* Esgalduin RPG *
Coucou!
Le forum devient privé ! Une raison ? Duuh, moins on est de fous, plus il y a de gâteaux de riz ! Wink
Il va donc falloir se connecter pour accéder aux topics. Pour les p'tits nouveaux, je vous conseille plutôt Orphelinat Sanada, Fantastica ou Dreadful !


Bienvenue à Esgalduin, une ville déchue, désormais contrôlée par les Rebelles. Mais la victoire reste fragile et tout peut basculer. De quel côté serez-vous alors ?

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

~ Ailleurs {Pv Mlle Compton}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: ~ Ailleurs {Pv Mlle Compton} Jeu 15 Mar - 22:16


Elle est vieille cette histoire. Peut-être est-ce un cauchemar... Peut-être est-ce de famille de se retrouver toujours à feuilleter dans son propre passé. C'est quelque chose de désagréable qui vous colle à la peau, un passé.
J'avais environ onze ans. C'était juste avant que je rencontre Yoru, mon premier hybride. C'était aussi avant que ma maman arrête de manger. Papa était partit de la maison, Maman s'était enfermée dans sa chambre.

Je détestais l'école. Je détestais les gens. J'étais prise dans une sorte de tourbillon dont je ne pouvais m'échapper. J'avais besoin de blesser, j'avais besoin de faire du mal pour qu'on sache que j'existe. Il fallait faire mal à ceux qui n'en avaient rien à faire que je souffre. Quelque part, c'était aussi pour me venger de Papa qui n'était plus là, de ces crétins de ma classe qui ne pensaient qu'à frimer et qui ne voulaient pas de moi, et de ces imbéciles d'adultes qui disaient du mal de ma Maman.
A cette époque, j'étais Wakai Laka. Une toute petite Elfe mal fichue, avec déjà une grosse poitrine qui me gênait dans mon mètre cinquante. J'étais la plus petite de ma classe. C'était une école de frimeurs, où les notes étaient proportionnelles à l'argent qu'avaient les parents. Ma Maman avait beaucoup d'argent.
Les professeurs me détestaient et les élèves auraient plutôt préférés que je meurs. Moi aussi, je souhaitais leur mort. Mais vu que Maman disait qu'une Elfe bien élevée ne pense pas ça... Je me contentais de leur pourrir la vie.

Ce matin-là comme d'habitude. Je m'étais levée très tôt, à cinq heures du matin, pour entrer dans l'école et puis dans la classe avec le passe-partout que j'avais volée au concierge. J'avais amenée ma célèbre colle, celle qu'ils vendent au bazar pour pas cher et qui colle pendant des jours après.
J'avais aussi amenée le seau d'eau du concierge, que j'avais remplie d'huile. J'en avais renversée partout sur le sol.
La colle sur les chaises, le seau d'huile au dessus de la porte. Le reste de l'huile pour faire glisser tout le monde. Je connaissais le prof et il me connaissait. La poignée aussi avait été huilée car on savait tout les deux qu'il fallait s'agripper à la poignée pour aller jusqu'à son bureau sans tomber. La seule chose qu'il ne savait pas, c'était que ce coup-ci, j'avais ramenée beaucoup de colle, pour faire tout les sièges. D'habitude, les autres élèves ont juste du poil à gratter dans leur pupitre.

La colle, j'en avais mise sur ma chaise et pas sur celle du professeur. On savait aussi tout les deux que sa chaise avait tendance à coller, et la dernière fois, il avait échangé nos deux chaises et m'avait forcé à m'assoir sur la sienne. Maman était furieuse lorsqu'elle s'est rendue compte qu'il fallait recoudre ma robe !

C'était donc un matin comme d'habitude, où le professeur poussait la porte de la salle, suivit par les élèves.

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 28
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ~ Ailleurs {Pv Mlle Compton} Dim 18 Mar - 20:00

  • Je déteste les elfes. Pourquoi ? Je n’en sais rien. Sans doute à cause d’une seule et unique personne. Une elfe que je connais depuis toute petite. Les vieilles haines ont du mal à se défaire. Lorsque je déteste quelqu’un, je sens des effluves de parfums empoisonnées émaner de moi. Je meurs d’envie d’étreigner un être pour briser son odorat et détraquer son organisme. Malheureusement, je n’en était pas capable à l’âge de onze ans. Je pouvais à peine assenner des coups de griffes et d’empoisonner le sang de mes adversaires.

