* Esgalduin RPG *
Coucou!
Le forum devient privé ! Une raison ? Duuh, moins on est de fous, plus il y a de gâteaux de riz ! Wink
Il va donc falloir se connecter pour accéder aux topics. Pour les p'tits nouveaux, je vous conseille plutôt Orphelinat Sanada, Fantastica ou Dreadful !


Bienvenue à Esgalduin, une ville déchue, désormais contrôlée par les Rebelles. Mais la victoire reste fragile et tout peut basculer. De quel côté serez-vous alors ?

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Ça s'en va et ça revient ~ {Libre}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Mar 20 Mar - 20:44

Errant, c’était le mot. Le petit être était effectivement arrivé jusque là porté uniquement par ses pattes, ne sachant ni où il était ni ce qu’il faisait là ni même quoique ce soit d’autre.
Il s’était réveillé il y a quelques instants aux abords d’une petite ville qui lui était inconnue. La lumière lui brulait les rétines tant bien qu’il dû avancer en se masquant les yeux avec son bras. Il s’arrêta, parcouru d’une sensation étrange. Son corps ne le faisait pas souffrir, mais il ressentait des tiraillements à divers endroits, en regardant de plus près il remarqua des bandages sous ses habits mais se recacha tout de suite les yeux. Dérouté, ne sachant pas que faire, il suivit le chemin où ses pieds le menaient.
La ville était coquette, pas très grande et pourtant, il n’avait jamais vu autant de maisons, elle n’était pas très peuplée, et pourtant, il ressentait un grand malaise en présence de « tant » de personne, comme s’il n’avait pas l’habitude de cette situation…
C’est alors que quelque chose le frappa… Mais qu’est ce qui était son « habitude » ? D’où venait-il ? Et plus important, qui était-il ? Il ne s’était pas du tout posé la question depuis son réveil… Soudain il se rendit compte que c’était plus grave que ça en avait l’air, il ne se souvenait de rien ! Des images défilaient dans sa tête sans lien les unes entre les autres, il ne se rappelait de rien ! Rien à propos de quoi que ce soit ! Comment n’avait-il pas pu le remarquer ?
Mais en même temps qu’il forçait sa mémoire, une douleur survint dans sa tête, son corps fut parcouru d’un frisson et il ne contrôla plus son corps que pour réussir à s’isoler dans cette ruelle sombre, un peu plus éloignée de la population lorsqu’il ressentit une douleur encore plus grande comme si la foudre traversait sa tête. Sous le choc, il se recroquevilla sur lui-même, la tête contre le mur en poussant un hurlement de douleur.

« Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!!! »

Il était à la limite de l’effondrement, et il franchi cette limite…


Il ouvrit les yeux… Une ruelle sombre, il n’aperçut personne aux alentours. Après avoir jeté un œil dans la ruelle, il se demanda quand même qu’est ce qu’il faisait là et se releva.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Sam 24 Mar - 21:46

{...Un, deux, trois... Je craque. Je te squatte ce topic ^^/ Après je te fous la paix. :sors:}

Il était venu me voir hier soir. Ça fait toujours plaisir d'avoir des nouvelles de son frangin. Surtout quand on se demande s'il arrive vraiment à vous supporter... Et puis, le métier de "Le Louche", ou plutôt de Nolwe n'était pas le plus sain du monde. Mais voilà, à chaque fois que je le vois, c'est pour me demander un truc. Je suppose que c'est de ma faute. Je n'avais qu'à pas provoquer la mort de sa fiancée, et il ne m'en voudrait pas autant. Les Rebelles des ruelles n'avaient plus de nourriture et le vol ne les nourrissait plus. Il leur fallait rapidement un nouvel apport en fruits et légumes. En viande aussi, mais j'ai pour principe de ne jamais m'approcher de ces dégoutantes choses rouge. Il m'avait laissé les indications et le mot de passe pour entrer là dedans, c'est à dire dans le Repaire, pas dans la viande. Et j'avoue que j'étais un peu sceptique à l'idée d'être une Elfe débarquant chez les Rebelles sans personne pour intervenir en ma faveur.
J'avais donc un panier plein de poires et de poireaux dans les mains. Les tomates, je les avais perdues en chemin. Jetées à la tête d'un Vampire énervant qui faisait trop son fier. La Police s'était retournée, mais sans vraiment intervenir. J'avais courut... Pour la forme, en direction de l'abri.
C'est plus ou moins à ce moment là que j'entendis un hurlement strident. Je me glaçais. On étripait quelqu'un ? Allez, c'était le Repère Rebelle, la seule catastrophe qui puisse arriver c'est que...
La Milice débarque ! Non ?! Sérieusement ? Les Rebelles se seraient fait ?! Je me monte rapidement des films. J'étais toute jaune de peur -Au vu de mon teint, j'ai beaucoup de mal à rougir.- et courait en direction du Repaire.
Heureusement pour les Rebelles, ce n'était qu'un Hybride qui criait. Qui avait crié. Je ne saurais distinguer s'il s'agissait d'un Neko, d'un Inu ou d'un Ookami, mais le résultat était là, pile devant moi. Droit debout.


Il avait l'air de ne pas savoir ce qui se passait. Autant que moi, surement. Des bandages dépassaient de ses habits. Il avait l'air si loin de mon frangin, superbement habillé et au charisme imposant que sur le coup, j'eus du mal à croire qu'il s'agissait d'un Rebelle. Mais qui d'autre pourrait s'amuser à traîner si près du Repaire ? Tout le monde sait que ces rues sont mal-famées ! Personne n'y irait sans y avoir quelque chose à faire !

-Tu... Fais partit des Rebelles ? -Je baissais la tête, regardait à droite, me mordit la lèvre. Il fallait trouver quelque chose de plus convaincant. Sinon j'étais cuite.- Je viens de la part de Nolwe... J'ai le ravitaillement.

Sur ce, je tendis, hésitante, mon panier.

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 28
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Dim 25 Mar - 19:41

    Des sueurs froides dont je ne connaissais pas l’origine me parcouraient de part en part pendant que je dû fournir un effort surhumain pour parvenir à me maintenir debout. Enfin, surhumain, il aurait déjà fallu que je le sois… humain, mais mes oreilles et ma queue touffue m’indiquait le contraire. C’est dans ce moment de battement entre le retour de mes capacités et mon ″évanouissement″ qu’entra dans mon champ de vision une personne que je n’avais pas remarqué jusque là. La première chose que je remarquai fut qu’elle n’était pas comme moi, elle avait un teint très pâle, des oreilles pointues, outre ses cheveux verdoyants, elle dégageait aussi un aura familière autour d’elle, c’était comme si je la connaissais mais sans la connaître. J’avais déjà rencontrer un personne avec des grandes oreilles !
    Elle me demandait si je faisais partie des « rebelles », pour ne pas mentir, je ne savais vraiment pas du tout de quoi elle parlait et ma tête se mettait à commencer son tambourinement à chaque fois que je voyais ces oreilles. Essayant d’atténuer cette douleur, je me concentrai sur le panier qu’elle me tendait, un ravitaillement à la croire, pour qui ? Pour quoi ? Qu’était-ce que Nolwe ?

    - Je suis désolé, je ne comprends pas de quoi vous parlez madame.

    Rien ne servait de lui mentir, des personnes semblaient attendre le contenu du panier quelle transportait et je n’allais pas les priver de leurs biens en me faisant passer pour eux.
    Mais c’est à ce moment là que mon estomac décida de se lancer dans une carrière musicale en nous fournissant sa première expérience grand public. La rue étant assez étroite, ce qui permit au grognement de résonner suffisamment pour s’assurer que tout le monde l’avait bien entendu. Je rougis jusqu’aux oreilles et masqua mon visage en le plongeant dans mes mains, abaissant par la même occasion mes oreilles de honte et me retournant, je n’osai pas imaginer la tête de cette elfe ni sa réaction à l’écoute de ce concert très, très gênant pour moi.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Lun 26 Mar - 6:41

- Je suis désolé, je ne comprends pas de quoi vous parlez madame.

Je clignais des yeux plusieurs fois. Un Hybride docile ? Personnellement, je m'attendais plus à me prendre des cailloux sur la tête qu'à me faire vouvoyer. Je m'approchait de lui, assez confiante dans ma démarche, tout en sachant qu'il y avait tout de même un petit pourcentage de chance que ce soit un piège. Voir un gros menteur. En fait, c'était logique. Il n'allait pas me répondre "D'accord, je suis un Rebelle. Suis-moi !".... J'aurais pû faire partit de la Milice et dans ce cas-là, il aurait été très mal. Dans tout les cas, il devait avoir aussi faim qu'eux. J'étais ce qu'on pouvait appeler "Une Elfe bien élevée". Ma mère avait parfait mon éducation jusqu'à la maniaquerie et jamais mon estomac à moi n'aurait osé gargouiller en public. Le sien, si. J'eus l'air un peu surprise, mais je me rappelais bien vite qu'on nageait dans d'autres sens des priorités, ici. Je cherchais une poire dans le panier.

-Même si tu n'en fait pas partit, tu dois avoir aussi faim qu'eux. Tiens, cadeau.

