* Esgalduin RPG *
Coucou!
Le forum devient privé ! Une raison ? Duuh, moins on est de fous, plus il y a de gâteaux de riz ! Wink
Il va donc falloir se connecter pour accéder aux topics. Pour les p'tits nouveaux, je vous conseille plutôt Orphelinat Sanada, Fantastica ou Dreadful !


Bienvenue à Esgalduin, une ville déchue, désormais contrôlée par les Rebelles. Mais la victoire reste fragile et tout peut basculer. De quel côté serez-vous alors ?

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Emménagement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Emménagement Mar 13 Mar - 21:41

Aujourd'hui, j'arrive à Esgalduin, j'y suis transférée pour mes études, je m'appelle Luttii, j'ai 19 ans et j'entre à la célèbre université d'Esgalduin. Je ne connais personne ici, j'espère que je m’intégrerai bien... Il parait qu'ici tout le monde possède un hybride, je n'en ai pas... Je n'en vois pas vraiment l'utilité, je vis seule et un hybride pour une si petite maison...

-Enfin arrivée...

Je rentre dans mon nouveau chez moi, je range les cartons, puis je sors. Je fais un tour dans le quartier, je visite, la fac n'est ni trop loin, ni trop proche, tant mieux. J'avais mon chat, Kuro, sur l'épaule comme d'habitude, j'ai toujours aimé les chats (et toi ça te fais une belle jambe de le savoir~)

-Il y a beaucoup de monde....

En effet, du monde partout, se baladant, parlant. Et moi j'étais là, au milieu de tout ce monde, sans savoir quoi faire... J'ai fait demi tour et je suis rentrée chez moi en vitesse. J'ai enlevé le panneau "a vendre" devant la maison et je me suis enfermée avec Kuro.

-J'arriverai jamais à m’intégrer dans ce milieu! Tu me propose quoi, toi, Kuro?
-Nyan~
-Evidemment, tu ne parles pas...

Je m'allonge sur le lit, pensant aux jours qui viendraient, où je devrais aller à la fac, parler, vivre, j'avais peur....
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emménagement Mer 14 Mar - 19:44

Olala, j'étais dans la panade ! C'est bête, ça avait bien commencé ! J'étais venue amener une lettre pour les Rebelles du centre-ville et j'étais tombée sur les policiers ! C'est vraiment tout bête, mais ils m'ont fouillés, ils ont trouvés la lettre pour le cambriolage et ils m'ont regardés méchamment.
Y'en a un qui m'a attrapé par le bras et qui a voulu m'emmener au poste. Je lui ait donné un coup de tête et je me suis mise à courir. Y'a deux ou trois tirs qui sont partis mais heureusement je n'ai rien.
Je panique, je cours et là, j'arrive devant une maison.
Ni une ni deux, je fais un bond spectaculaire à en faire palir d'envie un Usagi !
Je traverse la fenêtre, attérit en roulé boulé sur le sol. Je frotte mes cheveux dans lesquels il y a des éclats de verre et je regarde la jolie fille en face de laquelle je suis tombée.

-Ah heu... Ne parle de ça à personne. Moi je vais me planquer... Bah tiens, sous le lit. Et si quelqu'un entre et te demande si tu m'as vu tu réponds que non.

Sur ce, j'essaye de passer sous son lit, mais je suis un peu trop grosse et ça coince un tantinet... N'empêche, quand je vais raconter ça à Delios, il va encore se fâcher. Bon, c'est vrai, je fais des bêtises, mais c'est pas si grave que ça, non ?
Maëlle
[ Rebelle ♤ ]
avatar
Age : 21
Localisation : Entre deux bases, un sac de vivres à la main.

Feuille de personnage
Race: Ushi ~ Rebelle
Pouvoir: Aucun
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emménagement Mer 14 Mar - 21:45

Un bruit de casse... Ma vitre! A peine retournée une Hybride (Ushi a première vue) me dit de ne pas faire attention, qu'elle allait se planquer sous le lit et de ne pas parler d'elle au cas où... Ce genre de chose arrive souvent pas ici? Je reste d'abords pétrifiée sans rien dire. J'ai enfin dit à mon invitée forcée quelque chose

-Tu ferais mieux de te cacher dans l'armoire, y a plus de place et c'est plus discret, là on te voit dès qu'on entre

Pourquoi j'ai dit ça? Je n'en sais absolument rien. On frappe a ma fenêtre (cassée) c'est la police qui demande si je n'est pas vue la jeune fille qui vient de débarquer dans mon salon pour aller ensuite se cacher dans l'armoire, apparemment c'est une collaboratrice rebelle.