    Ce matin là, j’enfilais un manteau noir agrémenté d’une capuche assez ample pour me couvrir la tête. J’avais des gants aux mains mais je n’avais pas encore besoin de me couvrir le visage. Je laissais flotter ma chevelure rose claire dans le vent du matin, impatiente de me rendre en cours. J’adorais avoir de bonnes notes pour impressionner les professeurs. Et aussi pour mettre les autres dans le respect. J’étais la meilleur et le resterais coute que coute.
    Le soleil remplaçait la lune peu à peu. J’habitais loin de l’école et préférait me rendre à pied. Je mis ma capuche sur la tête et entrait dans le grand bâtiment avant de courir dans les escaliers. Bousculant certaines petites frappes, je mis la main sur la poignée de la porte. Et là horreur, je glisse sur un sol recouvert d’un je ne sais quoi huilé. Qu’est ce… ? Je n’eus pas le temps de me poser la question car je me retrouvais par terre, tout comme le professeur et d’autres camarades. Zut ! Mon manteau est couvert de saloperie ! Je soupirais d’énervement et tentais de me relever mais impossible. J’avais l’impression d’être Bambi lors de son premier cours de patinage. M’accrochant à un bureau, je réussis à faire face à Wakai. Enfin, c’est ce que j’aurais voulu… au passage, un seau plein d’huile m’attérit sur la tête. Mais pourquoi moi enfin ! Encore cette peste de Wakai ! Quelle folie de faire tout ça… je ferais mieux de venir en classe de nuit ! Mais elle était capable d’apparaitre à trois heures du matin pour me harceler. Il faut dire que j’étais là victime parfaite !
    D’un geste rageur, j’enlevais le seau de ma tête qui serait compatible avec la première friteuse qui passe. Je fixais l’elfe de mes yeux gris et d’un geste précis, je lui balançais le seau en pleine tronche. Ce n’était pas pour rien que j’étais la meilleure au base-ball !

    « Tu es allé beaucoup trop loin cette fois Wakai ! Prend toi ça dans la face ! »

    Mais moi et mes petites jambes, nous glissions encore !


Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ~ Ailleurs {Pv Mlle Compton} Lun 19 Mar - 10:00

Les fesses posées sur le rebord de mon bureau, je regardais avec un rictus de supériorité mes "égaux" se casser la figure. Je me sentais bien. Allez, ce n'est pas finit. Filez à vos chaises, j’attends~
J'étais un peu déçue que le professeur ne se soit pas pris le seau. Ce coup-ci, c'était une autre fille de la classe qui l'avait reçue en pleine tronche. Ze..Machin-je-sais-plus-quoï. Une frimeuse. De toute façon, ce sont toutes des frimeuses. Et elle, je la détestais comme toutes les frimeuses.


- « Bien fait pour ta tête. » Murmurais-je entre mes dents.
- « Tu es allé beaucoup trop loin cette fois Wakai ! Prend toi ça dans la face ! »

Je reçu mon propre seau en pleine figure ! Sous le choque, ma tête partit en arrière et mon corps suivit avec un décalage qui me fit mal. Je volais sur un bon mètre et donc passait par dessus mon bureau, pour m'exploser par terre, entre deux tables. Sur le sol tout gluant. Iierk ! Maman allait encore m'hurler dessus.

- « Espèce de... »
Maman dit toujours qu'il ne faut pas insulter les gens. Alors, je me taisais. Je crois que je l'aurais comparée à un "porcidé". Ça tombait bien, elle était toute rose ! Mon teint blanc partit au rouge et je fit un joli bond, atterrissant pas trop loin d'elle. Je lui fonçais dessus, elle glissa, puis je lui donnait un coup de pied dans le dos. Je finit par tomber et cela dégénéra en bagarre sur le sol.

- « J'vais t'tuer ! J'vais t'tuer ! »
Ici, il n'y avais pas de terre. Pas de terre, cela signifie pas d'orties, pas de ronces. Mon pouvoir n'est pas assez puissant pour faire pousser dans la cour des ronces qui arriveraient jusqu'à la sale de classe. Je me vengerais à la récré ! Mais là, le seul moyen pour s'en sortir, c'était d'attaquer. Je lui donnait un maximum de coup dans le dos, usant de mon faible poids. Je n'avais quasiment pas de force mais j'étais acharnée.