Je fis un geste pour la lui lancer mais mon entrainement catastrophique au tir à l'arc me revint à l'idée et je m’abstins de lancer de la nourriture qui pourrait s'éclater contre un mur voisin ou atterrir pile poil dans une poubelle. Je la lui donnait en main propre.
Je m'adossait à un mur et me mit à le fixer. Je me disais bien que les Rebelles présentaient mieux. Alors ce serais quoï ? Un docile en fuite qui se serait égaré ? Ou un docile tout court qui n'aurait pas retrouvé le chemin du marché ? Je tombais sur ses yeux vairons. C'est rare, ça. Bizarre qu'un Hybride de ce prix traine déguenillé. A mon avis, il n'a pas de maîtres, mais a dû avoir une très bonne éducation. C'est à dire qu'il a dû passer au dressage.... ? Enfin, je pense. Pour moi, pas d'impression de déjà vu. J'avais déjà vu tellement d'Hybrides défiler que je ne pouvais le rattacher à aucun d'entre eux. Au pire, il ressemblait un tantinet à Yuri, au niveau du caractère. Physiquement, il m'aurait rappelé Neither. Ce serait donc un Ookami ?


-Tu as bien un nom ? Pas de Maîtres, c'est ça ? Qu'est-ce que tu fais à trainer dans la rue si ce n'est pas pour trucider quelqu'un ?

Je le surveillais de prêt et n'étais pas prête de le laisser partir. J'avais besoin d'aide et depuis quelques minutes, l'idée trottait dans ma tête qu'il allait me filer un coup de main. Je voyais plus un Hybride frapper à la porte des Rebelles qu'une Elfe. Ils soupçonneraient la nourriture empoisonnée et me claqueraient la porte au nez... Ou alors ne me laisseraient plus repartir. Un Hybride comme coursier, c'est plus logique qu'une ennemie. Cette question, j'aurais dû la poser à la place de la série que j'avais posée ci-dessus. Mais ma curiosité déplacée et l'idée de le mettre en confiance, voir de vérifier s'il avait un bon alibi pour ne pas être un Rebelle m'avaient poussées à vouloir en savoir plus sur lui.

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 28
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Lun 26 Mar - 10:03

- Même si tu n'en fais pas partie, tu dois avoir aussi faim qu'eux. Tiens, cadeau.

Elle s’était approché de moi, mais pour autant, j’étais encore parcourue d’une certaine honte, ce n’était vraiment pas quelque chose d’élégant que de laisser son ventre gargouiller ainsi, et encore moins en public. Enfin bref, bien que je ne comprenais toujours pas où elle voulait en venir en me parlant d’"eux", j’acceptai avec un remerciement ce qu’elle me tendait, un fruit semblait-il, plus par politesse et pour éviter de reproduire cette situation gênante que pour combler mon appétit. Mais j’osai à peine la manger, elle me fixait, pour je ne sais qu’elle raison et je n’arrivai pas à porter le fruit à mes lèvres. Je me servie donc de mes ongles pour découper un quartier de poire que je mangea. Ce goût m’était totalement inconnu, le jus en découla rafraîchit la gorge et un frisson me parcouru jusqu’au oreilles lorsque j’avala finalement le morceau.

- Tu as bien un nom ? Pas de Maîtres, c'est ça ? Qu'est-ce que tu fais à traîner dans la rue si ce n'est pas pour trucider quelqu'un ?

Un nom ? Un maître ? Je n’avais jamais réfléchi sur comment il fallait que je m’appelle mais cette histoire de "maîtres" attira un peu plus mon attention. Les pièces commençaient à s’assembler dans ma tête, bien que je n’arrivai pas encore à discerner vraiment quoi, il devait donc y avoir une sorte de hiérarchie propre à ce village et qui lui était inconnue. Mauvais réflexe quand je réfléchis, ma tête se mit à pencher et se cogna contre le mur, m’extirpant ainsi à mes pensées comme pour me "réveiller" dans le monde présent. Mais c’est alors que je me rappelai de la fin de sa phrase. « Trucider quelqu’un » ? Cette rue, comme elle semblait le dire par son apparence faisait donc aussi scène de meurtres ? je ressenti un léger soulagement que cette femme ne fut pas une meurtrière mais juste ce qu’elle semblait être… une marchande de fruits ? Toujours était-il que je ne pouvais plus baisser ma garde, il s’agissait peut-être d’une ruse visant à baisser ma garde. Fixant mes mains je vis le fruit et je pensa malgré moi que cet dernier aurait put être empoisonné ou alors qu’il l’est bien ? Je pâli un peu à cette idée mais tenta de garder mon clame pour répondre à sa question, après tout, je me faisais peut-être des illusions.

- Je suis désolé, je ne peux pas vous dire mon nom. Mais je vous assure que je ne suis pas quelqu’un de louche, je viens d’arriver ici et me suis arrêté dans cette rue pour me reposer, je ne suis pas vraiment au courant de vos histoires de "Maîtres" dans cette ville donc oui, je n’en ai pas. J’espère que je n’ai rien fait de mal, c’est obligatoire ?

Mon air gêné vis-à-vis de cette situation très étrangère vint souligner mes paroles, c’est ensuite que je me rappela qu’il fallait que je sois plus prudent dans les mots que j’employai, il n’était pas encore défini si cette fille aux yeux inspirés de la forêt était une personne hostile ou non. Il fallait que je puisse parer à toute éventualité, quelle qu’elle soit.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Lun 26 Mar - 16:00

Mes questions avaient dû bien l’embarrasser. Sisi, ça se voyait ! En même temps, je crois bien que mon ancien métier ressortait. Je l'avais fixé intensément tout à l'heure ? Hé, j'avais remarquer qu'il avait un nez commun, un menton de même mais un front qui ne l'était pas. Si je n'étais pas à la retraite, je me serais basée là dessus pour mes recherches. La forme de ses yeux aussi avait quelque chose d'anormal et de rare. Donc le front, la forme et la couleur des yeux. Oui, des yeux vairons, ça ne se voit pas partout. Un boulot rapidement finit, qui m'aurait rapportée de l'argent s'il était lié d'assez près avec une Race Maître qui avait de quoï la faire chanter. On ne se refait pas.

-Heuu...

Oui, sur le coup, je n'avais pas compris. Pas au courant de ces "histoires de maîtres" ?! Mais dans quel monde vis-tu ? Oh l'andouille... Vu que mon joli teint de neige était voué à passer par toutes les couleurs pastels qui soient, je palis à nouveau, à ma manière et à ma couleur, de sa réponse pour le moins étrange. Il s'était cogné la tête ou quoï ? Hé, je t'explique... Les murs, c'est pas des oreillers ! Nan, mais grr.

-Bon. On va faire simple. Bienvenue sur terre. Tu vois tes oreilles, là ? Et ta jolie petite queue qui pendouille à l'arrière ? Elles te condamnent à être dans le pétrin toute ta vie. Ça sert à rien de les couper, ça fait mal et on finit par te choper quand même.

Je n'avais pas de tact. Mais j'aurais pû en avoir moins. Là, j'avais fait attention à ce que je disais. Un peu plus et je lui aurais formulée une phrase qui aurait sonnée ainsi :: "T'es un esclave, mon vieux. Si je te tue là, de suite, il m'arrivera rien, par contre, si tu lèves la main sur moi, même si tu me fait rien, tu finis à agoniser sur la place publique, comme une bonne partie de tes semblables."
Mais bon. Je n'étais de toute façon pas assez méchante pour partir dans ce genre de phrases, qui ne le feraient que fuir. Et puis ce n'est pas comme si j'étais toute blanche aussi au niveau de la loi. Nan, mais j'aurais pû partir dans bien pire comme explication. En tant qu'ancienne peste, j'avais de sales coups à revendre et j'aurais bien pû lui faire comprendre par la douleur la place où il était restreint. Mais, encore une fois, ç'aurait été totalement stupide, vu que je vise à renverser le système. Il valait mieux éviter de laisser une désagréable impression, des fois qu'il se souviendrait de moi, si un jour les Nekos se mettent à gouverner le monde. Ce à quoï j'évitais de penser. J’œuvrais pour cela, c'est tout. Pas besoin de me demander quel avenir je prépare à mes hypothétiques enfants.


-Désolée. J'me suis un peu emporté. Pas trop secoué ? -Je n'avais quasiment rien dit.- Allez, j'ai une mission pour toï. Si tu l'accomplis, je te passerais une dizaine de Telpë - De l'argent. Ça te va ?

Instinctivement, je fermais les yeux, l'espace d'un clignement de paupières, pour repérer les Ronces les plus proches. Il n'y en avait pas. Un chardon, pas si loin, qui dépassait tant bien que mal du bitume. Il y avait moyen de le faire se démultiplier et grossir au point de barrer le passage du damoiseau aux oreilles poilues, si jamais il me refusait ce service. J'avais vraiment besoin de lui.

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 28
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Lun 26 Mar - 20:04

    Je n’arrivai pas à comprendre, avais-je fait quelque chose de mal pour que le simple fait de posséder une queue et des oreilles soit considéré de fait comme un crime ? Quand je suis arrivé en ville tout à l’heure j’en avais pourtant croisé quelques uns se balader seuls, comme lui. C’était peut-être seulement moi, mais pourquoi donc ? Ce n’était que la première fois que je venais ici et je suis persuadé de n’avoir rien fait qui pourrai à ce point être répréhensible par les gens au point "d’être dans le pétrin" toute ma vie.

    Je restai sans voix devant ses paroles, qui n’avait pas forcément eu pour but de me nuire, elle avait simplement ses façons de faire, et après tout, la tolérance est de rigueur lorsque l’on arrive dans une nouvelle ville ou que l’on fait une nouvelle rencontre, même si dans le cas présent c’était les deux à la fois. Mais j’avais beau y réfléchir, je ne me sentais pas de rester dans cette situation, dans ce "pétrin" comme elle le disait. Cependant, vu sa réaction lorsque je n’avais pas compris ce qu’elle entendait par "maîtres", je me voyais mal lui demander plus d’explications, cela ne ferait que l’énerver.
    Ainsi va le monde, fait de nouvelles rencontres avec des univers inconnus, je n’en étais qu’à ma première expérience dans le domaine, mais j’étais déjà bien marqué.