-Je suis désolée, je n'ai vu personne passer
-Oh, très bien, mais votre fenêtre?
-Surement une plaisanterie de la part d'enfants, ils devaient jouer et quelque chose a percuter ma fenêtre, j'étais en train de nettoyer.
-Très bien, contactez-nous si vous avez du nouveau s'il vous plait
-Bien sur, au revoir!

J'ai attendu qu'ils soient assez loin pour fermer mes volets et ma porte à clé. J'ai ouvert l'armoire et ai fait sortir l'Hybride que j'ai fait assoir à la table à manger.

-Je comprends que vous vous soyez cachée... Une rebelle... Je ne suis pas très au courant de ce qu'il se passe ici, je viens d’emménager. Mais avant tout, qui êtes-vous?

Sans attendre de réponse je me présentais, Luttii Kyandene, elfe et tout le tintouin, je conclu sur un simple "et vous?"
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emménagement Jeu 15 Mar - 9:19

Comme la nuit tombait, je restais dehors, profitant des derniers rayons du soleil qui ne m’accablerait pas de leurs lumières. J’avais emporté une ombrelle de couleur noire et aux arabesques bleues, au cas où les rayons restaient encore nocifs. C’était le meilleur moment pour me promener en ville avant de me rendre en prison et d’effectuer les rondes dans les sombres couloirs et sortir les rebelles de leur cages pour les faire courir un peu. J’avais enfilé l’uniforme de la prison comme à mon habitude ainsi que mon manteau noir habituel. Il faisait si bon que je retroussais mes manches, prêtes à cette nouvelle nuit de travail. Cependant, je fus bousculé par une bande de policiers poursuivants une bête petite chose. Hé bien, ils n’étaient toujours pas capable d’attraper un pauvre esclave ? Je les suivais, excitée par un besoin d’action. Je vis le rebelle disparaitre tandis que les flics s’étaient arrêtés devant une maison. Le dialogue que j’entendis me fit sursauter de stupeur et de déception. Hé quoi ! C’est tout ce dont ils sont capables ? Interroger une jeune elfe et de tourner le dos à une cachette possible. Décidément, tout ce tapage avait bien fait d’attirer mon attention. Je m’approchais alors, sure de moi, et bousculait les policiers tandis qu’ils laissaient la jeune elfe tranquille.
Je les regardais, leur faisant bien comprendre que ce n’était pas ainsi qu’on traitait une suspecte. Je leurs ordonnait de rester là, tranquillement, au cas où la fuyarde était cachée là. Heureusement qu’ils étaient assez loin. Je croisais mes bras et leurs ordonnait de rester pas loin.

« Un rebelle court et une fenêtre casse. Vous pensez vraiment que c’est le hasard ? Tas de crétin ! » Crachais-je, les crocs bien en avant. « Restez là. »

Et je m’avançais vers la maison. Je vis un chat au passage que je pus caresser au passage. Lui au moins, m’aurait annoncer la venue d’un rebelle. Il n’y avait que les animaux qui étaient sincères. Dommage que les humains ressemblent de plus en plus à des créatures. Je laissais le chat et repliais mon ombrelle que je laissais sur le pas de la porte. Je toquais à la porte avec autorité et l’ouvrit sans même attendre une réponse. Malheureusement, elle était fermée. Hé bien, tant pis.. Il y avait une autre ouverture et bien en évidence. Je me hissais à la fenêtre avec agilité mais tressaillis en sentant un morceau de verre entrer dans ma main. Grognant, j’écartais les débris de verre et entra dans la maison par « effraction ».

« Je viens terminer le travail des flics ! Bonsoir ! » Clamais-je sans joie aucune tandis qu’une aura empoisonnée émanait peu à peu de moi. « Je n’ai pas pu m’empêcher de voir ce qu’il se passe ici… »
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emménagement Jeu 15 Mar - 10:08

Elle est gentille, la madame Elfe ! Moi je l'aime bien. Je pense pas qu'il y en ait beaucoup, des personnes comme ça. Je crois même que si j'avais fait ça dans la chambre de quelqu'un d'autre, il aurait crié.
Enfin, c'est pas grave. Je suis ici, je suis ici. Elle me propose de me cacher dans l'armoire, mais je suis coincée ! J'ai le haut du corps sous le lit et les fesses qui m'empêchent d'avancer ou de reculer ! Ca m'apprendra à manger tous les bonbons de Delios...
Au bout d'un moment, je réussit à me débloquer, juste assez tôt pour courir à l'armoire, sauter dedans et fermer la porte. Gros crac. Qu'est-ce que...? Ah... Zut. Je suis trop lourde, j'ai cassée le fond de l'armoire. Pas de chance. J'espère que la madame ne m'en voudra pas.
Elle dit au revoir aux policiers et là, je suis vraiment contente d'être tombée sur elle. Sûr qu'ils vont encore me passer un savon, à l'Organisation !
En plus, je me suis fait volée ma lettre de cambriolage pour les prothèses... Les membres de la ville ne seront jamais au courant...