Ce fut le professeur, terrorisé par des plaintes éventuelles de ses parents. -On ne craignait rien de la part de ma mère, le bruit courait dans le village qu'elle était devenue "folle".- ...Qui nous arrêta.


- « Allez, on se calme, les enfants. On se calme, on se calme. »
Il était paniqué et avait des raisons de l'être. Je tenais fermement les cheveux de Zelda et le professeur avait beau me tirer en arrière, tout en glissotant, je ne lâchais pas prise.

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 28
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ~ Ailleurs {Pv Mlle Compton} Mer 21 Mar - 13:42



  • Un sourire sardonique apparut sur mon visage lorsque je la vis culbuter en arrière, en plein dans son propre piège. J’avais hâte de la voir se rouler dans l’huile et accourir vers sa pauvre folle de mère abrutie ! Je savais qu’elle allait riposter cette grue. Elle me faisait penser aux fraises. Une fois la plante cultivée, il était difficile de s’en débarrasser. Les racines se répandaient dans la terre et se multipliaient, se prolongeaient toujours plus. Comme toutes les mauvaises herbes. Cependant, elle n’avait pas le gout délicieux et frais des fruits rouges. Je ne planterais jamais mes crocs dans cette chair empoisonnée par la méchanceté et la bêtise.
    J’avais raison, elle se relevait et bondit auprès de moi avec une telle rapidité que je ne vis pas le coup venir. Je glissais à nouveau et la bagarre commença ! Les autres élèves attendaient toujours les rixes de l’elfe et de la vampire. Nous étions tout de même connue pour être deux saloperies lorsque nous nous battions. Je sortis les crocs et me débattait sous ses coups. Elle n’était pas si grosse que ça et je m’en réjouissais. Pourtant, pour lui avoir balancer un seau en métal en pleine gueule, c’était la chose à ne pas faire. Enfin, comme si j’allais me laisser faire. Je le sentais encore le choc du métal sur ma tempe. D’ailleurs elle saignait. Je vis rouge et je me retournais.
    Me tuer ? Me tuer ? Mais j’étais déjà « morte » ! Grognant, j’attrapais sa gorge, malgré les protestations du professeur. Mes cheveux me tiraient si violemment que j’en grognais de fureur ! A chaque tiraillement, mon sang malade me bouillonnait dans les veines. Mes griffes enserrèrent sa gorge, heureuse de ne pas encore être immobilisée par ses stupides ronces. J’en avais encore des souvenirs effrayants. Ma main se resserraient comme un étau, à chaque seconde. Et mon autre main attrapa ses cheveux à elle.
    Ce fut la que mon genoux partit dans son ventre. Au corps à corps, j’ai toujours été la meilleure. Je maniais le bâton et quelques armes. A faible portée, je me bagarrais facilement. C’était mon point fort. Loin de la nature, Wakai n’était qu’un vulgaire asticot.
    Les autres élèvent hurlais le nom de leur parti préféré en nous en encourageant à nous étriper comme si nous n’étions que deux coqs juste bons à s’arracher les plumes de nos serres acérés. Très vite, je la secouais, lui faisant payer l’audace qu’elle a eu en posant ses mains sales sur moi. Je n’étais pas encore au stade mur d’un vampire mais je fus rapide lorsque je lui mis une bonne droite en pleine tronche.
    Le professeur ? Je l’ignorais. Oubliant toute retenue, je m’acharnais sur elle mais bientôt, le professeur fut ferme et nous sépara tous les deux… du moins c’est ce qu’il crut. Je levais ma main et lui griffa cruellement l’épaule avant d’etre saisie par un adulte ayant été attirée par le bruit de la classe.

