce n’était pas le moment.
Manquant de rentrer dans Neron, il remarqua juste à temps que ce dernier s’était arrêté face à un homme sale, à demi avachis sur le sol. Un mendiant.
Ses vêtements blancs étaient tâchés de boues et ses cheveux de la même couleur, initialement bouclé, semblaient croulés sous le poids de la saleté.
C’était donc lui, cette loque, qui devait garder les enfants ?
Neron avait vraiment de drôles d’idées…
Et comme pour l’inquiéter encore un peu plus, l’inconnu releva son regard vers le tori et fit mine de ne pas le connaître.

- Une pièce ou à manger, étrangers. Une prédiction contre un repas...
- Neron, t’es sûr de toi là ?

Ne put s’empêcher de demander le violet, toujours prêt à aider son prochain, à accorder sa confiance aux autres, mais devenant frileux dès que ça concernait le fruit de ses entrailles.
Cet homme était-il véritablement digne de confiance ?
Regardant l’étranger dans les yeux, croisant le sien, las, Beyond su que oui.
Hochant la tête en direction du tori, il le laissa parler en leurs noms.
Beyond
[ Voyageur ۩ ]
Age : 11

Feuille de personnage
Race: Expérience/Clone
Pouvoir: Télépathe avancé
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une mission à te confier (pv Be ; Eru) Dim 11 Oct - 20:49

- Une pièce ou à manger, étrangers. Une prédiction contre un repas...
- Neron, t’es sûr de toi là ?

Soupirant, Neron hocha la tête à l'intention de Beyond. Oui, oui, c'était bien lui... Mais le numéro de l'adolescent se trouvait loin de lui plaire. Au contraire, il trouvait cela ridicule et factice. Eru se complaisait dans sa fange, cela l'épuisait. Se penchant vers l'enfant, il le releva par le bras sans le moindre ménagement.

- Bouge-toi s'il te plait et arrête tes conneries. Le soutenant pour éviter que ce dernier ne chute, Neron regarda son compagnon de voyage et fit succinctement les présentations. Beyond, voici Eru, un ami. Ne fais pas attention à ce qu'il dit, si le ridicule tuait, il serait mort depuis longtemps. Si ses yeux avaient pu blesser, nul doute qu'ils auraient frappés vigoureusement l'albinos qui se laissait bien trop volontiers dépérir et périr. Eru, je te présente Beyond. C'est un ami de longue date... Enfin, il parait. Toujours aucune preuve de cela, mais il y croyait. Après tout, pourquoi se voiler la face ? Tout tendait à ce qu'il eut effectivement une histoire avec le violet. Il se demandait cependant ce qui lui eut prit de coucher avec un homme, ne se voyant, à l'heure actuelle, pas tellement porté sur la chose et encore moins avec une personne du même sexe. Cela, il le sentait, il le redécouvrira en temps voulu. Pour l'instant, autant se concentrer sur un passé moins proche. Quelque part, c'est vrai, il n'arrivait pas à s'empêcher d'y penser. Cette personne, là, qui se tenait si près de lui... L'avait-il aimé ? Vraiment ? Autant qu'il eut aimé Izzy ? Plus, si cela était possible ? Cette sensation de sa peau contre la sienne... Il ne pouvait l'imaginer. Une sensation de manque, une sensation de vide. L'incompréhension et la perdition mêlées en un néant des sentiments.
Revenant à la réalité, les pupilles dilatées et les lèvres rougies, il entreprit de ramasser les pièces trainant au sol pour les fourrer dans la poche du garçon. Sa main toujours accrochée au bras d'Eru, il lui expliqua clairement ce qu'il attendait de lui.

- J'ai besoin d'un baby-sitter pour garder deux enfants. Tu veux bien faire ce boulot pour moi, s'il te plait ? Il ne suppliait que par astuce, n'étant pas du tout en position de faiblesse. Mais il fallait bien une once de manipulation pour le motiver à les suivre. Le secouer ne lui fera pas le moindre mal.
Neron Berger
Age : 29

Feuille de personnage
Race: Tori
Pouvoir:
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une mission à te confier (pv Be ; Eru) Mer 14 Oct - 11:56