    Moi ? Secoué ? oui je l’était un petit peu, non pas par les mots qu’elles avait pu prononcer mais plutôt par mon ignorance, et ce mal de tête qui arrivait dans ma tête, je mis une main sur ma tempe droite pour tenter d’atténuer la douleur, chose inutile s’il en était. Mais je n’avais pas de temps à consacrer à cela, j’avais une personne qui attendait une réponse face à moi. Une dizaine de Telpë ? Sûrement la monnaie locale. Une mission pour moi ? C’est donc ainsi que ça fonctionne ici, des services contre de l’argent. Ça me semblait ma foi correcte, je n’avais cependant aucune idée de la valeur de ces Telpë, peut-être était-ce suffisant pour survivre quelques temps ici, peut-être pas, qui sait ?

    Partagé entre la conscience du risque auquel je pourrai m’exposer et la possibilité de pouvoir trouver refuges avec cet argent, je ne savais que répondre. Après tout, elle avait elle-même dit que je m’exposais à être dans le pétrin rien que par la présence de mes oreilles et de ma queue, et que même cachées je n’étais pas en sécurité. Pourquoi une personne n’ayant pas ce genre de problème devrait-elle demander un service à quelqu’un comme moi, à moins que ce ne soit parce que personne ne me regretterai…
    À cette pensée un choc parcourra mon crâne, je failli flancher, je retenue un cri et pris ma décision en vitesse, il n’était pas courtois que de faire attendre une personne nous ayant posé une question.

    - Euh… Je ne sais pas, je ne suis pas sûr d’être la personne qu’il faille pour cela.

    Je n’avais pas menti, elle était d’ici, elle devait avoir des relations, pourquoi un inconnu comme moi serait plus qualifier qu’un autre pour effectuer cette "mission" ?

Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Mar 27 Mar - 11:08

- Euh… Je ne sais pas, je ne suis pas sûr d’être la personne qu’il faille pour cela.

J'eus un rictus. Nan, mais... Est-ce que j'ai dit que tu avais le choix ? Mes yeux brillèrent une seconde d'une lueur malsaine. Le chardon, situé derrière lui, étendit ses racines sous le sol. Celles-ci se brisèrent et donnèrent lieu à de nouvelles pousses, qui restaient bien sagement planqué sous le bitume. En moins de quelques secondes, je pouvais les faire grossir de deux fois la taille de l'Hybride, en longueur et largeur, de manière à lui barrer le passage. Me salir les mains ? J'aurais pu l'accepter, mais courir des risques inutiles parce que monsieur fait son prude...

- T'ai-je donner le choix ? Je ne te laisserais pas partir. Si tu acceptes cette mission, tu t'en sortiras indemne, avec une conscience tranquille. Si tu refuses, non seulement cela signifie que tu laisses crever de faim tes congénères, mais en plus, je te ferais l’exécuter de force !

Comme pour un avertissement, je fis remuer les racines de telle manière à aller craqueler le sol jusqu'à ses pieds. Un léger tremblement de terre. Je n'aimais pas les grandes démonstrations, et si jamais je lui faisais le moindre mal, il ne faudrait plus compter sur lui pour m'aider.
Je me calmais vite fait. Mon caractère, quand j'étais petite, était réglé pour changer toutes les vingts minutes. Est-ce que le temps s'était déjà écoulé ? Ou alors c'était tout simplement que j'étais mal lunée. Dans tout les cas, mon visage de schizophrène repris un air gentil.


- C'est sans danger. Tu toc, tu donne le mot de passe, on t'ouvre, tu donne le colis, tu reviens. Je resterais dans le coin, pour surveiller que tu livres bien le colis et qu'il ne t’arrive rien. Si tu accomplis cette mission, je te fais un briefing pour ta lacune mémorielle. En gros je te fais le topos de ce qui se passe ici et je te donne les moyens de t'en sortir. J'aurais fait partie de la Milice, tu serais déjà mort.

Après tout, qui d'autre aurais dépensé de l'argent pour qu'un Hybride lui rende service ? J'étais on ne peut plus gentille. Juste... Acculée. Je n'avais pas envie de décevoir mon frangin, et je n'avais pas envie de me faire étriper en allant au refuge. C'est là que la solution apparue, limpide... J'aurais dû amener Yuri ! Mais à pieds la Ferme était loin de la ville et je me voyais mal faire une journée de trajet pour aller chercher Yuri et la ramener ensuite. Les poires auraient pourries depuis belle lurette ! De plus, j'allais vraiment surveiller qu'il ne lui arrives rien. Je n'étais pas du genre à revenir sur ma parole ni à mentir. Il avait déjà eu beaucoup de chance de ne pas s'être fait attrapé par la fourrière.

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 28
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Mar 27 Mar - 21:54

Donc ce que je craignais était malgré tout en train de se produire. Quoi de plus normal me diriez-vous que de se faire menacer par une elfe dans une ruelle sombre pour aller livrer un colis ? Et ben que je sois assez niais pour l’accepter étant donné que la secousse, je ne l’avais pas vraiment appréciée et puis après tout, sa proposition était malgré les apparences tout à fait honnête et je n’avais pas à me plaindre de e qu’elle proposait en retour.

Ces concepts me restaient malgré tout très flou, un peu d’aide à la compréhension ne me ferait pas de mal, mais je commençais déjà à voir se dessiner le tableau sous mes yeux. Il y avait donc les « Maîtres » qui se posaient au-dessus des gens comme moi avec des oreilles et une queue et nous traitaient comme des esclaves. De ce que je peux déduire des paroles de cette femme, tous ceux n’ayant ni queue ni oreilles touffues pouvaient être des maîtres, il s’agissait donc d’une forme d’esclavage que même un simple d’esprit comme moi pouvait comprendre. Mais bon, un système pareil était-il mauvais ? Bon bien sûr, l’elfe lui avait parlé de « Rebelles » lors de son apparition, des personnes n’étaient pas satisfaites de ce système. Mais chaque chose fait forcément des mécontents, je pense qu’il faudra sûrement que j’observe ça de plus près, au cas où ce ne serait pas le cas uniquement dans ce village.

Oh et après tout, pourquoi ne pas lui rendre ce service, à cette elfe. Pas seulement par peur, mais ça me laisserai faire un tour en ville comme il semble s’agir d’une livraison. Inclinant la tête pour m’excuser de mon manque de politesse et de mon hésitation passée , j’acceptai son offre.

- Je n’ai rien contre votre proposition et je penses tenir assez à ma vie pour ne pas chercher des ennuis à peine arrivé. C’est d’accord, je ferai votre livraison.

Mais bon, ce n’était qu’une livraison, je ne risquai pas grand-chose et je me senti très bête d’avoir été sur le point de refuser quelques instants plus tôt. Triturant ma mèche blanche qui me tombait sur les yeux, je me rapprochai de l’elfe pour en savoir plus sur le contenu de sa « mission », autant rester sérieux, même pour un travail facile comme celui-ci. Passant mon regard du côté de son interlocutrice, je ne vis aucun colis, c’était donc le panier qu’il fallait transporter ? Je m’arrêtai devant elle en attendant les directives et remuant la queue, foutus réflexes animaliers.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Mer 28 Mar - 6:31

Il... Avait accepté. Ouf ! J'avais franchement eu peur de le voir s'en aller en courant. Un Hybride sans maître, c'était une sacrée aubaine pour moi; c'était la preuve qu'il n'irait pas tout raconter au sien, dès le mot de passe et l'endroit de la cache obtenus. J'émis un soupir de soulagement.

-Merci, désolée des menaces. J'aurais eu du mal à trouver quelqu'un d'autre.

Alors qu'il se rapprochait, je posais ma main sur sa tête et l'ébouriffait doucement. Je vérifiais sa réaction, si elle tiendrait plus de l'instinct ou de l'humain. Une jolie expérience, que je ne voulais pas laisser passer. Est-ce que les Hybrides ayant perdus toute relation avec l'histoire agissent aussi par animalité ? Ou alors c'est tout simplement le fait d'être en cage qui les pousse à ronronner quand on les caresse ? Une sorte d'hypocrisie pour faire plaisir aux Maîtres ?
Dans tout les cas, ça me permettait de mon réconcilier avec lui, enfin, de mon côté.


-Comme tu as pu le constater, ici, on est pas loin de chez les Rebelles. -Je le poussais doucement dans le dos pour qu'il avance un peu et qu'on puisse se rapprocher du lieu de livraison.- J'ai leur Leader dans la famille, et vu qu'ils commencent à manquer de nourriture, il m'a juste demandé d'aller leur en acheter... Sans les prévenir avant de l’identité de la livreuse.

Je le regardais, un moment. Je me mettais gravement en danger en racontant ça à un Inconnu. Imaginez qu'il retrouve la mémoire après ? Ou alors qu'il se fasse adopter ? Il ira tout vendre au premier venu ! Enfin, je crois que j'ai dans mes veines une grosse part d'inconscience, qui me pousse à me mettre en situation de péril. Ça doit venir de Papa. Maman a toujours été sage et gentille. Papa n'était jamais là, toujours à courir l'Hybride...

-Donc tu tombes assez bien, parce que s'ils me voient livrer le panier, ils vont me sauter dessus et m'écharper, puisque j'ai eu la sottise de partir de la maison sans cape pour me planquer les oreilles. Et puis ils risquent de le jeter en croyant que j'y ait mise du poison ou je ne sais quoï... Bref, c'est totalement idiot, au fond. Désolée encore d'avoir dû te menacer pour obtenir un coup de main... Mais dans le genre serviable, tu pourrais mieux faire.