Elle m’amène vers la table et me dit qu'elle s'appelle Luttii Kyandene. La table, c'est là qu'on mange. Est-ce qu'elle va me donner à manger ? Hmm ! J'ai si faim ! C'est pas bien de trop manger, mais là... Une salade de pissenlit ! C'est mon plat préféré ! Ça serait trop bien si elle m'en cuisinais une, comme j'avais le droit chez mon ancien maître...

-Beuuh... Je m'appelle Maëlle et je... Suis une re... Ah, non. Ça j'ai pas le droit de vous le dire, désolée. J'ai eu un problème avec les monsieurs à qui vous avez dit aurevoir et ils m'ont volés ma lettre ! C'était méga-important ! C'est sûr que je vais me faire hurler dessus en rentrant !

Je tournais la tête vers la source du bruit, car y'avait un bruit. Ca venait de la chambre et c'était pas bon signe. Car je pense pas que y'a beaucoup de gens qui rentrent par la fenêtre. En plus, vu que ça venais de la chambre, ça voulais dire que je pouvais plus me cacher dans l'armoire !

« Je viens terminer le travail des flics ! Bonsoir ! »

Totalement paniquée, je regardais à droite et à gauche et finit par courir à l'autre bout de la maison. J'ouvris une porte au hasard et me cachait dedans. Je fermais la porte à clé. C'était les toilettes.
Maëlle
[ Rebelle ♤ ]
avatar
Age : 21
Localisation : Entre deux bases, un sac de vivres à la main.

Feuille de personnage
Race: Ushi ~ Rebelle
Pouvoir: Aucun
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emménagement Jeu 15 Mar - 18:20

Elle s'appelait Maëlle, et mon avis se confirmais, c'était une rebelle, elle lâchait la morceau assez facilement. Du bruit venait de la chambre, Maëlle se cacha directement dans mes WC, une voix féminine retentit. Une policière... Décidément j'avais de la visite aujourd'hui... J'allais souhaiter la bienvenue à la personne, j'entrais dans la chambre, c'était une vampire.

-Bonjour...

J'attendais un peu avant de continuer

-Je suppose que, bien que vous soyez de la police, entrer par effraction chez quelqu'un est un crime... Surtout que j'ai déjà expliqué à vos collègues qu'il n'y a personne ici, si ce n'est moi et mon Hybride...

La maison était assez mal isolée, on pouvait tout entendre de partout, tant qu'on est à l’intérieur, J'espère juste que Maëlle n'est pas stupide et qu'elle comprendra...

-D'ailleurs... Maëlle, vient dire bonjour à notre... Invitée...
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emménagement Dim 18 Mar - 12:41

  • J’apparus dans l’encadrement de la porte du salon. J’avais entendu un tapage assez intéressant pour comprendre qu’il s’en passait des choses dans la pièce d’à côté. J’avais encore une estafilade sur mon bras. Le sang coulait le long de mon bras : d’une couleur pâle et maladive, il donnait l’impression de refléter mon état de santé. Peut-être… le bruit de mes pas se firent entendre et j’apparus par l’encadrement de la porte. J’avais l’impression qu’il y avait anguille sous roche. Tout d’abord, j’entendis une petite voix féminine. Sans doute la petite frappe que j’ai vu courir il y a quelques instants. Mes crocs, qui ne se rétractaient jamais , en frémissaient presque. Bien sur, je n’avais pas le droit de m’en servir lors de fouille de police ou autre. Toutefois, une aura empoisonnée émanait de mon être. Le doux parfum de la Belladonne emplissait peu à peu la pièce sans pour autant empoisonner l’elfe qui se tint devant moi. Ses paroles m’hérissèrent le poil. Pas le droit ? Vraiment ?