    « Tu t’en sortiras pas vivante Laka ! Il faudra bien que je te fasse bouffer de la terre pour le restant de tes jours ! »
    Crachais-je
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ~ Ailleurs {Pv Mlle Compton} Ven 23 Mar - 10:30

Mais c'est qu'elle se défendait, cette teigne ! Mon regard se teinta de panique au moment où celle-ci attrapa ma gorge. Mes cheveux, je n'en avais rien à cirer. Pas coiffés, coupés court, ils offraient une bonne prise pour m'immobiliser. Mais leur abondance les solidifiait au point que ça ne m'aurait pas fait mal, même si je n'étais pas aveuglé par la rage. Je tendis la main et enfonçait mes ongles dans sa gorge, pour lui rendre la pareille, mais mon bras était trop court et ma mains ripa le long de son cou, laissant une marque sanglante derrière. Je ne me coupait pas les ongles, au grand dame de ma maman. Mais dans les bagarres, c'était utile. D'ailleurs, j'en perdit un qui resta fiché quelques secondes dans la peau de son cou avant de retomber sur le sol.
Je ne gueulais pas comme une folle. Ma rage s'était calmée et je me battais désormais avec attention. Mais ce coup dans le ventre, je ne l'avais pas vu venir. J'eus quelques secondes de désarroi où un son un peu effrayant sortait de ma gorge, comme si j'allais rendre mon repas.


*Une Elfe bien élevée ne vomis pas. Oui, je sais, Maman...*

Une Elfe bien élevée ne se battait pas comme ça. Mais tant pis pour elle. A force de coups répétés, j'avais déchirée sa tenue, dans le dos. Je savais très bien que si je continuais, c'était moi qui la battrais. Il allait faire jour et toute nue, elle serait coincée à l'école.
Je lui enfonçais un bon coup de pied dans le tibia, essayant de viser dans les coutures de la tenue, pour faire d'une pierre deux coups. Si j'avais su, je me serais plus concentrée sur l'idée de lui arracher sa tenue que de lui faire mal ! L'un lui serait réellement moins profitable que l'autre car ça l’empercherai de rentrer chez elle avant la nuit sans se retrouver avec d'atroces brulures un peu partout.

Un adulte la recula et j'eus l'air désemparée. Déjà ? Ah, nan ! Je fis un bond et sautais à nouveau sur Zelda. Enfin, c'est ce que j'essayais de faire. Un autre adulte m'attrapa au vol. Comme suspendue dans les airs, je clignais deux ou trois fois des yeux. Je levais la main vers la grosse papatte qui me tenait, tatonnait. C'était quelqu'un de vieux qui portait une genre de grosse chemise et... Je levais la tête, frémis. C'était le directeur. Je verdis. Bah oui, je suis déjà blanche. Si jamais j'essaye de rougir, ça donne un genre de vert. Sans écouter les persiflages de Zelda qui n'avait rien compris du tout, je balbutiais quelques mots d'excuse à l'adresse du directeur. Comme ça, c'était elle qui passerait pour la méchante. Je jetais un coup d’œil à l'adulte qui la tenait. C'était le directeur adjoint.


*Tu es dans le pétrin, ma pauv' et stupide Vampire~*

-Vous... Vous nous donnez du fil à retordre toutes les deux. Dit le directeur adjoint. C'était pas étonnant, il avait toujours été du côté de Zelda, celui-là.

-Venez dans mon bureau. Zelda, je vais convoquer tes parents. Et toï, Wakai... On va essayer de joindre ton père.

Petit rire en coin. Alors, là, pour avoir mon Papa, bonne chance ! C'est pas comme si vous pouviez le ramener dans ce village miteux ! Il s'est enfuit, mon Papa ! Et il reviendra que dans huit mois et deux jours. Oui, mon Papa revient une fois par an, toujours à la même date. C'est pas nouveau, c'est juste pour passer une nuit avec ma Maman, à la saison des amours. Il est tordu, mon Papa. Mais c'est quand même lui qui me paye l'école. Et vu que le Directeur a pas réussit à faire en sorte que Maman me gronde, eh bah, il essaye d'avoir Papa. Il croit que ça me fait peur, mais je m'attend à tout sauf à le revoir. J'crois que même si Gaïa apparaissait devant moi, sous forme Elfique, je serais moins étonnée que si je croisais mon Papa.
Le directeur me reposa par terre, me tenais toujours par le col. Tandis que l'autre attrapa la main de Zelda et lui demanda gentiment de la suivre. Direction... Le bureau du directeur !