On arrivait devant une grosse porte. Le Repaire était à l'origine un ancien garage. Désormais, lorsqu'on rentre à l'intérieur, il ressemble plus à une cave, emplie de lit de camp. Derrière la porte, il y avait trois tonnes de meubles pour barricades. Quelqu'un les déplaçaient si on tapait à la porte en donnant le bon mot de passe. Je lui mit le panier dans les pattes et parla à voix basse.

-C'est tout simple. Tu toc, tu donnes le mot de passe, "Le Louche", et tu donnes le panier en disant que ça vient de Nolwe. Mais je crois que tu n'es même pas obligé de préciser. Je reste dans le coin, j'vérifie que tu ne te fasses pas avoir ni que tu ne dises des âneries et quand tu as finit, tu me rejoins.

Sur ce, je m'éloignais un peu, pour ne pas être dans le champ de vision de celui ou celle qui ouvrira la porte, chercha de quoï me battre sous la terre, si l'éventualité d'un combat se présentait, et poussait un gros soupir. Le mot de passe, c'était le surnom stupide que ma cousine donnait à Nolwe. En fait, on l'a toujours appelé comme ça. Car sinon, on avait que son numéro pour référence. Et appeler quelqu'un N°17, ça faisait bizarre. Maintenant que ma cousine est morte, il s'est donné un nouveau nom. Le Louche n'avait décidément pas l'air de lui plaire...

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 28
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Mer 28 Mar - 15:04

Elle aurait eu du mal à trouver quelqu’un d’autre ? J’avais donc quelque chose de spécial, était-ce l’absence de maîtres ? Je n’eus même pas le temps d’y penser qu’elle passa sa main dans mes cheveux pour les secouer à tout va. C’était agréable, je ne pouvais pas le nier, mais je ne comprenais pas la raison qui lui faisait faire ça mais je ne pouvais m’empêcher de remuer la queue sous des caresses pareilles, je souris.

J’avais déjà oublié ce qu’il s’était passé avant que j’accepte de lui rendre service, d’exécuter la « mission » qu’elle avait pour moi. Bien que je ne savais pas du tout que nous fûmes près d’e chez les « rebelles », je ne dis rien quand elle le mentionna pour ne pas l’interrompre, et je compris enfin pourquoi je devais lui rendre ce service, elle n’avais pas eu peur de moi parce que j’étais seul, mais elle semblait craindre d’avoir à faire à plusieurs personnes comme moi, surtout que ceux-ci semblaient hostiles à toutes ces personnes potentiellement « maîtres » et qu’elle soit la sœur de leur leader ne la rassurait pourtant pas du tout. Moi, j’étais quand même impressionné par tout ce que j’entendais, j’avais l’impression de me retrouver dans une histoire comme j’avais pu voir dans mon rêve où la vie n’est pas monotone et que l’action est vie courante, je me réjouissait d’avoir un rôle à jouer.

J’ignorais sa petite pique qu’elle fit, puisque après tout, c’était vrai, j’avais refusé d’aider une personne, hors un vrai gentleman ne se pose pas de question avant de rendre service, j’avais encore beaucoup à apprendre. Même en n’y prêtant pas attention, je me sentis encore un peu honteux et mes joues prirent une légère teinte rosâtre, que j’eus vite fait de réprimer, il ne fallait pas que je me laisse distraire, tout allait commencer dans peu de temps.

*Le Louche, Le Louche, Le Louche…*

Je me répétai plusieurs fois le mot de passe afin de ne pas l’oublier. L’objectif avait beau se trouver juste devant moi, il serait pitoyable de ne pas réussir juste à cause d’un petit oubli, surtout qu’à entendre l’elfe, ces personnes ne plaisantaient pas, je n’avais pas le droit à l’erreur.

- J’ai compris, comptez sur moi ! Je reviens tout de suite !

Je m’avançai d’un pas assuré vers la porte, continuant de me répéter le mot de passe. Arrivé au pied de celle-ci, je regarda derrière moi pour voir où était l’elfe, je ne la voyais pas, elle s’était cachée sûrement. Je refis face à la porte, je levai mon bras.

*Le Louche, Lelouche, Lelouch, Loulouch…*

On ne pouvait pas le voir, mais j’étais très nerveux, c’était la première fois que j’allais parler à des personnes comme moi, même si ce n’était que pour leur donner un panier, et qui plus est un panier qui ne venais pas de moi, mais j’étais nerveux. Je frappai trois grands coups à la porte en prononçant distinctement.

- Leulouche !

Mes oreilles se dressèrent et je pouvais entendre des personnes s’agiter derrière la porte. Qu’allait-il se passer ? Avais-je réussi ?
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Mer 28 Mar - 17:26

Je le surveillais de loin. Une Usagi lui ouvrit. Je le laissais faire le transfère, regardant ailleurs et jetant de temps à autre des coups d’œils pour voir ce qui se passais. La transaction avait l'air de bien se dérouler. Je m'étirais. Après, je pourrais rentrer ! ♥
Ah, oui... Avant, m'occuper de... l'Ookami ? L'Inu ? On dirait plus un canidé qu'un félidé... Même s'il y avait de quoï penser l'inverse au niveau du caractère. Un petit chaton...?
Je jouais avec un des chardons qui aurait du pousser. En agitant les doigts de ma main gauche, comme pour manipuler des marionnettes invisibles, je faisais croître et décroitre la petite plante qui allait finir par avoir le tournis.


-Tu n'as pas ce genre de soucis, toï, hein ? Murmurais-je.

Je me demandais ce que j'allais faire de lui. Lui donner ses sous, lui faire un rapide briefing et puis le laisser en plan ? Le reconduire au Repaire ensuite ? Pouvait-il vraiment tuer quelqu'un ? Il avait l'air d'un enfant craintif ! J'attendais qu'il revint.
Le Repaire ne prendrait soin de lui que sous la condition qu'il leur soit utile. Je me voyais bien l’accueillir à la ferme, quelques temps. Ça me changerait de Yuri, qui ne lève jamais le petit doigt pour m'aider...
Enfin, sa part du contrat était remplie, j'allais lui proposer plusieurs solutions et il choisirait comme un grand. Vraiment salutaire, ce petit bonhomme.
Autant lui expliquer en grignotant un truc. Je n'avais pas mangée, moi. Mais lui n'avait pas l'air d'avoir faim. Ou alors c'était de la défiance. J'allais aussi lui proposer à boire et à manger et on verra bien ce que ça allait donner.
Je récapitulais vite fait ce qu'il faudrait lui dire. Les conseils que j'avais déjà donnée à d'autres Hybrides, qui étaient dans le pétrin comme lui. Je tâtonnais nerveusement ma taille jusqu'à trouver ma sacoche. Je plongeais ma main dedans et faisait émerger les différents objets.
Bracelet en argent, Telpës tombés du porte-monnaie, fiole d'Arnica, fiole de vomitif, fiole de poison... Tiens, mes anciennes cartes de visite ? Je les ais encore celles-là ? Depuis le temps que j'ai quittée le métier, pourtant. Je me rappelle que je les distribuais à tout va. Dans mon métier, c'était utile d'être connue. Maintenant, un peu moins. Il faudrait que j'en fasses des nouvelles. Je relevais la tête et fermais machinalement les boutons qui tenaient mon sac fermé. L'Ookami devait avoir finit, maintenant. Je n'avais pas entendue de cris, donc je n'avais aucune raison de m’inquiéter.

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 28
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Mer 28 Mar - 19:32

C’était une fille avec des oreilles de lapin qui m’avait ouvert, depuis son visage j’avais levé la têt pour regarder jusqu’au bout de ces dernières avant de retourner au sujet qui m’avait amené ici, le colis. Ne sortant pas de l’autre côté de la porte, elle me demanda sèchement le motif de ma venue, je me rappelai des paroles de l’elfe « tu donnes le panier en disant que ça vient de Nolwe. Mais je crois que tu n'es même pas obligé de préciser. »

- Je viens apporter de la nourriture, on m’a dit de l’amener ici.

Elle jeta un bref regard au panier et examina le contenu du panier, alors que je restai immobile, de peur de faire quoique ce soit qui puisse la froisser.

- Ça m’a l’air en ordre, passe-moi ça.

Je lui tendis le panier, en faisant attention à ne pas le faire tomber, bien le donner, touuuut doucement, ne pas faire de faux mouvement. Une fois le panier entre ses mains, elle se prépara à fermer la porte, mais se retourna vers moi.

- Au fait, c’est de la part de qui ?

Un petit frisson me parcouru, je n’avais pas du tout retenu le nom de la personne de qui venait la livraison, je bafouillai un « No… No… » Avant de me reprendre et de dire avec un air sérieux.

- Une des consignes était de ne pas révéler son identité, je sais simplement qu’il s’agit d’un ravitaillement qui avait été programmé.

Quelques gouttes de sueur perlèrent, je ne le sentais pas du tout, j’allai me faire frapper, mais il ne fallait pas alerter l’elfe, sinon elle penserai que j’ai échoué. Cherchant une possible excuses à donner, mon regard fixa le vide et c’est alors que j’entendis.

- Ça ira, après tout, tu n’as pas l’air de ces collabo d’hybrides dociles qui ne font rien pour s’échapper de l’emprise de leur « maîtres chéris ».

En relevant les yeux, je vis une pointe de dégoût dans ses yeux accompagnée d’une profonde tristesse que je pouvais ressentir malgré mon éloignement de la situation. Je la remercia d’avoir pris le panier ce qui semblait illogique vu que c’est eux qui en avaient besoin, mais bon, je suivais juste mes reflexes en ce moment, je ne comprenais pas vraiment pourquoi.