    « Les autres policiers n’ont pas de flairs. Cette fenêtre s’est brisée étonnamment, alors que nous avions aperçu un suspect. Etrangement, il se dirigeait vers là. Alors… pardonnez pour mon infraction. Mais… »

    Je vis rouge lorsque je vis son « esclave ». Je m’approchais de cette bestiole stupide. Etrange. Pourtant je ne l’avais pas vu lorsque les autre ont toqués à cette porte. Mieux, ils ne m’avaient pas prévenus qu’il y avait un hybride… bien. Mieux vaut rester un moment.
    Je m’approchais de l’Hybride vache et je l’inspectait sous mon regard perçant. J’aurais pu l’empoisonner sur place si je l’avais voulu mais je n’avais pas le droit d’utiliser mes pouvoirs.

    « Adorable… vraiment adorable. Mais pourquoi ais-je entendu des pas précipités avant ? Vous aviez l’air dans l’embarras. Tout se passet-il bien ici ? De plus, vous semblez être une nouvelle arrivante vu les cartons qui trainent. Et vous pensez déjà à acheter un hybride ? Etrange… »

    Je ne lâcherais pas l’affaire aussi facilement. Je fixais l’Hybride comme s’il s’agissait de mon repas.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emménagement Dim 18 Mar - 13:27

Elle ne lâchait pas l'affaire... Quelle peste! Il fallait trouver quelque chose!

-Elle est encore très craintive, son histoire ne vous intéresse pas je suppose. Et c'est l’hybride de mes parents qu'ils m'ont confié pour venir ici. Et comme dit à vos collègues, ma fenêtre est une face de gosses, veuillez partir maintenant, s'il vous plait....

Par pitié, qu'elle s'en aille! Je ne veux pas avoir rapport avec ces rebelles, mais cette femme m'insupportait, je ne pouvais pas lui laisse Maëlle!
Je restais devant elle, l'invitant à sortir par où elle était entrée, ma fenêtre bisée par Maëlle, et qui sert depuis de porte plus que la porte elle même...

-Sachez aussi qu'être policière ne vous donne pas tout les droits, si vous ne voulez pas partir je serais contrainte d'utiliser la "force" comme vous le dites si bien dans votre domaine.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emménagement Dim 18 Mar - 20:03

  • A peine quelques instants de services et j’avais déjà envie de me servir de mes crocs. De quel droit osait-elle me dire comment faire mon travail. Mes yeux lançaient des éclairs de telle sorte que cette elfe finira par se faire foudroyer. Serrant les poings, je fis quelques pas vers la jeune elfe, non sans frapper le sol du pied. J’aimais faire du bruit. Et je pense qu’elle s’en rendra compte. Les bras croisés, une tête de plus qu’elle, je la dominais de ma stature imposante.
    Alors sa chère Hybride appartenait à ses parents… Pourtant, je réfrénais mon impatience et fit apparaitre un sourire en coin. D’un geste raide, je tapotais la tête de l’hybride comme s’il eut s’agit d’un enfant turbulent. C’est ce qu’elle était n’est ce pas. J’avais perdu cette bataille. Je ne pouvais rien faire, je le savais bien. Elle était dans ses droits, contrairement à moi. Pourtant, je n’appréciais pas son ton avec moi.

    « Qu’est ce que tu as dit.. ? Ce sont des menaces… ? »
    Murmurais-je, le regard pétillant.

    Je l’a fixais avec dureté, consciente que quelle que soit la situation, je m’emportais bien trop vite. Je ne supporterais pas qu’une nouvelle venue m’adresse ainsi la parole. Les elfes et leur calme à la noix.

Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emménagement Dim 18 Mar - 20:36

-Tout dépend du point de vue, mais du votre, ce sont, effectivement des menaces. Et ne me sous-estimez pas, je suis peut être petite, mais j'ai plus d'un tour dans mon sac... Et nous ne sommes pas intimes, aussi, je vous demanderais de me vouvoyer, le respect est une valeur dont nous pouvons être fiers, du moins, entre maîtres

Ces derniers mots allait peut être faire quelque chose, je savais cette femme méprisante envers les hybrides, vu comment elle tapote la tête de Maëlle... Décidément je n'aimais pas cette femme, pas du tout, il ne manquerait plus qu'elle s'en prenne à Kuro...