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 28
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ~ Ailleurs {Pv Mlle Compton} Dim 25 Mar - 17:54



  • Je n’ai pas l’habitude de rester les bras croisés lorsqu’on m’attaquait. Ni lorsqu’on se moquait de moi. Je n’obéissais plus à ma raison et laissait mes passions m’envahir. Nous avions toutes les deux saisis nos gorges respectives. Par chance, elle n’avait pas assez de force contrairement à moi qui serra de plus en plus fort. Mes griffes, entretenues et qui se passaient pour une magnifique manucure, étaient d’une longueur appréciable. Juste assez pour s’enfoncer dans la peau et lacérer la gorge profondément. J’étais impatiente de grandir pour les rendre encore plus forte. Mon visage n’avait pas sa fausse douceur habituelle. Mes crocs sortis, je devenais une horrible bestiole tenace et bornée. Je grognais sourdement, prête à la défigurer. Mais je tressaillis lorsque je sentis son ongle s’imprimer en moi pour laisser une estafilade dans ma nuque. Je vis rouge. Son ongle… dans ma gorge ? Je vais la buter… Je n’avais plus rien d’une humaine censé être morte mais tout d’un animal en colère. Mon autre main attrapa son épaule pour ensuite planter ses ongles dans la peau. Je vais labourer son corps !
    Malheureusement, j’entendis un bruit peu ragoutant et par la suite, son pied s’enfonça dans mon tibia. Un cri bref mais douloureux s’échappa de ma bouche. Mes vêtements menaçaient de tomber mais je m’en fichais. Je me débrouillerais plus tard. Je me redressais pourtant et fit face à elle. Elle ne sera jamais couturière. Je vis rouge et fondit sur elle, attrapant une chaise au passage et la brandissant au dessus de ma tête, prêt à la frapper avec cet assemblage de bois et de ferraille. J’affichais un sourire sardonique et empreint de joie mauvaise. J’allais la sacquer ! Mais un homme m’attrapa au vol. Frustrée, je crachais mon venin à l’adresse de cette fille stupide :

    « Laissez-moi la tuer ! Laissez-moi la tuer ! »

    Je m’en fichais de l’avis du directeur. De toute façon, c’était officiel : la vampire et l’elfe ne s’aimaient pas et ne s’aimeront jamais. Je voulus la déchirer en deux celle-là. Regardez moi cette lèche botte ! Comment ça elle s’excusait… ? Elle avait peur ? Quelle idiote… des problèmes j’en aurait toujours ! Alors pourquoi essayer de changer ? Le directeur adjoint nous « invita » dans son bureau. Hé bien, nous allions nous faire gentiment taper sur les doigts. En tout cas, j’étais moins au fond du gouffre que Wakai. Elle serait surement punie après toute cette pagaille. L’huile serait difficile à nettoyer. Rien de pire pour salir un sol. La colle n’en parlons pas. Et mes vêtements… je soupirais. Je suivis donc le directeur, agacée par cette stupide elfe qui n’avait rien d’autres à faire qu’à emmerder le monde. Si elle était payer pour, elle serait riche. Elle détrônerait la reine des vampires et le roi Lycan à eux deux et PAF, les elfes gouverneraient le monde. Quelle poisse ça serait !
    Je lachait entre mes dents un rude :

    « Mes parents DORMENT ! »

    Bah oui, c’était des vampires. Je fixais le directeur adjoint – qui m’aimait bien en fait. Il faut dire que mes parents l’invitaient parfois à manger – et lui fit comprendre que je ne voulais qu’une chose…

    « Je ne mettrais plus jamais les pieds dans cette classe tant que cette cinglée reste dans cette école… cette gueuse passe son temps à emmerder le monde…. Je parlerais à mes parents… puisqu’eux au moins, ne sont pas fous à lier, n’est ce pas Wakai ! »

    Je l’avais regarder, moqueuse. Cinglée de femme…

    « Décidément, la génétique ! Tu as sans doute hériter des tares de ta pauv’ mère ! »

    Mes mots étaient aussi acérés que mes crocs.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ~ Ailleurs {Pv Mlle Compton} Dim 25 Mar - 21:02