Au son de la porte qui se fermait et des installations qui se remettaient en place, je m’assis sur le sol devant la porte, attendant le retour de l’elfe, si elle était encore là. Je n’arrivai pas à la sentir ave mon odorat mais cela devait surtout être dû à toutes les saletés qui trainaient dans la ruelle. Patient, ma queue remuant le sol, je bailla en émettant un petit gémissement.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Mer 28 Mar - 20:52

J'attendais, j'attendais... Et il ne venait pas. Avait-il eu peur et avait-il décidé de s'enfuir par l'autre côté ? Avait-il préféré rester chez les Rebelles ? Est-ce que j'étais si effrayante que ça ? Mais c'était quand même idiot de ne pas venir chercher sa récompense ! ... Je tournais la tête et me penchait avec précaution pour regarder s'il était toujours en négociation. Je m'en voulais de ne pas avoir été plus vigilante. Je le vis assis devant la porte. Qu'est-ce qu'il faisait là ?

-Je m'attendais à ce que tu me rejoignes, une fois la mission finie. Allez, debout. Dis-je en attrapant sa main et en la tirant de manière à le remettre sur ses deux pattes. ...Comme promis, je te fais un briefing. Mais tout d'abord, tu as encore faim ? Soif ? Autant s'installer pour t'expliquer tout clairement.

Je passais ma main dans son dos -J'avais toujours tendance à blesser les gens lorsque je leur tenais la main ou le bras. Je ne sais pas pourquoï mais ce contact semble réveiller en moi des pulsions sadiques.- et le poussais doucement au delà de ces ruelles.

-Donc comme tu as pû le voir, pour un amnésique, tu aurais pû tomber mieux. Ici, c'est Esgalduin. Petite ville commerciale, quelques milliers d'habitants, une police, une fourrière, une Milice en patrouille H24... La ville est assez "gentille" par rapport aux autres, alors on pourrait dire que tu as eu de la chance.

Je le poussotais jusqu'à une ruelle un peu plus grande où passaient deux ou trois montures. Je passais vite sur ce qu'étaient des montures, il n'avait pas besoin d'un cours détaillé dessus. Je lui dit que les chevaux des Vampires étaient très dangereux et qu'il valait mieux les éviter.

-Plus loin, on va déboucher sur la Place Publique. On va donc faire un gros détour, car je n'ai pas envie de te voir tomber dans les pommes. Pour éviter que tu ne l'apprennes par toï-même, je te résume. C'est là-bas qu'on met à mort les Rebelles qui se sont fait attraper. Quand j'étais petite, ce qui s'y passait me faisait faire des cauchemars. Mais la plupart des gens s'y sont habitués.

Je lui ébouriffais une nouvelle fois les cheveux, plus pour me redonner du courage et me ramener à la réalité que pour faire un geste quelconque d'affection.

-Puis le Marché et donc le Hall des Enchères. Je vais t'emmener y jeter un œil, je pense que ça n'est pas tant choquant, et ça te servira de déclic, d'accord ? Ensuite, on ira s'installer à un café, c'est quasiment au même endroit.

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 28
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Mer 28 Mar - 22:15

Oh ben en fait elle n’était pas cachée bien loin, je n’avais pas attendu longtemps avant qu’elle ne vienne me chercher, bien que ma mission était que moi je la rejoigne après la livraison, mais je n’avais pas envie de me perdre. Elle m’aida à me relever en me tirant par la main, elle avait de la poigne, ça faisait presque mal, heureusement qu’elle avait changé pour me pousser par derrière, bien que le contact de sa peau fut doux, je préfèrerais garder une main intacte.

Je l’écoutais d’une oreille attentive, après tout c’était une des raisons qui m’avait poussé à l’aider. Amnésique ? Cela expliquerai pourquoi je ne me souvenais rien précédant mon arrivée ici, il serait même possible que j’ai toujours vécu ici, il y aurait donc des personnes me connaissant dans la ville et qui seraient à ma recherche, qui se feraient du soucis pour moi ? Je ne ‘y avais pas réfléchi plus tôt, et pris dans mes réflexions, je n’écoutais les explications de l’elfe que d’une demi-oreille. Mais alors, qui suis-je me demandais-je. Plongé dans mes réflexions, j’entendais une voix répétant sans cesse la même chose. « Ne m’oublie pas. Ne m’oublie pas. Ne m’oublie pas. Ne m’oublie pas. Ne m’oublie pas. Ne m’oublie pas. Ne m’oublie pas… »

C’est à ce moment que je ressenti comme un déclic, et la foudre le retraversa, tout de moins c’est ainsi que je le ressentais. Me retenant d’extérioriser quoique ce soit, je pris sur moi et me concentra sur la voix, je voulais au moins savoir qui j’étais, je ne pensais pas ressentir autant de solitude en réalisant mon amnésie. J’aperçu l’image d’une pièce sombre et un cri retenti en moi « Fuis, ***** ! »

Et non, je n’avais pas réussis à entendre la partie la plus importante, mon nom supposais-je. En effet, l’elfe avait recommencé à me décoiffer et cela m’avait extirpé de ce monde de souvenir dans lequel j’avais plongé. Bizarrement cette sensation m’était très familière et chaque passage de sa main était accompagné en rythme d’un battement de queue, j’étais totalement sans défense, mais au moins revenu à la réalité. Pour finalement acquiescer le programme qu’elle me proposait.

Il faut croire que les gens ont quelque chose contre ma tête puisque aussitôt me retournais-je vers la direction que m’indiquait l’elfe, je vis un cheval tourner la tête vers moi et me donner un coup de mors en plein front, si ça ce n’était pas un rappel direct à la réalité, ça avait au moins le mérite de bien m’avoir réveillé, je ne pourrai plus jamais me promener insouciant on dirait. Sonné, sur le sol, je sentis perler de mon front des gouttelettes de sang qui glissaient le long de mon visage pour ensuite aller s’écraser sur le sol. La personne sur le dos du cheval me lançait des regards mauvais, et releva la tête en direction de l’elfe.

- Il faut mieux la tenir votre bête là ! Il aurait pu abimer la fourrure de mon bel étalon. Vous avez de la chance que je ne vous fasse pas payer l’entretien ni n’appelle la fourrière pour votre bestiau. Que ça ne se reproduise plus.

Encore sous le choc, je ne pu voir la réaction de la jeune femme et tenta maladroitement de me relever tout en essayant d’articuler des excuses.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Jeu 29 Mar - 8:39

De la poigne, moi ? Oui, mais pas de forces. Si j'avais réussit à le soulever, c'était surtout par un effet de balancier. Je m'étais penchée en arrière et c'était la force de mon poids qui avait réussit à le relever. Ma main aussi était en miette.
Il n'avait pas l'air très impliqué dans mes explications, c'était dommage, il en avait besoin. Léger soupir. Bon, au pire, je lui réexpliquerais tout, il avait bien besoin de ça pour s'en sortir.
Un cheval passa devant nous et le choque fût rapide. Je vis l'Ookami valdinguer en arrière, avec du sang sur le front. La situation m'avait glacée et je regardais, hébété, ce qui s'était passé. Ce fût l'imbécile monté sur son âne qui me rappela à la réalité.


-Nan, mais et ça se permet de râler en plus ! Détérioration de biens privés ! Infraction au code de la route, il sait ce que ça coute, le monsieur ?! Un roch vaut le même prix qu'un Hybride, moins que celui-là, et c'est toï qui est en tord, espèce de nogoth ! T'as crut que tu t'attaquais à qui ?! En plus tu te permet d'hurler sur une faible femme, hein ? Des menaces à une haute-elfe, ça se paie !

Partie désormais dans le langage Elfique, je continuais à hurler si fort qu'au final, ce fût son cheval qui prit peur et qui commença à partir, en dehors de ses ordres. C'était peut-être aussi dû aux orties qui avaient poussées dans tout le périmètre d'environ cinq mètres autour de moi. Quand je fermais enfin ma bouche, je m'en rendit compte. Je tremblais encore et ce coup-ci, j'étais réellement rouge. Moi, j'étais désensibilisée aux orties, mais je plaignais ceux qui étaient à mes côtés. Comme... Tiens, le petit louveteau. Je n'avais pas eu faux. Un Ookami aux yeux vairons, ça devait valoir le double du prix d'un simple cheval. Je le sais, on a des chevaux à la ferme. Et quand j'habitais encore à Nekotopia, Alice me racontait les prix que proposaient les marchands pour racheter Neither. ...D'ailleurs, quand je dis le double, je suis gentille. Neither avait un sale caractère, mais celui-là est plutôt docile.

-Ça va aller, tu vas t'en sortir ? Tu te sens d'aller voir le marché ou ce qui vient de se passer suffit ?

J'avais besoin de m'assoir. Je tanguais légèrement, pour sauver les apparences, mais j'avais réellement la tête qui tournais, à cause de cette montée de sang. J'aurais dû l'étriper, son âne ! Mais Maman n'aurait pas aimer. Il ne faut jamais s'attaquer aux animaux, elle aurait eu raison. J'aurais plutôt dû l'étriper, cet hùna.

-Le jour où les Hybrides domineront le monde, je m'arrangerais pour que celui-là finisse en place publique, grommelais-je.

Ah, nan, mais sérieusement... Il me rappelait ces imbéciles d'Elfes du village de Seres ! Un procès ? Je l'y aurais trainé, j'aurais gagné ! J'ai de la chance de vivre dans un monde où les juges se font corrompre par un nom. J'avais beau être tellement éloignée de ce Chef de Meute que, malgré mon métier de Généalogiste, je n'avais pû retrouver d'où ce nom nous était commun, les gens s'imaginaient toujours que j'étais sa petite sœur, sa cousine directe ou je ne sais quoï. Je crois que c'est ce qui m'a sauvée la vie lorsqu'ils se sont rendus compte, à Seres, que j'hébergeais des Rebelles. Je posais ma main sur mon front, brûlant.