Le tori énervé contre lui ne le fit pas frémir. Il y mit cependant de la mauvaise volonté lorsque l'hybride l'attrapa pour le relever. Luttant pour garder son poids au sol, il céda cependant lorsqu'une vision lui transperça le crâne.
Choqué car ne s'y attendant pas, il resta docile le temps que les images vives passent. Ne cherchant pas vraiment à s'intéresser à ce qu'il voyait, quelques détails parvinrent cependant à le surprendre. La personne se trouvant dans la vision... N'était pas Neron. Elle était bien différente de lui et par son aspect principal n'avait pas du tout l'air d'être Neron ! Ni la race, ni l'âge ne semblaient coïncider. Il ne retint pas les détails (une femme en tuant une autre, quelle innovation !) mais, lorsqu'il revint à lui, regarda le tori en fronçant des sourcils.
La mort précédente était aussi une histoire de meurtre, mais elle impliquait clairement Neron tel qu'il le voyait ici, là, en face de lui ! Cette vision... Semblait même ne pas lui appartenir. Mais les yeux étaient les mêmes.

- Bouge-toi s'il te plait et arrête tes conneries.
- Tu as une sœur par hasard ? Murmura le lycanthrope qui peinait à reprendre ses esprits. Ce n'était pas la première fois que son pouvoir se jouait de lui ce qui ne l'aidait pas vraiment à gagner en assurance. Mais là... Il n'avait fait que voir un événement au hasard qui n'avait strictement rien à faire avec la personne touchée. Il en était heureusement trop étonné pour réagir à la pique de l'hybride qui n'aurait fait que l'enfoncer plus profondément dans sa dépression. On lui présenta vaguement l'individu aux cheveux violacés qu'il observa silencieusement durant quelques minutes. Il avait vu assez de souffrances pour savoir que ce dernier trainait un passé peut-être aussi lourd que son avenir. C'était rare... Que cela l'intrigue. Oui, il se demandait bien ce qu'un être aussi étrange pouvait faire en Nórë... Et il se demandait... S'il allait un jour en partir. S'approchant d'un pas mécanique, il tendit de lui-même la main en direction du bras de l'étranger. Sa peau glacée rencontra la sienne, plus chaude et une vision assez catastrophique se déclencha d'elle-même.

Au grincement d'un lit se succédèrent des gémissements de douleur. Un corps se tordant, grimaçant, son amante qu'il avait reconnu pour être cette fille aux mêmes yeux que Neron se penchant sur lui, inquiète. Dans le geste, les draps la couvrant glissèrent à terre et il reconnu un corps androgyne qu'il identifia immédiatement comme étant celui du tori ! Que cela soit la souillure du lieu après des ébats ou l'odeur salée de transpiration... Peut-être même la vision de ces corps nus... Cela lui donna sévèrement la nausée. Reculant soudainement en arrière, Eru ne dit rien mais arbora un air fâché qui ne lui seyait pas tout à fait.

- [...] Tu veux bien faire ce boulot pour moi, s'il te plait ?

La première réaction de l'albinos -qui n'avait pas entendu un traitre mot de la demande- aurait été de refuser en bloc. Merde, ils étaient dégueulasses ! C'était la première fois qu'il voyait un décès de ce genre. Et pourtant, il en avait vu des belles ! Les décapitations, les meurtres à coups de poignards, les cadavres qui excrétaient leurs écœurantes substances corporelles, les râles d'agonie... Mais une scène de sexe, cela ne lui était jamais arrivé. Leur en voulant de lui avoir infligé telle vision, lui qui, du haut de ses seize ans était puceau et plus qu'innocent, Eru n'osait pourtant plus rien dire de peur de salir sa langue au passage. Il finit par hocher la tête, toujours un peu malade et bien trop faible. Il ne savait pas ce qu'il venait d'accepter, mais n'aura qu'à les suivre et deviner pour le coup.
Eru Wolfberg
[ Sieur Lycan ♂ ]
Age : 18
Localisation : Palace Hôtel *

Feuille de personnage
Race: Lycan
Pouvoir: Contrôle le 6ème Sens ¤ Voit l'Avenir
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une mission à te confier (pv Be ; Eru) Mer 14 Oct - 15:07