...Et je les sentis comme deux flèches bien pointues qui m’atteignirent droit au cœur. Je verdis de rage et m'apprêtait à lui bondir à la gorge lorsqu'une ortie toute entière, avec racines et fleurs, arrivée dont ne sait où lui arriva à la figure. Ce fût la première fois que je fis "apparaitre" une plante et je dû attendre de nombreuses années pour en comprendre la cause. Celle-ci était simple; sur le coup d'une forte émotion, je pouvais influer sur des plantes dans un très long périmètre. J'avais tout simplement fait imploser les racines d'une ortie située en dehors de l'école. Envolée par le choc et surement par pas mal de volonté inconsciente de ma part, l'ortie était rentrée par la fenêtre pour atterrir dans la figure de Zelda.
Les Orties et les Ronces sont actuellement les seules plantes que j'arrive à contrôler à ce point. Sinon il faut toujours que j'ai sous la main soit la graine, soit la plante toute entière. A croire que ces plantes me comprennent réellement. Mais à cette époque-là, où je ne m'étais pas amusée pendant des heures durant les chaudes journées d'été à faire des expériences sur les limites de mon pouvoir, je n'avais nullement conscience de ça.
Aussi, je pris cette plante volante comme un signe du destin, et pourquoï pas de notre déesse Gaïa ? Je me calmais net, pendant qu'une rougeur apparaissait sur le nez de Zelda, qui s'était prise l'ortie dans la tête.
On allait dans le bureau du directeur et je les avais suivit, un peu en état de choc. Finalement, ce que j'avais dit... Que je m'attendais plus à voir la déesse que Papa... Bah, là, Papa pouvait bien répondre au téléphone, en fin de compte.
Je m'assis sur une chaise, tout en ignorant totalement le cochon rose qui m'avait tant énervée. Je me fichais d'elle, elle pouvait bien mourir là.

Ils essayèrent d'abord de joindre Zelda chez elle, puis ils appelèrent dans la résidence secondaire de Papa, à la capitale. Ils réessayèrent, mais ça ne marcha pas.
Après être allés parler à la madame cochon de je ne sais quoï, le directeur vint vers moi d'un air embarrassé.


-Hmm. Bon, Wakai. Comment te dire cela ? Tes parents sont injoignables... Bien, j'ai décidé de ta punition. Tu vas rester ici, dans mon bureau, en retenue toute la journée. Ainsi que ta petite camarade, et vous allez réfléchir toutes les deux à l'inutilité de votre acte. Allons ! Les Vampires et les Elfes sont deux peuples amis et vous leur faites honte en vous battant ainsi !

Sur ce, il allait s'assoir à son bureau. Me laissant sur ma chaise. Je clignais des yeux dans le vide, et commençait à comprendre combien mes espoirs avaient étés vains. Non, même si c'était un signe de Gaïa, mon Papa n'allait pas revenir pour autant. Maman me manquait et j'avais hâte que la punition soit finie pour rentrer à la maison.

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 28
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ~ Ailleurs {Pv Mlle Compton} Sam 31 Mar - 14:40



  • Je grognais en entendant le directeur parler à propos des parents de Wakai. Qu’est ce qu’on s’en fiche. J’avais emmener mon sac avec moi. Et par chance j’emmenais toujours un sweat à capuche au cas d’urgence. Je l’ôtais rapidement et l’enfilais. Vraiment, comment osait-elle me dévêtir de la sorte... plutôt mourir plutôt que rester dans cette école plus longtemps. Je fulminais en entendant la punition. Je me tournais vers mon ennemie. Ha non… franchement, je ne veux pas rester avec. Rester enfermer ? Je devenais folle. Nous avions des leçons importantes aujourd’hui. Et l’ignorance de cette pauvre… elfe, m’emmerdait. Je me levais alors, sans attendre quelconque autorisation et enflait mon sweat à capuche. Je pris également des gants et les enfilait. Le directeur remarqua mes gestes, redoutant totalement que je parte de mon gré, sans attendre mes parents. Non, vraiment je veux rentrer chez moi ! C’est la dernière fois que l’on me verra de jour dans cette école !