-Excuse-moi, si j'avais vu le coup venir, je t'aurais protégé.

Je l'attrapais par la main, cette fois-ci, et tant pis si j'étais vouée à lui y planter les ongles sans m'en rendre compte. Je l'emmenais au marché. Les cafés se situaient presque tous là, donc, quoïqu'on décide de faire, on devra de toute manière y aller.

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 28
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Sam 31 Mar - 8:38

L’elfe avait réagi au quart de tour aux accusations de l’homme sur son cheval et c’était effrayant avoir, je regardai tour à tour l’elfe et l’homme, écoutant les paroles de l’une et examina les réactions de l’autre. Si lui avait rougi de honte de se faire prendre de haut par une fille, elle, elle était rouge de colère et hurlait pleins de choses et des mots que je ne connaissais pas. Mon instinct m’avais dit de m’écarter un peu, ne faisant que l’écouter, je m’éloignai de la scène entre les deux personnages et vit un tapis d’orties sortir du sol. Je me dis que je l’avais échappé belle et remercia la nature de m’avoir donné des caractéristique canines. Le cheval s’était enfui, ou alors c’est le monsieur qui avait eu peur, je ne sais pas trop.

Toujours était-il que désormais nous étions débarrassés de lui. L’elfe vint vers moi, me proposa de choisir entre aller au marché ou… ben en fait, il n’y avait pas vraiment d’autre proposition, alors c’était parti pour le marché. Je vis alors qu’elle avait du mal à tenir debout, mais je n’osais pas vraiment lui proposer mon aide, elle grommela quelque chose d’énervement, je crois que j’aurais mieux fait de ne pas l’écouter et je fis comme si je ne l’avais pas entendu d’ailleurs.

- Oh non, il ne faut pas dire ça, ce n’est pas de votre faute, je n’ai pas fait attention, je vous remercie de votre aide.

Elle s’était excusée alors qu’elle n’avait rien fait de mal, ça me gênait vraiment, elle attrapa ma main pour m’amener en direction du marché. Je n’osais pas imaginer à quel point elle s’était énervée, ni même imaginer à quel point son sang devait bouillir dans sa tête, ce qui expliquerait pourquoi elle titubait un peu il y a quelques instants. Et oui, rien que sa main était déjà assez chaude pour que je le remarque. Je remontai à son niveau pour qu’elle n’ait pas d’effort à fournir en me tirant par la main et s’épuise encore pour moi.

On semblait se diriger vers une place, vers laquelle se rassemblait plusieurs odeurs que je remarquai, de la nourriture, mais aussi des animaux et plein d’autres odeurs inconnus, mais c’était surtout la nourriture qui avait attiré son odorat. Comme à chaque fois que j’étais content, oui une odeur agréable peut me rendre content, ses oreilles se dressèrent dans la direction d’où provenait cette dernière et sa queue remua derrière lui, un peu plus à chaque inspiration. J’espérai vivement que l’argent gagné avec la livraison me permettrait de pouvoir manger un morceau.

Sans m’en rendre compte, j’avais accéléré la cadence, tirant l’elfe en direction de l’endroit si doux à l’odorat, enfin je finis quand même par le remarqué et calma mon rythme de marche pour ne pas la laisser derrière. Mais c’était déjà trop tard, mon pied s’était pris dans une dalle dépassant un peu plus du sol que les autres pendant que j’avais jeté un regard dans la direction de l’elfe. Cette chute s’ensuivi d’une roulade non voulue de quelques mètres en direction du marché.

*Mais comment puis-je être aussi maladroit ?*

M’apitoyant sur ma propre faute, j’avais le tournis et était hésitant quant à l’idée de me relever dans ces conditions.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Sam 31 Mar - 13:30

J'eus un sourire en coin. Il était mignon, à s'excuser pour un rien. On dirait vraiment un louveteau. Ca serait bien qu'on puisse effacer la mémoire, comme ça, ça sauverait des vies. Qui sait ? Peut-être était-il un Rebelle redouté avant de perdre la mémoire ? Dans tout les cas, je l'emmenais, je marchait à ses côtés, puis me laissa entrainer avec une déconcertante docilité. J'étais plus ou moins sous le charme et n'avait aucune envie de faire ma tête de mule. Je me sentais confiante.
Oui, mais voilà qu'il se rata, tout en tenant ma main. Je réussis à la dégager avant de me retrouver à pirouetter sur le sol, mais son poids réussit quand même à me faire tomber. Je tombais à genoux, sur le sol. Un tapis de mousse avait poussé à l'endroit de mes mains et de mes genoux, ainsi, je n'étais pas blessé. Au moins, les plantes, on peut compter sur elles ! Je l'avais vraiment échappée belle, j'aurais pû me retrouver quitte à quelques bleus et peut-être même des écorchures. Ma mère a toujours détestée que je me blesse, et je préfère aux blessures corporelles celles qui ne laissent pas de traces.
Je lui lançais un regard noir, tout en me relevant. Ma tunique blanche ? Devenue verte. Bon, je réussirais à la ravoir, mais ce n'était pas une raison.


-Fait attention; quand tu cours. Lui dis-je séchement.

Puis je m'approchais de lui, fouilla dans mon sac et y chercha ma bourse. Je laissais tomber vingt PO dans ses pattes.

-Comme ça tu pourras acheter ce que tu veux sans me trainer. Allez, lève-toï, on y va.

L'énervement passa dans un gros soupir. Décidément, ça faisait longtemps que je n'avais pas eu à vivre une telle aventure. En général, ma vie est plutôt "paisible"... Comparée à ça. Je suppose que le jour où j'aurais des petits Elfes, ça sera pareil. J'attendais qu'il se relève et le suivait ensuite, sans lui tenir la main, ce coup-ci. Je le laissais faire ses courses. Moi, de mon côté, je pensais à d'autres choses, jettant de temps en temps un coup d'oeil vers lui.

-Tu as une idée de ce que tu vas faire ? Tu te sent d'intégrer les Rebelles ? D'être capable de tuer ? ... Ou alors tu préféres chercher une Maîtresse ? Tenter ta chance tout seul dans les rues ?

Je parlais doucement pour ne pas qu'on nous entende, mais en faisant attention à ce qu'il m'entende, lui. Je détestais répéter. Je lui proposait enfin de passer une nuit chez moi, histoire de faire le point là dessus. Ca faisait un bon moment qu'on trainait, et même si je n'avais pas l'heure sous la main, je me dis qu'il serait bientôt tard. Sefironces allait rentrer et s'inquièter.

-Tu as trouvé ce que tu voulais ? On passe faire un détour à la Salle des Enchères et ça va être l'heure de quitter ce lieu.

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 28
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Dim 1 Avr - 17:23

Je me sentais honteux, je l’avais entrainée dans ma chute et avais salis sa robe, et pourtant par rapport à la réaction qu’elle avait eu face au monsieur de tout à l’heure, j’avais l’impression de m’en sortir quand même plutôt bien.

Ramassant les pièces qu’elle avait fait tomber, je les rangeai dans ma poche avant de m’en tenir à ses consignes et d’aller faire un tour dans le marché, où de nombreux commerçants avaient installé leurs étables et présentaient leurs produits. Je m’attarda plus particulièrement sur ceux présentant de nombreux aliments.

- Holà petit être ! Je vous au vu arrivé, voulez vous mes jolis légumes pour madame l’elfe, seulement 5 pour le prix de la dizaine, promotion limitée dans le temps.

Ah non, je ne voulais pas de légumes moi, je voulais quelque chose de plus consistant et qui soit moins vert. Je déclinai l’offre du vendeur de légumes, de plus il trainait dans l’air comme une délicieuse odeur qui m’attirait tout particulièrement, et je commençai à changer de direction pour m’y atteler au plus vite. Mais pour cela, je devais traverser quelques mètres pour atteindre le bon endroit.

- Venez voir mes poissons ! Ils sont beaux mes poissons !

- Achetez mes volailles, toutes droites sorties des meilleurs fermes des environs !

- Des hybrides, dociles et serviables, choisissez le votre !

Cette dernière annonce me fit réagir, mais je ne voulais pas attirer l’attention, j’écoutai ce qu’il s’y passait d’une oreille distraite. Et c’était bien ce que je croyais qu’il se passait, des hybrides sans maîtres, c’est-à-dire comme moi. Je m’éloignai, plus par prudence qu’autre chose et puis, de toute façon, mon intérêt était tout autre.

C’est donc vers cette vendeuse particulièrement, ou plutôt ses produits que mon attention fut attirée. Des baguettes, des tonnes, enfin non, mais des tas de baguettes de pain ! J’adore le pain, je ne sais pas pourquoi mais je le sais. Et ça a dû se remarquer, parce que la vendeuse vint de suite lui vendre ses produits.

- Elles sont toutes fraichement sorties du four, tu veux en gouter un morceau ?

Acquiesçant vivement, je pris le morceau qu’elle me tendait et croqua dedans à pleines dents. Mon sourire s’étendit jusqu’aux oreilles et je choisis de prendre deux baguettes de pain, une pour moi et une pour remercier l’elfe de m’avoir fait visiter.

- Deux baguettes s’il vous plaît.

Elle me tendit les deux baguettes tandis que je lui tendis de quoi payer les baguettes.

- Merci, passez une bonne journée.