-Sur ce vous voulez bien m'excusez, je n'ai pas que ça à faire

Tout en l'invitant à prendre la fenêtre, encore une fois, j'allais dans la cuisine en compagnie de Maëlle, lui disant de tout mettre en ordre, j'allais ensuite dans le salon, elle était encore là, pour aller dans la salle de travail où je rangerai tout mes livres
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emménagement Dim 18 Mar - 20:48

La madame rose me faisait peur. Je me laissais faire sans broncher. J'avais envie de lui donner un coup de tête et de partir en courant. Je ne l'aimais pas. L'autre madame, elle, était gentille. Elle ne me faisait pas peur. La madame rose, je pouvais l'envoyer dans les airs d'un coup de tête. Comme mon ancien maître, il ne s'était plus réveillé, après le coup de tête que je lui avais donné ! Je les laissais parler et écoutait Luttii. J'avais hâte de partir mais je savais que si je m'enfuyais maintenant, la police allait me suivre. Autant attendre un peu avant. Je rangeais même la cuisine, comme à l'époque, où j'avais encore un maître. La madame aux longues oreilles, si jamais je devais partir, j'aimerais bien la revoir.
Je frottais la tête, ça me brûlait là où elle m'avait touchée. J'aime pas qu'on me touche quand je veux pas.
J'aiderais la madame à déballer ses cartons. Je ne comprenais pas bien l'histoire qu'elle avait montée pour me sauver, mais je la laissais dire. L'important c'est que je m'en sorte. J'avais envie de pleurer et je retins un sanglot. Deux grosses larmes roulèrent le long de mes joues. C'était bête, d'être coincée, comme ça. Même s'il m'hurlerait dessus, Delios me manquait et j'avais envie de le revoir. J'avais envie de revoir les autres... Je finis par me mettre à pleurer.
Maëlle
[ Rebelle ♤ ]
avatar
Age : 21
Localisation : Entre deux bases, un sac de vivres à la main.

Feuille de personnage
Race: Ushi ~ Rebelle
Pouvoir: Aucun
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emménagement Mar 20 Mar - 20:18



  • Vouvoyer un elfe était bien une chose que je ne ferais jamais. En tant que milicienne, je pouvais me considérer comme imbue de ma personne, persuadée d’avoir un statut supérieur aux autres métiers. En me permettant d’accéder à ce métier, mon supérieur était conscient que je ferais des miennes. Tout ce qu’il voulait était simple : Que j’utilise mes méthodes pour dissuader la communauté rebelle de se manifester. Quant aux hybrides, il me fallait également les terrifier pour éviter la rébellion. Rien de tel qu’une mauvaise herbe comme moi. Il n’y avait qu’à montrer les crocs. Mais pour les plus récalcitrants…
    Cependant, outre ce travail jugé « dégradant », je poussais mes limites un peu plus loin : comme rentrer chez les gens chez qui j’avais flairé une présence douteuse ou tutoyer une elfe. Et justement cette dernière je ne l’avais pas à la bonne. Vouvoyer miss rabat-joie ? Non jamais de la vie. Au contraire. Je n’étais pas là pour obéir aux autres. Et surtout pas aux elfes. Bien sur, j’avais intérêt à me tenir à carreaux. Si j’attaquais cette femme par derrière, je crois que j’en ferais de la chair à pâté.
    J’avoue apprécier son caractère. Elle n’avait pas l’air facile la jolie elfe. J’affichais un sourire sans joie. Elle me donnait envie de foncer dans le tas ! Tout en grognant, je la suivais des yeux, comme s’il ne s’agissait qu’un sac de sang, prêt à être déballée par mes soins.
    Malgré ma promesse de ne rien faire de compromettant à ma « carrière » naissante, je suivis Luttii dans la cuisine, ignorant sa mise en garde. Je lui crachais donc des paroles méprisantes :

    « Je n’ai pas à vouvoyer qui que ce soit ici… aussi, la prochaine fois que je tomberais sur toi.... je n’hésiterais pas à employer les grands moyens »

    Je partis donc, maugréant contre l’arrogance des elfes. Je haïssais ces créatures et pensait que les vampires étaient les seuls à pouvoir dominer la société en compagnie des lycans. Je m’arrêtais pourtant devant la petite Hybride dont je soupçonnais l’origine. Je m’approchais d’elle. Elle pleurait. Je lui accordait un sourire de convoitise.

    « Tu m’as peut-être eu cette fois… mais je t’aurais la prochaine fois. J’espère pour toi que tu es vraiment son hybride. »
    grognais-je.

    Et je partis, non sans aboyer contre les deux crétins de policiers… et non sans caresser le gentil chat au dehors. Décidément, j’avais un faible rien que pour les chats.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emménagement

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Emménagement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Emménagement {Emilia
» Déménagement
» Déménagement chaotique [ PV ]
» L''aménagement
» Croisé Griffon très emmélé (caniche..?) à Béthune - ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* Esgalduin RPG * :: Esgalduin ¤ Ville :: Habitations :: Maison de Luttii Kyandene-