    « Faites la enfermer cette fille ! Ou je vous jure que je la tuerais un jour ! »


    Des paroles exagérées pour une gamine de mon âge. Mais c’était ainsi. Je me servais de mes crocs pour un oui ou pour un non et j’aimais cela. Les utiliser sur mon ennemie, c’était quelque chose dont je rêvais. Un jour je l’empoisonnerais. Elle ne s’en remettra pas. Je regardais par la fenêtre tandis que l’adulte se dirigea vers moi, essayant de me faire changer d’avis. Je me tournais vers lui et lui assura d’un ton dur :

    « Vous aurez une visite de mon père ! Et moi je m’en vais ! Je n’ai jamais demandé à être emmerdée par une fille comme elle ! Bon vent ! »


    Et j’ouvris la fenêtre pour ensuite passer une jambe dans le vide ainsi que l’autre. J’avais été rapide. Pas autant que mes parents bien sur ! Mais assez agile pour atterrir en souplesse, tel un chat sur un toit un mètre en dessous. Grimper sur les toits, sortir par les fenêtres, c’était ma spécialité. Et je courais chez moi, après avoir rabattu ma capuche sur la tête.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ~ Ailleurs {Pv Mlle Compton} Sam 31 Mar - 19:36

Le directeur semblait interloqué, à moitié effrayé par les propos de la cochonne rose. Moi, j'étais assise sur ma chaise, à fixer silencieusement mes pieds. Il s'approcha de moi.

-Heu... Tu sais, Wakai... J'espère que tu ne prends pas..

Je l'interrompis, releva ma tête et le regarda d'un regard malsain, triste et à moitié effacé de la réalité.

-Des Ronces lui traverseront le corps avant qu'elle essaie.

-Oui, je le conçois bien. Mais si vous pouviez essayer de ne pas vous étriper...

Je ne répondis plus. Une sorte de rictus se teinta sur mes lèvres. Cette haine, je la ressent bien, maintenant. Dans ce cauchemar où je ne sais quoï, loin, perdue dans le passé, je ressent à nouveau cette haine qui m'enveloppait à cette époque. Un plongeon sans fin vers la folie. Et... Eux. Cet univers que j'ai quitté cet... Ce... J'étais sur la chaise, je fixais mes pieds... J'étais devant la porte de ma maison... Du feu... On entendais le feu dévorer la maison. Je fermais la porte tout en sachant que Papa et Maman étaient dedans. Je... J'étais sur cette chaise... Je... Nekotopia. Maman...
Je me mis à crier en pleine nuit. Un cri à réveiller les morts. Ou peut-être pas. Après tout, Papa n'était pas venu. Si...? Peut-être bien, je ne sais plus. Je pleurais. Le cauchemar s'évaporait et le rictus de Neither seul prédominait dans cette chambre noir. Son fantôme semblait m'apparaître comme s'il était là, devant moi. Avec en arrière fond le rire dément de Kiku Wolfberg, alors que je venais de condamner ma famille... Ma respiration semblait couper. Je me débattais et hurlait. Je tombais du lit.
...Une main m'attrapa le poignet. Mais trop tard, j'étais déjà tombée. Je ne m'étais pas fait mal. Ou alors juste assez pour me faire sortir de cette histoire. C'était Sefirai, dans le lit, à côté de moi.
Il me demanda si ça allait aller. De ma main libre, je remit en place mes cheveux, qui étaient tombés, éparts, devant mon visage. Ma main passa sur mon front. Une Elfe bien élevée ne transpire pas. Ce geste était juste pour éviter que cela ne se remarque. Que Maman n'apprenne que j'ai enfreint ses conseils. Qu'elle ne se fâche.


-Oui. C'était juste un cauchemar.

Je me relevais péniblement, toujours en essayant de ne pas le montrer, puis je retourna dans le lit, me blottissant dans ses bras. Un cauchemar effrayant d'ailleurs... De quoï ça parlait ? Oh, je l'ai déjà oublié !

{Rp Finit ! ♥}

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 28
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ~ Ailleurs {Pv Mlle Compton}

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

~ Ailleurs {Pv Mlle Compton}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Recettes d'ici et d'ailleurs
» Mlle Bergamote ) 1er Cours de Potions
» Ces mots étranges, venus d'ailleurs ...
» Un samedi chez Mlle de Scudéry
» Conversations de Mlle de Longueville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* Esgalduin RPG * :: Village de Sérès :: École Primaire Violets-