Je retournai vers l’elfe une fois que je finis de faire le tour et me fis inonder de question.

- Tu as une idée de ce que tu vas faire ? Tu te sens d'intégrer les Rebelles ? D'être capable de tuer ? ... Ou alors tu préfères chercher une Maîtresse ? Tenter ta chance tout seul dans les rues ?

Elle avait entamé la marche en direction d’un nouveau lieu, et la suivant, je répondis à ses questions, tout en m’interrogeant moi-même.

- Tu… Tuer ? Ah ça non ! Mais je n’ai pas vraiment envie d’être le jouet (ouais c’est vraiment l’expression qui me vient quand je vois comme ils vendaient les hybrides sur le marché tout à l’heure) de personnes ne faisant que ce qu’elles veulent. Mais ça m’a plu de rendre service à ces personnes en leur livrant leur nourriture. Je ne sais pas ce que je veux faire, mais je veux pouvoir être utile.

C’est vrai que le fait de transmettre des objets d’une personne X à une autre personne Y me tentait bien, ne serait-ce que pour voir leur sourire une fois la livraison effectuée. Encore devais-je y réfléchir, je ne sais pas comment se passent les choses ici.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Dim 1 Avr - 19:24

-Un livreur, hein ?

Je réfléchie deux bonnes minutes, pendant lesquels je l'entrainais vers le Hall. C'était une sorte de bâtiment, au bout du marché, où se faisaient les Enchères Hybrides. Avant de le quitter, je tenais quand même à lui donner un bon déclic. Tout à l'heure, il était passé au large d'un stand où on vendait des esclaves. Je mettais ça sous le compte de la chance. Il faisait encore froid et les Hybrides étaient principalement dans la salle des enchères. Je finis par lui dire qu'on aurait peut-être besoin de ses services de "livreur", un jour ou l'autre, si on se mettait à développer le potentiel de notre ferme.
Je poussais doucement la porte du Hall. A l'intérieur, une place centrale, avec des chaises et une estrade, où les Hybrides passaient un à un et se faisaient vendre. Sur les côtés, des aléas de cages, où de plus rares personnes passaient, examinaient, repartaient. Un enfant qui s'amusait à taper un bâton contre les barreaux d'une cage, au fond de la salle, un ou deux cris perçaient parfois la voix sourde du vendeur qui dirigeait ses ventes.
J'attrapais fermement le poignet du louveteau, plantant à moitié involontairement, à moitié consciemment, mes ongles dedans. Cela faisait longtemps que je n'étais plus venue ici. Combien de temps ? ...12 ans ? 10 ?


-C'est promis, ce coup-ci, on va ressortir tout les deux. Mais dit-toï que c'est ici que tu risque de te retrouver un jour ou l'autre.

J'avais l'air à moitié ailleurs, et ce ne fût qu’inconsciemment que je me rendis compte à quel point mon choix de l'emmener là était égoïste. Sur l'estrade, on entendait le vendeur baisser peu à peu le prix d'un Hybride. Je n'écoutais pas. Si j'étais revenue ici, c'était pour...
Je l'avais fait avancer vers les cages. On avait fait un aller-retour et mon regard n'avait même pas effleuré les Hybrides de ce lieu. Je parlais à mon compagnon de route, sans pour autant avoir conscience de ce que je disais. Je parlais du prix des Hybrides, qui était très faible, de nos lois, toutes en faveur des Maîtres, de ces politiques corrompus, de la place publique, des exécutions, de la torture... J'allais jusqu'à parler de Nekotopia, ville qui était tombée grâce à une résistance Hybride au moment où on massacrait ceux-ci pour essayer d'étouffer un secret. Puis je me tus.
Quand j'étais petite, comme toutes les enfants, j'avais eu un "chéri", un amour de jeunesse. Je l'avais trouvée ici. Il s'appelait Ragnäar. Je ne sais si j’espérais tomber sur lui en mettant les pieds dans ce lieu sordide, ou tout simplement si c'était parce que j'avais envie de revivre des souvenirs de cette époque, où je ne faisais aucune différence entre Hybrides et Maîtres.
Je m'arrêtais un instant, retirais ma main de celle du petit inconnu et le regardais. Je déposais un baiser sur son front.


-Désolée de t'avoir embêtée pour te traîner ici. On ressort.

Je lui pris la main, moins fort cette fois, et le conduit dans la direction de la sortie. Je secouais nerveusement la tête. Une fois sortie, je l’amenais un peu plus loin, pour qu'on puisse à nouveau respirer normalement.

-Bon, bah, voilà. Ton éducation est faite. Tu veux dormir à la ferme ? Où je te laisse ici ? Ah, dans tout les cas, garde ça sur toï...

Je fouillais dans mon sac et lui tendis une de mes vieilles cartes de visite.

-Prend-la, et si jamais on t'attrape, dit-leur que tu as déjà une Maîtresse et montre-leur ça comme preuve. Même si c'est un mensonge, ça pourra te sauver la peau. -J'hésitais un instant.- Si jamais et seulement dans ce cas, si jamais ta vie est menacée, dit-leur que je serais prête à leur donner une forte somme pour te récupérer. Si je remue mon compte en banque, il doit bien me rester un semblant d'héritage...

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 28
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Mar 3 Avr - 5:40

Ce qui venait de se passer, ce que j’avais entendu de sa part, tout se bousculait dans ma tête. C’était totalement nouveau pour moi tout ça, et ça faisait quand même un peu beaucoup d’un coup d’un seul. Bien que j’essayais de restreindre mon imagination pour ne pas trop penser à toutes ces choses horribles que j’entendais, je les mémorisais dans un coin de mon cerveau. C’était certain que je n’allais plus vouloir me plier à cette obligation qui était de se trouver un maître désormais, mais je me refusais toujours à tuer pour le compte des rebelles. S’il fallait changer ce système, ce n’était pas comme ça mais plutôt de l’intérieur qu’il fallait le faire. Mais j’étais bien trop faible pour ne pouvoir entreprendre ne serait-ce qu’un centième de ce qu’il serait nécessaire de faire.

Les cages étaient horriblement petites… petites… petites ? C’est vrai que j’ai déjà vu une cage moi… De l’intérieur ? Non, ce n’était pas possible, je n’avais encore jamais eu à faire à des maîtres ou quoi que ce soit pourtant… Des blouses blanches ? Qu’est-ce qu’elles font dans cette image ? Au fur et à mesure que des images me traversaient, une douleur sur le côté de ma tête resurgi, sous mes cheveux, la trace de la balle qui avait frôlé ma tempe.. Je fis le vide dans mon esprit, pris une grande inspiration. Je ne voulais pas la mêler à tout ça, c’était sûrement mon imagination, il n’y avait pas sujet de s’inquiéter, cette trace pouvait bien venir de n’importe quelle type d’attaque de toute façon.

Ça faisait un petit moment qu’elle s’était tut, je me demandais si elle avait remarqué mais on dirait que non, heureusement. Elle me lâcha la main et posa ses lèvres sur mon front, bien que je ne compris pas le pourquoi du comment, elle s’excusa ensuite, ce qu’elle n’avait pas à faire, je lui avait demandé de me montrer cette ville en acceptant sa mission. Je la suivis dans la sortie, me disant à moi-même que je ferai mon possible pour ne jamais avoir à remettre les pieds dans cet endroit.

Plus loin dans la rue, elle me demanda ce que j’allais faire désormais et elle me tendit mêmeune carte où je pu enfin apprendre son nom, Wakai. Et je me rendis compte que je n’avais toujours pas de nom à dnner à quelqu’un pour m’identifier.. Je réfléchis quelques instants, je ne pouvais pas le lui demander à elle, mais alors que pourrais choisir ? L’idée de me faire appeler « Bast » traversa mon esprit mais je la chassai rapidement, c’était ridicule de se nommer selon des critères aussi aléatoires. Mon regard se porta sur le sol, une petite montre à gousset qui ne fonctionnait plus mais sur laquelle était gravé dans une langue que je ne comprenais pas « Time waits for no one. To my daughter, Éclair » et je pris une décision, je me ferai appeler «Eclair », ce sera un bon nom pour les livraisons et je pourrai jouer aussi avec ma rapidité pour parfaire mon service. Enfin tout ça n’était qu’hypothétique, mais le nom me plaisait beaucoup, et si un jour au travers de mes pérégrination, je croise cet Eclair, je lui rendrai sa montre.

Je la rangeai dans ma poche et pris ma décision et tournai ma tête vers Wakai.

- C’est gentil de votre part de vouloir aller si loin pour moi, mais je ne veux pas vous causer d’ennuis, vous en avez déjà fait beaucoup. Je vais essayer de trouver un endroit où je serai utile en temps que livreur, il faut encore que je fasse mes preuves.

Je lui retendis sa propre carte et lui dit en essayant de prendre un air cool.

- Ah, au fait. Appelez-moi « Éclair » désormais.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Mar 3 Avr - 7:05

Il n'avait pas envie de venir à la ferme ? Tant pis. J'avoue que je me plaisais bien avec ce petit louveteau là. Les scènes de séparations n'avaient jamais étés mon fort d'autant qu'à chaque fois, je pouvais être sûre de ne jamais revoir la personne. Mais je repoussais ma carte quand même.

-Garde-la, espèce d'idiot. Si je te l'ai passé, c'était pas pour me présenter d'une façon classe, mais pour qu'elle te serve un jour. Vaut mieux que t'ai un semblant de papier s'il t'arrive un truc.

Éclair... Le coup de la montre par terre, ça me rappelait une autre histoire. Comme quoï, les Hybrides ont toujours des chances pas possible. Au moins, celui-ci s'en est servit dans un autre but que de me laisser parler toute seule. J'eus un soupir.