Regardant le tori hocher la tête, aussi sûr de lui qu’il semblait pouvoir l’air en vue des évènements actuel, Beyond n’insista pas. Si Neron pensait que le jeune-homme affalé à même le sol, aux relents peu appréciables, était apte à s’occuper de deux enfants en bas âge, alors le violet se devait de lui faire confiance.
Après tout, Cassï était avec Ashley et, si tenté que celui qu’il devina être un lycan à l’odeur de chien mouillé qui émanait de lui était capable de surveiller que personne ne leurs fasse de mal, la jeune vampire avait, elle, déjà prouver qu’elle saurait occuper sa fille le temps qu’il ne revienne.
Car oui, malgré l’affection qu’il portait à son ancien amant, il préférait mettre sa confiance en une enfant tout juste en âge de s’occuper d’elle pour surveiller sa fille qu’en cette… chose que Neron tentait de redresser de force.
Regretant d’or et déjà de s’être laissé embarquer dans cette histoire, Beyond ne reprit pied dans la réalité que lorsque le tori se décida à l’interpelé pour le présenter –aussi officiellement qu’il le pouvait- à ce gamin aux cheveux blancs salis par il ne savait trop –et ne voulait pas savoir- quoi.

- Beyond, voici Eru, un ami. Ne fais pas attention à ce qu'il dit, si le ridicule tuait, il serait mort depuis longtemps. Dans d’autres conditions, le clone aurait pu rire de cette pique, mais le fait d’inclure sa fille dans cette immense blague lui obstruait l’œsophage. Non, il n’avait aucune envie de rire, mais eut tout de même la politesse de ne pas accuser l’enfant du regard. Après tout, il n’y pouvait rien si Neron l’avait choisi comme nounou. Il n’était pas en faute. Eru, je te présente Beyond. C'est un ami de longue date... Enfin, il parait.

Une fois de plus, le violet se contenta de hausser les épaules, peu désireux de lancer un nouveau débat concernant sa relation avec le brun. Après tout, il l’avait présenté comme un ami, c’était déjà mieux que « Une espèce de stalkeur qui insiste sur une prétendue relation amoureuse que nous aurions soit disant eu ».
Laissant le garçon poser sa main sur son bras, sans trop savoir pourquoi, Beyond réussi tant bien que mal à lui sourire et, alors qu’il allait prononcer un « enchanté » tout ce qu’il y a de plus commun, surpris le regard voilé de l’enfant se reculant comme si le contacte de sa peau venait de le bruler.
Laissant un regard interrogatif à Neron, espérant trouver la réponse dans le sien, il constata que ce dernier était toujours en train d’essayer d’imposer le sujet principal, raison de leur présence ici.
Eru –car c’est ainsi que le jeune s’appelait- semblait quelque peu perdu, dégoûter même, pour une raison que le clone ignorait parfaitement. Avait-il fait quelque chose de mal ? Non, pas qu’il s’en souvienne en tout cas. Alors, pourquoi ?
Se mordant la lèvre inférieure, le clone ne put résister plus longtemps à l’envie de comprendre ce qui passait par la tête de l’enfant, ne serait-ce que pour s’assurer que sa fille ne risquait rien avec lui –ce qui, inconsciemment, lui permettait de mieux vivre sa curiosité mal placée.
Du sexe. Ce fut la première pensée qui arriva à Beyond en rentrant dans l’esprit d’Eru. Du sexe, de l’incompréhension, du dégoût, de la curiosité, une pointe de jalousie et surtout, surtout, la nette impression que Neron et lui étaient impliqués.
Les pensées apparaissaient floues au télépathes, sans doute parce qu’elles étaient ainsi dans la tête de l’enfant, aussi n’eut-il pas loisir de comprendre tous les tenants et aboutissants de ces dernières.
Fronçant les sourcils, il tenta d’analyser les brides de pensées qu’il était parvenu à intercepter, avant de finalement céder.
Tant pis.
Mis à part leurs implications à Neron et lui, ça ressemblait beaucoup à un trouble adolescent. La pertinence concernant ses pensées et les risques pour les deux enfants ne semblait pas exister, aussi se contenta-t-il de faire signe à Neron d’ouvrir la marche et les conduire jusqu’à l’hôtel.

- Merci.
Beyond
[ Voyageur ۩ ]
Age : 11

Feuille de personnage
Race: Expérience/Clone
Pouvoir: Télépathe avancé
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une mission à te confier (pv Be ; Eru) Aujourd'hui à 23:45

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Une mission à te confier (pv Be ; Eru)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* Esgalduin RPG * :: Esgalduin ¤ Ville :: Ruelles Sombres-