-Bon, bah, bonne chance, alors.

J'avais du mal à faire demi-tour. Une longue route m'attendait de toute manière, et j'allais rentrer éreintée, les chaussures elfiques pleines de gadoue, à la maison. J'allais retrouver une Yuri qui ne parle pas et un Sefirai absent. Grmf. La motivation n'était pas là. J'avais pas envie de partir ! En plus, c'est pas vraiment dans mes habitudes de laisser un Hybride tout seul... Enfin, là, avec vingt tëlpes, il aura de quoï se débrouiller pendant un sacré bout de temps. ...S'il ne se les fait pas voler.
Je lui reparlait une dernière fois.


-Au moins problème... Fonce à la Ferme, on t’accueillera.

Sur ce, je réussit à faire demi-tour. Pfiouf ! Nan, mais sérieusement, quelle adulte censée laisserait un enfant amnésique seul, en pleine rue ? Bon, c'était son choix. Il s'était mit une quête en tête, savait ce qui se passait, j'lui avait filé une bonne dose de conseils... Il pouvait se débrouiller seul, non ? Allez, en route ! Je pris la direction de la sortie de la ville et accélérait le pas. J'étais endurante au niveau de la marche, j'avais même fait la distance de Seres à Nekotopia à pieds, il y a longtemps. De la ville à la Ferme ? C'était une partie de plaisanterie ! Sinon une blague. J'étais tout de même inquiète pour lui. Fichus Yoru et Ragnäar ! Ils me rendaient parano ! C'est pas parce que je n'avais pû retrouver la trace d'aucun des deux que celui-là allait subir le même sort. Nan, ces deux premiers, il fallait se rendre à l'évidence, étaient probablement morts. Nouveau soupir. Oui, c'est pas facile de se dire que les seuls amis qu'on a réussit à se faire dans son enfance sont surement morts. Mais au moins, ça m'empêchera d’espérer les recroiser un jour, ces deux idiots.
Nan, le louveteau allait s'en sortir. D'ailleurs, je ne savais toujours pas si c'était bien un Ookami, ou alors un Kitsune... Voir un Inu. Je ne le saurais jamais. A l'époque, je prenais des échantillons de sang pour être sûr de la race de l'Hybride que j'avais en face de moi. Mais c'était pour après utiliser ça dans mes recherches. Là, rien à chercher. J'ai perdue une après-midi en échange d'un service... Et ait écopée d'une pointe au coeur. Je secouais la tête. Allez, une Elfe qui déprime ? Et puis quoï encore ?!

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 28
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Mer 4 Avr - 23:06

Finalement, je n’étais pas satisfait de cet au revoir. Après tout, il y avait de fortes chances ou plutôt devrais-je dire de grands risques que je n’ai plus l’occasion de croiser des personnes comme Wakai. Et puis une idée me traversa, et si je lui tenais compagnie un peu plus longtemps ? Après tout, elle m’avait proposé de l’accompagner à sa ferme et je n’ai pas souvenir d’avoir explicitement refusé. J’espérai juste qu’elle n’allait pas se fâcher en me voyant.

Pour commencer, je n’eus qu’à suivre le chemin que je l’avais vu emprunté après m’avoir touné le dos. Et d’ailleurs, elle ne m’avait pas laissé prononcé la moindre parole d’au revoir, j’avais une autre raison de le faire, c’est ce que je me disais pour m’auto-persuadé. Je faisais attention à ne pas trop attirer non plus, sans être trop discret en même temps, ça aurait paru louche. Et puis au bout d’un moment, je dû uniquement me fier à mon odorat pour la « pister ». Je ne pensais pas qu’elle aurait tant parcouru en si peu de temps.

Heureusement, elle dégageait un fort parfum de plante, bien qu’il me mena une fois jusque chez un fleuriste, la piste que je suivais actuellement semblait bien être celle d’une personne qui se dirigeait vers l’extérieur de la ville. J’en été arrivé à un point ou je ne faisais plus attention à ce qui m’entourait, a tel point que je trébucha sur un sol plat, en m’emmêlant simplement les pieds, pour la discrétion, on repassera. Réflexe ou coup de chance, je me rattrapai sur mes mains et effectua une sorte de saut pour retomber sur mes deux pieds.

C’est ainsi que je pu voir, au loin, une forme familière, une longue chevelure verte, une robe blanche ainsi qu’une forte odeur de verdure. Aucun doute, il s’agissait de Wakai, agitant mon bras dans l’espoir d’attirer son attention, je criai.

- Dame Wakai ! Dame Wakai ! Laissez moi vous accompagner s’il vous plait !

Ignorant les commentaires des personnes alentours me prenant pour un hybride abandonné par son maître et tentant désespérément de se faire récupérer par icelui, je continuai de courir pour la rattraper.

- Attendez-moi s’il-vous-plaît, je n’ai pas eu l’occasion de le faire, alors voici

Je portai à bout de bras, la baguette, enfin la petite baguette que je lui avais pris et que je n’avais pas eu l’occasion de lui donner… Enfin c’est ce que je croyais, mais ma reprise de tout à l’heure avait dû la faire tomber de ma main. Me sentant un peu gêné, je la rattrapai, à bout de souffle.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre} Jeu 5 Avr - 9:58

J'avais croisé un cerisier en fleurs, au passage. Les cerisiers, c'est magnifique. Il y a des millénaires, il parait que c'était un symbole. Maintenant, ça ne veut plus rien dire. C'est dommage, il faudrait leur retrouver une signification !
La seule signification que je donnais à cet arbre, pour le moment, c'était celui de mon estomac. Allez, un petit tour de magie et l'arbre ruisselait de cerises !
...Au grand dame de son propriétaire. Eh oui, je n'avais pas quittée la ville et m'était arrêtée devant un jardin. Je cueillais les cerises sans remords, au moment où celui-ci se mit à vociférer des insultes. Je lui tirais la langue et finit la cueillette. Ma sacoche était remplie, tant pis pour les tâches.
Je repris mon chemin. Haut les cœurs !
J'adorais mon élément. J'aurais pû être une élémentaire de n'importe quoï, manipuler la vie ou la pluie, faire geler les océans... Mais non. Et c'était très bien comme ça ! Tant que j'aurais au moins une graine sur moi, je ne mourrais jamais de faim.
Je passais devant un magasin de jardinage, continuais mon chemin, puis revint sur mes pas. J'entrais et achetait des sacs de graines. Pour 5PO. Ma sacoche étant pleine, je pris des cerises en main, et fis rentrer les graines dans ma sacoche.
En quittant la boutique, je me mis en tête d'accélérer le pas. Je traînais trop, et il ferait nuit, avant que je sois rentrée !
J'aurais pû aussi faire un détour à la boutique animalière, depuis le temps que Yuri me réclame un Lézard Géant ! Mais ce n'est pas comme si, ce mois-ci, on avait les moyens. Et puis que faisait-elle pour le mériter ? Elle méditait la moitié de la journée. (Ça veut dire que soit elle dort, soit elle rêvasse. Yuri a une drôle de façon de méditer.)
Quand je lui demande de l'aide, elle ne le fait que cinq minutes, et ensuite s'en va. Je ne vais pas dire qu'elle me doit quelque chose parce que je l'ai acheté, non... Mais elle pourrait au moins me devoir quelque chose parce qu'elle est nourrie-logée à l’œil !
La vision de la liberté est décidément bien relative. J'espère que les Rebelles savent que même une fois Maîtres, ils devront bien travailler.


- Dame Wakai ! Dame Wakai ! Laissez moi vous accompagner s’il vous plait !

Je sortis de mes pensées et me retourna. Mais... Qu'est-ce qu'il fichait là ? Par Gaïa, celui-là doit s'amuser à me faire tourner en bourrique !

-Tiens donc. Tu es pire qu'une girouette, toï ! Dis-je d'un air amusé.
J'avais bien sûr arrêtée de marcher et le laissa me rattraper. Ça tenais toujours, je voulais bien l'héberger... Deux jours ? Une semaine maximum. Après, s'il voulait rester, il faudra bien qu'il mette la main à la pâte. On a assez de Yuri, après tout. Qui sait ? Peut-être qu'il aura une bonne influence sur elle ? Moi, je crois que je vais abandonner... Ce n'est pas comme si j'arrivais à quelque chose, avec la Kaeru-Erufu-Ryû et que sais-je.
Je tendais des cerises à l’Éclair, lui demandant s'il en voulait. J'en avais trop et ne pouvais porter tout ça. En fait, je les fourrais carrément dans ses pattes. J'avais les mains pleines et, par conséquent, ça m’encombrait. Et je détestais avoir à jeter. Même s'il y avait moyen de les faire pousser après coup. Je crois que j'allais planter des cerisiers à la ferme.
Une fois mes mains libres, je fis signe à Éclair de me suivre -S'il ne changeait pas d'avis entre temps-, et continuait ma route.

_________________


Once you will know my dear
You don't have to fear
A new beginning...
Always starts at the end
Wakai L. Wolfberg
[ Dame Elfe ♀ ]
avatar
Age : 28
Localisation : Dans la bibliothèque, cette question !

Feuille de personnage
Race: Elfique
Pouvoir: Manipulation des Plantes
Inventaire: http://esgalduin.fantastique.tv
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ça s'en va et ça revient ~ {Libre}

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Ça s'en va et ça revient ~ {Libre}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Myrlande à la présidentielle de 2011
» Bilten #3 volim#2 Pe Janjis sot lan Sid pou kanpay Fanmi Lavalas.
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* Esgalduin RPG * :: Esgalduin ¤ Ville :: Ruelles Sombres-